Des souris et des jeux

Par Mellorine Blog créé le 28/05/12 Mis à jour le 09/06/17 à 22h29

Mon univers PC d'hier et d'aujourd'hui, sans prétention mais avec émotion !

Ajouter aux favoris

Édito

Une enfance sans jeu vidéo, cela a existé. Chez moi. Un vieil Amstrad CPC6128+ moisissant dans un coin faute de jeux, deux ou trois Game & Watch éventuellement, mais aucune console.

Puis, un jour, un PC débarque à la maison. Quelque part en 1994 il me semble. Et là, les CD de démos offerts par les magazines de jeux vidéo s'amoncellent, et même parfois des jeux complets ! C'est l'engrenage.

Me voilà en 2017, à bientôt 35 ans, et toujours aussi accro. Bien sûr, depuis, les consoles sont entrées dans ma vie et je prends beaucoup de plaisir à rattraper le temps perdu, mais je reste toujours plus à l'aise avec mon clavier et ma souris...

C'est cette histoire, que certains d'entre vous ont peut-être partagée, que je vais vous raconter.

Archives

Signaler
Elucubrations (Jeu vidéo)

C'est le moment de l'année où on trépigne un peu, où on consulte Internet en catimini au boulot (ça et les soldes Steam... à l'époque où c'était intéressant). On tire des plans sur la comète, on se prend à espérer des annonces en lesquelles on a en temps normal perdu foi, on a de grandes discussions passionnées sur l'avenir du jeu vidéo, les nouvelles tendances, les futures IP, les choix stratégiques... Bref, c'est l'E3 !

Et chaque année, ça ne loupe pas : je veux y croire, à l'annonce qui va faire briller mes yeux et battre mon coeur ! Il y a deux ans, lors du dernier E3 qui a défrayé la chronique, je ne me suis pas sentie très concernée par les ondes de choc qui se sont abattues sur le monde vidéoludique : je n'ai pas (encore) fait les Shenmue, à l'inverse j'ai déjà fait Final Fantasy VII et n'éprouve pas le besoin ni l'envie de ce remake.

Bon, j'exagère un peu : l'annonce de The Last Guardian m'avait remplie d'une attente fébrile, que je réprimais au fond de moi pour ne pas être déçue. Aussi avais-je évité de m'emballer et étais restée très mesurée dans mes réactions (à un ou deux trolls près sur les forums GB).

Mais je suis comme tout le monde, et j'attends de l'E3 qu'il me parle à moi et rien qu'à moi, qu'il fasse vibrer ma corde sensible, qu'il m'envoie du rêve en barre. Et je ne sais pas vous, mais j'ai envie de croire que cette année, Bethesda va se sortir les doigts du code et nous gratifier d'une annonce tonitruante que nous attendons tous : le prochain TES numéroté.

Vous rappelez-vous à quel point Bethesda nous a surpris en annonçant Skyrim seulement quelques mois avant sa sortie (le 11 novembre 2011) ? Cela m'a fortement marquée, car j'avais été impressionnée par cette réussite critique de confidentialité du projet pendant la plus grande part de son développement. Cela avait permis aux équipes de bosser sereinement, sans la pression et les influences induites par les internets, et d'accoucher d'un jeu assez formidable sur lequel nous avons tous passé au moins 200 heures de plaisir.

(Je continue à préférer Morrowind, mais là n'est pas le sujet.)

Et si Bethesda avait réussi ce tour de force une seconde fois ? Après tout, c'est également plus ou moins ce qui s'est produit pour Fallout 4. Et l'on n'est pas du genre à se contenter d'une retexturation HD inutile car déjà proposée dans mille mods sur le Nexus, qui vise à capitaliser jusqu'à la moelle sur le succès complètement dingue de TES V : on veut une nouvelle map, un nouveau contexte, une nouvelle histoire (moui bon, ça on s'en fout, en vrai on veut juste explorer un immense territoire une épée à la main). Et pas un MMORPG à la DA foireuse, s'il vous plait, qui montre que Zenimax n'a rien compris à l'ambiance de la saga solo. On veut un nouveau TES numéroté.

On mérite un nouveau TES numéroté.

Il ne me semble pas aberrant qu'une annonce soit faite en ce sens cette année. Et là, toutes les conjectures sont permises ! Au fil des épisodes canoniques modernes, on a déjà visité Vvardenfell en Morrowind (terre des Dunmer, mes chouchous), Cyrodiil (terre des "Impériaux") et Bordeciel (terre des Nordiques). Je zappe volontairement Arena et Daggerfall, qui permettaient de se déplacer dans tout Tamriel mais de manière moins graphique. Je zappe également Redguard, auquel personne n'a joué. Bref, on a eu trois jeux sublimes, détaillant des contrées plus ou moins originales peuplées d'humanoïdes.

Pour le prochain opus, j'ai envie de faire un pari fou (auquel je ne crois pas une seconde, je vous rassure) : Elsweyr, la terre désertique peuplée par les Khaajits. Pourquoi donc ? Eh bien tout simplement parce que cela marquerait un tournant assez drastique dans la déclinaison medfan pour l'instant relativement classique de la série. Marre du triptique forêts/rivières/montagnes ! Je veux retrouver le même émerveillement que la première fois que j'ai joué à Morrowind, et découvert des environnements de jeu que je n'avais alors jamais vus (les caldéras, les mangroves, etc.). Des déserts, des oasis, des jungles : voilà qui renouvelerait le catalogue de voyages ludiques proposé par la saga. Et puis cela aurait un petit goût de Gothic 3, que j'avais plutôt bien aimé à l'époque, justement pour ce choix audacieux de paysage rarement employé dans le RPG.

Je me plains de la diversité du landscaping, mais aussi de la diversité des PNJ. On a eu assez de jeux en territoires humains ou mers (elfes, pour les gros noobs de la saga) ; j'aimerais que les races humanoïdes soient davantage mises en lumière. Morrowind parlait beaucoup de racisme et c'était une thématique intéressante, qui mériterait d'être abordée en miroir, dans un jeu se déroulant dans le fief d'une race ailleurs méprisée, développant sa culture, ses rouages, ses failles mais aussi ses grandeurs.

Et puis ce serait l'occasion de retrouver les Lanternes Jumelles, faction complètement sous-exploitée dans Morrowind, se consacrant à la libération des esclaves, principalement Khajiits. Sans compter que ces derniers ont une manière de s'exprimer à la troisième personne assez irrésistible !

En fait, ça y est, le jeu est en train de totalement prendre corps dans mon esprit. Si vous connaissez un RH chez Bethesda, je vous envoie mon CV, je suis prête à bosser bénévolement s'il le faut, mais je le veux, mon The Elder Scrolls VI - Elsweyr !

Evidemment, je suis lucide : il est fort probable que le prochain TES solo se déroulera dans une contrée respectant davantage les canons de la série. Si prochain TES solo il y a. Hein. S'il vous plaît, ne me faites pas ce coup-là. Mais avec la mise en lumière du domaine Aldmeri dans les derniers opus, il n'est pas interdit d'y croire très fort. Après tout, les Khajiits en font partie dans TESO (ce qui ne m'empêchera pas de continuer à snober royalement ce jeu, dont récemment le trailer de l'extension Morrowind a manqué de m'étrangler de rage pour sa laideur et son irrespect du lore graphique).

Et vous, est-ce que ça vous ferait rêver, ce TES Elsweyr que je vous propose d'imaginer ? Ou préféreriez-vous une autre contrée, et laquelle ? Prenez-vous avec moi le pari que nous aurons une annonce relative à la licence au cours de l'E3 ? Je vous défie au jeu des pronostics et des espoirs probablement déçus : qui sera le plus proche de la vérité ? J'ai posé mes balls sur la table, je vous attends.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

IVIETHO
Signaler
IVIETHO
je prefere l'ambiance foret avec des coupe jaret,des châteaux,des paysans craseux des chevaliers en armures etc (a la game of thrones) un desert c'est un peut déprimant non?