Des souris et des jeux

Par Mellorine Blog créé le 28/05/12 Mis à jour le 09/06/17 à 22h29

Mon univers PC d'hier et d'aujourd'hui, sans prétention mais avec émotion !

Ajouter aux favoris

Édito

Une enfance sans jeu vidéo, cela a existé. Chez moi. Un vieil Amstrad CPC6128+ moisissant dans un coin faute de jeux, deux ou trois Game & Watch éventuellement, mais aucune console.

Puis, un jour, un PC débarque à la maison. Quelque part en 1994 il me semble. Et là, les CD de démos offerts par les magazines de jeux vidéo s'amoncellent, et même parfois des jeux complets ! C'est l'engrenage.

Me voilà en 2017, à bientôt 35 ans, et toujours aussi accro. Bien sûr, depuis, les consoles sont entrées dans ma vie et je prends beaucoup de plaisir à rattraper le temps perdu, mais je reste toujours plus à l'aise avec mon clavier et ma souris...

C'est cette histoire, que certains d'entre vous ont peut-être partagée, que je vais vous raconter.

Archives

Signaler
Elucubrations

C'est un mystère pour personne : nombreux sont les geeks, nerds et autres no-lifes qui accusent de gros problèmes de communication dès lors qu'ils doivent converser avec un individu issu de la terrifiante gente féminine. Sans aller jusqu'à l'aphasie de Raj Koothrappali, il y a ceux qui tremblent, qui rougissent, qui bégaient, sans parler des plus malchanceux qui transpirent ou pire encore, qui ne trouvent aucun sujet de conversation. Et pour les quelques-uns qui associent tout ça à un look white and nerdy, autant songer à devenir donneur de sperme.

Bon ok, la majorité des gamers sont juste des handicapés de la drague qui ont besoin de conseils pour aborder les créatures du sexe pas si faible que ça. Et dans ma grande clémence, en tant que membre de la confrérie des femmes, je vais tâcher de les aider à révéler le potentiel de séduction qui sommeille en eux. Pour ce faire, j'ai choisi d'illustrer mon propos grâce à quelques personnages masculins de jeux vidéo très célèbres sur lesquels les nénettes comme moi fantasment allègrement. J'imagine qu'ainsi mon guide sera limpide pour un maximum de gamebloggers ! Suivez donc mes leçons et vous serez bientôt le Larry de votre BTS informatique.



Leçon de séduction n°1 : Etre looké

Rhaaaah, Sephiroth... Quelle femme sensée de ce monde n'est pas restée sans voix devant le charme de ce personnage légendaire dont on suit l'évolution dans la saga Final Fantasy VII ?

Il faut dire qu'il possède une classe incomparable grâce à un charadesign des plus impressionnants : de longs cheveux argentés nantis d'une frange en deux mèches à faire pâlir le plus beau brushing de Jean-Louis David, une redingote en cuir et lanières qui laisse entrevoir un bout de torse musclé sans l'ombre d'un poil disgracieux, un sabre démesuré qu'on imagine proportionnel à sa... grosse intelligence. Plus que sa beauté, c'est son originalité qui marquera pour toujours l'esprit des fangirls en chaleur que nous sommes.

Alors messieurs, premier conseil : soyez charadesignés ! L'important est que l'on se souvienne de vous, alors osez un style qui sort de l'ordinaire... sans sombrer dans le ridicule bien sûr ! Après tout, Sephiroth est très sexy dans FFVII, mais s'il se baladait dans la rue devant chez moi, je le prendais pour un pauvre cosplayer.



Leçon de séduction n°2 : Avoir confiance en soi

Bien qu'il ne soit pas le personnage principal de Final Fantasy XII, Balthier le dit lui-même, il est le "leading man". Prenant toutes les décisions majeures et les risques inconsidérés, il s'impose naturellement comme le vrai héros du jeu grâce à sa confiance en lui, qui le fait triompher de tous les obstacles et lui permet accessoirement de faire rêver tout le public féminin (oui, bon, surtout moi).

Etre beau gosse n'est pas suffisant et Balthier l'a fort bien compris. Maître de lui, flegmatique en toute situation, le charisme qui émane de lui est une force de séduction infaillible. Certes, un garçon peu sûr de lui est toujours attendrissant, mais quelqu'un comme Balthier, ce n'est pas un garçon, c'est un homme !

Une confiance en soi solide et dépourvue de vantardise inspire l'admiration, la fierté mais aussi la sécurité, des sentiments qui convergent souvent vers l'amour. Ah, si seulement j'étais Fran T_T

 

 


Leçon de séduction n°3 : La faire rire

Vous connaissez tous l'adage qui commence par "femme qui rit" (ne me forcez pas à dire la suite ><).

Reno le fait-il exprès ? En tout cas, tout au long de Final Fantasy VII, il est désopilant, ce qui a permis à ce personnage initialement secondaire d'accéder aux rangs non moins convoités de culte et de chouchou de ces dames. Accumulant les gags et les défaites aussi cuisantes qu'hilarantes, il devient si attachant qu'on en mangerait ! Et puis il n'oublie pas de suivre les deux premières leçons, ce qui ne gâche rien (même si pour la seconde, c'est un peu raté^^).

Un autre personnage peut vous inspirer si vous recherchez des mentors en matière de comique : il s'agit de Jansen, le trublion d'un jeu trop méconnu du même créateur, Lost Odyssey. Issu du même moule que Reno, et tout aussi mignon, son caractère enjoué fait des ravages, puisqu'il ce rigolo est aussi le tombeur du soft. On adore !



Leçon de séduction n°4 : Avoir du caractère

A-t-on déjà vu Kratos se laisser emmerder par les dieux de l'Olympe sans rien dire ? Alors peut-on imaginer le héros de God of War laisser sa femme se faire insulter dans la rue sans répliquer ou attendre sagement la fin de sa migraine pour tenter des actions contextuelles ?

Kratos est un bourrin, il agit avant de réfléchir, avec spontanéité, rudesse, il incarne une virilité débridée qui fait encore des émules à l'heure où l'on se gargarise d'un désir d'égalité homme-femme mal interprété. Attention, je ne suis pas en train de dire qu'on aime les mecs violents qui sortent les poings dès qu'on est à peine regardées (surtout pas !), mais un peu d'impulsivité une fois de temps en temps montre que vous n'êtes pas un faible mais bel et bien le chevalier protecteur dont rêvent toutes les midinettes depuis leur enfance Disney.

Et puis après tout, n'oubliez pas que Kratos cache une blessure amoureuse des plus tragiques, et qu'est-ce qui est plus sexy qu'une brute au grand coeur, hein ?



Leçon de séduction n°5 : Garder ses distances

Entité récurrente de la fameuse saga de SquareEnix, c'est quand-même dans Final Fantasy VII (décidément !) que le monsieur déploie les ailes de son potentiel de séduction. Cid, celui du jeu original, pas la version édulcorée des suites et spin-offs, rejoint Kratos sur bien des points. Macho, râleur, froid, grognon, grossier, il garde une distance de sécurité avec l'objet de son affection, ce qui a pour effet de la faire craquer encore davantage.

Car si nous aimons les gentlemen, nous ne les aimons pas collants, mielleux, mais bel et bien forts, à même de nous protéger certes, mais aussi de nous contredire lorsque nous faisons nos chieuses (et même la meilleure d'entre nous fait sa chieuse une fois de temps en temps, par principe) !

Alors un bon conseil, peut-être le meilleur depuis le début de cet article : ne cédez pas aux caprices des filles, ne vous excusez pas sans raison pour laisser passer les orages, soyez fermes lorsque vous êtes dans votre droit. Mais sachez reconnaître vos erreurs et les réparer quand il le faut !

 



Leçon de séduction n°6 : Revêtir l'uniforme

Vous aimez les infirmières ou les hôtesses de l'air ? Eh bien nous aussi on trouve que les uniformes sont sexy, mais certainement pas pour les mêmes raisons. Je me garderais bien de donner ici mon interprétation de votre goût pour ces tenues de travail affriolantes (sachez cependant que vous n'en seriez pas très flattés). En ce qui nous concerne, je crois que nous sommes attirées autant par le vêtement (regardez combien le jeune Solid Snake est séduisant dans ce camo du meilleur goût) que par sa connotation.

Après tout, les professions masculines à uniforme se caractérisent par leur vocation de courage, de prise de risque, voire de sacrifice. Le héros des épisodes de Metal Gear Solid est un spécialiste de l'infiltration : mystérieux, furtif, il est en danger de mort en permanence. Sa bravoure, symbolisée par l'uniforme qu'il porte, fait chavirer le coeur des demoiselles.

Alors ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : ne risquez pas votre vie pour impressionner votre dulcinée, mais sachez devenir un objet de fantasmes et le tour sera joué !

 



Leçon de séduction n°7 : Souffrir d'amour

Faites place au tombeur universel du monde vidéoludique, j'ai nommé Vincent, le personnage caché de Final Fantasy VII (quand je vous dis que ce jeu est un piège à gonzesses...).

Vincent ne fait pas du tout partie de mes fantasmes personnels (je suis plutôt pour un savant mix de Balthier, Cid et Reno, mais ne dites pas à mon copain que je vous ai donné toutes les clefs pour me draguer^^). Cependant, force est d'avouer qu'il incarne à merveille l'homme idéal d'une majorité de geekettes et d'otakettes en mal d'amour. Et cela pour une raison simple : Vincent a le coeur brisé, si bien que pour cesser de souffrir d'amour, il a décidé de s'endormir pour toujours. Fabuleusement romantique, l'histoire de Vincent est si touchante qu'elle fait fatalement mouche dans le coeur des jeunes filles en fleur.

Une autre source d'inspiration vient de Final Fantasy VI en la personne de Locke : le vol... chasseur de trésor y cherche le moyen de rendre la vie à feue sa fiancée, dont il croit être responsable de la mort. Encore un drame des plus romanesques qui a tôt fait de faire fondre la belle Celes, et moi aussi, accessoirement.

 


Leçon de séduction n°8 : Montrer ses intentions

J'entends de nombreux mecs (c'est un peu la mode) se plaindre du syndrôme de la friend zone. En voici un qui n'a jamais souffert de ce phénomène : l'inénarrable Geralt de Riv, héros de l'excellente franchise The Witcher. Geralt n'est jamais relégué au frustrant rang de "meilleur ami", au contraire, il n'a jamais aucun mal à avoir les femmes qu'il convoite. Pourquoi ? Parce qu'il est très clair sur ses intentions. Geralt est un séducteur, qui ne cache pas l'ardeur passionnée qui l'anime. Il sent le sexe, quoi !

Toute en phéromones et en regards de braise, l'approche de Geralt est franche et directe, elle ne laisse planer aucun doute sur sa virilité et ses désirs. Aussi n'a-t-il aucune chance d'atterrir dans la case "ami pour la vie" qui, chez la plupart des femmes, est l'impasse fatale sur la route de la case "nuit de folie".

Peut-on se plaindre de ne pas séduire lorsqu'on ne cherche pas à le faire ? Soyez subtils dans vos stratagèmes, évidemment, mais surtout, ne restez pas passifs : vous n'ignorez quand même pas que les femmes aiment sentir qu'elles plaisent.

 



Bien sûr, la liste est loin d'être exhaustive et il ne s'agit là que d'une grossière généralité dépourvue de toute objectivité. Mais je pense réellement que ces conseils sont des fondamentaux à respecter dans la mesure du possible quand on souhaite faire de son quotidien un véritable dating sim. Evidemment, certains conseils étant incompatibles, il ne faut pas les suivre tous en même temps si l'on ne veut pas passer pour un dangereux schizophrène : Kratos est loin de suivre la troisième leçon par exemple, ce qui ne l'empêche pas d'être sexy en diable. Un seule conseil bien suivi sera, dans la plupart des cas, la clef du succès tant attendu.

Et n'oubliez pas : si vous refusez d'adhérer au principe souverain de la réussite en matière de drague (soit mentir avec élégance pour arriver à vos fins), ne soyez pas radins de votre temps : misez sur les statistiques !


Ajouter à mes favoris Commenter (41)

Commentaires

NakedVince
Signaler
NakedVince
Superbe article, merci pour les conseils ^^
Je m'appelle aussi Vincent et je suis la leçon 7 depuis bien trop longtemps :) Drôle et triste à la fois.
P_Less
Signaler
P_Less
Sympa ton article, mais j'ai pas compris l'histoire de statistiques à la fin
Kyalie
Signaler
Kyalie

d'ailleur je n'ai jamais cru à l'amitié homme/femme,ca fonctionne pas,surtout si la fille vous a attiré dans la premiere phase de rapport.Il y a quelque chose de pas clair,de pas honnête, à se transformer en "ami" alors que dans un premier temps on avait d'autres objectifs.

ps:jamais d'histoire d'amour ou de cul au boulot! là c'est la merdouillle!

Faux et faux. Mes meilleurs amis sont des mecs, casés déjà à l'époque ou casés comme moi maintenant.
Et je suis avec mon copain et collègue depuis 3 ans et demi :)
cedric64
Signaler
cedric64
ps2:j'oubliais!...un post bien sympa de la part de l'auteur! on dit 'auteure" aujourd'hui? la cause feminine a gagné ce truc là ces dernieres années ou pas encore (rohhh la boule puante envoyée :P)
cedric64
Signaler
cedric64
etre aimé parce que t'es looké...que c'est laid... :D

ensuite je ne crois pas que l'image du gamer que tu te fais soit la bonne,le gamer aujourd'hui est majoritairement trentenaire et a un boulot...on est loin de l'image de l'ado boutonneux des 90's....

pour ma part,dans ma vie quotidienne (et je ne sais pas si on peut en faire une generalité,j'ai tendance a penser que "oui") je rencontre bien plus de femmes celibataires qui cherchent un garcon "bien" que de geek en manque de presence feminine.

Je trouve qu'internet et les sites de rencontres débordent de filles interessantes (et desesperées?) presque prête a tout pour vivre ENFIN une "vrai" histoire d'amour "pure" et "sincere" (leur deux mots preferés :P)

alors dejà à tous les geeks inquiets qui me lisent...ne vous inquietez surtout pas pour la "quantité" (ce mot va plaire a l'auteur je le sens :P)...elle est là ! n'oubliez jamais que sur notre planète,il y a plus de femmes que d'hommes.c'est statistiquement prouvés!

Pourtant,chere auteur,je trouve que tu as vu juste sur certains conseils que j'ai utilisé et qui m'ont souvent attiré les faveurs de la gente féminine....l'humour bien sur (mais pas que ca sinon syndrome de la friend zone) le mien est bien noir et ca fonctionne assez bien...pour faire rire...pas pour se faire aimer.Disons que ce n'est qu'un trait de caractere qui met à l'aise.

Je pense surtout qu'un homme qui a son propre univers (meme si j'ai jamais aimé cette expression que je trouve prétentieuse et pompeuse),qui est créatif (ca c'est tres important!),surprenant (ca aussi c'est important) et curieux et surtout qui ose,a toutes les chances de parvenir a séduire.

instaurer une distance volontaire avec la personne pour la faire tomber dans ses filets,c'est primordial mais il faut savoir gerer ca et parfois c'est pas evident,surtout quand on tombe amoureux.

par contre,la fille qui vous dit "jamais" rapidement mais qui veut vous garder sous la main pare que vous êtes genial et "frais" et le confident fantastique de l'année....fuyez illico! :D d'ailleur je n'ai jamais cru à l'amitié homme/femme,ca fonctionne pas,surtout si la fille vous a attiré dans la premiere phase de rapport.Il y a quelque chose de pas clair,de pas honnête, à se transformer en "ami" alors que dans un premier temps on avait d'autres objectifs.

ps:jamais d'histoire d'amour ou de cul au boulot! là c'est la merdouillle!
Snoopy
Signaler
Snoopy
Sujet très bien amené, très drôle et très perspicace.

Par contre, ça résume bien les choses.
L'auteur s'improvise porte-parole de la gent féminine et dispense ses conseils pour faire correspondre les hommes à ses critères de sélection.
Sélection déjà pré-établie et calquée sur une sorte de modèle de perfection fantasmé d'après un collage de bouts de looks et de personnalités fictives ou inaccessibles.
Le reste n'est destiné qu'à se voir rangé dans d'autres cases peu reluisantes, banni de toute considération et privé pour l'éternité de passion ou de projets coquins car trop faible, gentil et ordinaire.
Le genre à faire des études, travailler pour gagner sa vie, payer ses factures en temps et en heures, dire bonjour à sa boulangère, s'habiller chez Jules ou Celio, conduire une Punto d'occaze, écouter le dernier groupe de pop-rock que la radio lui a fait découvrir sur le trajet pour aller faire le plein de raviolis et de crèmes Danette au supermarché. Le gars sympa, sérieux, stable, responsable, prévenant, respectueux, peut-être même attentionné avec la fille dont il est secrètement amoureux. Trop réel, trop accessible, trop possible, trop chiant, sans aucun intérêt. Pas de quoi faire jalouser les copines, pas de quoi jacasser et pleurnicher pendant des heures au téléphone parce qu'il s'est tapé une autre fille en soirée sur le capot de son coupé BMW. Un figurant, un PNJ, un passant insignifiant. Ajoutez-lui des problèmes de santé, une situation professionnelle précaire, un budget limité tout juste suffisant à régler son loyer, remplir son frigo et faire le plein de sa Punto, des loisirs de bouffon-bolosse-puceau comme les jeux vidéo ou les mangas… et autant dire qu'il est bon pour l'euthanasie.
En fait, c'est tout juste s'il mérite l'oxygène qu'il respire.

Non, il faut du vrai mec inaccessible, du fantasme justement, des paillettes, de la poudre aux yeux.
Un clone de George Clooney déjà marié, un ersatz de Zac Effron au cerveau grillé par la cocaïne ou, à la rigueur, le pire lascard en capuche du coin pour le côté sauvage et le frisson du danger.
Mais jamais, au grand jamais le gars bien et honnête.

Du superficiel, des considérations de petite fille pourrie gâtée, lectrice de magazines à ragots de star avec poster du dernier éphèbe en vogue torse nu, petite punaise arrogante et nombriliste, vedette de pacotille de son microcosme Facebook-Twitter qui a aucun moment ne se demande si, elle, elle mérite d'être regardée, désirée et aimée.

Mais, bien entendu, tout ceci n'est qu'humour et second degré.
JunXPS
Signaler
JunXPS
il y a une règle qui marche presque à tous les coups, le "fuis moi, je te suis; et suis moi je te fuis", que j'appelle affectueusement la technique du serpent à sonnette, dès le départ, tu te montres attentionné, et t'es là tout le temps, presque collant même (phase où le serpent cherche à chopper sa proie), et puis tout à coup tu disparais sans prévenir, plus d'appels, ni nouvelles, et tu joues les mystérieux indisponibles (phase où le serpent se retire), elle va commencer a se demander ce qui se passe, pourquoi t'as disparu, et va manifester un intérêt qu'elle jugera elle même anormal, et c'est la que tu réapparais en la prenant de vitesse, (phase où le serpent choppe sa proie), et hop le tour est joué. Ca marche parfois tellement bien que je commence à assimiler ça à un cheat code.
Narushima
Signaler
Narushima
Et John Marston, ou qu il est???
Tobitake
Signaler
Tobitake
Et si on est chara designé comme un Slime ?
PsyKoP4t
Signaler
PsyKoP4t
Tu oublies la lecon qui fonctionne le mieux : avoir un gigantesque compte en banque. Mais bon cette lecon est moins avouable n'est-ce pas :)
Mellorine
Signaler
Mellorine
Il ne faut pas regarder le Cid du moment où on le rencontre, qui est effectivement un con, mais celui qui évolue et qui devient meilleur. Cela dit, je voulais aussi dire, dans cette leçon, que certaines nanas (dont moi) détestent les toutous qui n'ont aucune personnalité et cèdent à tous les caprices. Au bout d'un moment, on ne peut plus respecter ces mecs qui ne se respectent pas eux-mêmes. Ils doivent savoir nous tenir tête quand nous sommes dans notre tort, sinon, comment pourrait-on les aimer ? Cela fait partie de mon vécu =)

Quant à Reno, c'est effectivement celui du film qui m'a inspirée. A l'époque où j'ai pensé à écrire cet article, Advent Children venait de sortir et forcément, il était dans tous les esprits. Mais je comprends ton point de vue. Plus que Tidus, c'est peut-être Wakka que j'aurais dû mettre à sa place, mais bon, je dis ça car je friend zone totalement Tidus =)
Kyalie
Signaler
Kyalie
C'est marrant, j'ai jamais fantasmé sur les persos d'FF7 =|
Je vous avouerais qu'aucun héros de FF ne m'a plu avant Djidane pour son côté leçons 2-3-8 (parce que côté charadesign...).

Pis je suis pas mal outrée de voir Reno dans cette liste, car j'avais été horrifiée de le voir en type cool et sympa dans Advent Children malgré les saloperies qu'il a faites dans FF7 ; du coup j'aurais plutôt mis Tidus car malgré ses 2-3 moments de déprime, il est plutôt du genre à mettre l'ambiance dans l'équipe des Gardiens de Yuna. Je pense qu'il y avait aussi quelque chose à creuser du côté d'Irvine d'FF8.

Quant à Cid, il est quand même en plein machisme dans FF7, c'est loin d'être un bon exemple =|

Pour Vincent Valentine on n'est pas loin du syndrome "Belle et la Bête" qu'on peut aussi sentir dans Ergo Proxy par exemple.

'Fin voilà c'est mon avis :3 Il serait intéressant de lier certains points à certains topics correspondants de TVtropes tels que : http://tvtropes.org/...irlsWantBadBoys
Mellorine
Signaler
Mellorine
Naeco, comme je te comprends !!!
ross
Signaler
ross
Les dinosaures: dinent au s'aurore,une bonne blague qui marche sur le dieu kaio pourquoi pas sur une meuf.
Zachiel
Signaler
Zachiel
Ah tu veux dire qu'une fois la fille séduite en suivant ton guide, y'a d'autres trucs à faire ensuite pour la garder ? Oulalah c'est compliqué tout ça !

Perso je vais garder ma méthode : je stalke la nana pendant plusieurs semaines, histoire d'en savoir plus sur sa vie, ses goûts, ses habitudes, et le jour J je l'assomme par derrière et l'embarque dans le coffre de ma voiture ( et plus si affinité ). C'est moins prise de tête.

Zach, mais c'est juste en attendant d'avoir un compte en banque bien garni hein :3
Naeco
Signaler
Naeco
Si kratos et balthier pouvaient fusionné........ malgré tous ses pouvoir il sortirait pas de mon lit mdr
Mellorine
Signaler
Mellorine
ElLion, tu as tout dit, TOUT. Connaître ses atouts et les mettre en valeur, voilà la meilleure méthode pour ferrer une sirène. Mais j'insiste une nouvelle fois sur la leçon n°8 : se montrer sous son meilleur jour peut faire atterrir très facilement dans la case "meilleur pote à qui je raconte tous mes déboires avec les autres mecs". Il faut aussi se positionner comme un chéri potentiel assez rapidement après la rencontre.

Zachiel, ces conseils marchent dans les deux cas je pense, mais ils servent à séduire, pas à rester avec la nana en question. Pour cela, il faut davantage que des conseils !
Zachiel
Signaler
Zachiel
C'est un guide pour histoire sérieuse ou histoire d'un soir ?

Zach, et ça marche si la fille ne connait aucun de ces personnages de JV ?
AStrangerIsHere
Signaler
AStrangerIsHere
Je trouve ces conseils plutôt intéressants. De toute façon, elle le précise à la fin de l'article, ils sont foncièrement subjectifs. Certaines filles seront plutôt attiré par les cérébraux, d'autres par les paons et d'autres encore par les grands timides.

Aussi, c'est pourquoi l'important selon moi est de faire valoir ses bons côtés, que ce soit humour, culture, sportivité ou autre chose, et ce sans prétention aucune, car à se montrer sous son meilleur jour, on finira bien par rencontrer un jour quelqu'un qui sera intéressé.

Cela dit, ce sont là les conseils d'un (vieux) célibataire, ça vaut ce que ça vaut. ^^
Mellorine
Signaler
Mellorine
Fastfab, tu as zappé la leçon n°10 : "Avoir le sens de l'humour" =)
damded
Signaler
damded
En fait l'homme idéal, ce serait Conker ( le personnage du jeu pas le mec qui a écrit au-dessus ), qui a bon sur les huit points. Pourtant dans le jeu sa copine le traite comme de la merde.
fastfab
Signaler
fastfab
Leçon numéro 9 : ne pas se prendre la tête et arrêter les clichés...
angelrebirth
Signaler
angelrebirth
Leçon de séduction n°9 : avant de vous poser toutes ces questions, est-ce qu'elle en vaux la peine ?
Kelun
Signaler
Kelun
Qui fait le même classement mais pour nous les hommes ?^^
Mellorine
Signaler
Mellorine
Puissent ces quelques phrases permettre à un gameblogger de trouver l'amour, ou, à défaut, de passer une bonne soirée =)