Premium
Miscellaneous

Miscellaneous

Par Quetzal Blog créé le 13/10/10 Mis à jour le 25/02/16 à 16h07

Miscellaneous adj.(du latin miscellaneus, mot anglais pouvant être traduit en Français par divers) : Qui possède diverses caractéristiques, capacités, voire apparences.

Ajouter aux favoris
Signaler
Archives

Cette article est issu de mon précédent blog. Je l'avais écrit en décembre 2008, à une époque où je n'avais rien trouvé de transcendant sur Internet sur le métier et le statut de veilleur de nuit

Par ce billet je voudrais juste évoquer un peu le boulot que je fais dans l'hôtel où je travaille et parler plus généralement de veilleur de nuit et de ce que ça implique. Je pense qu'il est important que j'aborde ce sujet sur le blog, du simple fait que des recherches des différents moteurs indique que certaines personnes viennent sur mon blog uniquement pour ça. Donc autant un peu décrire ce que je fais !

Être veilleur de nuit nécessite, je pense, trois choses : de la polyvalence, du sang-froid et une certaine résistance physique. Les deux premiers traits s'expliquent parce qu'on se retrouve seul durant la nuit. De la polyvalence tout simplement parce qu'il faut être aussi bien capable de tenir la réception que de faire d'évacuer tout le monde en cas d'incendie (et il faut savoir accessoirement changer les ampoules :p). Du sang-froid parce que pendant la nuit, personne vous entendra crier, surtout si c'est parce que vous êtes bloqué à 4h du matin et qu'il faut appeler en urgence un serrurier (ça, ça n'est pas arriver à moi, mais plutôt un prédécesseur ^^"). Enfin, et je dirai naturellement, de la résistance physique. Certes, contrairement à un veilleur de nuit classique à plein temps, qui par définition, ne devrait pas dormir, je ne fait que des astreintes. Pourtant je dois dormir en moyenne 6h par nuit. Au début, on tient le choc. Et puis une grosse fatigue physique s'installe, que les repos compensateurs ne comblent pas forcément, surtout si on travaille dans une petite structure où on est souvent obligé à faire des heures supplémentaires. (Pour information, mon contrat est à temps partiel, et ces 6 derniers mois, j'ai quasi doublé mon temps de travail moyen mensuel). Bon, c'est vrai que je ne rechigne pas pour les heures supplémentaires (merci à TEPA), parce que la première tranche, dite heures complémentaires est exonérées, tandis que la seconde (une quinzaine d'heure) est payé à 25%, sans impôt. Mes heures sup', c'est quand même un tiers de la paie !

Parlons paie d'ailleurs et autres petits avantages. Un veilleurs de nuit débutant gagnent en général entre le SMIC et 1500 euros mensuels dans un petit établissement, et s'il est à temps plein. Ça peut paraître pas cher payé vu les contraintes du métier, mais il faut voir le veilleur de nuit comme une porte d'entrée dans l'hôtellerie. La nuit, il prend le relais d'un réceptionniste normal tout en ayant un rôle de sécurité. De fait, sans avoir à la base une vraie expérience dans l'hôtellerie (enfin si j'ai été valet de chambre), j'ai appris en un an à me servir de tous les outils de l'hôtel, à faire l'accueil,  à répondre au téléphone (ç'a l'air bête comme ça, mais il existe toute une technique), à me servir du logiciel de la maison (alias Vega), à faire la caisse etc. Cette formation permet donc d'accéder si on est dans un établissement suffisamment grand à une carrière (ce qui n'est pas mon cas et j'en ai pas forcément l'envie).
Mais il faut voir aussi les avantages du métier : la nuit on est certes tout seul, mais n'empêche qu'on peut avoir accès à tous l'hôtel, aller sur Internet pour s'occuper, et faire d'autres petites choses, ni trop vu, ni trop connu, puisque personne n'a le regard rivé sur vous comme on pourrait l'avoir en journée (regarde le frigo où est stocké la nourriture pour le petit déjeuner le matin et regarde aussi le poids qu'il a pris en pleurant). Je possède aussi un autre avantage de marque avec un logement de fonction privatif, mais je pense que ce cas est tout à fait exceptionnel dans le milieu.

Comme vous l'aurez compris, être veilleur est un vrai métier, qui nécessite un investissement entier et fatiguant. Un étudiant peut tout à fait le devenir, mais à ses risques et périls, vu les contraintes que cela impose. (Pour rappel, je ne fais que des astreintes, et n'empêche, que c'est très usant d'être tout le temps vigilant).
Enfin, à noter que, dans mon cas (et je pense de façon général), le métier est soumis à la convention collective HCR (qu'on retrouve ici sur Légifrance). Au niveau horaire, on est limité à 12 heures de travail consécutives, et pour ceux qui font un temps plein, ils ont droit à 8 jours par an (6 pour un réceptionniste normal), pris en général sur les jours fériés, ce qui constitue de fait une semaine de congé payé en plus.

J'apprécie beaucoup le métier pour sa tranquillité, car on est pas forcément dérangé toutes les cinq minutes pour une broutille. On garde aussi un certain contact avec la clientèle, toujours ravie de savoir que quelqu'un veille sur eux pendant qu'il dort (oui, j'avoue, j'ai le sommeil plutôt léger...) et comme je disais surtout, c'est une bonne opportunité pour entrer dans le monde du travail, vu la polyvalence que demande le métier.

Voilà, je crois que je n'ai rien d'autre à ajouter pour cet article un peu austère (j'ai pas d'images à mettre ^^"). Faudrait que pense à dire ce qui se passe ici un de ces quatre, parce qu'il y a beaucoup de mouvement. Mais il se fait tard, alors je vais conclure sur une note plus légère : j'ai eu mon augmentation ce weekend ^^

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Il est toujours difficile de créer un blog quand on est à son cinquième ou sixième. Parce qu'à chaque fois, faut refaire la peinture, faut trouver l'hébergeur qui vous plaira, et pis faut la motivation et la bonne idée pour faire tout ça et enfin faut lui donner du grain à moudre. Blog sans article périclite !

Donc, autant dire que c'est toujours une galère invraisemblable d'être le démiurge d'un journal intime interactif ! Mais voilà qu'il existe Gameblog, un site où se trouvent des gens qui me ressemblent plus ou moins. Je ne suis pas un vieux routard, d'autres ont plus de bouteilles que moi, mais j'ai débuté avec un videopac y a une vingtaine d'année. Après, je n'ai jamais réussi à décrocher du paddle. Et après, j'ai connu pas mal de choses, jusqu'à ma petite DS crimson que peu de Français doivent posséder (ahaha !)

Bref, je ne suis pas là pour raconter toute ma vie, mais pour le blog, Miscellaneous. Celui-ci aura certes pour vocation de parler de jeux video, mais surtout d'aller au-delà de ce qu'est la vie du joueur. Je veux dire, après tout ce vécu, on se rend compte qu'il existe tout un monde gravitant autour du jeu vidéo, qu'il existe toute une culture autour. Là se trouve le coeur de ce blog, qui a pour but de faire partager des expériences, des connaissances et aussi des choses que j'apprécie, qui ne sont pas forcément proches du jeu vidéo, mais que c'est bon parfois de mettre le nez dehors !

Ainsi se justifie le titre de ce blog : en rassemblant des choses diverses et variées, j'ose défendre une culture du jeu vidéo, comme il peut exister une culture du cinéma ou de la bande dessiné. C'est de cette manière qu'on peut se doter d'une défense face à certaines inepties (ce n'est pas parce qu'on a viré Jack Thompson qu'elles ont disparu !) et dire simplement : on existe !

Alors, en espérant que la lecture des futurs articles vous plaira,

Bienvenue sur Miscellaneous !

Ps : il existe une autre raison pour le titre Miscellaneous. Pour l'instant, elle reste cachée et sera dévoilé en temps et en heure (disons quelques mois...)

Archives

Favoris