The Coyote Weekend

The Coyote Weekend

Par MASKDECOYOTE Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 26/01/12 à 06h47

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris

Catégorie : Temps libre

Signaler
Temps libre

Difficile de s'imaginer que ca fait 25 ans que Ryu, le heros incontournable de la serie, est parti en quete autour du monde a la recherche du combat parfait, suivi par des millions de fans. Les details de la celebrations des 25 ans de Street Fighter par Capcom restent a venir mais quelque chose de grand est en preparation, c'est sure !

Voir aussi

Groupes : 
Street Fighter
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Temps libre

Si les courses de bolides vous manquaient beaucoup dans les mangas ces derniers temps, peut-etre que ce trailer de Redline est fait pour vous. Apres tout c'est made in Madhouse donc niveau qualite, ca doit envoyer une bonne dose d'adrenaline.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Temps libre

Pour les fans, les professionels et ceux tres verses dans l'actualite informatique, le travail de Walter Isaacson etait tres attendu. C'etait la toute premiere fois que Steve Jobs autorisait l'ecriture d'une biographie a son sujet et avec la date de sortie imminante du livre, plusieurs sites web publiaient deja quelques fragments de citations faites par l'ancien CEO d'Apple, des extraits du livre aussi dans l'espoir d'attirer quelques clics. Car lorsque l'editeur decida d'y ajouter plusieurs pages sans pourtant reculer la date de sortie du livre annonce bien avant sa mort, on sentait que cette biographie ne se contenterait pas que de retracer la vie de Steve Jobs. Precisons, c'est important, que ce dernier n'a joue aucun role majeur dans l'edition de ce livre. S'il a choisi Isaacson, c'est tout simplement parce qu'il pensait qu'il etait bon a faire parler les gens. Sa femme d'ailleurs l'encouragea dans cette entreprise en disant qu'elle s'assurait que la remarquable histoire de son mari soit rendue en toute verite. Meme si a certains points du livre, l'auteur n'hesite pas a indiquer que certains faits rapportes par Steve Jobs sont tres differents de la realite et a souligner le fait qu'il ait (peut-etre) menti, ce que la critique l'a toujours reprocher de faire lors des conferences, mais il le faisait meme avec ses amis et ses collegues.

Beaucoup de lecteurs, moi-meme inclus, penseront probablement qu'ils connaissent deja l'histoire de Steve Jobs ou qu'il n'y a rien d'autre a savoir a ce propos. Detrompez-vous car avec ce livre, l'auteur va encore plus loin en exposant ce cote humain, jamais montre en public de son vivant, de Steve Jobs. Certaines sources en effet disent qu'il a souffert d'un sentiment d'abandon durant toute sa vie, du fait qu'il fut adopte apres avoir ete abandonne par ses parents. Sachez que les reflections sur ce genre d'accusations personnelles sont laissees ouvertes dans le livre. Si c'etait une bonne personne, a la fin c'est a vous d'en decider.

LA BIOGRAPHIE EN ELLE-MEME

La vie de Steve Jobs s'etend sur trois actes. L'acte I abordant ses debuts au sein d'Apple decrit cette periode comme incertaine, certes, mais pleine d'energie. Jeune, Steve Jobs a deja ce desir la de devenir LA revelation. Mais le public, loin de percevoir sa vision des choses, est tres reticent a sa philosophie. Ce qui se traduit par des produits au succes des fois plus ou moins sure. Une anecdote qui m'a bien fait rire, on apprend dans cette partie, qu'a cette epoque Steve Jobs decida de suivre un regime alimentaire tres special a base de fruits concu pour qu'il n'ai pas besoin de prendre de douche. Bien sur comme vous pouvez vous imaginer qu'il avait tord et que les employes d'Apple l'amenerent a reconsiderer ce choix. Le depart de Steve Jobs d'Apple, de plus en plus mis de cote au sein de la compagnie dans les annees qui suivent, et l'arrivee de John Sculley qui se rend compte que contrairement a ce qu'il pensait au debut, Jobs et lui etaient tres differents marquent la fin de cette premiere partie.

Le cheminement de l'acte II est relativement plus calme que ce que vous pouvez penser. Apres avoir quitter Apple, on a l'impression que Jobs se sent blesse, abattu car depossede de ce pouvoir creatif que lui conferait sa compagnie. C'est a cette meme epoque qu'il cree avec des anciens collegues d'Apple et de nouveaux associes NeXT, une compagnie n'ayant pas pour principal but de concurrencer Apple sur le marche. Construite des le depart sur une base encore plus centree sur le design que l'etait Apple auparavant, son fameux regard unique, l'amene par exemple a faire la guerre aux usines de fabrications afin que celles-ci respectent le schema de couleurs unique du NeXT Computer a l'interieur ainsi qu'a l'exterieur. Le portrait de sa nouvelle compagnie est rendu ici comme etant le resultat de Steve Jobs ayant plus de liberte. Cet acte repond aussi a de nombreuses critiques d'Apple. A propos de l'exclusivite de Mac OS aux ordinateurs concus par la firme a la pomme, par exemple. Oui, les gens travaillant chez Apple a cette epoque ne furent jamais d'accord et essayerent meme de persuader Steve Jobs d'opter pour une approche differente. Mais comme certains d'entre vous s'en souviendront, leurs idees ne furent jamais prises en compte et Mac OS fut un veritable desastre.

Puis vient l'age d'or dans le moins chronologique troisieme acte. Chapitre apres chapitre, on suit le retour de Steve Jobs chez Apple a travers le portrait d'une compagnie plus moderne. Sans surprise ici, les sujets comme ceux abordant la creation de l'iPod, ou le travail de Johnathan Ive (le cerveau penseur derriere les designs des produits phare d'Apple depuis l'iMac), veritable image de marque aujourd'hui, occupent une place importante. D'une certaine facon, cette structure se passant de la chronologie marche tres bien dans la mesure ou elle permet de mieux aborder et de mieux comprendre le developpement de chacun de ces produits meme si dans d'autres cas il faut le souligner, rend aussi difficile de savoir ce qui se faisait parallelement au sein de la compagnie.

CE QUE JE PENSE DU LIVRE

Je dois l'avouer, ce sont ses quelques citations qui font de ce livre un must read. Pour beaucoup, la vie publique et privee de Steve Jobs n'allaient pas du tout ensemble. Par exemple, grand adepte de la pholosophie Zen, pourquoi etait-il a la tete d'une compagnie vendant des produits electroniques sans reelle valeur que notre assouvissement ? Et pourquoi n'etait-il pas plus concerne que les autres par les conditions precaires dans lesquelles travaillaient ses employes dans les usines de montages ? Certains de ces details retombent dans le tres connu par la presse Reality Distorsion Field, utilise pour federer les loyaux fans de la marque. Mais ce qui est encore plus surprenant, c'est que meme Jobs lui-meme dans ce livre ne peut y apporter reponse. Cependant, ne vous trompez pas non plus, car ce livre ne parle pas d'Apple ! A certains moments en effet vous plongerez dans la vie personnelle de Steve Jobs, la facon dont il traitait sa famille, les rapports qu'il entretennait avec les gens autour de lui. Cette biographie aborde meme les sujets enfouis dans le mystere autour de l'homme, comme pourquoi il denia la paternite de son premier enfant et pourquoi il ne pris jamais contact avec son pere biologique.

Comme vous l'avez probablement deja lu ailleurs, peu de details sont donnes quant a la future direction d'Apple, sans doute pour donner cette image d'heritage que laisse derriere lui Steve Jobs. Les journalistes y trouveront peut-etre quelque chose a leur compte mais la vraie valeur de ce livre se mesure au resume de la vie d'un homme d'influence auquel chaque lecteur y apportera son interpretation personnelle. Comme toutes les autres biographies, il est tres difficile d'aborder ce livre si on ne connait rien au sujet dont il est question et la plupart du temps si vous etes dans ce cas la, vous risquerez de vous ennuyer. Par contre si vous avez un minimum d'interet pour ce dont il est question ici, sachez que ce livre n'est principalement pas destine aux fanboys d'Apple. Le parcourrir a mes heures de pause a l'universite ou dans le metro a ete un veritable plaisir pour moi et je n'en suis pas un ! Que vous soyez un fan de Microsoft ou detestez Steve Jobs, vous ne manquerez pas d'apprecier les details concernant la relation entre Bill Gates et ce dernier. Les deux partageant une longue histoire aussi conflictuelle que compliquee, la large selection d'interviews, incluant celle de Bill Gates lui-meme, ne manquera pas d'eclaircir ce que chacun d'eux pensait de l'autre et quels regards ils vaient sur leurs compagnies. Je n'ai pas l'habitude d'ecrire des reviews de livres mais fans et anti-fans trouveront quelque chose a aimer ici. Sans doute le dernier chapitre de la vie d'un visionnaire.

Voir aussi

Sociétés : 
Apple
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Temps libre

La population mondiale atteindra 7 milliards d'habitants dans les semaines qui viennent. Et a l'occasion de l'evenement, le site internet de BBC News a mis en ligne une experience amusante invitant tout participant a connaitre, a partir de sa date de naissance, son rang parmi les personnes vivantes ou ayant vecu sur terre, et ce meme depuis le debut de l'histoire. En entrant la mienne, je viens d'apprendre qu'a ma naissance, j'etais la 5.180.616.396eme personne sur terre et la 80.181.916.869eme personne ayant vecu sur terre depuis que l'histoire est histoire. Cliquez ici pour y participer et dites nous vous etes le quantieme en commentaire.

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Signaler
Temps libre

Si la reponse de Sega aux fans ne s'etant jamais remis de l'epoque Mega Drive est bien Sonic the Hedgehog 4: Episode I, meme s'il est plutot fun et sympathique dans l'ensemble, il ne constitue pas le retour tant attendu du herisson bleu au meilleur de sa forme que tout le monde esperait. Et si Sega lui-meme ne sait plus faire d'excellentts Sonic et ce depuis plusieurs annees maintenant, il se pourrait bien que la reponse elle, vienne de 2 fans a la tete du projet Sonic Fan Remix.

Sonic Fan Remix peut paraitre comme un remix de Sonic 2, en efftet le jeu s'ouvre sur une Emerald Hill Zone verdoyante et pleine de vie, dont la ressemblance n'est pas sans rappeler celle de l'episode Mega Drive. Tres vite, la vie sur la petite ile prend une tournure dramatique, avec l'arrivee du Dr. Eggman.

La mise en scene de cet episode n'est pas en reste, il faut le reconnaitre. En effet avec toutes les animations en arriere plan, les boss geants qui vous poursuivent, difficile de ne pas s'arreter un moment pour les observer ou perdre le focus sur Sonic, tellement c'est bien fait. Et en introduisant aussi tout un lot de nouveautes, comme les changements de climat qui interviennent au cours de l'aventure, on n'a jamais l'impression de refaire les meme decors infiniment. Aucun doute la dessus, Sonic fan Remix est sans doute le plus beau Sonic jamais vu jusqu'ici !

Si vous avez deteste ou maudit Sonic the Hedgehog 4 pour ses controles, notamment la physique quelque peu problematique du herisson, Sonic Fan Remix lui, renoue avec la dynamique des episodes Mega Drive. Les touches repondent parfaitement et que ce soit pour courrir, sauter ou effectuer un spin dash, controler Sonic n'aura jamais ete aussi naturel.

Mais le soin apporte a Sonic Fan Remix va bien au-dela encore. Les chansons, tirees de la version Mega Drive et remasterisees, sont toujours aussi plaisantes a ecouter, tout comme le bruit des anneaux, qui lui sonne bien plus naturel. Il faut l'avouer, Sonic Fan Remix, encore en version demo a ce jour, est un jeu plein d'avenir auquel Sega devrait preter bien plus que son oreille. La firme, deja tres connue pour etre a l'ecoute de sa communaute, pourrait engager les deux fans derriere le projet, car oui, Sonic Fan Remix est definitivement ce qu'aurait du etre Sonic the Hedgehog 4: Episode I. Et si vous n'etes toujours pas convaincus, le montage ci-dessous pourrait vous faire changer d'avis. Sonic Fan Remix est gratuit et disponible en telechargement ici.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Temps libre

Vous pensez que vous connaissez toutes les consoles sorties au cours de l'histoire du jeu video ? Meme si oui, vous pourrez apprendre 2 ou 3 trucs d'Elliot Hagen du site Elder Geek, grace notamment a sa video, detaillant toutes les consoles et PC concus jusqu'a ce jour. Comme il le precise d'ailleurs ce sont en effet pres de 450 consoles de jeux et PC et plus de 1300 objets concus sous Sony Vegas qui, combines entre eux, ont permis de monter cette video.

En bonus, si vous etes d'attaque, essayez de nommer toutes les musiques de jeux utilisees dans la videos ci-dessus. Les reponses sont disponibles ici

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Temps libre

Audrey Kawasaki est l'une de ces jeunes artistes en vogue dont le style baignant entre mangas et fantastique, captive par ses tons tristes mais seduisant, passionnant mais troublant, piegeant l'observateur dans un monde auquel il ne peut echapper.

Chacune des pieces peintes par l'artiste respire un aspect, une texture qui lui est propre. Le contraste entre la peinture et le grain de bois procurant ainsi aux personnages peints un aspect transparent particulier dont j'en suis bien tombe amoureux.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Temps libre

Axel Pfaender est un artiste qui ne cache pas son amour pour les jeux video dans son travail et ses illustrations en sont la preuve. Tres geek, tres colorees et originales elles sont tirees des collections Axor Gaming Universe, Axor Systems et Axor Heroes. Si vous vous sentez dans l'ame de vous en offrir une, pouquoi pas, une seule adresse : Society6.

Et puisque ce poste parle d'amour pour les jeux, je tiens a rappeler qu'en ce moment a lieu l'operation Sauvez Vos Consoles organisee par Gameblog, a laquelle j'adhere beaucoup tant le concept original permet aussi de mettre en avant la communaute du site grace a un super concours se tenant a l'occasion. Plus de details sur comment participer ici.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Temps libre

Avant Gameblog.fr, il y avait Joypad, le meilleur magazine papier de sa generation et de l'age d'or du jeu video. Une redac folle entre les posts d'Angel le mordu de PES, Greg alias Silver Mousquetiep le devoreur de RPG, Julo qui ne jurais que sur Shenmue, Gollum, Trazom, Kendy, Willow, RaHan, Karine, Mister Brown, Elwood... des mecs super cool, aujourd'hui animateurs de Gameblog.fr pour certains, qui chaque mois nous communiquaient encore plus sur leur metier et leur passion : le jeu video. Je les ai decouvert bien tard qu'au numero 83 de fevrier 1999 mais quel n'etait pas l'angouement avec lequel je courrais tous les mois chez le libraire me procurer un numero. Oui, c'etait mieux avant, jusqu'au jour ou j'ai verse ma petite larme au depart des testeurs de l'apocalypse. Aujourd'hui ils sont toujours la, sur Gameblog.fr and the story goes on. Merci les mecs pour ces folles annees !

           

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)