Uncanny x-men

Par Aenoth Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 13/03/13 à 13h10

C'est un blog sur les X-men je vous ai bien feinté hein HAHAHAH !

Attendez attendez, il y a d'autres truc aussi fouillez bien.

Ajouter aux favoris

Catégorie : PGW

Signaler
PGW

Tellement de jeux à voir, tellement de monde et d'attente.. Ce fut très dure de choisir entre les files d'attente dissuasive sur Gears 3 et Assassin's Creed II Brozer-oude et les stands déserté par les "guémeur" , il fallait trancher, j'y  suis allé à l'instinct. Le premier jour le salon était moins bondé c'est là que j'ai pu tester le plus de jeux, pour le reste je faisais juste attention de ne pas bousculer tout le monde en circulant.

 

Donkey Kong Country Returns

 

Concrete Jungle 

Halte au préjugés, halte aux vielles rengaine "Nintendo recycle ces vielle licence blablabla"  so what si le jeu est bon. Vous vous souvenez de Donkey Kong Country ? Si vous avez aimé vous adorerez Donkey Kong Country Returns. En plus de faire vibrer la fibre nostalgique, ce volet apporte beaucoup de nouveautés pour ce que j'en ai vu. Tout d'abord le co-op, enfin la possibilité de contrôler en simultané avec un pote Diddy et Donkey chacun possède ses propres facultés : Diddy est armé d'un pistolet à cacahuète, plus léger et maniable il peut également léviter grâce à son jet pack perso, Donkey quant à lui .. ben.. c'est Donkey, les murs friable ne lui résisteront pas et son roulé-boulé ne fait pas de cadeaux. Donkey peut également transporté Diddy sur son dos quand l'un bondit le plate forme en plate forme, l'autre nettoie le terrain à coup de cahuetes. Les tonneaux sont toujours là et maintenant il est possible de passer à l'arrière plan pour découvrir des passages secret, des bonus stages, des régimes de bananes, et les fameuses lettres K-O-N-G. La difficulté est assez élevé vous mourrez plus d'une fois, si vous chutez vous pourrez respawner sous forme de tonneau flottant votre complice devra alors vous en défaire ou trouver un tonneau estampillé DK pour vous ramener dans le game. Désormais Chaque persos est doté d'une jauge de vie représenté sous forme de ballons (2 ou 3) que vous pouvez augmenter si vous trouvez des niveaux caché. Les ennemis sont varié et leur niveau de résistance change selon leurs forme (crabe lambda< crabe piquant). Le level design est on ne peut plus soigné et des chemins alternatifs grâce au canons et mécanismes vous tendent leur bras si votre dextérité  wiimote (et nunchuck) en mains vous le permet. Dextérité en effet car c'est ici un vrai jeu de plateforme avec les sauts précis et les ennemis assez coriace, j'ai pour l'instant l'impression que le niveau de difficulté est plus élevé que sur ses prédécesseurs. Du bon en perspective.

 

Dead Space 2

Pew ! Pew !

 Pour commencer et pour resumer un peu l'affaire, un mot : Rassuré ! J'avais peur que Viceral Games sous la houlette d'Electronic Arts, bascule dans le bigger better and more bad ass, syndrome propre aux licences grandissante. Que nini pour ma première prise en main, j'ai d'abord cru que être sur Dead Space premier du nom et c'est un compliment. Le contrôle d'Isaac reste similaire et l'ambiance oppressante toujours là tralala ! J'étais dans un complexe scientifique, rempli de cuve cryogénique j'avance à tâtons dans ces couloirs labyrinthique et obscure, et là "coup de couteau dans la glotte" un nécromorphe (je présume) m'attaque, je panique et vide mon chargeur sur ses membres (ne visez pas la tête ces sagouins crachent du sang corrosif ) passé ce moment de stresse  la peur augmente et ma jauge de vie fait grise mine dans ce dédale.. et tout à coup je tombe nez à nez avec deux nécromorphe ,vous savez les plaisantins ceux qui aiment se faire passer pour des cadavres. Même procédé je me concentre sur leur membres et j'en vois arriver sur mon dos deux autres -- VOUS ETES MORT.

 

 

 Tron Evolution

Manque un é.

IN-JOU-ABLE je ne peux pas argumenter plus.

 

Your Shape

Tou tou tou you tou

Étonnamment j'ai voulu prendre soins de mon corps alors je suis parti voir le stand Ubisoft. Et surtout curieux d'utiliser Kinect pour la première fois. Résultat positif en ce qui me concerne et je crois que ce bidule va cartonner. J'ai pu voir ma silhouette et constater que j'étais plutôt bien galbé moyennant quelques poignet d'amour et un mini ventripotent. Premier pas sur Kinect donc  je fus déstabilisé au début :  tout le menu fonctionne avec les mimines donc une bonne coordination s'impose, ça viendra avec l'habitude. J'ai fait ma prudente, il y avait du monde qui regardait, j'ai pris un exercice simpliste, il fallait casser des cubes en prenant soin de croiser les bras. J'ai aimé ça. J'ai même perdu 6 calories, et j'ai vraiment envie d'avoir ça chez moi.

 

 

Retrouvez tous mes articles sur  Paris Game Week  ici

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
PGW

Pour commencer ce billet j'aimerai vous mettre dans l'ambiance avec une petite vidéo par mes soins avec en Guest un JulienC déchainé. Plus sérieusement je me demande où puise-t-il autant d'énergie pour galvaniser les foules et garder la pêche alors qu'il est sur le front depuis mercredi, je lui tire mon chapeau !

Enfin voici donc la video d'un moment privilégié que je partage avec vous, rha j'enrage d'avoir un APN aussi merdique. Cette vidéo n'a ni queue ni tête Enjoy vous allez voyager !

 

C'est ça aussi le jeu vidéo ! <3

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis amoureux de la dame en couire

Pour les amateurs de voitures (après tout chacun son truc)

 

Malheureusement pour moi le salon était bondé elles étaient toutes prise d'assaut, et ma batterie m'a lâché :( Vivement l'année prochaine quoi !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
PGW

 

 

C'est de la bonne mec

Live by de the sword...

Toujours sur le stand Nintendo le nouveau Zelda était jouable, précisément la demo de l'E3 dernier. Une map boisé relativement grande avec plusieurs objectif afin d'illustrer au mieux les capacités du nouveau Zelda. Nul doute que le jeu sera diffèrent car les HUD est trop imposant et les décors encore techniquement trop sommaire. La principale nouveauté se situe autour du Wiimotion plus. La réflexion est de mise face aux ennemis car selon leur garde ou leur morphologie il faudra orienter au mieux ses coups d'épée. Super nerveux les combats se font naturellement  (le lock est toujour présent)"ah bon tu bloque mes coup à la tête ? Ben tiens ! dans les côtes! "  Je n'ai jamais vu un Link aussi nerveux en combat. Son épée peut se charger de lumière on pourra ainsi lancer des croissants de lumière avec son épée (ça dira quelque chose au fan de Bleach) à l'horizontale et à la verticale. Comme en ce moment Castlevania c'est mon dada dans l'inventaire j'ai tout de suite remarqué le fouet, et c'est un vrai plaisir à manier le contrôle est immédiat. J'ai également testé le petit scarabée téléguidé qui fonctionne comme si l'on dirigeai un avion en papier avec la wiimote : instinctif et précis il servira à trouver des objets ou débloquer des mécanisme,.

Autres nouveautés Link est désormais doté d'une jauge d'endurance qui vous permettra d'escalader plus vite en secouant la wiimote, ou de courir tel Ussain Bolt en maintenant le bouton A. Wiimote toujours on peut désormais jeter un bombe façon bowling ou bien basket-ball à vous de voir en fonction des situations.

Coté lacune,  contre le mini boss scorpion j'ai eu du mal à bien orienté mes coups et les phases à  la première personne avec l'arc ( revenez à la troisième personne pitiez ) ou le lance-pierre se révèle assez imprécise, encore une fois je mets ça sur le compte du contexte du salon.

Esthétisant

La patte graphique colorée à souhait, à mi-chemin entre Wind Waker et Twilight princess passe très bien j'ai apprécier l'effet Van Gogh sur les décors, plus on s'éloignait plus la texture se tachetait, ce qui donne aux environnements lointain un charme fou. Malgré tout la végétation fait peine à voire, j'espère vraiment qu'ils vont revoir leur copie technique, je demeure déçu mais toujours curieux car le design m'interpelle au plus au point je veux en voir plus. Juste imaginez un environnement enneigé..

 

Genre comme ça.

 

Bien mais pas top

Même si ce n'est qu'une démo qu'on ne reverra peut-être pas dans le jeu complet, on peut d'or et déjà se faire une idée de l'ambiance globale que sera ce Skyward Sword (pas facile à dire). Un changement plus que bienvenu en ce qui me concerne qui tente de rassembler ceux préférant un Link plutôt cartoon et les autres qui aiment un Link réaliste. Reste plus qu'à attendre pour effacer mes inquiétudes, mais j'ai bon espoir pour la suite,vivre une belle épopée, dans des peintures impressionnistes  je n'attends que ça.

On connais Nintendo, pour ça je ne me fait pas vraiment de soucis tiens pour la peine le trailer.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
PGW

Allons-y allonso !

 Ça y est je suis dans le Hall 1 du parc des exposition de la porte de Versailles une foule de gamers en rûte se rue sur Gears 3 Hallo Reach et GT 5. Quand à moi je vois une banderole Wii Party des des beaux canapés blanc, je fonce !

 

Hooo mais que vois-je !

Il y avait un stand Epic Mickey et une hôtesse qui me tendait les bras, qu'auriez vous fait à ma place ? Un journaliste de JVN terminait la démo juste avant et c'est là qu'une petiote haute comme trois pommes me doubla l'aire de rien en suçant son pouce ! La chipie ! Bon je passe l'éponge, je la regarde jouer et quelle ne fut pas ma stupeur de la voir aussi bien manier Mickey Mouse, double saut attaque tournoyant à coup de wiimote, elle a du niveau la gosse ! La démo est en fait le premier niveau, une fois l'introduction passé on se retrouve dans le labo du savant fous dans le château de la belle au bois dormant version dark. Une robot sur-armé nous barrait la route il fallait trouver un moyen de le désactiver. La jeune fille au bout d'un moment n'arrivait pas à franchir une plateforme elle finit par se lasser je pris immédiatement le relais, sourire en coin. Loser ..

Prenez un chewing-gum Emile

Pousse toi de là que j'my mette

Et là c'est le drame moi non plus je n'arrivais pas à franchir cet obstacle j'usais pourtant du pinceau magique, dissolvant pour effacer le rocher ? Ça ne fonctionne pas... En fait il fallait s'attaquer directement à la plate forme pour faire tomber le rocher et tout de suite la repeindre pour continuer. Le pinceau Magique prend donc une grande importance. Une fois les mécanismes sabotés le robot s'éteint pour laisser place à l'exploration. Des coffres des armures des passages secret à révéler, nous offrent moult trésors (Point de vie, recharge de peinture ou de dissolvant broche à collectionner)  il y a de quoi faire si l'on aime flâner. Il est temps de passer à la seconde salle, les premiers ennemis font leur apparition mon acolyte Gus le moustachu m'explique que j'ai le choix de les effacer ou de les purifier à coup de peinture pour ainsi en faire mes allier, ainsi ils me défendront en cas de danger. J'use tout d'abord de la peinture car je suis pacifiste, mais on peut à tout moment changer d'avis user du dissolvant un grand coup.  Gus le moustachu m'indique que plus j'utilise une fonction plus elle prend d'importance dans le jeu par exemple j'ai beaucoup usé de la peinture sur les ennemis et petit à petit des petites fées apparaissent s'occuperont automatiquement des ennemis autours de moi. Le procédé se répète également pour le dissolvant, des orbes verte s'occuperont d'annihiler mes ennemis automatiquement. L'idée d'être dépassé par le pouvoir que l'on utilise est déjà bien alléchante, la Warren Spector's touch se fait sentir hé hé hé ! Passé quelques énigmes reposant sur l'utilisation du pinceau (éléments du décors à faire disparaitre/apparaitre pour progresser) j'arrive enfin à ouvrir l'issue de secours du château mais avant on me propose un choix : un Grimlin (une espèce de toon qui ressemble à Gus notre fidèle comparse) est emprisonné et juste en face un mega trésors plein de brouzouf ; soit je le libère, soit je m'en vais avec le pactole ! Évidemment je l'ai libéré ce dernier me remercie et m'offre une broche d'or. M'est avis que cela nous sera indispensable pour la suite de l'aventure.

Gus ? Oui... c'est moi...

Voila le moment de quitter le niveau, en entrant dans un écran j'entre dans le premier niveau en 2D du jeu sur le thème de  Mickey et le Haricot Magique , plutôt agréable à jouer il y a plusieurs passage possible pour récupérer des gemmes rouge disséminés un peu partout, une fois la sortie atteinte la démo s'arrête malheureusement pour moi.

J'attendais beaucoup de Disney's Epic Mickey, et pour le moment je dois dire que je suis sous le charme autant grâce aux décors et  l'ambiance qui quoi qu'on en dise sont en accord avec l'idée présenté dans les artworks, le gameplay sort de l'ordinaire on à l'impression d'être l'apprenti sorcier capable de tout avec son pinceau sur-puissant. J'ai été déçu par la camera qui n'est pas assez réactive, en phases de plateforme elle met un certain temps à se déplacer pour révéler l'obstacle, ainsi j'ai eu du mal à jauger mes sauts. Autre problème les attaques tournoyante à la Mario galaxy : la wiimote ne réagis pas toujours contrairement au plombier galactique  où cette dernière réagissait au taquet. J'espère que ces approximations de maniabilité en ce qui concerne la wiimote sont dû aux condition du salon (trop de lumière , batterie vide capteur qui déconne etc). 

Epic Mickey s'annonce comme le grand jeu novateur qu'on attendait à l'ambiance que seul Disney arrive à créer, Warren Spector en grand amoureux de la souris en culotte rouge nous signe un projet des plus ambitieux tant par sa direction artistique que par ses mécaniques de gameplay. Malgré quelques points faible il ne fait nul doute Disney's Epic Mickey s'imposera comme la résurrection des bonne licences Disney, pour mon plus grand plaisir !

Voir aussi

Jeux : 
Disney Epic Mickey
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Édito

Clique salope !

Archives

Favoris