The Coyote Weekend

The Coyote Weekend

Par MASKDECOYOTE Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 26/01/12 à 06h47

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris

Signaler
inGaming

Premier episode de la saga a sortir sur consoles HD, Final Fantasy XIII avait aussi la lourde tache d'initier les nouveaux venus, une volontee affichee par l'esprit du jeu, qui delaisse completement l'exploration a laquelle nous avait habituer les precedents volets au profit de l'action.

L'histoire de Final Fantasy XIII retient pour theme principal le destin. Ignorant tout de la realite de Gran Pulse, le Bas-Monde qu'elle a jadis quittee, l'humanite s'est refugiee sur Cocoon, un astre artificiel cree par des entites superieures : les Fal'Cie. Executant la volonte de ces dernieres, le Sanctum, le gouvernement de Cocoon, n'hesite pas a organiser des Purges dont le seul et unique but est de deporter tous les individus qui seraient entres en contact avec un Fal'Cie de Pulse. Et l'un d'eux a justement ete localise dans les vestiges situes a proximite de la ville de Bodhum, entrainant l'exil de tous ses habitants. Mais dans le train des deportes de la Purge se trouve des individus resolus a agir, sans savoir qu'ils vont bientot se retrouver esclaves du destin devolu aux l'Cie. Si le scenario de Final Fantasy XIII part de cette trame, ce n'est que tres lentement qu'il evolue avec l'histoire, devenant au fil du jeu troublante. Les l'Cie sont des humains designes par un Fal'Cie pour accomplir une tache precise. Mais cette tache ne leur est pas revelee clairement et l'echec de son accomplissement entraine une fin bien plus pire que la mort, les l'Cie étant alors changes en Cie'th, des créatures miserables emplies de desespoir et de ressentiment. La reussite est donc la seule option envisageable, mais elle a pour consequence la cristalisation des l'Cie qui gagnent ainsi la vie eternelle. C'est tout ce que savent nos heros qui en devenant desl'Cie, se voient imposer une mission  dont ils ignorent la nature exacte et dont la realisation pourrait bien aller a l'encontre de leurs propres convictions. Prisonniers d'un destin qui leur semble ineluctable, ils tenteront de prouver qu'ils ne sont pas pour autant esclaves de leur fin.

Des graphismes magnifiques

La premiere chose qui frappe lorsqu'on joue a Final Fantasy XIII, ce sont bien les graphismes du jeu, tres fins. Le soin apporte a la modelisation des personnages et des decors d'une telle marque qu'on passe les premieres minutes de jeu a balader la camera, regarder autour de soi pour se rendre compte combien c'est beau. En effet, on a peine a croire que tout ce qu'on voit est entierement modelise en 3D tant il n'y a pas ou presque d'equivalent sur PlayStation 3 (meme si d'autres citeront Uncharted 2 dans une moindre mesure). En concevant le jeu, les developpeurs ont apporter un tel soin de finition qu'on se ne sent plus le passage entre cinematique en image de synthese et phase de jeu en 3D, tant tout est fluide a l'ecran et se fait sans chargement. La meme touche se remarque pendant les combats pendant lesquels on apprecie les effets de magie correctement rendus a l'ecran et des personnages tres mobiles venant appuyer cette dynamique du systeme de combat tres novateur. Au service de ce travail remarquable, le doublage des voix, la mise en scene du jeu et tous ces autres traits comme les bruitages, etc, ne viennent qu'augmenter l'imersion dans ce monde dont on a peine a sortir tellement Final Fantasy XIII frappe fort en nous lachons des le debut dans le feu de l'action.

Un gameplay facile a prendre en main qui privilegie action et strategie

Le systeme de combat de Final Fantasy XIII repose sur un element essentiel : les Strategies (Optima en VO et Paradigm dans ma version anglaise) qui ajoutent plus de subtilite et de dynamisme aux combats. Chaque personnage peut grace a lui, adopter differents Roles qui s'apparentent plus au systeme de Jobs commun a la serie (commando, ravageur, defenseur, tacticien, saboteur, soigneur) et qui leur permettent de recourir a des actions specifiques. Dans cette optique, leur gestion, plus qu'importante, consiste a predefinir a l'avance differentes combinaisons de Roles pour repondre a telle ou telle situation face a un enemi. Car pendant les combats, il est indispensable de passer d'une combinaison a l'autre tres frequemment pour en finir le plus rapidement possible. Avec du recul, on se rend compte que le systeme de combat de cet épisode peut etre vu comme une version amelioree de ceux de Final Fantasy X-2. On y retrouve en effet le meme compromis tour par tour/temps reel, avec une jauge ATB (limitee a 3 actions au debut mais qui s'ettendra jusqu'a 5 vers la fin du jeu) qui se remplit rapidement et des actions ultra dynamiques dans la zone de combat. Les capacites des personnages dependent directement des Roles qu'ils endossent durant le combat, d'ou la necessite d'en changer regulierement (via les vetispheres pour FFX-2 et les Strategies pour FFXIII).

Le Crystarium offre moins de liberte que le Spherier expert de Final Fantasy X

Ces deux systemes se demarquent toutefois par deux differences majeures : dans FFXIII, le changement de Roles se fait presque instantanement, via le menu Paradigm Shift et on controle uniquement le leader de l'equipe, l'IA  qui assurant la gestion des autres personnages du groupe. Celle-ci d'ailleurs s'en sort plutot bien, meme si au contraire de Final Fantasy XII et de son systeme de Gambits par exemple, il est impossible de donner des directives precises aux autres membres de l'equipe afin d'optimiser ses tactiques de combat. Par exemple, vos tacticiens et saboteurs n'auront pas toujours la bonne idée de lancer en priorite les sorts qui vous semblent les plus appropries face a un monstre ou un boss donne. Afin d'etre accessible a tous, le systeme de combat de Final Fantasy XIII permet egalement au joueur de recourir a des commandes automatiques qui selectionnent les actions les plus appropriees lors d'un combat. L'utilisation de ces attaques predefinie evite surtout de perdre du temps dans les menus lorsqu'on n'a pas d'indications precises a donner au leader de son equipe, chaque seconde etant precieuse dans le deroulement des combats de Final Fantasy XIII.

Le systeme de combat est une revision optimisee de celui de Final Fantasy X-2

Un sentiment d'emprisonement

Si Final Fantasy XIII dispose de nouveautes qui plaisent, il faut dire qu'il n'est pas exempt de defauts non plus. Et le premier qu'ou pourrait lui reprocher est son imposante linearite qui, bien qu'elle sert au scenario, se retrouve dans le cheminement du jeu qui va de couloirs en couloirs et dans les evenements qui s'enchainent sans que l'on puisse s'ecarter du scenario ou se perdre dans une quete annexe. Les fans de la saga deploreront sans doute a ce sujet aussi la disparition dans ce volet de tout ce qui faisait un Final Fantasy, a savoir villes, vilages, les boutiques etant desormais accessibles via les points de sauvegarde. Un choix des developpeurs qu'ils assument mais qui ne plaira pas a tous. Quant au nouveau systeme d'evolution des personnages inspire du Spherier expert de Final Fantasy X, il se montre au final tres dirigiste et offre moins de liberte que prevu car il faut attendre 11 chapitres avant de voir tous les membres de votre groupe developper tous les Roles disponibles dans le jeu. Ce sentiment d'emprisonemment, on ne s'en libere qu'apres plus de 30 heures de jeu lorsqu'on atteind les contrees démesurees de Gran Pulse, veritable terra incognita ou l'exploration reprend finalement ses droits et ou l'on peut enfin se balader librement, a pied ou a dos de chocobo, a la recherche de Cie'th donnant acces a de missions facultatives meme s'il s'agit toutefois exclusivement de missions de chasse rapellant fortement celles de Final Fantasy XII.

Il vous faudra bien plus de temps avant d'atteindre les plaines sauvages de Pulse

Cote duree de vie, si la plupart des joueurs termineront l'aventure en 50 heures ligne droite ou un peu plus, il faut bien plus de 70 pour achever la totalite des missions, completer entierement le Crystarium et ameliorer toutes les armes au niveau maximum. Sans cette derniere partie, Final Fantasy XIII aurait probablement manque son rendez-vous avec les fans de la serie.

Au final, ce treizieme episode doit donc etre juge dans son integralite, en tenant compte des compromis effectues pour faire evoluer la serie moyennant certains sacrifices qui paraitront sacrileges aux uns et profitables aux autres. Le meilleur moyen de se faire sa propre opinion sera encore d'y jouer !

MA NOTE : 7/10

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy XIII
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires