Ecrits d'un singe joueur

Ecrits d'un singe joueur

Par Monkey King Blog créé le 04/07/12 Mis à jour le 29/11/14 à 20h08

Pris en flagrant délit dés le plus jeune âge sur un Amstrad CPC 464 (ouch le coup de vieux), j'ai décidé de faire partager ici mes passions (je parle bien évidemment entre autres de jeux vidéos hein pas de manger des bananes).

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests (Jeu vidéo)

Et bien et bien ça faisait un petit moment que je n'avais fait aucun article. Il faut dire que j'ai été pas mal pris par ...... heuu ben par les jeux en fait '^^ Du coup je reviens pour parler d'un jeu que je suis en train de kiffer à mort (contre toute attente d'ailleurs ! mais j'y reviendrais) et je vais pas faire durer le non-suspens plus longtemps puisqu'il s'agit de :

  

Soul Sacrifice et moi, c'est une histoire un peu bizarre. C'est un jeu qui a été annoncé sur la console dés sa sortie (autant dire que ça date) et qui a été repoussé une (ou plusieurs ?) fois. C'est aussi un jeu que je surveillais du coin de l'oeil sans trop savoir si j'allais apprécier ou pas. Plus on avait d'infos sur celui-ci, plus il semblait se rapprocher d'un Monster Hunter et clairement c'était de mauvaise augure pour moi. Mais je continuait d'y croire et d'avoir un espoir et au final j'ai eu raison parce que, même si je ne sais pas vraiment comment la magie a pu opérer, je surkiffe.

Avant d'attaquer dans le concret du test, je tient à préciser que tous les gens qui disent "ouais c'est un Monster Hunter quoi" je leur réponds NON ! Si Soul Sacrifice était vraiment trop proche d'un Monster Hunter je l'aurais jeté à la poubelle (ou balancé par la fenêtre au choix) dans les 5 minutes de jeu. Cela étant dit, je préciserait plus loin le pourquoi du comment j'aime Soul Sacrifice et pourquoi je fuis Monster Hunter (attention, les critiques faites sur Monster Hunter ne représenterons uniquement MES goûts -histoire d'éviter les réactions des offusqués, rageux, fanboyz-).

 

Histoire

Pour résumer un peu, vous commencez le jeu enfermé dans une espèce de cage hyper glauque (avec du sang, des tripes et des os éparpillés un peu partout) sans vraiment savoir qui vous êtes, comment vous êtes ni même comment vous vous appellez. Pour le moment, tout ce que vous savez c'est que non loin il y a un sorcier très très méchant du nom de Magusar qui sacrifie des gens comme vous à tour de bras. Le problème c'est que vous n'avez pas envie de finir en pâté pour sorcier.

C'est à ce moment que vous entendez une voix provenant de votre propre cellule. Cette voix appartient à Librom, un livre magique doté de parole et d'un sens de l'esthétique plus que douteux (oubliez le très correct Grimoire Weiss de NIER qui fait classe à côté de Librom). Celui-ci vous explique que c'est un livre possédant des pouvoirs (en même temps, un livre doté de parole, on s'en serait un peu douté) qui va vous permettre de revivre l'histoire d'un mage inconnu qui était le partenaire de Magusar.

Non content d'avoir une chance de comprendre pourquoi Magusar est devenu ce qu'il est et de découvrir son histoire à travers les yeux d'un inconnu, a chaque fois que vous revivrez un chapitre de la vie du sorcier sans nom, vos propres pouvoirs augmenterons pour au final pouvoir (peut-être) avoir une chance d'affronter votre geôlier et survivre.

Oui ça c'est Librom, un livre parlant plutôt moche doté d'un bel accent British

 

Derrière ce pitch se cache une histoire intéressante, mature, bien contée et pour laquelle on souhaite toujours connaître la suite (ce qui est quand même le signe d'une belle réussite à ce niveau) ! Et non content de nous offrir un scénario de qualité, on peut aussi citer le fait que celui-ci est conséquent et offre quand même un bon challenge.

De ce côté là, inutile de comparer à du Monster Hunter puisque, corrigez moi si je me trompe mais, le scénario est inexistant de tous les MH depuis le début.

 

Graphismes

Là on attaque un point assez critiqué par pas mal de testeurs. Sur pas mal de tests, vous verrez que le testeur met en point négatif un truc du genre "trop d'aliasing". De mon côté, même si je suis d'accord pour dire que les graphismes sont globalement aliasés (c'est loin d'être honteux hein Assassin's Creed 3 Liberation était pareil à ce niveau), je ne le mettrait pas forcément que dans les points négatifs. Pour quelle raison me direz-vous ? Et bien simplement parce que je pense qu'on ne peut pas avoir des méga graphismes tout en gardant une totale fluidité de jeu en solo (avec beaucoup de monstres) ET en multi. Après, peut-être que je me fourvoie et que les deux n'ont rien à voir mais c'est mon avis après tout donc je dit ce que je veux ;-)

L'univers étant très glauque, il ne faudra pas s'attendre à des décors et des monstres avec des couleurs vives. De plus, les skins des décors et des monstres sont pas mal réutilisés ce que je mettrait plutôt dans les points négatifs (parce que oui on en veut toujours plus ^^).

De ce côté là, même si les deux univers ne sont pas DU TOUT comparables et que ce sera selon les goûts de chacun, j'avoue préférer l'univers d'un MH correspondant à un univers plus classic fantasy (avec des couleurs vives et du medieval fantastique) à l'univers de Soul Sacrifice plus dark fantasy et donc plus glauque et déprimant.

               

 

Gameplay

Ahhh voilà on arrive au coeur du jeu, ce qui fait que celui-ci se démarque complètement du jeu auquel tout le monde le compare.

Pour être clair je vais faire un aparté sur le gameplay de MH puisque c'est ce qui m'a globalement fait fuir la série. Le gameplay des MH est, pour moi, d'une lourdeur sans pareille qui ne devrait plus exister en 2013. Capcom n'a fait aucune amélioration au niveau du système de combat et on a toujours l'impression de contrôler un personnage qui est la réincarnation d'un 15 tonnes avec les pneus crevés. C'est lent, c'est latent, c'est lourd, et c'est ce qui m'a fait arrêter d'y jouer au bout de 10 minutes histoire de ne pas balancer ma console par la fenêtre.

Dans Soul Sacrifice, le système de combat se rapproche bien plus d'un GoW et c'est clairement ce qui fait super plaisir. Le personnage est réactif et en ayant 6 offrandes (magies) on peut adopter exactement le gameplay que l'on souhaite sur son perso.

A côté de ça, notre sorcier(e) gagne des niveaux (de vie ou d'attaque) selon que l'on choisis d'épargner ou de sacrifier les ennemis. Très simplement :

  • épargner un ennemi permet d'augmenter son niveau de vie (jauge bleu) et par extension d'augmenter sa résistance et sa défense
  • sacrifier un ennemi permet d'augmenter son niveau d'attaque (jauge rouge) et par extension d'augmenter sa résistance et son attaque

Il faudra donc trouver le bon équilibre ainsi que ce qui colle le mieux à votre style de jeu (un personnage uniquement vie sera plutôt soutient alors qu'un personnage uniquement attaque sera plutôt un glass canon -gros dégâts mais peut résistant-). La différence entre les deux niveaux se reflète sur notre bras (bras divin pour un personnage orienté vie, bras occulte avec un personnage orienté attaque et bras neutre pour un personnage équilibré) et permet d'avoir des effets supplémentaires.

Les offrandes (magies) est ce qui fait le sel du jeu. Il en existe un nombre impressionnant qui permettra forcément de trouver votre style. Chaque offrande a ses propres effets (attaque corps à corps, distance, soin solo, soin de groupe, bouclier, amélioration de vitesse de déplacement, transformation en golem, etc.), ses propres statistiques et son nombre d'utilisations maximum avant qu'elle soit désactivée (ce nombre se recharge automatiquement à chaque fin de combat si l'offrande n'a pas été épuisée).

J'ai vu sur un site un commentaire (visiblement troll) disant "lolol donc en fait il y a des niveaux et tout alors c'est un MH pour les casuals quoi pas besoin de préparation et tout". Si vous rencontrez ce genre de troll, ne les écoutez pas une seule seconde car ils n'ont visiblement pas du tout touché au jeu. Certes c'est vrai pour les premiers combats contre des petits monstres etc. (ce qui est logique puisqu'il faut bien apprendre à jouer). Mais clairement plus vous avancerez dans le jeu, plus les monstres à affronter seront puissants, et plus il faudra bien se préparer avant le combat pour ne pas se retrouver à court d'offrandes et finir en charpie.

 

Avant d'attaquer la conclusion, je précise tout de même que je n'ai pas parlé de tout pour éviter de trop entrer dans les détails et d'écrire un roman. Je n'ai pas parlé par exemple des runes, des rites obscurs, des fusions d'offrandes (le crafting) ou encore de la personnalisation du personnages et des alliés. Je n'ai pas non plus parlé du multijoueur, des pactes d'avalon et autres. Bref d'innombrales choses qui font que l'on a ici un contenu massif qui ne se vois pas forcément dans ce que j'ai écrit précédemment. Peut-être que je détaillerais tout celà dans un autre article vu comment j'adore le jeu ;-)

-----

Donc plus clairement, non Soul Sacrifice ne se résume pas à un simple jeu hybride Monster Hunter/Demon's Souls. C'est bien plus que ça. Inafune et son équipe ont mis du coeur à l'ouvrage et ça se voit. Non ils n'ont pas simplement essayé de copier bêtement ce qui se faisait à côté pour en faire un patchwork sans âme. Au contraire, Soul Sacrifice n'a pas sacrifié son âme (oui bon je sais) sur l'autel de la copie mais s'en est créé une de toute pièce et, très franchement, quelle belle âme !

Alors certes le jeu n'est pas parfait et possède des points négatifs comme l'univers auquel tout le monde n'adhèrera pas (pour le côté couleurs fades surtout) ou encore comme l'IA des partenaires en solo qui est vraiment plus que limitée (bon ok j'avoue ils sont complètement teubés et on s'en sert plus souvent pour qu'ils fassent diversion pendant qu'on savatte le gros monstre) ou encore comme le fait que le jeu, de part son genre, sera forcément redondant. Mais à côté de ça, il a tellement de qualités que ce serait un bêtise pour tout possesseur de PSV de passer à côté (surtout qu'il y a une démo vraiment massive permettant de savoir si on accroche au genre ou pas).

Keiji Inafune et sa team nous livrent là un petit bijoux et quand je vois qu'il serait déjà en train de discuter avec Sony pour préparer un second opus, je ne peu que croiser les doigts pour que ça se réalise. Avec son contenu massif, son gameplay nerveux, agressif, et son scénario vraiment très bien conté, Soul Sacrifice est, tout comme je l'ai dit dans le titre de l'article, un must have sur PSV. A avoir absolument dans sa ludothèque pour peu qu'on ait apprecié la démo. Si on me demande s'il faut acheter le jeu ou pas, ma réponse est plus qu'évidente c'est un gros, un énorme OUI.

Voir aussi

Jeux : 
Soul Sacrifice
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Monkey King
Signaler
Monkey King
Oui oui j'ai juste dit que c'était gênant pas que c'était une erreur ^^ Par contre l'IA à la ramasse sur les alliés ça a le don de me faire m'arracher les cheveux xD
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
J'irais pas le comparer plus loin à MH, c'est un jeu de chasse avec des quêtes, et un gameplay rigide. Ça s'arrête la. Evidemment que le jeu se démarque, sinon tout le monde l'aurait déjà oublié tant le jeu ayant introduit ce genre écrase tout sur son passage.

Le temps d'offrande que prend le perso, c'est pas une erreur, ça fait parti du gameplay, autant que l'usure des offrandes. Il faut jouer de ça.
tixu
Signaler
tixu
Soul Sacrifice m'a fait acheté la PSVita quant il est sortis... Je ne regrette pas du tout mon achat... Il s'agit effectivement d'un bijoux...

La comparaison avec MH est futile tant S.S. s'en démarque à tous les niveaux.

Excellent article en tout cas et j'espère déjà une suite...
Monkey King
Signaler
Monkey King
Oui il a quand même ses défauts mais clairement perso j'ai été ultra soulagé de voir que la maniabilité du personnage n'est pas aussi lourdingue que sur MH (je me répète peut-être hein mais étant donné que c'est LE point qui m'a horripilé sur MH ben voilà quoi). Après c'est vrai que ce qui est gênant c'est le temps d'invocation de l'offrande qui fait parfois rater des occasions (du genre le monstre est sonné à terre et le temps de se rapprocher et de lancer son offrande il est déjà sur pates prêt à envoyer du bois '^^).
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
C'est une bonne surprise pour moi aussi.

Mais le jeu a tout de même des défauts de gameplay qui font qu'il reste malgré tout inférieur à son ainé, MH qui lui excelle dans ce domaine. Par contre je vais sûrement beaucoup plus y joué que MH3U qui est à la limite de l'injouable sans second stick sur 3DS, les consoles PSP/VITA sont juste les meilleurs pour jouer à ce genre de jeu.

Édito

 

Prochaines figurines

-----------------------

 

The Seven Deadly Sins - Lucifer the image of pride (Novembre/Décembre 2014)

 

Archives

Favoris