La guilde obscure

Par Masahiko666 Blog créé le 07/09/12 Mis à jour le 27/01/17 à 09h15

Bonjour à tous !! Ici, je traiterais de différents sujets, notamment de Jeux de Rôles sur consoles de salon, souvent en version oldies.
Alors, prenez un bon coussin pour y déposer votre postérieur délicat, et écoutez, commentez, poussez des coups de gueule... Faîtes comme chez vous, quoi...

Ajouter aux favoris
Signaler
Old, but no so good... (Jeu vidéo)

Salut les p'tits loubards férus de katanas et autres galipettes en justaucorps ! Il y a peu, je me suis repris d'affection pour le genre beat'em all... Vous savez ? Ces jeux où l'on défonce tout ce qui bouge (ou pas) à l'écran à grands coups de tatanes et de claques... Ah, Street of Rage, Final Fight, Rival Turf...mais il existe aussi des penchants tout en 3 dimensions, plus ou moins heureux : Fighting Force (pas mal, ouais), Legend (oh mon Dieu, non...), Taï Fu (ah ouais, cool...). Et, le diable en personne... Celui qui vous aspirera l'âme et la sucera jusquà la moelle épinière, celui qui hantera à jamais votre vie de gamer, celui qui vous donnera les pires cauchemars inimaginables... Bref, voici Ninja sur Playstation...

 

MECHANTS VS MOINS MECHANTS

Faut-il vraiment qu'on parle du scénario ? Oui ? Bon, tant-pis pour vous... Bla, bla, bla, gentil clan qui fait la guerre à méchant clan, bla, bla, bla, méchant qui fait pacte avec encore plus méchant, bla, bla, bla... Quoi !? En détail le scénario ?! Oh mais, euh... Bon, bon, d'accord...

Vous êtes un jeune ninja fraîchement sorti de l'académie de Poudlard...euh, pardon, de l'école des amateurs de cabrioles en justaucorps séxy. En retrounant dans votre village, vous découvrez ce dernier dévasté par un clan adverse. Mais, la marque démoniaque est bien présente, et donc, les rares survivants vous demandent de retrouver l'origine du mal qui a détruit, non seulement votre patelin boisé et tranquille, mais aussi une bonne partie du pays du soleil levant... Bref, à vous de poursuivre les plus méchants... Surtout que, en parallèle, le pays (le Japon donc) ést divisé en deux parties, chacune sous l'emprise d'un seigneur. Après des années de guerre lasse, une trève précaire fut mise en place, mais...l'un des seigneurs (faut toujours qu'il y en est un qui fasse son malin) décida de s'allier à un démon, Batanaka (tu la sens l'influence Mortal Kombat, là ?), qui lacha ses hordes de sbires affreux.

Vos premiers ennemis ? Des paysans adverses...

 Seul soucis, ces démons furtent rapidement incontrôlables, et le seigneurs responsables de leur envahissement ne put reprendre la main, malgré que beaucoup de ses hommes firent allégence aux pas beaux vilains. Bon, voilà, c'est le pitch très simpliste de l'histoire, pas de quoi en faire un film...quoique...

 

DIVERSITE ETHNIQUE

Au départ, vous combattrez les hommes et femmes du clan adverse, allant du simple paysan (sigh) aux geishas ou autre bûcheron rempli de testostérones... Ensuite, les démons feront, peu à peu, leur appariton, au milieu d'autres ninjas ennemis et tous plus colorés les uns que les autres...

Entre chaque niveau, vous pouvez dépenser votre argent très durement gagné dans ce magasin, dont le vendeur est très...atypique...

Le but principal du jeu sera de mettre au tapis toute personne ou monstre qui se dressera devant vous, et ils vont se bousculer, croyez-moi... Non, mais à croire qu'ils vont tous participer au dernier concert de Maître Quiche...

Pour ce faire, vous avez une palette de coups bien développée pour vous aider...Enfin, si on veut... Vous pouvez donner des coups de poings (puissance moyenne), des coups de pieds (bonne puissance), mais aussi lancer des couteaux (faible puissance, mais très efficace, et surtout vital). Bien entendu, en appuyant plusieurs fois sur un coup, vous déclenchez des combos, mais il est dommage que l'on ne puisse pas alterner les poings et les pieds... Il suffira donc de matraquer une touche tout le temps pour frapper...lassant, au bout d'un moment très court... Bon, fort heureusement, vous pouvez donner des coups spéciaux, comme un salto arrière, par exemple...sympa, mais...pas indispensable, et difficilement plaçable en plein viol de boutons...

Voici l'une des situations typique qui va vous arracher les cheveux, surtout à cause de cette caméra de 3/4...

Mais ce n'est pas tout, car vous trouverez, souvent, des coffres qui donnent des bonus de points, de vie (oui, vous avez une jauge d'énergie), et de l'argent que vous dépenserez chez le marchand, entre chaque niveau... Et vous dénicherez également des armes, katana, hache, gourdin... Qui font plus ou moins mal, d'ailleurs... Quand on comprend qu'un coup de pied fait autant de dégât qu'un coup de sabre... De plus, vous pouvez utiliser deux items salvateurs (oh que oui), la bombe qui frappe tous les ennemis à proximité et la magie qui, selon son niveau, décimera les hordes d'ennemis... Cette dernière comporte quatre niveaux, et augmente également votre force physique... Et bien, il en a de la chance le ninja en pyjama... Ben en fait, non...

 

PAYE TON KARMA RACAILLE

Parce qu'on arrive au point noir du jeu, la difficulté... Déjà, sachez que le jeu est tout en 3D, certes, mais que la caméra se situe en 3/4, c'est à dire en vue de dessus décalée... Un peu comme les jeux de foot, quoi... Donc, pour avancer vers la droite, par exemple, il faut appuyer sur la croix directionnelle à droite...et en haut, en même temps...pas vraiment pratique, surtout pour viser un adversaire... Ah oui, car il n'y a pas de lock des ennemis, vous taper devant vous, point barre... Et si vous trouvez ça chiant au possible, imaginez maintenant que, pour des raisons quelques peu nébuleuses, la caméra change rapidement et soudainement de vue, et passe du 3/4 droite au 3/4 gauche...alors que vous êtes sur un pont étroit...et que les commandes suivent la direction de la caméra, donc votre personnage changera brusquement de direction au même moment... Vous me suivez ?

Et comme ce jeu de "frappe les tous" est matiné de plates-formes...en vue de 3/4...avec des sauts gérés au micro-poil de cheville... La crise de nerf n'est pas bien loin... Sans parler qu'il faut souvent explorer les niveaux du jeu pour trouver des clés en argent et en or pour ouvrir des portes qui donnent sur d'autres parties à explorer... Et on s'y perd facilement, surtout dans les niveaux montagneux où nous sommes obligés de refaire tout notre périple à l'envers pour ouvrir la grille qui était à droite, au début... Aaaaarrrrrggggghhhhhh ! ! ! ! ! ! ! J'ai du crever une bonne trentaine de fois sur le chemin de l'aller, et maintenant, il faut que je me tape le chemin
du retour avec la même caméra qu'à l'aller ?! Ce qui fait que je ne vois rien du tout devant moi ?!

Certains boss sont, par contre, très imaginatifs...Et drôles en plus...

Le code d'invincibilité... LE CODE D'INVINCIBILITE ! ! ! ! ! ! Oh, l'est tout mort mon ninja, l'est en squelette...mais l'est surpuissant aussi...avec tout à fond, vie, et essais... Ah, ça va moins rigoler là, du côté des démons... Ça va faire dans son f... Ah...même avec l'énergie infinie, on en chie des ballons hérissés de pointes... Bon...

Heureusement (mouais, je ne sais plus là...), il y a des bonus cachés, représentés par des petites étincelles qui brillent de temps à autres dans les décors, et qui peuvent faire aussi un peu de bruit (qui se fond dans les bruitages banals du jeu du coup). En frappant avec les couteaux dessus, on déniche des items en plus, des points, de la thune... Ah, et on peut aussi tuer quelques animaux innocents, comme des écureuils qui grimpent aux arbres si on s'approche trop... Inutile, mais ça fait des points en plus...

 

TANT DE TARES

Vous vous souvenez de Tomb Raider, le premier ? C'était beau pour un jeu de 1996, ça bougeait bien, c'était coloré, il y avait de quoi en prendre plein les mirettes... Et bien là, c'est pareil, c'est beau, c'est coloré, ça fuse de partout...Sauf que, on est en 1998, deux ans après... Alors, reprendre le moteur des premières aventures de Lara Croft deux ans plus-tard, c'est un peu abusé... Plus sérieusement, ce n'est pas que le jeu est moche (enfin, si), mais le choix des couleurs est...disons discutable... Déjà, un ninja en violet, c'est limite hein, d'autant plus que sur les images des temps de chargement, il est en bleu... Mais alors, prendre la palette de couleur de la Super Nintendo por faire un jeu 32 bits, c'est vraiment nous prendre pour des c... Enfin, même Breath of Fire 3, pourtant terne, avait plus de classe graphique que ça... Et puis alors, les têtes carrées, les mains carrées, les corps qui se disloquent à chaque fois qu'un protagoniste bouge, les collisions de polygones à la Soulblade... Ah ça, pour en prendre plein la tronche, on en prend plein la tronche, façon light show, mais pas des Floyd, plutôt du patelin du coin... Bref, c'est moche, c'est laid, même...sans parler des animations vraiment mal découpées. On s'en rend compte en voyant le bras de notre personnage bouger lorsqu'il court, avec ce très léger sursautement dans son animation... On croirait presque qu'il se déboite l'épaule à chaque flexion du coude...

Des passages dans la flotte sont aussi de mise, et ils sont frustrants, car le moindre écart du chemin peu visible, et c'est la mort...Et bien entendu, il y a de la gestion de sauts aussi...

Pour un jeu où l'on sollicite énormément les boutons, il faut que ces dernières répondent bien et rapidement... Et bien non, pas là ! Il persiste un temps de latence plus ou moins long, selon l'action. Si donner un coup ne pose pas de réel problème, lorsqu'il faut sauter rapidement, et que la touche de saut répond avec une bonne demie-seconde de retard, ça devient un peu plus problématique... Vous me direz, il suffit de compenser, et c'est vrai qu'avec un peu d'entraînnement, on arrive à s'y faire... Sauf que, la plupart des plates-formes que l'on doit viser sont mouvantes, et que souvent, l'attérissage au pixel près reste aléatoire... Des fois, ça passe, mais des fois, non... Vous avez dit crever ? Et puis, pour frapper un adversaire, comme dit précédemment, il faut d'abord se tourner manuellement vers lui. Et comme la vue de trois-quart est toute particulièrement faite pour ce genre de jeu, vos coups vont, une fois sur deux, attérir à côté... D'autant plus que vos adversaires, s'ils sont plusieurs après vous, vous molesteront joyeusement au moment où vous enverrez au tapis l'un des leurs... Du coup, abusez des couteaux, c'est un conseil de survie...

Les musiques sont dans le ton du Japon médiéval, sans toucher du doigt la grâce compositoire non-plus... Ça colle bien au genre, ça contribue à l'ambiance...bref, ça fait son boulot... Par contre, on aurait aimé plus de voix digitalisées, car personne ne parle, même durant les cinématiques... C'est l'ennui profond de ce côté là... Et les bruitages sont d'un conventionnel... D'autant plus que certains sont recyclés, ce qui donne de fausses indications quant aux conséquences d'une action...

C'est qu'il est tout carré le démon pas beau... Ouais, ben vous aussi, vous êtes tout carré dans ce jeu, alors...

Passons sur le scénario, pas folichon, mais qui a tout de même le mérite d'exister, et attardons-nous, deux minutes, sur la durée de vie. Alors, on dit qu'un long jeu, c'est souvent bon, sauf s'il est ennuyant. Et ce Ninja ne l'est pas (emmerdant), il y a du challenge (c'est le moins que l'on puisse dire), et ça tape de partout... Mais rallonger la durée de vie en utilisant une difficulté de bat...de dingue, ça ne marche pas ! ! ! On lâche le paddle, on sort le disque de la console, et on se remet un bon vieux Fighting Force ! Entre les hordes de monstres et autres ninjas verdâtres qui vous foncent dessus, les sauts à gérer au micro-pixel près avec ce temps de latence merdique, les changements de point de vue de la caméra qui engendre presqu'à chaque fois une chute mortelle, vous lâcherez l'affaire bien avant Surtout qu'en plus de tout ceci, vous perdez systématiquement votre arme et vos pouvoirs acquis à chaque fois que vous mourrez... Pourtant, avec de la persévérance, et surtout le code de triche indispensable pour aller plus loin que le deuxième niveau, on peut voir la fin du jeu...mais il faut encore une bonne dose de patience...

---------------------------------------------------------------

Je ne sais pas trop... Non, vraiment, je ne sais pas trop quoi dire devant une licence si intéressante avec son Japon médiéval bien retranscrit, son bestiaire assez bien fourni, son IA...mouais, bon, on a vu pire...et même une certaine ambiance qui nous plonge dans l'action sans problème. Mais les tares sont tellement légion qu'il est compliqué de rester objectif et de passer outre. Des déplacements lents et très hachés, un ninja arthritique comme s'il n'avait prit son Art50 (c'est un médoc contre l'arthrite) et qui se déboite l'épaule à chaque pas qu'il effectue, des touches qui ne répondent pas au quart de tour (par contre la caméra, elle aime les vues de quart, elle), des sauts approximatifs et limite aléatoires... Rajoutez à cela une difficulté de fou et trois vies pour trois continues... Ouais, le code d'invincibilité, s'te plaît...Et celui pour passer les niveaux aussi... M'EN FOUS SI C'EST DE LA TRICHE ! ! ! ! ! !

 

Salto arrière : pas mal de coups, pas mal d'action, de la plates-formes et de l'exploration...

Plat du ventre : ...mais super mal exploités, graphismes d'un autre siècle, des tonnes de bugs graphique et scénaristique, une maniabilité de 90 ans d'âge, une difficulté apocalyptique, une caméra schizophrène...vous en voulez encore, ou bien ?

 

Graphismes : 6/20

Sons : 13/20

Maniabilité : 4/20

Scénario : 10/20

Durée de vie : longue, mais...6/20

 

Sentence

7/20

 

Machine : Playstation.

Genre : beat'em all 3D.

Développeur : Core Design.

Editeur : Eidos Interactive.

Sortie : 10/1998.

Difficulté : j'ai pas assez de doigt et mon échelle n'est pas assez haute...

PEGI : 12 ans.

Prix : de 10 à 15 euros.

Rareté : un peu en magasin, mais trouvable facilement sur les sites.

Qui se ressemble : Taï-Fu (PS1), Fighting Force (PS1), Legend (PS1, Saturn), Dragon Valor (PS1).

 

Et comme je suis sympa...des fois...je vous indique les deux codes de triche précités.

Invincibilité : faîtes pause et appuyez sur L2 trois fois, R2 trois fois, rond triangle et carré trois fois.

Choisir le niveau : à l'écran titre, en choisissant jouer et lorsque la console lit la carte mémoire, faîtes rapidement L2 trois fois, R2 trois fois, puis commencez une partie.

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Commentaires

Masahiko666
Signaler
Masahiko666
J'ai une Dreamcast, j'ai même une seconde Dreamcast, mais dont le bloc optique est très fatigué, donc elle reboote tout le temps... Après, je suis surtout jeu d'aventure et Rpg, donc...
nikolah
Signaler
nikolah
Alors si tu aimes die hard et que tu as une dreamcast qui traine dans un coin, zombie revenge est fait pour toi! Il y a des petites references a "el mariachi" de rodriguez qui sont bien sympas en plus ;)
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Je suis bien d'accord, DMC est un bon revival du Beat'em up...quoique, avec assez de changements pour en faire un genre à part entière... La série Die Hard Arcade est une bonne série aussi, mais je me rappelle plus des deux opus Trilogie sur PS1, et ça n'avait rien à voir avec du BTU, malgré que ce soient de bons jeux (ouais, même le second opus n'est pas mal en fin de compte)...
nikolah
Signaler
nikolah
Dire que j'ai failli le prendre a l'époque, parce que j'aimais bien tenchu :D

Sur 32 et 128bits dans la catégorie BTA "classiques" t'as ceux de sega qui sont vraiment très sympa : les deux die hard arcade et bien sur, zombie revenge !

Mais faut bien l'avouer : heureusement que capcom a sorti un devil may cry qui a remis le genre "à niveau".
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Je te rassure (ou pas), il vient de me faire hurler de rage, pas plus tard qu'hier, sur le dernier niveau... Alors oui, j'ai triché et usé du code d'invincibilité (je crois que ça s'est compris dans l'article), mais les sauts sont tellement merdiques...
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Tellement d'accord avec cet article. Il m'avait fait hurler de rage à l'époque.
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Non, tu as raison, on peut le mettre comme un BTA Ninja Gaiden, c'est moi qui pinaille..; Ah là là, toujours à faire mon chieur... Onimusha...moui, un BTA mâtiné de RPG alors...
Zecchi
Signaler
Zecchi
Honnêtement si Ninja est un BTA, Ninja Gaiden en est forcément un aussi! Voire même onimusha. Quand même il y a eu de bons jeux...
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Mouais, j'ai été faire un tour chez lui, justement, et il parle beaucoup de jeu de foot... Ça laisse à penser quant à ses arguments lorsqu'il critique...
Donald87
Signaler
Donald87
Arrghh Viewtiful Joe ... Sur Game Cube, j'ai adoré :)
Quant au reste, je ne suis pas contre la critique ... Mais des gens que tu ne vois JAMAIS sinon pour te "descendre" ... Oui, ça me saoule ....
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Ah, je ne pensais plus à Nightmare Creatures... Ouais, il est bon aussi, malgré une grande difficulté également, mais l'univers très Lovecraft est grandiose... Sa suite, bien au moins sympathique, car plus dirigiste, n'est pas mal non-plus... Ninja Gaiden, je le place plus dans la catégorie action, mais oui, on peut le comparer en effet...
Zecchi
Signaler
Zecchi
J'avais beaucoup aimé nightmare creatures perso, et sa violence tellement drôle. Bon après sur 128 bit tu as quand même le grandiose ninja gaiden et viewtiful Joe!
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Donald : oui, j'ai vu ça, tu as aussi tes contre-fans... Bah, je me suis emporté, car j'ai aussi pas mal de ce genre d'énergumènes sur Facebook, et en général, je m'amuse avec eux...

Zecchi : il y a eu quelques beat'em all sur Play 1 et aussi sur la 2, mais...franchement, sur la première, à part Dragon Valor qui est laid mais bien sympa et surtout fun à jouer, je ne vois pas... Quant à sa petite soeur, qui est plus grosse, peut-être Beat Down ou Urban Reign...
Zecchi
Signaler
Zecchi
Alors celui-là j'en ai aucun souvenir! Marrant car fan de BTA, j'ai le souvenir d'avoir traqué les jeux qui sortaient en quête d'un bon représentant du genre... mais c'était rare! Et à l'époque il valait mieux un jeu 2D réussi car cette 3D hésitante était plutôt inadaptée. Sacré Eidos!

Merci à toi.
Donald87
Signaler
Donald87
Bah, ne fais pas attention à ce genre d'individus qui n'intervient que pour énoncer des propos négatifs ... Une façon comme une autre d'exister ... J'en connais d'autres comme cela. Ils critiquent "à tour de bras" mais pour la création zéro, le vide sidéral ... Quant au jeu, je ne connais pas et apparemment, je ne manque rien.
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
C'est qui le cas social, là ? Je fais ce que je veux sur mon blog, gamin, et si ça ne plait pas, la porte est par là...et surtout, tu la clenche bien en sortant, si tu sais te servir d'une porte, bien entendu... Non mais, c'est la journée des trolls qui ne savent pas quoi faire de leur vie, ou quoi ? Et puis, la bashing, comme tu dis (étant donné que ce mot n'existe pas, mais bon...), c'est mieux de le faire sur un jeu oubliable et oublié que sur quelque chose que presque chaque gamer en a fait la critique... Là, oui, c'est original de dire que le dernier Call of, c'est de la balle, même si c'est de la merde en barre... Donc, pour conclure, la porte, c'est par là, gamin, tu veux que je l'ouvre pour toi, ou tu vas y arriver tout seul ?
Flysu
Signaler
Flysu
mwé .....Franchement , allons comprendre tes motivations pour pondre ce genre de critique dans l'air du temps. Evidemment , le bashing sur un jeu qui a 18 ans , pourquoi ? HUM ca on s'aura pas. Mais bravo pour le temps passé à avoir une apparition le week end

Édito

 

Vous aimez vous battre contre une horde de gobelins amateurs de chair fraîche ? Les labyrinthes du Baron de Sukumvit ne vous effraient nullement ? Vous dépeceriez une brigade entière de trolls des cavernes pour quelques piècettes d'or et pour sauver une jeune fille en détresse ? Et en plus, vous vouez un culte sans borne et sans faille au grand Nyarlathothep ?

 

Alors, rejoignez le pire personnage de jeux de rôle possible et inimaginable...

Archives

Favoris