Blog d'un Gamer cinéphile

Par AdrienG Blog créé le 07/01/12 Mis à jour le 01/06/14 à 18h20

Étudiant de 23 ans, j'espère avec ce blog vous faire partager mes différentes passions (le jeu-vidéo, le cinéma, les séries-TV...).

Ajouter aux favoris
Signaler

Les adaptations de Comics au cinéma sont à la mode en ce moment : entre les différents films estampillés Marvel et DC Comics, on ne sait plus où donner de la tête...

Celles de Batman ont été correctes, tout du moins au début (version Tim Burton) car le navire a vite coulé à partir de juillet 1997, avec " Batman & Robin ". Comme le dit si bien le Joueur du Grenier : " Traiter ce film de merde, ça serait insulter la merde ". Tout comme lui, mon moment préféré reste le générique de fin (car oui, je l'ai vu) mais je dois dire qu'entres potes après une bonnne soirée, il doit être marrant à regarder.

Vous l'aurez compris, Batman était au fonds du trou à cette époque (pas si lointaine). Mais en Juin 2005, Christopher Nolan, un réalisateur qui m'était alors inconnu (honte à moi), tenta de faire rennaître cette licence, avec ce qui sera le premier volet d'une trilogie :



Comme le titre l'indique, il s'agit d'un reboot de la série. Le personnage de Bruce Wayne est l'intérêt majeur de ce film : L'on s'intéresse à son passé et ses motivations qui l'ont poussé à devenir le " Chevalier Noir " que tout le monde connaît.




Il s'agit d'une adaptation résolument plus sombre que les précédentes. Batman n'apparaît pas ici comme un "Super-Héros " classique : Là où des Superman ou Iron Man aiment être sur le devant de la scène, Batman préfére utiliser la discrétion et l'intimidation afin de terroriser ses adversaires (la musique d'Hans Zimmer y est également pour quelque chose) :



Cette interprétation plus réaliste de l'univers de Batman m'a de suite plus : Il n'est pas là pour sauver obligatoirement la veuve et l'orphelin. Contrairement à Superman, sa combinaison n'est pas ridicule et pour la première fois, le héros pense à modifier sa voix afin de ne pas le reconnaître. À titre de comparaison, les efforts qu'effectue Clark Kent afin de masquer son identité, sont rissibles : Modifier sa coupe de cheveux et enlever ses lunettes, excusez-moi mais c'est n'importe quoi ! Moi-même je porte des lunettes et l'on me reconnaîtrait si je faisais les mêmes choses, mais passons...

Pour revenir au film, cette vision plus réaliste et personnelle du personnage est bien différente de celle du précédent volet. L'annonce d'une suite dirigée par les mêmes réalisateur et acteurs m'a immédiatement plu, n'imaginant pas que j'allais découvrir un " Monument du Cinéma " :




Vous l'aurez sans doutes remarqué, la principale nouveauté de cet épisode est la venue du Joker. Je me souviens de la première fois où j'ai découvert son visage et je pressentais une interprétation bien moins " cartoonesque " du personnage par rapport à celle de Jack Nicholson en 1989. Une réappropriation du personnage était nécessaire afin de correspondre avec la volonté du réalisateur d'apporter une vision plus réaliste de l'univers de Batman.

Et l'on peut dire que le résultat est saisissant : Le Joker est aussi malin que fou ! Son interprète se transcende, à tel point que l'on pourrait se demander s'il ne l'est pas devenu lui-même (ce dont je doute). Je ne peux résister à l'envie de rendre hommage à cet acteur, décédé en 2008, en postant l'une de mes scènes favorites (quoique toutes ses scènes sont formidables). Merci Heath Ledger pour ton travail extraordinaire, qui restera longtemps dans nos mémoires :



J'entends beaucoup de personnes dire que le succès de The Dark Knight est dû principalement au Joker. À mon avis, cela est en partie vrai car oui, l'interprétation d'Heath Ledger est remarquable mais il n'est pas le seul : Aaron Eckhart est également très bon dans son rôle d'Harvey Dent/Double-Face :




Ce personnage représente l'intégrité de la population, mais aussi sa fragilité, qui peut vite basculer dans le chaos. C'est là justement l'une des forces de ce film : Christopher Nolan y dépeint une société " post-11 septembre " effrayée par les différentes menaces qui pèse sur elle (l'on évoquera le terrorisme, par exemple).

Le réalisateur introduit des éléments de film d'auteurs dans un genre qui les excluait totalement jusqu'alors: Voilà pour moi le véritable point de cette superproduction. " The Dark Knight " ne ressemble à aucun autres films adaptés d'un Comics, méritant amplement son succès au Box Office.

 


 

Il va sans dire que l'attente du troisième et dernier volet de Christopher Nolan est plus qu'énorme au fur et à mesure que la date de sortie approche. Beaucoup d'entre vous ont des craintes à propos de ce film, que je partage pour la plupart. Néanmoins, j'ai une grande confiance envers le réalisateur (qui a réalisé entre-temps " Inception " je le rappelle) qui ne peut  faire un mauvais film sur un univers et une vision qui lui est propre. Mais en attendant le 25 juillet prochain, voici la dernière bande-annonce :

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

royhunter
Signaler
royhunter
Moi je préfère les collants de batman mais chacun son truc ^^
Matthewx
Signaler
Matthewx
Je suis un amoureux fou du Batman de Nolan, il est juste épic. Begins restera mon préféré, car il a su redorer le blason du chevalier noir. L'ambiance y est également plus sombre, plus intime.. que le blockbuster TDK. Maintenant Rises est censé boucler la boucle. Je meurs d'impatience de le voir, tout en gardant cette appréhension d'être déçu. J'attends tellement de ce film !

Édito

 

AdrienFr49

@AdrienGAUTIER3

2664-2098-6310 

Archives

Favoris