Le Coin des Joueurs
Signaler
(Jeu vidéo)

Beaucoup de choses semblent actuellement bouger du côté de chez Nintendo. Cela concerne leur façon de concevoir le jeu vidéo mais aussi leur vision globale vis-à-vis de ce dernier. Alors, Nintendo est-il toujours le dernier « artisan » du jeu vidéo ?

Quand Mario en a ras la casquette...



Vendredi 13 janvier 2017, Nintendo organise une conférence de présentation de la Switch au Japon. Cela n’avait pas eu lieu depuis plusieurs années et c’est la raison pour laquelle cette conférence pouvait en inquiéter plus d’un. Finalement, le résultat s’est avéré solide et convaincant, surtout si on prend compte du fait qu’elle visait majoritairement un public japonais. Mais au beau milieu de cette conférence intervient un certain plombier moustachu assez méconnu du grand-public…ou pas.  C’est bien évidemment Mario dont il est question et il reviendra en fin d’année sur Nintendo Switch équipé de sa casquette apparemment vivante. Mais bref, passons les détails. Ce qui nous a le plus marqué mais aussi surpris, c’est de voir notre héros dans un environnement similaire à New York en train de faire ses petites affaires au beau milieu d’êtres humains. Mario peut désormais interagir avec eux, escalader des buildings et peut même sauter sur ces derniers. Effectivement, quelqu’un qui n’a pas vu la bande-annonce en question sera surpris de lire ça, mais venons-en aux faits. Nintendo est depuis plusieurs années critiqué de ne pas prendre suffisamment de risques avec sa licence phare qu’est Mario. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le constructeur semble avoir sérieusement écouté sa communauté de joueurs puisqu’il casse littéralement les codes habituels. Pourtant, beaucoup d’entre nous ont du mal à se faire à l’idée de parcourir cette ville réaliste avec Mario, ce qui se comprend. Je le précise, je suis entièrement sous le charme du jeu. Je dis seulement qu’il peut déstabiliser nôtre âme de joueur. Bien-sûr, ce New York à la sauce Mario ne sera pas l’unique élément du jeu mais il semble important de souligner que Nintendo à une volonté de changement à l’égard de ses jeux, et pas uniquement pour Mario d’ailleurs.

…un nouveau vent souffle sur Hyrule 

Video Game - The Legend Of Zelda: Breath Of The Wild  Link Wallpaper

Licence énormément appréciée des fans mais pas spécialement la plus connue, The Legend of Zelda reviendra dans quelques jours dans un épisode intitulé Breath of the Wild. Avec un monde ouvert gigantesque et une liberté d’action totale, on peut dire que le vent amène la série Zelda vers de nouveaux horizons. Le but n’est clairement pas de redire les mêmes choses que pour Mario précédemment mais le constat reste assez identique : Nintendo est vraiment déterminé à changer de direction, à prendre un nouveau départ. Et si pour le plombier moustachu le changement est plus difficile à accepter, la sauce prend immédiatement pour Zelda. Le goût et l’envie de l’aventure s’apprêtent parfaitement bien à l’univers et le changement de style vestimentaire de nos héros laissent penser à une autre façon d’exprimer un besoin de renouveau. Un besoin de renouveau qui s’exprime aussi par un autre point qui va quant lui clairement diviser les joueurs.

En route vers une nouvelle vision du jeu vidéo ?

En toute honnêteté,  je ne suis ni pour ni contre les DLC et les Season Pass. J’estime que les joueurs sont libres de vouloir payer du contenu en plus si tel est leur souhait. Pourtant, certains jeux, ceux qui inspirent magie et poésie, ne sont pas de natures à être associés à ce genre de pratiques devenues pourtant courantes chez la "concurrence". Car en effet, Nintendo a annoncé ce mardi 14 février 2017 qu’un Season Pass serait disponible au prix de 20 ¤. Une belle déclaration d’amour aux joueurs donc, en ce jour plutôt mal choisi. Le Season Pass se découpera en deux grosses parties. Une première salve de contenu arrivera en été et une deuxième salve, bien plus consistante, arrivera en fin d’année 2017. Si le contenu est discutable, la pratique est quant à elle nouvelle pour Nintendo. Même si des DLC ont déjà été annoncés pour d’autres jeux Nintendo par le passé, c’était bien après leur sortie. Là, le pack de contenu est annoncé à environ deux semaines de la sortie du jeu. Pourquoi ? Est-ce lié à une contrainte de temps ? Ces contenus sont-ils indispensables au jeu ? Pour le moment il est impossible de dire si le Zelda a été amputé d’une partie de son contenu ou bien si le Season Pass n’est finalement qu’un bonus (payant) qui permettra de rallonger une aventure d’ores et déjà légendaire. Mais une autre question demeure. Est-ce un modèle économique qui va devenir courant ou s’agira-t-il d’une pratique occasionnelle du côté de chez Nintendo ? Mon avis sur le sujet est qu’il n’y a aucune raison pour que Nintendo s’en prive à l’avenir. J’espère seulement que les jeux se suffiront à eux-mêmes et que l’on n’aura pas la sensation de rester sur notre faim. Vous savez, cette sensation qu’un jeu s’est vu retiré une partie de son contenu pour devenir un morceau à part et payant. D’ailleurs, puisque l’on parle de ce qui est payant…

Une formule qui évolue

Résultat de recherche d'images pour "nintendo network"

Le mode en ligne (ou online pour les intimes) était jusqu’à présent gratuit. Mais parce que les changements n’étaient pas assez nombreux, Nintendo a décidé de passer à un modèle payant (gratuit jusqu’en automne cela dit). Je sais solennellement que cela fait débat et le but n’étant absolument pas de rajouter de l’huile sur le feu, au contraire. Bien-sûr, en tant que joueur, on ne sait jamais comment prendre ce genre de décisions surtout quand on sait que le online fonctionnait jusqu’alors de façon gratuite. Mais la véritable question est : fonctionnait-il vraiment si bien ? Je ne sais pas pour vous mais de mon côté le Nintendo Network n’a jamais été un exemple en termes de serveurs et d’accessibilité. Je me dis donc que si la formule payante permet d’avoir une structure en ligne bien plus stable, je suis prêt à revoir mon jugement. Mais cela ne pourra dépendre que de la qualité et aussi du prix. Un prix qui, d’après les récentes déclarations de Nintendo, ne devrait pas dépasser les 30 ¤. Mais une autre interrogation demeure en ce qui concerne le online et plus principalement le chat, qui nécessitera de passer par un smartphone. Une idée assez étonnante quand on sait que Nintendo vise encore les enfants avec sa future console mais qui peut se justifier par l’autonomie. La Switch étant aussi nomade et à priori assez gourmande, il fallait trouver une échappatoire pour allonger ne serait-ce qu’un tout petit peu les sessions de jeu en ligne. C’est à mon sens la seule explication possible et je l’admets, c’est totalement discutable. D’ailleurs,  d’après ce qu’il semble se dire, cette application serait dans un premier temps limitée mais gratuite, puis ensuite complète mais payante… Mais toujours rien de certain puisque Nintendo n’a encore rien déclaré de façon très précise.
En tout cas, voilà encore un exemple qui illustre de façon parfaite la nouvelle vision de Nintendo qui consiste à casser ses habitudes. A tort ou à raison ? Cela dépend vraiment des points mais il faut dire qu’après l’épisode Wii U, Nintendo semble avoir besoin de se reconstruire, de se donner une nouvelle identité tout en restant lui-même et en n’ayant pas peur d’annoncer un modèle payant pour ses jeux et fonctionnalités en ligne, que cela plaise ou non.

La conclusion

Du changement, oui. Beaucoup de changements. Je pense qu’on peut le dire : oui, Nintendo est en train de changer de cap. Cela concerne les jeux mais aussi la politique générale. Pourtant, en parallèle, on constate un retour aux sources sur plusieurs aspects : Zelda BOTW qui fait beaucoup penser à la toute première aventure de Link, Mario qui revient dans une formule proche des Mario 64 et Sunshine et la Nintendo Switch qui revient de façon assez inattendue aux origines de la Wii. Une console qui semble donc faire hésiter entre envie et frustration mais qui fusionne étonnamment bien passé et futur.

Mais n'oublions pas le principal changement de la part de Nintendo qui réside dans la volonté de créer une machine de salon à emmener partout. Car oui, la Nintendo Switch c’est avant tout ceci : quand je veux, où je veux, avec qui je veux.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Coin des Joueurs

Par Minamerou-96 Blog créé le 11/02/17 Mis à jour le 17/08/17 à 00h20

Ajouter aux favoris

Édito

Le Coin des Joueurs c'est un peu comme la cour de récré virtuelle des passionnés de jeux vidéo : on partage, on échange et surtout, on joue. 

Archives