Le Blog de Minamerou
Signaler
(Jeu vidéo)

Quand on entend raisonner au loin les premières notes frissonnantes de The Last of Us, nos poils s’hérissent automatiquement. Cette licence, pourtant si jeune, porte en elle beaucoup d’attentes et d’espoirs. Mais on a tendance à oublier que faire suite à un chef-d’œuvre peut parfois être de l’ordre du fardeau…

Il était une fois The Last of Us…

Avant d’aborder les raisons qui font de The Last of Us Part II une suite dangereuse, il me semble essentiel de revenir sur le parcours du premier volet.

Fin 2011, Naughty Dog annonce travailler sur une nouvelle licence du nom de The Last of Us. Oui, les derniers d‘entre nous. C’est clair et facile à retenir. Mais ce n’est qu’en juin 2013 que le jeu sortira sur PS3, puis un an plus tard sur PS4. A l’époque, il était impossible d’estimer le potentiel immense de ce jeu qui prenait un très grand risque avec son scénario. Effectivement, traiter d’un virus qui transforme les gens en espèce de zombies dans un monde post-apocalyptique, c’est du vu et du déjà-vu. Cela avait donc de quoi potentiellement nous inquiéter sur la redondance du titre à venir. Mais on ne sait comment, Naughty Dog est parvenu à propulser le jeu au Panthéon vidéo-ludique. En effet, leur jeu s’est avéré être un chef-d’œuvre, maîtrisé de bout en bout, et ce, sur plusieurs critères : graphismes somptueux, direction artistique travaillée, bande-son exceptionnelle… De nombreux points qui font de The Last of Us un inoubliable. Et pourtant, les deux atouts majeurs du titre n’ont pas encore été cités.

Quand narration rime avec émotion

Un autre point pouvait particulièrement nous inquiéter avant la sortie du titre. En effet, Naughty Dog c’est aussi la licence Uncharted et il me semble important de faire le lien entre les deux jeux. Nathan Drake, en dehors d’Uncharted 4, était un héros certes charismatique, mais dépourvu d’âme, parfois trop bourrin et qui tuait sans aucune motivation réelle et justifiée. C’était cela dit en lien avec le genre de la licence et ça fonctionnait très bien. Mais avec The Last of Us, ça devait être différent. Le jeu vidéo, dans le genre horreur en l’occurrence, nous a beaucoup habitués à des personnages stéréotypés, qui éliminent un nombre incalculable d’ennemis à la minute. Je sais que quand on connait le jeu aujourd’hui, ça peut paraitre risible de dire ça. Mais n’oublions pas que ces craintes avaient lieu d’exister lors de son annonce jusqu’au moment de sa sortie. De plus, Naughty Dog prend un risque supplémentaire en choisissant de centrer l’histoire sur non pas un, mais deux personnages principaux. En plus d’être un choix à double tranchant, c’était une décision qui posait de nombreuses interrogations. Un scénario misant sur deux personnages centraux est toujours complexe à mettre en œuvre, surtout lorsque tous les séparent. Il fallait donc réussir à proposer une relation cohérente entre un homme d’une cinquantaine d’années et une jeune fille de 14 ans, qui ne se connaissent pas et qui vont devoir, malgré tout, évoluer ensemble. Dit comme ça, le cahier des charges semble impossible à remplir et pourtant, The Last of Us va nous prendre à contre-pied puisqu’il est allé au-delà de ce qu’on attendait de lui, ce qui n’était pas gagné d’avance, loin de là. Donc assez tourné en rond. La principale force du titre, ce sont ses personnages. Joël et Ellie sont les créateurs de cette histoire et non pas l’inverse comme c’est majoritairement le cas, dans le jeu vidéo mais aussi dans le cinéma. J’ai beau eu refaire le jeu plusieurs fois, je n’ai jamais cerné le moment précis où la relation entre les deux protagonistes évolue, tellement elle se fait de façon naturelle sur toute la durée du jeu. Alors je n’ai pas peur de le dire : je n’avais jamais pensé ça possible avec un jeu vidéo avant de me plonger dans l’histoire de The Last of Us, à une exception près…

Telltale, une source d’inspiration narrative ?

Dans le jeu vidéo, comme dans d’autres domaines, l’inspiration est quelque chose de normal. Elle n’est en rien synonyme de plagiat ou de quoi que ce soit d’autre. C’est une façon d’approfondir une œuvre et parfois même de trouver un élément qui va faire naître une idée. Je me suis donc posé une question après avoir terminé The Last of Us plusieurs fois. Je me suis demandé s’il n’avait pas pioché quelques-unes de ses idées dans le titre de Telltale, The Walking Dead : la première saison. Je ne fais bien évidemment pas mention de l’univers qu’ils partagent mais plutôt de la façon dont ils ont en commun de traiter les personnages. Et je le précise, cela ne reste que mon avis, il ne s’agit pas d’une révélation faîte par le studio. Pas à ma connaissance du moins. 

Joël et Ellie, Lee et Clémentine... Un duo de personnages, un homme, une jeune fille, une rencontre dans un contexte proche et qui a lieu après le début d’une infection. Bien-sûr, même parmi ces points il existe des divergences entre les deux jeux. Je tiens juste à souligner que cette mise en avant d’un duo de personnages qui prime sur l’histoire et qui va même jusqu’à la créer, n’est à mon sens pas qu’une coïncidence. Et c’est une bonne chose car la première saison de The Walking Dead est un exemple en matière de narration. Un autre point commun qui ressort, c’est cette paternité de substitution vis-à-vis de la jeune fille qui est à la fois prédominante et subtile. Cela dit, c’est parfois l’enfant qui devra protéger l’adulte, et cette vision-là, les deux titres la partagent aussi. Mais si je fais le rapprochement entre ces deux jeux, c’est pour une raison bien particulière et forcément subjective. Telltale, avec The Walking Dead, a créé une deuxième, puis une troisième saison, pas encore achevée. Et même si l’œuvre reste globalement de qualité, je constate une régression narrative. Cette maîtrise des personnages que le studio Telltale maîtrisait se perd au fil du temps, à l’exception du personnage de Clémentine. Un exemple parfait qui montre que vouloir faire évoluer un jeu au travers d’une suite est parfois au détriment de l’image que l’on se fait d’un jeu, et parfois même d’un studio, à tort ou à raison. Je ne sais pas si Naughty Dog s’est véritablement inspiré des travaux de Telltale mais une chose est sûre, The Last of Us a porté les Dogs dans une autre dimension vidéo-ludique. 

The Last of Us Part II – Entre craintes et attentes

Je crois qu’avec tous les éléments que je viens de citer, on peut clairement dire que faire une suite à ce jeu serait risqué tellement les enjeux sont nombreux. On perdrait en quelque sorte ce sentiment de rareté qui fait le sel du premier volet. Cela pourrait même le dénaturer si la suite n’est pas à la hauteur. Pourtant, décembre 2016, The Last of Us Part II est annoncé à travers une somptueuse bande-annonce. Je n’ai pas pu retenir ma joie, évidemment. Mais cette joie cache aussi des craintes. Des craintes non pas liées à la confiance que je porte au studio mais des craintes liées à la possibilité de faire perdre l'âme du titre original.

On sait donc que c’est Ellie que le joueur contrôlera tout au long du jeu et non plus Joël comme dans le premier volet. On retrouve une Ellie un peu plus âgée et elle est même devenue une jeune femme. On peut donc imaginer que le relais transmis entre les deux personnages lors du DLC "Left Behind" n’était pas un simple hasard. De mon point de vue, qui est celui d’un joueur et non d’un développeur, une difficulté s’impose assez vite : celle d’expliquer l’évolution du comportement de chacun, lié à la fois à la relation entre les deux personnages mais aussi lié au passage à l’âge adulte en ce qui concerne Ellie. Car ne l’oublions pas, The Last of Us c’est aussi des sujets sérieux de la vie qui sont traités : la perte d’un être proche ou encore les moments difficiles de l’adolescence. Afin de ne pas spoiler, je ne citerai pas d’autres sujets traités, notamment un, dans Left Behind, qui est d’une rare intelligence de par sa façon de l’aborder. Comprendront ceux qui y auront joué. Enfin bref, dans les faits tout cela est très complexe à mettre en œuvre. Mais ce n’est pas tout : comment faire une suite à un jeu qui se suffisait déjà à lui-même ? Comment justifier un deuxième volet alors que beaucoup de sommets avaient déjà été atteints ? Bien-sûr que le jeu n’est pas parfait : le rythme parfois linéaire, une intelligence artificielle imparfaite ou encore un gameplay qui repose sur des classiques sans véritable prise de risque, oui le premier avait ses imperfections, si on peut ainsi les nommer. Mais est-ce pour autant qu’il a besoin d’une suite ? Je ne pense pas. Alors oui, on peut facilement imaginer des mécanismes plus poussées d’un point de vue gameplay, mais d’un point de vue scénaristique et émotionnel, j’ai du mal à imaginer comment les développeurs vont s’y prendre. Alors Naughty Dog, si vous tombez malencontreusement sur cet article : surprenez-nous !

Le verdict :

Doit-on redouter l’arrivée de The Last of Us Part II ? Bien-sûr que non, réjouissons-nous-en. Pour autant, c’est un pari risqué que Naughty Dog lance aux joueurs. Le studio semble aimer les challenges, et c’est tout à son honneur. Ce sont des risques dont le jeu vidéo a besoin pour continuer à se développer. Pourtant, cela n’enlève rien au fait que je reste intrigué à l’égard de ce titre qui, je l’espère, parviendra à égaler voire même surpasser son aîné. Si vous voulez mon avis, ce n’est pas encore gagné.

Ajouter à mes favoris Commenter (26)

Commentaires

Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
PAPY 25

Mais de rien. Le plaisir est tout bonnement partagé.

Tu vas prendre beaucoup de plaisir avec le DLC de The Last of Us. C'est presque une certitude.
PAPY 25
Signaler
PAPY 25
Très plaisant de parlé avec vous
PAPY 25
Signaler
PAPY 25
Minamérou 96 merci de ton conseil j irai me prendre the walking dead,mais avant je veut me faire le dlc de the last of us.

CHARLY33

que de souvenir lol sa fou le cafard lol
dgak
Signaler
dgak
Naughty Dog : the Best.. TLoU le chef d'oeuvre des chef d'oeuvres !!
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
Charly33

Certes mais je reste persuadé qu'un jeu entier serait trop long dans la mesure ou un épilogue (même d'une heure) peut conclure l'histoire de cette façon. Je rejoins cela dit ta conception du deuxième volet.
Charly33
Signaler
Charly33
Attention fin de l épidémies n est pas une happy end.

Regarde dans l histoire, en particulier la fin de la 2eme guerre mondiale, que faire avec les collabos, comment se réinsérer lorsque l on a été résistant. Tu peux créer des situations complexe entre le pardon, la vengeance dans un monde où on rétablie des règles et ou l on doit pardonner/fermer les yeux pour avancer.

Papy 25 :
Je suis un très vieux joueurs, j ai débuté sur les premier jeux électroniques/mécanique, puis mattel intellivision, j ai joue aussi sur atari 2600, cpc464 et 6128. Puis atari 520stf avant de basculer sur Pc jusqu'en 2007 ou j ai stoppe, pour reprendre y a deux ans sur ps4.
Donc la technique des jeux est moins importante pour moi (je dis juste moins).
Quand tu passes du sprit à de la 3D l évolution tu t'en rends compte :)

Sur toutes ces années de jeux seul Last of us m'a marqué, ce qui est différent de ma plu.

Tu pouvais t éclater sur un boulderdash, sur un astéroïde .... Mais cela restait juste un jeu où à la fin ta seul frustration était de devoir arrêter car rappel à l ordre des parents :)
J ai quand même joué à d autre jeux marquant aussi ou après le jeux tu pensais à la prochaine partie (aom comment faire pour battre un 1850 + quand tu étais un 1800 -) ou (donjon master comment passer le niveau), mais quand même rien de comparable à ce que tu ressens lorsque tu es dans l aventure the Last of us
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
Charly33

Alors, ce que tu dis est très intéressant mais je me demande si tout ça ne peut pas rentrer dans un seul jeu en fait. Un jeu entier sur la fin de l'épidémie me semble compliqué tandis que faire rentrer ça dans un épilogue, c'est tout à fait jouable. Et puis, je me demande vraiment si l'histoire de The Last of Us doit se finir sur une "Happy Ending". J'avoue que j'opterais plutôt pour une fin poignante.
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
PAPY 25

Bonjour à toi. Si tu aimes t’attacher aux personnages dans un jeu vidéo, je te conseilles vraiment de faire la première saison de The Walking Dead. Beaucoup de choses sont à la ramasse dans ce jeu (gameplay, murs invisibles, etc.) mais il reste un chef-d'oeuvre de par sa narration.
Charly33
Signaler
Charly33
Ce que je souhaites pour la suite de Last of us, ce sont deux épisodes :

Le premier centré sur le passage à la vie d'adulte de Elie, comment elle va prendre son destin en main avec un joel qui doit laisser sa place de leader tout en restant de "bon" conseils malgré ces faiblesses. Le but du jeux serait via l'aventure forger le caractère et les valeurs d'Elie dans ce monde sauvage ou les humains de confiance sont une denrée rare.


Le deuxième : centré sur la fin de l'épidémie, et donc comment d'un monde post-apocalyptique, on retourne à monde civilisé et sur quelles bases ... Le but du jeux serait d'amener Elie et Joel à reprendre confiance aux autres et à Elie de découvrir le nouveau monde civilisé que seul Joel a connu, donc belle remise en cause de toutes ces valeurs, repères acquis dans l'épisode précédent.
PAPY 25
Signaler
PAPY 25
Bonjour je viens de le finir pour la 4 ème fois,je eut vous dire que je joue depuis l'age de 6 ans j'en ai 31 aujourd'hui j,ai découvert the last of us il y a 2 mois,j'ai jamais ressenti cete attachements au personnage que dans ce jeu.Honnêtement il y a des défauts mais quel tuerie ce jeu.Bonne journee
AGuiA77_Monado
Signaler
AGuiA77_Monado
King Ju

Au pif hein, des jeux artistiquement superbes et avec un système de jeu attractif : Final Fantasy VII (et les FF en général), Dragon Quest VIII, Lost Odyssey, Xenoblade Chronicles, Mass Effect, Xenogears, Dark Souls, Gears of War, Dishonored, The Elder Scrolls et y'en a pleins d'autres des jeux artistiquement très bon, avec une bonne OST, avec des décors sublimes et des personnages attachant...
Fluffy
Signaler
Fluffy
De toute façons si Naughty Dog fait beaucoup parlé de lui c'est parce que leur jeux (en ce moment) c'est parce que leur jeux sont vraiment réussit (graphiquement,histoirement,etc...) donc je pense qu'il réussiront le défi de nous faire une super suite, un super prédécesseur pour The Last Of Us et je pense que si il le faut Naughty Dog fera comme Red Barrels pour Outlast 2 et repoussera la date de sortie pour le peaufiner si quelque chose ne va pas. Bref je crois énormément en Naughty Dog et pense qu'il réussirons à nous surprendre avec la suite de The Last Of Us
Zapan
Signaler
Zapan
Je suis sur que Naughty Dog vous a entendu Gameblog ;)
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
Max Vincenzi

Tout à fait. Je le dis sur tout le long de l'article, cette suite n'est pas un mal en soi. La principale difficulté c'est de réussir à maintenir les sommets qu'ils ont déjà pu atteindre. Je me répète mais oui, le jeu peut-être amélioré sur certains axes mais aucun jeu n'est parfait. Le 2, aussi bon sera-t'il je l'espère, ne le sera pas non plus. On ne peut pas faire une suite que pour quelques petites imperfections. Sinon, ça ne s'arrête jamais. Malgré tout, l'univers du jeu est quant à lui totalement propice à une suite. Mais sincèrement, décupler les émotions ne sera pas facile. Cette expertise sera complexe à renouveler. Pour faire simple, dans cet article je donne mon opinion de joueur mais j'essaye aussi de me mettre du côté des développeurs afin de mesurer ce qu'une suite peut avoir comme enjeux. Et ils sont nombreux.
Max Vincenzi
Signaler
Max Vincenzi
Moi ce que j'en pense, c'est que même si une licence possède comme tu dis cette rareté sur laquelle il ne faut pas trop abuser... je reste ferme sur le fait que, ne pas faire une suite à "The last of us" relèverait de l'idiotie d'une certaine manière. On ne parle pas de continuer à étirer le fil jusqu'à ce qu'il lâche, on parle ici d'une seule et pourquoi pas unique suite.
il est clair que du fait du grand travail que savent accomplir les équipes de Naughty Dog, ils peuvent en tout point apporter encore quelque chose de très bon à cet univers. Ces protagonistes que sont Ellie et Joel sont si charismatiques, que les mettre en valeur dans un seul jeu est tout bonnement injuste. Une seule et unique suite qui nous permettra de nous relancer dans une aventure nous permettant de tout simplement voir ce qu'il est advenu de nos héros (en particulier, de voir Ellie gagner en maturité et de la voir jeune femme cette fois-ci).
Quant à savoir ce que sera l'histoire derrière cet épisode, c'est une autre histoire... mais je fais bien assez confiance à Naughty Dog pour espérer quelque chose de bon, voir même de très bon. Les émotions n'en seront que décuplées par rapport au premier épisode, qui était déjà certes plus que magnifique.
easy ledur
Signaler
easy ledur
La fin du premier s'achève sur un énorme mensonge de joel vis a vis d'ellie....et apparemment leur relation n'est pas au beau fixe...
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
Cosmic

Merci, le plaisir est entièrement partagé. Tu sais, c'est tellement plus agréable quand l'échange est cordial. J'ai parfaitement conscience qu'un chef-d'oeuvre pour moi n'est peut-être qu'un jeu moyen voire mauvais pour les autres. Et inversement. Heureusement que nous n'aimons pas tous les mêmes jeux d'ailleurs.
Cosmic
Signaler
Cosmic
C'est peut-être la première fois que j'ai un échange cordial et respectueux avec un fan de TLOU, ça fait plaisir.
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
Cosmic

Tout ce que tu cites m'est déjà arrivé au moins une fois, c'est vrai. Cela dit, il ne m'a pas empêché de le faire rentrer dans la catégorie des chefs-d'oeuvre. Je considère qu'aucun jeu n'est parfait donc il faut accepter certain défauts. Mais je comprends que cela ai pu gâcher ton expérience de jeu.
Cosmic
Signaler
Cosmic
Pour moi c'est l'IA des personnages nous accompagnant et les rondes des ennemis (des contaminés qui font des rondes quoi...) qui ont rendu mon expérience moins immersive. Malgré que tout est fait pour rendre l'expérience réaliste le plus possible il y avait toujours un truc pour me rappeler que j'étais devant un jeu vidéo avec ses limites (Elie qui court devant les ennemis, l'impossibilité de retourner en arrière, et d'autres éléments que j'ai oublié). C'est une excellente expérience mais pour moi ça n'est pas un excellent jeu vidéo (comme tous les jeux ND).
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
KungJu

Je suis d'accord avec toi sur le fait que le jeu est loin d'être plat. Il est même très profond sur plusieurs aspects. En revanche, comme je le cite dans l'article, l'IA est loin d'être parfaite. Ce défaut se ressent aussi dans Uncharted 4 d'ailleurs. Cela dit, je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle date des années 2000.
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
Vincy

Alors attention, en ce qui me concerne, si j'ai apprécié le jeu ce n'est pas pour l'image que dégage le studio. Et on est nombreux dans ce cas. Naughty Dog a une très bonne réputation mais il n'est pas le studio qui fait le plus parler dans ce sens. A mon sens, c'est Rockstar qui détient cette image là. Pour résumer, grand nombre de joueurs savent faire la part des choses contrairement à ce que l'on peut penser. Si un studio à la bonne image nous pond un jeu pas terrible, je ne me gênerai pas de le dire.

Merci de ta participation au débat en tout cas.
KingJu
Signaler
KingJu
Aguia77, tu peux nous citer des jeux meilleurs (pour toi) que the last of us? Car pour moi, the last of us fait parti de mes meilleurs jeux. Alors si il y a mieux je veux bien les faite aussi. Et contrairement à toi je ne trouve pas du tout le jeux plat. Et l ia je la trouve très satisfaisante. Et j'en ai fait pourtant des jeux ! Mais j'ai pas du faire les bons...
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
AGuiA77_Monado

Ne pas l'avoir apprécié est ton droit. Et tu sais, il n'y a pas vraiment de généralité. Tu demandes pourquoi les gens l'ont apprécié et je pense que tu auras une multitude d'avis différents. La question se pose pour tous les jeux en fait. J'avoue que répondre à ce commentaire est complexe car ton avis fait appel à la subjectivité de chacun. Je peux juste te dire que tu n'es certainement pas le seul à ne pas l'avoir apprécié.
Vincy
Signaler
Vincy
AGuiA77 je partage un peu ton avis... Je pense que le succès commercial de leurs jeux tiens avant tout sur l'image qu'ils dégagent... aujourd'hui les gens achètent avant tout de belles images sur un trailer, et suite à une campagne marketing béton. Au même titre que le dernier fast and furious fera beaucoup plus d'entrées en salle que le film d'auteur moins mis en avant et ne sortant pas les effets spéciaux dernier cri. Je trouve ça personnellement un peu triste mais bon, c'est comme ça. On vend avant tout sur l'image.

Le Blog de Minamerou

Par Minamerou-96 Blog créé le 11/02/17 Mis à jour le 21/06/17 à 16h16

Ces 10 jeux qui ont marqué ma vie de joueur :

Dragon Ball Z - Budokai 3
Heavy Rain
Kingdom Hearts II
Metal Gear Solid 3 - Snake Eater
Rayman 3
Super Mario Galaxy
Tekken 3
The Legend of Zelda - Choisissez lequel
The Walking Dead - Telltale (The first season)
Uncharted 2 - Among Thieves

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue à toi ami(e) passionné(e). Ce blog sera alimenté dès que possible par des articles ou j'émettrai un avis et des hypothèses sur l'actualité du jeu vidéo, mais pas uniquement. Mes goûts en terme de jeu vidéo sont plutôt variés : Action/ Aventure, Survivol-Horror, Combat ou encore les jeux de Plateforme, tout (ou presque) me convient. Alors si tu t'y sens comme à la maison, c'est avec plaisir que je t'accueilles dans mon humble demeure virtuelle.

Archives