Le Blog Metystérieux

Par Metyst Blog créé le 28/06/12 Mis à jour le 04/08/13 à 15h17

Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance... d'y trouver quoi que ce soit d'intéressant.

Ajouter aux favoris
Signaler
BDs, d'Orient ou d'Occident

(Le point de vue développé dans cet article est tout à fait subjectif)

 

GLO, une suite qui tombe à l'eau ? 

 

 

       J'ai toujours adoré Gunnm. Depuis que j'ai vu Gally pour la première fois. J'ai lu tous les tomes de Gunnm, j'ai poursuivi avec Last Order, heureuse que ce chef-d'oeuvre bénéficie d'une fin alternative nous permettant de découvrir d'autres aventures de la belle Gally, après un 9ème et dernier tome que Yukito Kishiro avait bâclé sous la pression de son éditeur. 

Mais finalement, il aurait été préférable que le mangaka s'en tienne à la fin proposée dans Gunnm, tant Last Order s'avère décevant. 

Peut-être serait-il utile de rappeller la trame scénaristique de Gunnm:

Dans un monde post-apocalyptique, l'immense cité céleste, Zalem, surplombe la terre ravagée par les anciens méfaits de l'humanité. Zalem représente une utopie, et reste inatteignable pour les vulgaires habitants de la Terre, considérés par l'élite, soit cette population accrochée aux nuages, comme des cafards: c'est bien simple, si l'on tente de rejoindre la cité suspendue, c'est la mort assurée. Zalem, n'ayant que faire du destin des humains d'ici-bas, les exploitant même pour récolter des matières premières ou d'autres denrées, utilise aussi cet espace ravagé en tant que décharge. Autour de ces déchets s'est pourtant  organisée une ville (Kuzutetsu), une population, qui tente de survivre en tirant partie des ordures rejetées par Zalem pour construire des habitats, ou se faire implanter des membres voir entièrement un corps cybernétique pour s'assurer une plus grande protection contre tous les malades mentaux qui rôdent (et ça, y en a un sacré bon paquet, des énergumènes engendrés par cette société insalubre). Pourtant, ce n'est pas totalement l'anarchie à Kuzutetsu, car Zalem s'ôctroie tout de même une petite présence sur Terre, au travers de "bornes", des robots à l'apparence grotesque, proposant à qui le voudra parmi cette humanité déchue de devenir un "Hunter Warrior", soit un chasseur de primes à l'affût des criminels. Un sacré boulot, qui rapporte toutefois assez pour survivre, car une unité monétaire est quand même présente à Kuzutetsu. Ido, un cybernéticien initialement issu de Zalem et également Hunter Warrior, se promenant dans la fameuse décharge, trouvera une tête de jeune fille, ou plus précisément de cyborg (un individu dôté d'un cerveau humain mais d'un corps mécanique). Il la récupérera, lui redonnera un corps, la baptisera Gally car la jeune fille se montrera totalement amnésique, et la traitera comme sa propre fille. Seulement, notre héroine ne se révélera pas très docile et, découvrant le métier "secret" de celui qu'elle considère comme son père, décidera de devenir à son tour un Hunter Warrior, ayant déjà montré des facultés exceptionnelles au combat au corps à corps. Ido reconnaîtra sa technique de combat, il s'agit du "Panzer Kunst", un art martial né sur Mars censé avoir disparu depuis des siècles. 

A partir de là beaucoup de questions se poseront sur Gally, qui était-elle avant d'être rejetée par Zalem tel un anche déchu, comment se fait-t'il qu'elle maîtrise cet art martial censé avoir disparu? Commencera alors une profonde quête pour Gally tentant de se remémorer son passé, mais également de combattre l'injustice, souvent se trompant d'adversaire, mais surtout de faire valoir son humanité auprès des autres humains qu'elle aimera...

(Euuh... Sinon, vous pouvez tout aussi bien lire le résumé de l'histoire sur Wikipédia)

 

        Gunnm était un chef-d'oeuvre unique, servant de source d'inspiration à d'autres auteurs pour leurs propres oeuvres de science-fiction (notamment Morvan, scénariste de la superbe BD Sillage ; il suffit de voir les ressemblances qu'entretient Nävis, l'héroine, avec Gally...).

Une oeuvre motrice, donc (en passant, James Cameron aurait découvert ce manga via son ami Guillermo del Toro -deux de mes cinéastes favoris-, serait tombé sous le charme et prévoierait une adapation cinématographique; cependant le projet reste encore au stade de rumeur), un seinen (manga visant plutôt un public d'adultes) incontournable, qu'on soit amateur de mangas ou pas. 

Mais je vais arrêter de faire l'éloge de cette oeuvre remarquable (arf) et donc développer en parallèle le cas de sa suite, Gunnm Last Order (bon, alors du coup, je continue l'éloge en quelque sorte). 

 

 T'es bien mignonne, mais c'est pas ton derrière qui va sauver la série...

 

       C'est d'abord avec joie que j'ai acceuilli cette suite. Premier constat en parcourant le manga, le style graphique a changé, on est dans quelque chose de plus "propre", de moins sombre que ce qu'on avait dans Gunnm. Ce changement fait certes perdre à la série un peu de son cachet unique mais il peut être perçu comme un très bon prétexte pour s'accorder à la transition entre la saleté de la Terre, où se déroulait principalement l'action de Gunnm, et l'environnement plus "moderne", propre et aseptisé que représente Zalem (même si on découvre en très peu de temps que l'endroit est lui aussi tombé dans le chaos, après que les citoyens aient découvert le secret de leur belle cité, les concernant au plus profond d'eux-mêmes). 

Gally est principalement concernée par ce changement: dans Last Order, et ce dès le 1er tome, on découvre que son aspect physique a évolué... à mon grand dam.

Auparavant, l'héroine présentait bien plus de charisme, que ce soit dans ses expressions, ses mouvements ou ses attitudes. Il était d'ailleurs intéressant de constater qu'au fur et à mesure des tomes de Gunnm, le personnage évoluait d'un point de vue cérébral. D'abord naïve et candide comme une enfant, ensuite crédule et impatiente comme une adolescente, nerveuse et en quête de reconnaissance comme une jeune femme, phase de transition entre l'adolescence et l'âge adulte... Au fur et à mesure des expériences très rudes qu'elle vivra, Gally changera comme n'importe quel être humain confronté à son environnement. Il y aura même une phase durant laquelle elle sera complètement au service de Zalem et se "transformera" en créature violente et sadique.

Un aperçu des différentes apparences de Gally dans Gunnm 

 

Dans GLO, on se retrouve avec une héroine qui montrera de moins en moins ses sentiments, et on aura finalement l'impression de se retrouver devant une armoire à glace, un penchant féminim de Schwarzie d'autant qu'elle sera dotée d'une force abracadabrante (elle en vient jusqu'à pouvoir contrôler complètement la matière, donc les atomes), ce qui fait d'elle une guerrière invincible et un personnage de moins en moins attachant, qu'on prend moins de plaisir à suivre. Où est donc passée la Gally qui finissait ses combats le corps tranché en deux, attaquant de sang froid des adversaires bien plus grands qu'elle, malgré son petit corps souvent peu puissant (car elle changera souvent d'enveloppe cyber au cours de la série), ne faisant confiance qu'à sa maîtrise semblant innée du Panzer Kunst? 

Ce changement à la fois physique et mental s'exprime beaucoup, pour peu qu'on y fasse attention, dans ses expressions. Son regard, qui reflétait son charisme et sa force de caractère autant que sa sensibilité, s'est transformé dans Last Order en quelque chose de plus froid, de moins émotionnel. Ses grands yeux de poupée sont devenus des yeux que l'on pourrait voir sur n'importe quel autre personnage de n'importe quelle autre BD. C'est bien dommage. 

 

Et non, Gally. Jamais plus.

On est quand même passés de ceci à cela :

                                                                 

Qui êtes vous, et qu'avez-vous fait à Gally ? 

 

        Certains peuvent apprécier le changement. Ce n'est pas simplement le fait de voir qu'un personnage qu'on adore a subit quelques modifications physiques. C'est surtout que ledit personnage n'a plus rien en commun moralement avec ce qu'il était avant, et ça se reflète sur l'apparence.

        Encore, aux 4 premiers de tome de Last Order, ça allait. On retrouvait l'ambiance de la série, l'héroine n'était pas encore trop changée, les combats étaient intéressants, c'était pas mal. Mais c'est à partir du 5ème tome et surtout de l'entrée de Gally et sa bande dans le ZOTT, un grand tournoi opposant des combattants surpuissants, que l'histoire perd son intérêt et devient ridicule. Le problème ne réside pas seulement dans le fait qu'on tombe dans le syndrome Dragon Ball Z et que tout ne devient plus que combats, combats et encore combats. Le truc, c'est qu'on perd non seulement l'héroïne qu'on a adorée, mais aussi que ces combats sont chiants et génériques au possible. Gally ne se bat plus avec la même rage, et on ne sait même pas ce que ces combats lui apporteraient, alors qu'ils avaient tous un but dans Gunnm (vaincre l'injustice, protéger les faibles, ou décompresser après la perte tragique d'un proche -période "Motorball" durant laquelle Gally se bat pour oublier la mort atroce de son premier amour Yugo, après qu'elle ai tout tenté pour le sauver, en vain-). Mais non, ici le but est simplement "je me bats pour moi". Très clair. 

       En se débarassant au fur et à mesure des personnages de Gunnm (Gally aurait pu sauver Lou, une amie dont ont fait la connaissance au 6ème tome, mais l'a finalement abandonnée à son sort, pensant que c'était mieux ainsi), Yukito Kishiro montre clairement son intention de passer à autre chose (de gré ou de force? J'avais lu quelque part que ce tournant de la série avait été ordonné pas ses éditeurs, ce qui ne m'étonnerait guère). On retrouve avec bonheur Desty Nova, savant fou nihiliste qui n'hésite pas à tenter des expériences horribles, à assembler des chairs à des éléments mécaniques, le responsable de quasimment tous les malheurs de Gally. Mais même ce personnage tout bonnement énormissime n'a pas droit à un traitement de qualité, et se retrouve à son tour dédoublé, comme s'il était un produit, un argument marketing à lui tout seul. On se retrouve avec plusieurs Nova et le personnage perd son intérêt, comme tous les autres. On revoit aussi les "doubles" de Gally, créés par Zalem, qui apportent une touche humoristique. 

        D'ailleurs, j'en viens aux ennemis de Gally. Je me souviendrais toujours de son premier ennemi de taille (un boss, en quelques sortes), Makaku. Un cyborg des plus répugnants, accro à l'endorphine sécrétée par le cerveau, qu'il n'hésite pas à substituer à ses victimes. Avec cet ennemi, le ton était déjà donné : Gunnm, c'est gore, mais ça n'empêche pas la présence d'humour (un peu à la manière de ce que fais Osamu Tezuka avec Black Jack par exemple, aborder des thèmes graves et touchants avec un trait d'humour), et l'attitude des ennemis est toujours justifiée et même si on retrouve le stéréotype de la vengeance avec un autre ennemi très important, Zapan (les 2 ennemis sus-cités ont tous deux été "ressucités" par Desty Nova), on arrive cependant à comprendre leur attitude et ce qu'ils ont après Gally. On est pris d'empathie pour eux, tout comme notre héroine qui se remettra souvent en question. 

Ainsi Makaku, qui répugne et terrifie au premier abord, dont on ne souhaite que la mort (cette rime), parvient à nous serrer le coeur de pitié une fois que l'on connaît sa tragique hisoire, comment il a dû vivre dans les égoûts étant gosse et en est venu à perdre son corps, victime de la cruauté et du manque de compréhension des autres. Nova, l'ayant récupéré à l'approche de la mort, lui offre la possibiltité de devenir fort et de s'affranchir de son complexe d'infériorité et du mal-être qu'il a connu toute sa jeune vie en lui offrant un visage d'homme, et un corps de "ver mécanique" lui permettant de prendre possession de n'importe quelle enveloppe corporelle qu'il jugerait assez puissante. Gally étant la première personne "s'intéressant" à lui et ne le fuyant pas par crainte ou dégoût, il sera pris d'un amour abusif pour elle, pervers et mortel. Le premier combat entre Makaku et Gally sera un échec pour celle qui était alors une enfant dans un corps d'adulte, ce qui est aussi le cas de son ennemi. Ils se retrouveront tous deux dôtés d'un nouveau corps bien plus puissant, et au cours d'un superbe affrontement, Gally parviendra à avoir le dessus. Seulement, cette victoire n'est pas des plus glorieuses. Comme tout homme ou enfant blessé, Makaku ne désirait que tendresse et amour maternel, ce à quoi il n'a jamais eu droit ; en apprenant son douloureux passé, Gally, tout comme je l'ai fait, versera sa petite larme... (en fait, je crois bien que j'ai pleuré comme une madeleine à quasiment chaque tome de Gunnm)

Bref, tout ça pour dire que des ennemis aussi touchants bien que tout à fait dégueulasses au premier abord, il n'y en a pas dans GLO. D'ailleurs, le design des cyborgs n'est pas du tout attrayant, ils ne sont ni classes comme Adam Jensen, ni intriguants comme l'osmose chair humaine-pièces mécaniques qui caractérisait les humains à Kuzutetsu. Dépourvus de "vrais" visages, au moins un tantinet humains, on se retrouve avec des adversaires à tête d'écrevisse (franchement, qui voudrait "renaître" en tant que cyborg en se faisant poser une tête de crustacé?), ou encore à ce qui ressemblerait à Predator, armure incluse. En gros, ennemis comme personnages déjà connus depuis Gunnm ou nouveaux alliés n'ont ni classe, ni charisme, rien. 

Pitié, Kishiro, arrêtez le massacre.

 

          Comme je le disais plus haut, les combats sont eux aussi dénués d'intérêt car ils n'ont aucun enjeu aussi important que ce que l'on retrouvait dans Gunnm. Ca peut être marrant deux secondes, mais au fond, ça fait juste mal à notre estime de fan pour le travail du mangaka. On a plus l'impression d'être devant un seinen, avec des thématiques graves nous poussant à nous remettre nous-mêmes en cause; on est devant un shonen lambda, sans ambition, qui tourne en rond.

Ne parlons même pas du tome 11, sans doute le pire de GLO. La moitié du tome (TOUT le tome?) porte sur un combat ridicule, opposant une créature étrange venant de Mercure, qui ce serait formée toute seule et serait venue se battre au tournoi du ZOTT pour l'occasion. Encore, ça, c'est pas le pire. Le pire réside en l'apparence de la bête, assez difforme, mais surtout, dotée d'un immense pénis en guise d'arme. Le gros délire. Zapan qui s'arrache le visage, ça parait presque poétique à côté. Ainsi, le combat s'organise en offensives absurdes, éjac' comprise. Je ne me rappelle même plus comment cette chose a été défaite, je crois que je l'ai volontairement rayé de ma mémoire. Certes, on peut y voir une leçon de morale sur l'importance que les hommes accordent à ce qu'ils ont entre les jambes, mais pour ça, il y a d'autres moyens, comme quand Ido sauve Shumira d'un viol dans Gunnm. C'est quand même plus sympa que de voir un personnage se faire bombarder de coups de verge (heureusement que c'était pas Gally...).

 

 Cette fille me manque...

         Il y a quand même de bonnes surprises dans Last Order. Comme je l'ai déjà dit, l'histoire est bonne jusqu'au tome 4 et les personnages restent assez attachants, même si on était toujours loin du niveau atteint dans Gunnm. Les tomes 8 et 9 se sont avérés particulièrement sympas et divertissants ; on n'y voit pas Gally (de toute façon, vu ce qu'elle est devenue, on rate plus grand chose), mais on y suit les péripéties d'un groupe de vampires (pourquoi pas? Il y a bien un loup-garou dans Ganmu -titre Japonais-, justifié par la science) avant que le monde ne soit divisé en deux parties, soit Zalem et la surface, ceux qui dominent et ceux qui sont dominés. La trame scénaristique est plaisante à suivre, les combats sont sympas, justifiés (raaaah) et dynamiques, et le fait qu'on suive le destin de vampires est quand même très intéressant (j'aimais beaucoup les vampires, avant la vague hormonale de Twilight...).

                                                                    

C'est dans le gros combat des 2 premiers tomes qu'on retrouve notre Gally enragée d'antan, contre un adversaire plutôt intéressant. Mais la bonne surprise était de courte durée....

 

       J'ai décidé d'arrêter de lire GLO à partir du tome 13, je me forçais déjà depuis le 10, en attente d'une bonne surprise, mais elle ne vient pas, et la bonne détermination de Yukito Kishiro non plus. Ce changement pour Gunnm ne constitue pas complètement en une mauvaise chose car j'imagine qu'il trouve quand même son public, au moins des ados intéressés par le gore que propose ce manga. Mais pour les fans comme moi, cette suite est un peu la même chose que les films Resident Evil par rapport aux jeux : un immense, un bon gros fuck aux amateurs de la première heure. C'est bien dommage d'avoir gâché le potentiel qu'avait encore cette série même si ça peut toujours plaire à certains fans. 

 

Reste plus qu'à espérer se réveiller et découvrir que tout cela n'était qu'un mauvais rêve... 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (31)

Commentaires

Gally Lea
Signaler
Gally Lea
Je sais que le poste est vieux mais je suis tombée dessus en apprenant la nouvelle : les anciens GUNNM vont être réédités !!! Joie bonheur !!! Il me manque le 3 que j'ai perdu suite à de multiples déménagement. Je tenais à dire que je suis à 100% d'accord avec cet article, et grâce à lui je comprend mieux pourquoi je n'ai pas du tout accroché à LO alors que je les ai acheté jusqu'au n°12 -_- Gally est clairement devenue moche et sans sentiment, c'est exactement ça, j'avais ouvert un LO aux hasard plusieurs années après et je suis tombée sur le tome du combat avec le robot et son penis, et là je me suis dit, l'esprit GUNNM cherche à nous montrer quoi là???? Bref bref, j'appréhende le film aussi qui va sortir, je l'appréhende beaucoup... En tout cas merci quand même pour ce vieil article :D
fafnir15
Signaler
fafnir15
salut metyst, je suis d'accord avec toi sur le point que gunnm est largement meilleur que GLO mais rassure toi, tout n'est pas perdu. le ZOTT est maintenant fini et gally est en route vers mars a la recherche de ses origines.
en outre, si tu a apprécié les tomes 8 et 9, sache que l'histoire se re-écarte de gally pour retrouver de vieux amis, ido et fogia au tome 18 (pour marquer une coupure entre le zott et la suite je pense)
et finalement, GLO n'est pas dénué de personnages attachants, je pense essentiellement a zazie et tun po qui sont géniaux (cet avis n'engage que moi mais bon, je les aime bien ^^)
tai972
Signaler
tai972
Que l'on soit fan de GLO ou non le problème qui m'as le plus choqué et que personne ne semble vouloir soulever ce sont les différences, plus que flagrantes, entre deux dessins. Kishiro doit avoir des soucis avec la gauche et la droite. Pour les inconditionnels de Sechs comment, sur la même page, peut-il avoir un œil a gauche puis un a droite?? De même que la bouche de Toji qui, pendant la finale du ZOTT, est cassée un coup a droite un coup a gauche. Des détails peut-être, mais après une si longue attente, une réédition qui n'as fait que prolongée cette attente, ceux-ci me gâchent vraiment le plaisir. De toutes les séries que je possède c'est la seule dans laquelle ont trouve des énormités pareilles et à répétition.
ineedmoney
Signaler
ineedmoney
Bien le bonjours à tous, je suis tombé sur ce blog, en cherchant des renseignements sur gunnm. J'ai lu les 9 tome premier tome, mais ne les ai pas personnellement, hors, j'aimerais beaucoup les acquérir. J'ai demandé à la fnac si il leur était possible de me proposé un intégrale mais je suis tombé sur une personne pour qui gunnm se limitait à "last order" ignorant totalement l'existence du début de la série. J'ai pas vraiment l'habitude de faire des collections, je ne sait donc absolument pas comment me fournir celle-ci. le début datant du début des années 90, j'ai peur de ne plus pouvoir me les offrir. si quelqu'un peu m'éclaircir sur les possibilités ce serais très aimable de sa part.

Merci.
Vegetalizm
Signaler
Vegetalizm
Gunnm + GLO sont un véritable chef d'oeuvre, une des rares séries de Manga qui peut se targuer d'être aussi bien que Berserk voir même mieux. Je reste sans voix quand à la compléxité de l'oeuvre de Kishiro, la profondeur des thématiques. Je trouve vraiment ton article intéressant. Mais quand tu dit que les fans de GLO sont des ado fan de gore... GLO est gunnm sont pareil, ils font partie d'un tout, c'est l'auteur qui à écirs les deux hein, GLO nous donne enfin l'opportunité de survoler, Zalem, Jeru, Mars, et de comprendre leur interaction politique, économique c'est juste ouf! !! L'action se rapproche de Mars et de ses maitres du Panzer Kunst, Gally est plus puissante et charismatique que jamais. Je ne comprend vraiment pas le déni de certain fan de Gunnm pour GLO. Gally prend de la auteur. Les combats sont tout aussi bien ! Bref GLO sublime Gally et va enfin livrer les réponses qu'on attend. D'autant plus que le coté "fun" que Kishiro apporte est trop bien, bref, c'est une suite sans faute !
PS amuse toi bien avec le Barjack, nous on est sur Jéru ;)
baboulinet_2000
Signaler
baboulinet_2000
hummmmm je suis pas d'accord à part pour le ZOTT qui est effectivement à oublier....

GLO est différent mais pas forcement moins bon

Ce qui me manque le plus, c'Est le coté cyber-punk des premiers gunnm qui était vraiment excellent, c'est ce que j'aimais par dessus tout.

Gally a grandit, c'est tout, ce n'est plus l'ado attardé qui tombe amoureuse d'Ido ou Fogia ...

MBady vaut bien makaku ou zapan dans sa complexité et son background, il est même bien plus intéressant je trouve..
Sechs est un personnage excellent, Ping, Xazi ...

Des combats inintéressant ?? celui en g-0 contre xazi , celui contre zyke, tous les combats de Sechs ......
ok a des moments c'est juste du bourrinage à la bdz, mais c'est pas une généralité non plus, et ça fait du bien du bourinage aussi de temps en temps

Le tome 11 ?? j'ai adoré ! magnifique caricature !!
les tomes 8 et 9 sont une vrais perle
le tome 6 ou 7 (j'ai la flemme de vérifier..) nous apprend la dernière mission de Yoko, et comme porta-nova le dit : l'influence qu'à eu gally sur le monde actuel

enfin, Yukito veux changer de style et c'est tout à son honneur, gunnm était finis (avec une fin pas du tout baclé ) ça aurai été une erreur de continuer dans le même style : histoire bouclé , plus rien à dire, difficile de faire mieux ...
et franchement , imagine un peu un univers spatial à la kuzutetsu , ça ne tiens pas, il fallait nécessairement changer de style

Pour revenir au manga, le Zott touche à sa fin, Gally va perdre en puissance avec la perte du wormhole jupiterien et l'histoire se recentre sur mars, (tu t'es arrêtées au tome 13 ? dommage le 14 parle de mars et amorce l'apres Zott! )

prend sur toi et oublie le zott qui est mauvais, pour le reste, ya rien à reprocher à glo!
Metyst
Signaler
Metyst
Merci pour ta réaction EtoileTan ! J'admets que certains personnages ne sont pas déplaisants (et j'ai aussi eu un faible pour Sechs :ninja: ), mais bon, comme je reste dans la comparaison tout le long de l'article, l'image de GLO pâlit forcément !
Personnellement je ne suis plus du tout la série, quand je jette des coups d'oeil sur les scans c'est facepalm à la chaîne donc je préfère relire Gunnm... les émotions restent intactes !
En tout cas, contente que mon article t'ai fait réagir. ^^
EtoileTan
Signaler
EtoileTan
Je m'inscrit ici juste pour pouvoir poster un commentaire sur ton article huhuhu
Pour ce qui est de Gally, je suis d'accord, elle est nettement plus attachante dans GUNNM que dans GLO, mais pour moi, LGO est LE meilleur manga que j'ai lu, avec Gunnm. Mais mon jugement est peut-être (sans doute) faussé par le fait que j'ai reçu le tome 1 de GLO pour mes 12 ans, sans savoir qu'il y avait GUNNM avant. J'ai donc lu GLO avant Gunnm.
Il est vrai que, pour la plupart, les personnages de GUNNM sont beaucoup plus attrayant et énormes que GLO, MAIS, je ne suis pas d'accord a 100%, NON ! Mo, je toruve que certains, comme Zekka, Sechs (<3) ou encore... heu, les jumelles, sont géniaux (okay, mon raisonnement est faussé, je fantasme à mort sur Sechs =___=) C'est vrai que je trouve VRAIMENT que les combat s’éternisent, et tout devient trop "puissant" (Gally= Invincible ? 0__o, dans GUNNM elle avait aussi ses faiblesse, et elle était craquante !) Certains élément sont parfaitement inutiles, personnages trop méchant (M'Badi me fait juste avoir envie de meurtre :'D) mais je dois dire que "l'atmosphère de GLO m'a vraiment captivée, et c'est devenue mon manga préféré (oui, en graaaaande partie, voir même uniquement grâce a Sechs... *je sors*) Tellement que je dévore tout les scan même en anglais que je trouve... malheureusement, je viens d'apprendre que les scan de GLO seront indisponibles car interdits (non, je ne plaisante pas) et ça ma retourné le coeur... bref, je partage ton avis, mais à moitier (:
Merci pour cet article en tout cas !
et vive Sechs !! /SHOT
Metyst
Signaler
Metyst
"Puis le tournoi... c'est vraiment l'arme du faible pour faire durer un manga de nos jours, et tellement cliché" > c'est tout à fait ça... je sais vraiment pas où l'auteur veut aller, mais il y va! Je me demande ce que donnera le dernier tome de GLO... enfin là on est partis pour avoir une vingtaine de tomes !
Bibiben
Signaler
Bibiben
Comme beaucoup, je partage totalement ton avis, j'ai tous les Gunnm, puis je me suis fait prêter les Last Order jusqu'au 9 je crois, à un moment où j'ai eu l'impression qu'il y a pas eu de nouveau tome pendant 1 an... c'était y'a 3 ans, par là. Je n'ai absolument aucune envie de continuer, ça partait en live, j'ignore si Kishiro comprenait toujours ce qu'il racontait... Puis le tournoi... c'est vraiment l'arme du faible pour faire durer un manga de nos jours, et tellement cliché...

Gunnm restera certainement à tout jamais mon manga préféré (d'autant que j'en ai pas lu depuis bien 3 ans), court, un condensé d'émotion (La dernière émission Radio de Kaos, quel discours magnifique!), beau, mature, bref.... Exceptionnel :)

Je me suis d'ailleurs beaucoup plu a prendre mon crayon et a redessiner Gally avec ses yeux si expressifs!

SI GLO ne nous plaît pas, le souvenir de Gunnm, lui, demeure intact :)
Metyst
Signaler
Metyst
Oui fais en donc une je la lirais avec plaisir :P
Bon maintenant que je regarde des images de la BD ça m'dit bien quelque chose effectivement... si je la trouves quelque part, je la lirais sur place.
Sharn
Signaler
Sharn
Si tu as l'occasion de la feuilleté quelque part fais-le, le premier tome donne le ton et est très bien. Personnellement j'ai connu Le Combat Ordinaire via la chaine Nolife et l'émission Roadstrip de Davy Mourir où il avait une entrevue avec Manu Larcenet l'auteur de Le Combat Ordinaire qui est un personnage assez atypique au premier abord. Et bizarrement sans trop trop parler cette BD, ça m'a donné envie de la lire et j'ai beaucoup apprécié. C'est pas action du tout, c'est très contemplatif et lent si j'ose dire, le dessin fait un peu naïf mais bon dieu j'ai adoré. Le Combat Ordinaire m'a fait comprendre que la BD pouvait être autre chose qu'un récit d'humour ou d'action et que le dessin ne compte pas tant que ça.

Mais là c'est à moi de faire une critique je pense. XD
Metyst
Signaler
Metyst
Jamais lu, je m'y mettrais si tu me le conseilles ;)
Sharn
Signaler
Sharn
C'est du bon Sillage mais de là à dire que c'est parfait tout de même. :P Le Combat Ordinaire est parfait. ^^
Metyst
Signaler
Metyst
Héhé j'aurais pas grand chose à dire à part : parfait parfait parfait parfait ! comment critiquer une oeuvre qui ne présente aucun défaut? autant faire une ode ^^
Sharn
Signaler
Sharn
De rien. ;)
Une critique de Sillage bientôt? :P
Metyst
Signaler
Metyst
Waouh merci pour le lien ! J'ai lu toutes ses notes, et la dernière est plutôt touchante. J'avais lu qu'il subissait la pression de ses éditeurs, mais apparemment il essaie juste de reprendre la série comme il peut le pauvre bougre.
Bon, en tout cas je n'adhère pas à la "nouvelle saveur" qu'il donne à Gunnm, et je resterais sur la première partie de la saga. Mais qui sait, une bonne surprise peut-être envisageable...
Sharn
Signaler
Sharn
Pour le coup du gaz sarin je savais bien que je fabulais pas. On a un peu d'info de la part de l'auteur ici:
http://www.glenatmanga.com/kishiro/

Faut aller dans l'onglet Last Order et notes de l'auteur. Et encore plus précis le paragraphe "Coulisses de Gunnm".
Metyst
Signaler
Metyst
Sharn> Peut-être, j'étais pas au courant ! Sinon je suis d'accord avec toi sur le fait que la première fin de Gunnm passait très bien, et que les zones d'ombre toujours présentes rajoutaient du charme à l'histoire.

fremen73> Je ne fais que proposer mon avis, même si comme je l'ai dit il y a de bonnes surprises dans GLO (les 4 premiers tomes, les tomes 8 et 9, ainsi que le passage où on revoit Koyomo et le fils de Nova...), elles ne sont hélas pas suffisantes pour proposer une suite digne de Gunnm, à mon goût...

Skel> Je partage tout à fait ton avis. Pour la queue de chat, j'ai trouvé que c'était un clin d'oeil plutôt sympa sur le fait qu'Ido ai donné à Gally le même nom que son chat (d'ailleurs avec la première version du corps imaginos, Gally pouvait utiliser des "griffes plasma").
Skel
Signaler
Skel
Bon article, très bon même. Pour le moment je continue a lire Last Order (comme Berserk cité un peu plus haut) mais avec l'espoir que ça redémarre reelement car pour le moment c'est bien de la m... en boite. En ce qui me concerne l'introduction du ZOTT est une connerie monumentale, alors que l'intrigue géopolitique/SF introduite dans le tome 3 présentait nombre de piste incroyablement plus intéressante qu'un tournoi digne d'un shonen uber classique.
Zechs sauve un peu l'ensemble, sa quête d'identité est bien plus intéressante que Gally (qui a un pouvoir quasi divin ... et une queue de chat ???)
fremen73
Signaler
fremen73
Je te trouve un peu dur avec cette suite certes pas du niveau de l'original...mais quand même.
sinon côté seinen de SF, même si j'adore gunnm, il n'arrive pas à la cheville d'Akira ou Blame!
Sharn
Signaler
Sharn
Il y a pas une histoire comme quoi le mangaka a une période a vide à cause de l'attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo? Mais passons. ^^

Je suis du même avis que RetroBob, la fin de Gunm sans être génialissime et cultessime passait très bien. Pour une fois qu'une fin n'était pas longue à en pleurer. C'est plus de la flemme de l'éditeur (j'espère parce que si l'auteur avait cette volonté-ci ça m'attristerait un peu) qui voulait un univers déjà connu voire reconnu pour imposer un nouveau type de récit plus shonen qui a pondu Gunm Last Order. Pour moi, l'univers de Gunm avec ses mystères sur le grand cataclysme entre autres et le passé flou de Gally donnait une patte particulière au récit. Un récit où si même si on a des info sur le passé ça reste peu expliqué nous laissant un peu dans le noir comme l'héroïne.
Metyst
Signaler
Metyst
Ah s'il y a des fautes n'hésitez pas à me les indiquer !

RetroBob > Oui, je l'avais pas précisé, merci. Comme tu dis, Gunnm a rencontré plus de succès à l'étranger que dans son pays natal ^^
Faut quand même dire que la fin proposée dans le tome 9 laissait... sur sa faim, justement! C'est surtout l'explication quant au passé de Gally que j'ai trouvé bâclée. Pour ça l'explication de Last Order est bien plus complète et intéressante, c'est un des bons points de cette suite.
En effet Zechs lui pique beaucoup le rôle de vedette, mais à la limite je trouve ce protagoniste plus intéressant que la Gally actuelle.
RetroBob
Signaler
RetroBob
A savoir que la manga fut mis en pause pendant quelques mois au Japon ainsi qu'en France suite aux rapport houleux entre le mangaka et son éditeur, ce dernier lui reprochant les faibles ventes de cette suite.
Gunnm na jamais vraiment été dans le top des ventes là-bas, et c'est surtout Outre-Atlantique (merci Cameon) et sur le vieux continent que le plus gros des ventes se font.

Pour ma part je n'ai jamais considéré la fin de la première série baclée, bien au contraire.
Voila un seinen qui ne s'étérnise pas, une grande épopée avec un univers profond et des personnages charismatiques qui m'aura marqué de nombreuses fois tout au log de ces neuf tomes.

Quant à Last Order, j'ai malheureusement mis beaucoup de temps à accepter que la qualité était plus que douteuse, quelque peu aveuglé par mon engouement précédent.

Il faut retenir surtout que Gally n'est finalement plus vraiment le personnage principal, occultée principalement par son alter ego Zechs (qui évolue aussi mentalement au fil des tomes), que l'histoire à tendance à s'éparpiller parfois en bien (l'épopée d'Arthur et les vampires) et souvent pour le mal...
Sharn
Signaler
Sharn
Roro=>Vas-y c'est du très bon. ;)
Metyst=>Ben c'est un très gros pavé mais je le trouve bien structuré et bien écrit. J'ai pas relevé de grosses fautes et les critiques tiennent la route. Bon en même temps je partage ton avis donc ça aide pour avoir une bonne appréciation. ^^

Édito

Le metystère s'étend aussi sur Twitter

  

 

Activités du moment :

 

* Ceuillette de champignons au sein d'États-Unis post-apocalyptiques.

* Déforestation et extermination de la faune et la flore locale, abus de pouvoir car prétendance au statut de maire.

* Participation active au sein d'un carnaval riche en battes, galinacés et diverses armes blanches.

 

[Entre autres, et selon l'humeur du jour.]

Archives

Favoris