Screenopathe
Signaler
Cinéma

    

Marier le film d'action à grand spectacle avec la comédie, voilà qui n'est pas chose aisée. C'est pourtant le pari de Night and Day, le nouveau film de James Mangold (3h10 Pour Yuma, Walk The Line) qui nous propose de réunir Tom Cruise et Cameron Diaz neuf ans après Vanilla Sky. Le pari est d'autant plus intéressant que Kiss and Kill, sensiblement dans le même genre, avait déçu sur le même terrain d'opérations. Night and Day nous promet plus de spectacle, moins de bavardage inutile et plus d'humour. Alors, réussi?




    "Sometimes, things happen for a reason"

    June Havens est une jeune femme tout ce qu'il y a de plus normal, prête à aller fêter le mariage de sa petite soeur, jusqu'à ce qu'elle rencontre un certain Roy Miller qui ne se contente pas de la faire littéralement craquer mais qui se débrouille pour qu'ils se retrouvent seuls dans leur avion. Tout ça à grands coups de flingue bien sûr! Dès lors, la pauvre June est prise dans une situation qu'elle aimerait fuir à toutes jambes. Roy Miller est en fait un agent gouvernemental en possession d'un appareil extrêmement rare qu'il a volé. La CIA toute entière est à ses trousses, ce qui lui permettra de se distinguer par de nombreux faits d'armes tout en protégeant June, un brin désorientée...

    Y a pas à dire, le scénario de ce Night and Day n'a rien de bien original en soi. Toutefois, les situations sont si bien pensées qu'on lui pardonnera bien volontiers. En effet, le film ne souffre que de très peu de réels temps morts dans la mesure où il alterne habilement humour et scènes d'action délirantes. Tout est ici réuni pour que l'on s'amuse sans la moindre retenue. L'humour naît aisément du décalage entre les deux personnages, l'un extrêmement sûr de lui, l'autre complètement paumée, parfois un brin cruche dans les situations où elles se trouvent. Entre humour de situation et running gags, le film varie assez bien pour ne pas lasser. On se surprend même à rire ouvertement, en coeur avec le reste des spectateurs. Le bonheur quoi!

                                    

    Si la partie humour du film est plutôt réussie, la partie action est, elle aussi, tout autant maîtrisée. Plutôt variées, les scènes s'enchaînent et ne se ressemblent pas. On n'avait pas vu Cruise tant donné de sa personne depuis les Mission Impossible! Toutefois, on peut reprocher au scénario d'être assez schématique quand il lui est demandé d'expliquer les raisons de tels événements. Une vague histoire de lutte pour un objet qui vaut des millions de dollars, des truands en veux-tu en voilà. Même les transitions géographiques se font sans raisons claires. Etrange... Mais le pire reste la réapparition de Tom Cruise, un peu avant la fin du film, sans aucune explicitation. Un petit effort aurait été bienvenu tout de même plutôt que d'aller au plus rapide pour privilégier la fluidité à tout prix.

    Sans véritable défaut dans sa mise en oeuvre, Night and Day se pose en réussite à tous les niveaux, que ce soit pour l'humour comme pour l'action, le spectateur en a pour son argent. De même, le mariage des deux entités est clairement fait grâce à un duo d'acteurs clairement complices qui réussit à nous transporter à travers un scénario un peu elliptique, il faut l'admettre. Un bon moment en perspective en tout cas.

Mordraen

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris