Uncanny x-men

Par Aenoth Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 13/03/13 à 13h10

C'est un blog sur les X-men je vous ai bien feinté hein HAHAHAH !

Attendez attendez, il y a d'autres truc aussi fouillez bien.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Coups de Gueule

Signaler
Coups de Gueule



Et bien ce film n'est pas près d'arriver... :(

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Coups de Gueule

 

Le 3 décembre dans l"émission du midi de  L'édition Spécial , Canal+ Diffuse un reportage consacré aux jeux vidéo et à l'addiction, au aurait pu s'attendre au pire... Et bien pas du tout le reportage, honnête dans l'ensemble loin des poncifs, avec un passage de Marcus. On nous apprend ici que seulement 3% des joueurs sont potentiellement sujet à cette addiction qui elle même ne découle pas directement du jeux vidéo mais d'un malaise en parallèle qu'il soit psychologique, émotionnel, social ou familiale. Je pense qu'on le savait tous mais parfois certains ont du mal à le comprendre.

Seulement il a fallut que les chroniqueurs s'en mêlent, Bruce Toussaint amorce le débat positivement : "Finalement est ce qu'il n'y a pas un décalage entre génération, comme nous et nos parents quand nous regardions la télé ils ralaient car on lisait moins de livre..."  et là ...

Ariel Wizman contre-attaque avec une étonnante ouverture d'esprit (sic)...Qui l'eut cru !

Nolife, asociale, renfermé tout les clichés balayé précédemment refont surface, d'autant plus étonnant venant de Wizman habitué de la contre -culture des tendances, musicales quelqu'un que je croyais dans son époque. Et bien non :   je crois que le pire c'est la manière dont il s'exprime : ce dégout.. cette inquiétude pour ces pauvres adulescent ne voulant pas grandir .. Qui n'ouvrent jamais de bouquins !!!!!!

 

PS : c'est la 3 eme partie de l'émission, elle ne démarre plus, tiens tiens...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler
Coups de Gueule

D'entré je tiens à dire que je n'ai pas lu le comics, pardon je voulais dire "le roman graphique" non, shame on me.  Par contre le film qu'est ce que j'en ai entendu parler.. J'en ai même vu des comme moi qui sont devenu subitement fan invétéré parce que c'est plein de références nerds, il y a un humour décalé, et puis tout le monde aime Scott Pilgrim fais pas chier, c'est un gage de bon gout. Bref un public visiblement conquis à l'avance, ok je verrais bien par moi même.

Scéna-nard

Scott Pilgrim est un ado comme on en croise à chaque coin de rue, il a des potes cool, un repère cool, et ils font du rock cool. En plus il enchaine les nanas, mais Scott est triste de sa vie si fade, il ne trouve pas l'amour le vrai, celle qui le sortira de ses cauchemars. Après une rupture douloureuse Scott décide de chercher une chaussette asiatique pour calmer la douleur, mais voila Scott n'a décidément pas de chance le voila qu'il croise la fille de ses rêves, une jeune livreuse d'amazon.ca mystérieuse, sarcastique, un peu rebelle et un peu bonne, le fantasme d'ado sur pattes quoi.

Scott saisit sa chance en mettant sa chaussette dans la poche. Mais Scott se voit condamné : tu devras affronter les 7 ex sadique de Ramona la fille que tu convoites ! Scott survivra t-il ? Que va-t-il faire de sa chaussette asiatique ? Ce scénario digne des plus grands vaudevilles annonce la couleurs : du nawak a outrance 36 ème degré, des références nerds un peu partout tout le temps, ouaip ca va être cool !

Nan mais tu peux pas comprendre STFU !  

Tadada-daaaaaa ! *Zelda*

Oui ... mais non. Quelle déception, même en partant du principe que c'est ouatmillieme degré j'ai trouvé l'ensemble mauvais. Le film sombre sur presque tout les points, La réa tantôt épileptique tantôt mollassonne over saturé d'effet en tout genre vous donnera instantanément mal au crane. Quant à la bande son si vous êtes friand d'Avril Lavigne ou de groupe teenage vous serez ravi, FUCK YEAAAAH !!!      \m/  (-_-)   \m/.

  Michael Cera est insupportable ( comme d'hab ? ) son rôle de Scott Pilgrim ne l'aide pas non plus, une larve qui donne l'irrésistible envie de lui en mettre une. Le reste du casting s'en tire plutôt bien dans l'ensemble.

 Les références geek sont sur-exploitées c'est simple, c'est comme si votre petit frère jouait à la gameboy juste à coté de vous et ponctuait toutes vos phrases par un bruitage ou un gag issue de jeux vidéo, au début on rigole, après on sourit puis on finit par jeter la gameboy contre le mur. Ce fan service aurait pu faire son effet si on en avait pas sur quasiment chaque plan.

Tutututu-tututu..*Mario quand il meurt*

 Les situations comique le sont, on approche timidement du niveau Matt Groening c'est ce qui sauve le film définitivement. 

Scott Pilgrim plaira à toute une communauté en mal de reconnaissance c'est indéniable, on a notre film les mecs on est représenté on aura moins l'aire con !! Sauf que la formule foire au bout de 10 minutes, grâce à un Michael Cera sous Temesta, une réalisation très moyenne, comptant trop sur les effets spéciaux pour briller, des scènes de combats ridicule dans leur mise en scène et un fan service à vous rendre nauséeux.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (20)

Édito

Clique salope !

Archives

Favoris