Ecrits d'un singe joueur

Ecrits d'un singe joueur

Par Monkey King Blog créé le 04/07/12 Mis à jour le 09/03/17 à 22h23

Pris en flagrant délit dés le plus jeune âge sur un Amstrad CPC 464 (ouch le coup de vieux), j'ai décidé de faire partager ici mes passions (je parle bien évidemment entre autres de jeux vidéos hein pas de manger des bananes).

Ajouter aux favoris

Catégorie : BD-Mangas

Signaler
BD-Mangas (BD-Manga-Comics)

Durant ma folle jeunesse, j'ai toujours beaucoup lu (et acheté... quand je repense aux sommes dépensées ça me fait peur '^^) de mangas. Génération Club Dorothée oblige, j'ai "découvert" le manga avec les Dragon Ball (la série d'origine c'est-à-dire la jeunesse de Sangoku), les Ranma 1/2, etc. A l'époque, le type de mangas que je lisais le plus c'était bien évidemment le Shônen nekketsu (Dragon BallFly, Samurai Deeper Kyo, Kenshin le vagabond, etc.) même si je lisais aussi d'autres styles les mangas : humoristiques (Noritaka), Shojo (Fruit Basket, Chobits, ...) ou encore Seinen (Akira, Bastard!!, ...).

Pourtant, petit à petit, au fil des années j'ai commencé à perdre de l'intérêt. J'en lisais de moins en moins (jusqu'à n'en lire plus aucun pendant une longue période) en me disant que "j'étais peut-être top vieux pour ces conneries". Dans un certain sens, cette affirmation n'était pas fausse mais je me suis rendu compte qu'elle ne s'appliquait pas aux mangas en général mais seulement aux genres que je lisais à l'époque.

Bref après cette fameuse longue période de non consommation (où je lisais surtout des romans), je m'y suis remis activement il y a peu (et quand je dit "il y a peu" c'est vraiment le cas puisque ça date de février de cette même année -2014-) grâce à la découverte de certaines séries.

Avec cette reprise, je me suis aussi rendu compte que les mangas que j'ai découverts et qui me plaisent maintenant sont, pour la plupart, des échecs commerciaux parce que pas forcément connus ou pas attirants. C'est pour ça que j'ai choisis de faire un article sur ces séries qui m'ont fait reprendre le manga et qui méritent vraiment d'être lus et d'avoir du succés et que je conseille fortement de lire.

Attention je ne dit pas que toutes les séries dont je vais parler ne se vendent pas ou ne sont pas connus, juste certaines d'entre elles.

 -------------

Bakuman

J'ai hésité à mettre Bakuman dans la liste. Pas parce que c'est une série que je n'aime pas ou quoi que ce soit mais surtout parce que c'est une série que j'ai découvert avant ma reprise du manga. En fait, cette série m'a en quelque sorte servie de transition et c'était la seule série que je lisais (achetais) pendant ma période de non consommation. Je ne sais pas s'il y a vraiment besoin que j'en parle parce que je pense qu'elle est assez connue et appréciée. La série se termine bientôt avec la sortie de son tome 20 et j'ai pris beaucoup de plaisir à la lire. Elle m'a appris énormément de choses concernant l'univers des mangas et mangakas (le fonctionnement des éditeurs, des publications dans le shonen jump, le métier de mangaka, etc.).

 

Dimension-W

J'avais déjà parlé de cette série et de son tome 1 dés sa sortie chez nous (dans cet article). Bien que très récente (seulement 4 tomes pour le moment), cette série tient une grande place dans mon coeur puisque c'est vraiment à partir de sa découverte que j'ai eu le déclic. Oui carrément c'est elle qui m'a redonné goût aux mangas et qui m'a donné envie d'en découvrir d'autres. Toutes les éloges faites dans mon article consacré au tome 1, je les confirmes au centuple. J'achète et je lis les tome le jour même de leur sortie et c'est vraiment un bonheur immense. J'aime tout dans cette série : les dessins, le scénario, l'ambiance, l'univers, les personnages. Je croise juste les doigts pour que ça ne parte pas en vrille à un certain moment (pitié, que IWAHARA Yûji ne se transforme pas en Oh Great!). Par conséquent c'est très clairement LA série que je recommande.

 

Silver Spoon - La cuillère d'argent

Je connaissais Silver Spoon de nom (entre autres parce que son auteur, Hiromu ARAKAWA n'est autre que l'auteur des FMA) mais je ne m'y était jamais vraiment intéressé plus que ça. Au final, je me rend compte que j'ai eu tort de ne pas le lire plus tôt. Le pitch peut paraître en effet un peu bizarre, mais au final on retrouve les personnages travaillés et l'humour spécifique à ARAKAWA. Je ne vais pas trop en parler parce que c'est visiblement une série qui se vend plutôt bien mais c'est clairement du bon.

 

Yotsuba

Alors là on attaque le noyau dur de mes coups de coeur. Je connais Yotsuba de nom depuis très très longtemps (grâce notamment à 4chan je l'avoue). Tout comme Silver Spoon je ne m'y suis pas plus intéressé que ça pendant toutes ces années. Et il y a peu, voyant que la série était entourée d'éloges et de superlatifs, j'ai décidé d'essayer. Pour vous donner un petit indice de si j'ai aimé ou pas, je dirais que j'ai acheté les 12 tomes actuellement sortis en 2 jours. Yotsuba est clairement l'une de mes séries de manga préférée. C'est une série qui donne la pêche, qui accroche un sourire à votre visage quand elle ne vous fait tout simplement pas rire aux éclats devant la naïveté et les bêtises de Yotsuba. C'est l'un des rares mangas (voir peut-être le seul ?) devant lequel j'ai tout simplement rigolé sans pouvoir me retenir. Bref une série tranche de vie touchante et rempli de bonne humeur qu'il faut absolument découvrir.

 

Bride Stories

J'ai découvert Bride Stories à peu prés au même moment que Dimension-W. J'ai toujours entendu du bien de celui-ci mais je ne savais pas si celui-ci me plairait. C'est vrai qu'au final le pitch n'était pas forcément très sexy sur le papier (un manga traitant de la vie des peuplades d'Asie centrale au XIXè siècle bon... ça ne dit pas grand chose). Au final, on se retrouve avec une oeuvre très intéressante dans laquelle on sent que l'auteure (Kaoru MORI) s'est vraiment très bien renseignée sur les différents styles de vie qu'elle dépeint. Le tout est mis en forme par des dessins tout simplement somptueux et détaillés à l'extrême. Certes ça reste une oeuvre spéciale qui ne plaira pas à tout le monde mais je ne peut que conseiller de tester (ne serait-ce que de feuilleter le tome 1 pour voir si ça pourrait vous intéresser).

 

Barakamon

La série Barakamon m'a été conseillée par Kubo de l'équipe Mangacast.fr après lui avoir parlé de mes (nouveaux) goûts en terme de mangas (notamment le fait que j'étais tombé ultra fan de Yotsuba). Je les ai donc commencés il y a peu et je suis vraiment déçu du fait que cette série ne soit pas un succès commercial (dixit son propre éditeur Ki-oon). On retrouve un peu de Yotsuba dans l'idée (avec la petite Naru complètement surexcitée) mais la série a son identité propre et c'est tant mieux. Il est dit au dos du premier tome que "Barakamon" est une expression du sud du Japon qui signifie "avoir la pêche". Et bien la série porte bien son nom car comme Yotsuba, on lis avec le sourire aux lèvres.

------------- 

Voilà les titres qui m'ont permis de me remettre aux mangas et auxquels je suis particulièrement attachés. J'espère que j'ai pu vous donner envie de lire certaines de ces séries car elles valent vraiment le coup et elles méritent (pour certaines) d'être plus connues et vendues.

 

Concernant les séries qui ont l'air prometteuses et que je testerais très certainement :

     

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
BD-Mangas (BD-Manga-Comics)

[mylife]

Hier en me baladant à la Fnac entre midi et deux, je suis tombé un peu par hasard sur une nouvelle série manga. Déjà rien que la couverture m'a attiré l'oeil et a piqué ma curiosité. J'ai donc lu le pitch derrière qui m'a rendu encore plus curieux. J'ai feuilleté vite fait puis je me suis dit "boah allez je le prends on verra bien". Et me voilà en train de faire un article dessus le lendemain même. C'est que ça annonce du bon non ? ^^

[/mylife]

Dimension W est une nouvelle série manga de Yuji Iwahara classée dans les Seinen et qui est éditée en France par Ki-oon. Pour le moment un seul tome est sorti depuis ... hier (le 13/02/2014).

 

Histoire

2072. L’humanité a enfin trouvé la solution à tous les problèmes d’approvisionnement en énergie. Les coils, des bobines électromagnétiques qui fournissent des ressources inépuisables, ont relégué batteries et autres câbles au rang d’antiquités.

Kyoma Mabuchi, lui, a tourné le dos à cette technologie révolutionnaire. Amoureux des bonnes vieilles voitures à essence, il préfère passer son temps à bricoler ses bolides. Pour gagner sa vie, ce chasseur de primes d’un genre nouveau s’est spécialisé dans la récupération des coils illégaux, qui, détournés de leur usage de base, peuvent se transformer en armes redoutables…

Alors qu’il enquête sur deux petites frappes des bas quartiers, son chemin croise celui de Mira, une mystérieuse prisonnière dont le destin semble intimement lié aux coils. À ses côtés, Kyoma va vite découvrir que cette technologie miraculeuse pourrait bien conduire l’humanité à sa perte…

Entre Cowboy Bebop et Edgar détective cambrioleur, découvrez Dimension W, un polar d’anticipation explosif et funky !

En plus, lorsqu'on commence le manga et que l'on voit dès les premières pages que l'auteur cite Nikola Tesla ça fait tout de suite super plaisir et c'est la classe.

 

Alors, que vaut ce premier tome ?

Déjà, au niveau de l'objet manga en lui-même, on peut remarquer que Ki-oon est bien généreux avec nous. Le protège couverture est magnifique (une belle Mira mise en couleur avec un peu de relief) et de bonne qualité. De plus, pour le son prix (7.90 euros) on se retrouve avec un tome bien épais (192 pages j'ai vu quelque part) qui se permet même d'avoir quelques pages en papier glacé et en couleur. Le papier quant a lui est plutôt épais et même si on reste proche du papier des autres mangas, on se dit que celui-ci a l'air d'être de meilleure qualité. Bref rien à redire très franchement on peut remercier Ki-oon de nous fournir une belle édition.

Côté rythme souvent, on se retrouve avec un tome 1 lent au possible où il ne se passe pas grand-chose où bien complètement l'inverse avec de l'action partout et on ne comprend plus rien. Ici, je pense que Yuji Iwahara a trouvé un juste milieu. On a un peu d'action, un peu de mise en place du contexte et bien évidemment du suspens.

Parmi les personnages, bien évidemment ceux que l'on voit le plus sont Kyoma (le personnage principal) et Mira (voilée de mystères). Déjà Kyoma est, il faut l'avouer, plutôt charismatique. Un chasseur de prime complètement réfractaire à la technologie et plutôt doué dans son boulot de "récupérateur". De l'autre côté nous avons Mira sur laquelle on n'apprend pas beaucoup de choses (et je ne vais pas non plus spoiler le peu que l'on apprend d'elle) mais qui arrive à nous intéresser (soit parce qu'on veut en savoir plus sur elle soit parce qu'elle est tout simple trop mimi ^^).

------------------

Bref vous l'aurez compris, Dimension W est ma belle surprise du jour, de la semaine, du mois. J'accroche clairement à l'univers, aux personnages et au coup de main de Yuji Iwahara. Je ne peux que conseiller au plus de monde possible de lire ce premier tome et de découvrir cette série qui annonce du lourd. Nul doute que dès la sortie du second tome (le 10/04/2014) je me jetterais dessus la bave aux lèvres.

 

 

P.S : Ah et c'est relativement rare pour le souligner mais il n'y a pas de fan service à foison et ça, ça fait plaisir (je trouve) ^^

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Édito

 

Prochaines figurines

-----------------------

 

The Seven Deadly Sins - Lucifer the image of pride (Novembre/Décembre 2014)

 

Archives

Favoris