Terre de Jeux

Terre de Jeux

Par Manga Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 02h07

Le jeu vidéo dans tous ses états (musique, gameplay, univers...) où quand un rédacteur freelance se lâche :)

Blog également dispo à cette adresse : http://www.terredejeux.net

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Petite séquence nostalgie avec Mc Donald Land sur NES. Je suis un peu retombé dessus par hasard, alors que j'ai passé un nombre incalculables d'heures étant plus jeune. Jouable à deux (non simultanément mais à tour de rôle), je ne sais combien d'aprem j'ai passé avec mon cousin à essayer d'aider ce bon vieux Ronald. Dans les faits, il s'agit pourtant d'un "bête" jeu de plateformes avec quelques idées originales (impossible de sauter sur les ennemis, il faut utiliser des briques jaunes ou bien arpenter un niveau la tête en bas). Intrigué par l'histoire de ce jeu sous licence, j'ai décidé de faire quelques recherches et je suis tombé sur une interview fort intéressante. Direction l'année 1992 chez Trilobyte pour le compte de Virgin Games (le jeu a été édité par Ocean en Europe). 
 
 
Les temps sont durs pour Gregg Tavares. Sans emploi, il va bientôt se retrouver sur la paille, incapable de payer son loyer et ses factures. Ses cartes de débit n'ont plus aucune utilité depuis qu'il est passé interdit bancaire. Son compte est descendu bien en-dessous zéro et il faut absolument qu'il retrouve un job. C'est là qu'il décide de contacter son ami Dan Chang. Ce dernier travaille pour un studio de développement appelé Trilobyte et il va alors tout faire pour que Gregg rencontre son boss Graeme Devine. Convaincu par son talent, ce dernier lui offre alors l'opportunité de rejoindre la société. Gregg va pouvoir souffler, mais désormais, il faut se mettre au travail. 
 
 
 
" Lorsque Graeme m'a donné le poste, j'ai commencé à travailler sur Caesars Palace sur Game Boy. Deux semaines plus tard, il est venu me voir afin que je participe à un nouveau projet : Terminator sur NES. Mon ami Dan était en train de réaliser M.C Kids (nom US pour Mac Donald Land) et Darren Bartlett travaillait sur les deux projets en même temps. Au bout de trois mois, Virgin a décidé que Dan et moi devions travailler uniquement sur M.C Kids. J'ai cessé l'activité sur Terminator."

 
 
Par la suite, Mindscape sortira un Terminator sur NES mais Gregg et son ami n'ont absolument pas travaillé dessus. Rien de leur dur labeur ne semble avoir été récupéré. Pas tous les jours facile la vie de développeur et programmeur. Mais M.C Kids a demandé pas mal de temps de conception.
 
"Le développement a débuté en août et il a duré 13 mois (ce qui paraît assez dément pour un "simple" jeu NES). Dan travaillait alors sur différents éléments, dont un logiciel d'animation pour sprites. Seulement, en février, il était encore dessus et le jeu n'était pas fini. Du coup, il a été viré. Je me suis retrouvé seul programmeur pour M.C Kids. J'ai continué à travailler sur le logiciel d'animation jusqu'à mars. Mais ils m'ont demandé au bout d'un moment de me mettre sérieusement à la programmation du jeu. Cela a pris six mois. Heureusement, Darren avait dessiné des croquis pour le design, mais avec du temps supplémentaire, on aurait pu ajouter quelques petits éléments en plus."

Il est aussi intéressant de savoir que la société Mc Donald a donné des ordres assez précis durant le développement du jeu. Par exemple, aucune nourriture ne devait apparaître au cours de l'aventure. Plutôt étrange pour une multi-nationale de restauration rapide, mais les dirigeants ne voulaient pas que le jeu soit perçu comme un objet de promotion publicitaire. Les noms originaux "M.C Kid et Micky D" furent également modifiés en Mick et Mack, jugeant que cela faisait un peu trop "raciste". Des choix qui s'avèrent assez étonnants, surtout lorsqu'on sait que David Perry a pu mettre des hamburgers et la marque Mc Donald au coeur de Global Gladiators. Sans doute que le responsable de l'époque était plus ouvert.
 
 
 
Mais surtout, Mac Donald Land (ou M.C Kids) n'a pas eu sa chance.
 
" Nous ne savons pas vraiment pourquoi la société Mc Donald n'a pas fait beaucoup de publicité pour le jeu. Et pourtant, nous étions super excités car la cartouche devait profiter d'une promotion "Happy Meal". A l'époque, Mc Donald vendait un million d'hamburgers par jour, c'était un formidable tremplin pour nous. Mais tout au plus, ils ont inséré un coupon pour remporter le jeu et basta. Plusieurs éléments entre en cause. La date de sortie, tout d'abord, décalée de juin à septembre. Ensuite, ils n'estimaient pas que le jeu était de qualité. Mais ce ne sont pas les seuls. Au départ, la carte du monde était très proche de celle de Super Mario World, mais Nintendo a jugé (durant le CES) que c'était trop proche du plombier et on a dû changer. Même chose pour les power-up qui étaient, au début, au nombre de 6 ou 8, comme le super saut, le vol, la super vitesse... Nous n'avons pas eu le temps de tout implanter."
 

Par la suite, Greeg Tavares a travaillé sur Robocop VS. Terminator mais il n'en garde pas un bon souvenir. "C'était un jeu très mauvais ! Les illustrateurs du jeu ont travaillé sans se soucier des capacités techniques extrêmement limitées de la NES, donc le rendu final était dégueulasse. Ensuite, le designer venait d'être embauché et il ne savait pas réellement ce qu'il faisait et où ça le menait."

Pour l'heure, je vous invite à découvrir ce Mac Donald Land, il est plutôt pas mal et propose des musiques hyper entraînantes me faisant penser à la mouture 8 bits d'Astérix. J'aime beaucoup et j'y rejouerai avec plaisir... sans doute encore plus maintenant que je sais l'histoire de ce drôle de jeu.

 

Source : http://www.atarihq.com

Voir aussi

Plateformes : 
NES
Sociétés : 
Nintendo, Virgin Games, Ocean
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Blog tenu par Manga & Asta :) Du jeu vidéo, encore du jeu vidéo... toujours du jeu vidéo ! Et surtout de la bonne humeur et de la bonne franquette !

Archives

Favoris