Blog d'un Gamer cinéphile

Par AdrienG Blog créé le 07/01/12 Mis à jour le 01/06/14 à 18h20

Étudiant de 23 ans, j'espère avec ce blog vous faire partager mes différentes passions (le jeu-vidéo, le cinéma, les séries-TV...).

Ajouter aux favoris
Signaler

Avant le 8 janvier dernier, je ne prévoyais absolument pas de revenir vers cette série (que j'avais délaissée depuis plus de 10 ans). Néanmoins, le trailer d'annonce que j'ai pu découvrir ce jour-là, ralluma une toute petite flamme envers cette saga, vieille de 17 ans. Je veux bien-sûre parler de :

 

Pokémon... Je me rappelle encore du jour où j'ai reçu le premier épisode : c'était le jour de Pâques de l'année 2000. A l'époque, je possédais la version Bleue et mon frère, la version Rouge et ce fut le début d'une « Pokémania » générationnelle ! A l'apogée de ma connaissance du jeu, je pouvais donner le nom d'un pokémon rien qu'avec son numéro. Je jouais également beaucoup aux « cartes Pokémon ». Donc autant dire que j'adorais cette série (d'autant plus que je regardais assidument l'animé).

Toutefois, comme je le laissais entendre en début d'article, j'ai « abandonné » la série après les épisodes « Or et Argent » car je pensais avoir fait le tour de cet univers japonais. De plus, dans mes souvenirs, c'est à peu près à cette période que le phénomène commençait à retomber... Les années ont passé et l'on parlait (dans mon entourage) de moins en moins de Pokémon, si ce n'est pour associer la série à un passe-temps pour enfants.

En 2001, je me souviens avoir choisi la version Or !

J'ai donc vécu une longue traversée du désert, avant de me ré-intéresser à la saga. Je me rappelle, qu'après avoir vu cette vidéo-annonce, avoir déclaré : « Ah ouais, quand même... Ça n'a pas l'air mal ! ». Je n'ai pas vraiment suivi les différentes annonces à propos de ces deux nouveaux opus, néanmoins je gardais un oeil ouvert à distance. Ce n'est qu'à partir de septembre dernier que j'ai commencé à rattraper mon retard sur la saga : en réécoutant le Podcast de Gameblog, en me renseignant sur les jeux que j'avais ratés, mais aussi et surtout en regardant certains épisodes de l'animé ! C'est sur ce dernier point que la nostalgie a opéré : de nombreux souvenirs me sont revenus en tête (notamment le fait que je me réveillais plus tôt uniquement les jours de diffusion de l'animé). De plus lors de la publication du test, écrit par TigerSuplex, j'ai appris la présence de plusieurs pokémons de la première génération : j'ai alors compris que si je devais reprendre la série, ce serait avec ces nouveaux épisodes !

J'ai donc entrepris un après-midi d'aller m'acheter un exemplaire : il m'a fallu 3 magasins avant de trouver UN SEUL jeu disponible (la Pokémania est loin d'être morte en France) ! Étant entouré de personnes à ce moment-là, j'ai bondis sur le seul Pokémon X qu'il restait (en me disant : « Non, vous ne l'aurez pas ! »). Finalement, je suis ressorti du magasin en n'ayant dépensé qu'un seul petit euros (la revente de jeux a du bon quelque fois).

A votre avis, lequel j'ai choisi ?

Il est temps pour moi d'aborder le sujet principal de cet article : mon ressenti à propos de cette nouvelle génération, après plus de 80 heures de jeu !

La première chose qui choque le joueur en commençant une nouvelle partie, c'est l'évolution graphique de la série ! L'on est passé d'un plan totalement en 2D (jusqu'à la 5e Génération), vers un plan en 2,5D (les épisodes « Noirs & Blancs ») pour finalement aboutir à une magnifique 3D ! Il faut évidemment connaître l'histoire de cette série pour apprécier à sa juste valeur cette claque graphique : une personne qui regarderait une vidéo de Pokémon X sans n'avoir jamais joué à un autre épisode, ne comprendrait pas cet engouement pour la 3D (qui est apparue depuis environ une vingtaine d'années dans le Jeu-Vidéo).

Les couleurs sont vives et chatoyantes : c'est un plaisir pour les yeux ! De plus, les combats sont enfin plus dynamiques, du fait notamment de cette mise en scène en 3D : cela m'a rappelé l'époque de Pokémon Stadium où l'on avait l'impression de rencontrer ses pokémons pour la première fois. La fluidité du jeu n'est que très peu entachée de certains ralentissements, lorsque les attaques deviennent de plus en plus impressionnantes visuellement parlant. Au niveau de la 3D stéréoscopique, je ne peux pas vraiment en dire quelque chose car je n'ai jamais joué à ce jeu avec la 3D enclenchée. Néanmoins, elle ralentirait apparemment la fluidité des combats...

Cela me rappelle vaguement quelque chose...

Concernant la direction artistique du jeu, les développeurs l'ont eux-mêmes avoué : la France est l'inspiration majeure (voire unique) de cette nouvelle région Pokémon, dénommée « Kalos ». Entre Paris, la Bretagne, l'Alsace et j'en passe... Vous allez en voir du monde ! C'est extrêmement varié et malgré le fait que l'on sente clairement l'origine visuelle de ces environnements, cela fait plaisir à voir ! Je précise toutefois, que ce n'est pas une démonstration de fierté nationale de ma part, mais simplement un constat : si un autre pays avait servi de modèle je l'aurais tout autant apprécié.

Au niveau du scénario, soyons honnêtes, ce n'est pas l'attrait principal de ce jeu : il est très classique et même assez enfantin à certains moments. C'est une histoire d'amitié entre les pokémons et leur dresseur, où vous rencontrerez des vilains pas beaux qui font des méchantes choses (parce qu'ils sont méchants). Dans un sens, il est assez proche de l'animé, notamment avec la présence de personnages secondaires énervants !

Vanille de F.F. XIII, le Geek rouquin et le costaud simplet (de droite à gauche)

En parlant de personnages, que serait un nouvel épisode de la série, sans de nouveaux pokémons ? Ce que je m'apprête à dire, est d'un point de vue extrêmement personnel : j'adore toutes ces nouvelles créatures ! Je ne parle pas uniquement des pokémons inédits à cette 6e génération, mais aussi ceux provenant des opus précédents, car je rappelle avoir loupé quatre générations depuis la seconde.

En effet, ces épisodes regroupent une sorte de « best of » de tous les pokémons, avec environ une centaine de nouvelles créatures. J'entends beaucoup de personnes déclarer haut et fort que les 150 premiers pokémons n'ont jamais été égalés : certes les nouveaux n'ont pas ce côté nostalgique de la toute première découverte, surtout pour les joueurs qui comme moi, ont découvert la série depuis le début. Mais si l'on y regarde de plus près, les générations suivantes ne sont ni plus ni moins que des déclinaisons de la première : Passerouge n'est en fait que le Roucool de ce nouvel épisode ! Bref, vous l'aurez compris, j'apprécie globalement le design de ces « pockets monsters ».

Mon pokémon favori de retour pour de nouvelles aventures !

A propos du Gameplay, il n'a pas vraiment changé, mais la refonte graphique du jeu peut donner l'impression que c'est le cas : par exemple, lorsque l'on visite la capitale de Kalos, la caméra se positionne derrière le personnage. Cela marque un petit tournant dans l'histoire de la saga par rapport à notre manière d'appréhender l'aventure. Mais globalement le déroulement du jeu se fait à l'ancienne, avec une vue de haut. S'ajoute à cela, la présence de la fameuse bicyclette (parfaitement maniable) ainsi que la possibilité d'utiliser des rollers (un tout petit peu moins maniable). En parlant de certaines difficultés liées à la maniabilité, j'ai lu dans plusieurs tests que la caméra lorsque l'on se trouve à Illumis (la ville centrale de Kalos) posait des problèmes de gameplay : personnellement, je n'ai jamais eu de soucis.

Pour ce qui est des combats, ils sont classiques dans leur déroulement : quatre attaques que l'on doit choisir au tour par tour, selon le pokémon sélectionné parmi notre équipe de six. Néanmoins, de nouveaux éléments permettent de rendre les affrontements encore plus stratégiques : d'abord, la « Poké-récré » est une sorte de simulation du jeu Nintendogs avec nos pokémons. Sous ses aspects enfantins, il y a une incidence durant les combats. Pour ma part, j'ai essentiellement effectué cette activité avec mon Pikachu (car entendre la voix d'un Pikachu heureux, ça n'a pas de prix) et il m'a donné la victoire à de nombreuses reprises car lorsqu'un pokémon aime au maximum son dresseur, il peut éviter certaines attaques ou bien résister aux dommages causés. Cela donne un plus au niveau de la stratégie des combats. Mais il y a aussi un « mode entrainement virtuel » qui permet d'augmenter les states de base des pokémons : si je reprends l'exemple de Pikachu, ce dernier possède de base une défense faible. J'ai alors pu, grâce à ce nouveau mode, augmenter sa résistance. Du coup, il m'est plus utile en combat, car plus résistant.

Sous ces aspects classiques, les nouveautés apportées augmentent l'intérêt stratégique des combats, et c'est là, la grande force de la série ! En effet, avec un gameplay simple au demeurant, tous les joueurs peuvent y jouer (les grands comme les petits). Mais, comme je l'ai expliqué, on y trouve des caractéristiques plus techniques propres à la saga. J'ai entendu certaines personnes critiquer le fait que la mécanique de jeu n'a quasiment pas changé depuis 17 ans : certes, ça n'a pas vraiment évolué (pas comme les pokémons... ok, je sors) mais on ne va pas demander à la série de faire autre chose que ce qui a fait et fait toujours son succès (au niveau du gameplay).

Un Poussifeu, un peu spécial, est offert au lancement du jeu !

A propos de la durée de vie, il va sans dire qu'elle est plus que conséquente ! Il vous faudra environ une trentaine d'heures minimum afin de voir le générique de fin (ce qui est déjà pas mal). Mais s'ajoute à ces heures de jeu, la possibilité de jouer en ligne avec des dresseurs du monde entier. De plus, cette fonctionnalité est très bien implantée au sein de l'aventure : en effet, le second écran de la 3DS peut afficher, soit la « Poké-récré », soit « l'entrainement virtuel » ou bien encore les différentes personnes connectées au « Player Search System ». Comme son nom l'indique, il permet de voir à n'importe quel moment quelles personnes sont connectées parmi les « passants » (des personnes du monde entier) et les « amis » (les contacts de la 3DS). Il suffit simplement de cliquer sur un nom pour lancer soit « un échange », soit « un combat ». J'ai pris beaucoup de plaisir à faire de nombreux échanges (notamment avec le Gameblogeur « xPRINCE-VALIUMx »).

Outre ces possibilités communautaires, il existe plusieurs activités annexes à l'aventure principale : aller chez le coiffeur, acheter des vêtements, jouer à la loterie, aller au musée... Tout cela permet de personnaliser votre propre aventure, ce qui est une nouveauté par rapport aux anciens épisodes.

 

Je pense que l'un des objectifs de ces nouveaux épisodes est de rammener d'anciens fans vers la série : autant dire que cela a clairement fonctionné sur moi ! Il n'est pas question ici de modifier radicalement la vision que l'on a de cette saga, mais simplement de la moderniser, tout en conservant les bases de la série. Tout comme moi, n'ayez plus honte de dire " j'aime jouer à Pokémon " car ceux qui pensent qu'il s'agit d'un jeu pour enfants, se trompent !

 

Voir aussi

Jeux : 
Pokémon X, Pokémon Y
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

L'Inceptionniste
Signaler
L'Inceptionniste
Noir et Blanc sont les meilleurs versions avec Argent et Or. J'ai pas fait X et Y.
L'Inceptionniste
Signaler
L'Inceptionniste
Ah, enfin plus long monsieur :D
xPRINCE VALIUMx
Signaler
xPRINCE VALIUMx
"l'un des objectifs de ces nouveaux épisodes est de rammener d'anciens fans vers la série"

C'est totalement ça puisque cet effet à eu lieu sur moi. J'avais délaissé Pokémon depuis la version Rubis :P
canard-sucrey
Signaler
canard-sucrey
Si j'avais encore une 3DS, je m'aurais surement fait cet épisode. Mais Pokémon Noir m'a trop refroidis du coup j'en garde un souvenir amer...

Édito

 

AdrienFr49

@AdrienGAUTIER3

2664-2098-6310 

Archives

Favoris