Du Bambou et des Jeux
Signaler
réflexion/débat

Parfois, quand je suis confortablement assis dans mon fauteuil, la manette entre les mains, les yeux rivés vers l'écran, un étrange sentiment m'envahit. Un sentiment qui me met mal à l'aise. Tellement mal à l'aise que je ne touche plus à ma console pendant des semaines. Quel est ce sentiment ? La culpabilité.


Depuis son apparition dans les années 60 jusqu'à aujourd'hui, le jeu vidéo est passé du statut d'objet de curiosité au statut de loisir le pratiqué par le monde industrialisé. Il est le produit final fabriqué par une industrie qui pèse des milliards de dollards, emploie des centaines de milliers de personnes et est devenu le média le puissant à ce jour. En tant que tel, il est un vecteur des valeurs culturelles de notre société.

Nous jouons pour le plaisir. Les compagnies de jeu vidéo ne font pas des jeux pour le plaisir. Elles en font pour le profit. Les consoles et les jeux que nous achetons à prix d'or sont fabriqués par des ouvriers qui n'ont même pas les moyens de s'en procurer. Beaucoup contestent, à raison, les salaires de footballeurs proffessionnels. Mais la communauté des joueurs devrait aussi commencer par balayer devant sa porte. Pour un Final Fantasy, un PES, un Gears of War ou un Starcraft développé, combien d'enfants aurait-on pu scolariser ? combien de gens auraient pu être sauvés de la faim ou de la maladie?

En tant que consommateurs, nous cautionnons ce système. Mais il y n'a pas qu'un soucis industriel et financier. Il y a aussi un problème culturel qui se pose à nous.

Comme je l'ai ennoncé précédemment, le jeu vidéo en tant que média est vecteur de valeurs culturelles, les valeurs de notre société.  Outre l'apologie de la guerre ou de la politique étrangère américaine commune à beaucoup de FPS,  ce sont les valuers de compétition, de cumul du capital, de profit auxquels nos cerveaux sont soumis. La base d'un jeu de stratégie repose sur l'accumulation de ressources afin d'augmenter ses troupes, améliorer ses infrastructures, développer la recherche technologique. Un hack'n'slash ou un RPG repose sur l'accumulation de biens matériels ( armes, armures, etc.) et d'or afin d'obtenir le meilleur équipement et ainsi vaincre le boss final. Pour ma part, je trouve que les Civilizations ont de vieux relans de colonialisme et d'impérialisme. Les TPS et FPS sont en général des applications concrètes du darwino-capitalisme: le plus fort doit tuer les plus faibles pour survivre. Et bien sur nous retrouvons les valeurs de la sacro-sainte compétition dans la plupart des jeux multijoueurs.

En tant que joueurs, nous sommes soumis à cette propagande. Devons nous la rejeter. Je ne pense pas, car sinon nous ne jourions plus à rien. Mais il faut cependant toujours garder à l'esprit ce fait et toujours essayer de regarder les jeux et de jouer avec un oeil critique vis-à-vis de tout ceci. Ne blamons pas non plus les game developers et game designers. Comme nous, il font parti d'une société avec ses valeurs et en tant que créateurs, ils en sont les médiateurs.

Une révolution s'impose t'elle ? pas nécésseraiment. Les jeux créés par des sociétés occidentales comporterons toujours les messages et les valeurs auxquels la société croient. Quand les valeurs de notre société changeront, les messages des jeux vidéo changeront aussi. Et puis je préfere jouer à Left 4 Dead ou Gta plutot qu'à un jeu palestinien ou l'on doit caillasser des chars israeliens ou des jeux chinois patriotiques.

A ben finalement ça va mieux maintenant. Ja vais me relancer un bon vieux Day of the Tentacles, ça me détendra.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

MasterPanda
Signaler
MasterPanda
merci pour le lien. en effet, vision intéressante. je le note.
MasterPanda
Signaler
MasterPanda
lien mort
upselo
Signaler
upselo
Je te conseille la lecture de ce post http://fullbright.bl...obligation.html Il s'agit de la réflexion d'un des acteurs de cette industrie capitaliste. Il répond assez bien à certaines de tes interrogations je trouve, sur la place et le rôle du divertissement.
MasterPanda
Signaler
MasterPanda
Cathartique? surement un peu. Je voulais juste faire part d'une réflexion qui me trotait dans l'esprit depuis quelques temps. Peut être que l'article n'est pas assez nuancé mais en tant il me semble que sur certains points cela est tout fait objectif. Bien sur tous les jeux vidéo ne sont pas comme ça (les serious games et autres jeux avec un intéret purement artistique comme rez (quoique le high score...). J'essaierais de développer certains aspects dans le futur, comme l'idéologie des jeux ou l'analyse de l'industrie mais il faut d'abord que je fasse le tour de toutes mes sources afin de faire quelque chose de beaucoup plus construit et de plus réfléchit. Merci de m'avoir fait par de tes critiques, c'est toujours bon à prendre.
kitsune
Signaler
kitsune
Une très bonne réflexion !
Ityfalik
Signaler
Ityfalik
C'est des raccourcis plutôt sentencieux que tu fais là.
L'industrie cinématographique, c'est pareil, et qu'est ce qui t'empêche d'aller voir Inception ?
De plus, rien ne t'oblige à jouer à des jeux aux philosophies dans lesquelles tu ne te retrouves pas. J'ai toujours trouvé que Gears of War était un jeu bourin, aux propos à la limite du flippant, du coup je ne l'achète pas, je n'y joue pas.
Tu sembles vouloir écrire un article aux aboutissants cathartiques, comme pour purger tes états d'âmes, je ne sais aps si c'est la meilleure manière de faire partager tes convictions. Plutôt que de regarder un jeu que tu trouves facho dans ses propos avec un oeil analytique, n'y joues pas. Je paraphraserai Batman Begins pour conclure :

"Qu'importe le for intérieur, seuls les actes comptent"

Du Bambou et des Jeux

Par MasterPanda Blog créé le 01/09/10 Mis à jour le 26/07/11 à 18h08

Y'a pas que le bambou dans la vie, y'a les jeux vidéo aussi !

Ajouter aux favoris

Édito

 Bienvenue sur le blog de MasterPanda, le blog le plus pandaesque de Gameblog et du Web 2.0 !

News, tests, critiques, musiques garantis... sans filles à poil ! ( je sais vous êtes déçus )

Archives

Favoris