Marlowe's

Par Major_Marlowe Blog créé le 25/02/14 Mis à jour le 25/04/14 à 21h24

Rédacteur à mes heures perdues, avide de culture incompris.
Ce blog me permet d'exprimer ma passion, aussi bien dans la technologie que dans le cinéma.
Tests, zooms et critiques, voici Marlowe's blog !

Ajouter aux favoris
Signaler
Indépendant (Sport)

A l'approche de l'été j'ai décidé de lancer une série de vidéos IRL basée sur le skateboard. Je suis conscient que ça ne plaît pas à tout le monde mais ça a au moins le mérite d'être regardé.

Hier je sortai mon premier épisode intitulé PART One suivit par le nom du skater, les prochaines vidéos suivront la même directive, PART Two avec le nom du/des skater(s). La série durera tout l'été avec une multitude de choses diverses et variées ainsi que des défis, les vidéos seront pour certaines accompagnées d'une vidéo BONUS.

Toutes les scènes ont et seront tournées uniquement avec un Samsung Galaxy S4 ainsi qu'un fish eye adapté, rien plus, rien de moins à part une planche...

Lien: CLIQUEZ ICI

________________________________________________________________

Petite vidéo BONUS préparée après l'originale ! ENJOY

CLIQUEZ ICI

Au plaisir,

Major Marlowe.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
(Jeu vidéo)

Salut à tous, j'arrive sur mon blog avec une petite série photographique s'intitulant Posing Garry's Mod. Pour ceux qui l'ignorent, Garry's Mod est ce que l'ont peut appeller le must have du jeu de modding. Basé sur le gameplay Half-Life 2, GMod est un dérivé orienté bac à sable. Vous pourrez alors trouver quasiment tout ce dont vous pouvez imaginer, à vous de vous faire votre idée en faisant vos recherches !

Pour en revenir, ma première et nouvelle série portera un regard sur le Posing, une manière de faire de somptueuses photos, vous modelez les personnages du pied aux falanges, construisez votre "background" et ajusez l'objectif !

______________________________________________________________

Le soldat au premier plan recharge son fusil G36, tenu dans la main gauche avec la main droite pour actionner le la culasse.

 

Ayant eu un peu de vertige, ce soldat se retrouve suspendu et pistolet hors de portée.

 

Blessé et sous l'oeil mourrant de son partenaire, ce soldat résiste tout de même, le temps de tirer une dernière fois...

Une poignée de main plutôt intriguante pour ce soldat U.S.

 

"Alors Stan, tu voit quelque chose ?! - Euh...(glurps)... non c'est bon !"

 

"Cible en visuel, stand-by."

 

Belle pub hein ?

 

 

"Opération réussie, suspect neutralisé"

 

C'est tout pour ce premier numéro, n'hésitez pas à me suggérer des situations, des idées afin d'enrichir cette série naissante et qui j'espère plaira !

Au plaisir.

 

 

Major Marlowe.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Critique (Cinéma)

Avec un peu de retard vis-à-vis de sa sortie au cinéma, je m'attaque à la critique d'un film bientôt culte.

Dirigé par le grand Martin Scorsese du haut de ses 71 ans, Le Loup de Wall Street est un film basé sur une histoire vraie qui rend l'oeuvre bien plus immersive. Plongez dans la finance des années 60 ou drogues, sexe et dégringolade sont le quotidien des courtiers.

Avec ce film, Scorsese nous prouve avec brio que le cinéma n'a de secrets à son égard. Le monde de la finance et de ses arnaques, les années 60 et son ambiance, la bourse et ses ultra-spéculations... Tout est réuni afin de nous offrir trois bonnes heures que l'ont est pas prêts de regretter !

Entre DiCaprio endossant le rôle du grand Jordan Belfort, Jonah Hill dans le second rôle ainsi qu'une belle floppée tels que Jean Dujardin dans le rôle d'un banquier Suisse véreux ou encore Matthew McConaughey dans le personnage du courtier déjà bien implanté expliquant les dessous de Wall Street, toutes les cartes sont en main pour nous guider au travers de cette Amérique douteuse.

Trois heures passées, une sensation de pêche, un dynamisme nous envahit et c'est à en croire que le réalisateur le voulait, que l'on ai cette sensation d'avoir pris de la drogue avec le personnage. Sur le papier, il est facile de croire que sexe cocaïne et alcool en font un film réservé mais non, tout est parfaitement bien mis en scène pour que vous ayez un bon fou rire à de nombreuses reprises, les répliques déjà cultes resteront très facilement ancrées en vous comme la "musique de la finance" interprétée par McConaughey ou bien le Lemmon 714.

L'histoire de ce jeune escroc en herbe est simple, il arnaque, réalise des bénéfices, monte sa boite et deviens riche tout en profitant aisément de ce qu'il lui est accessible (luxe, bateau, manoir...). Sauf que ce film vous pousse à vous faire votre propre opinion sur le personnage, le recul sur sa vie, la montée puis la descente aux enfers, tout est magistralement joué par le casting select de M.Scorsese et chacun mérite son Oscar, malheureusement on connaît la suite...

Durant le film, quelques explications sur la finance apparaissent par la voix off de DiCaprio mais il se coupe lui même afin vous faire comprendre plus simplement que, dans cette entreprise (Stratton Oakmont), les courtiers sont là uniquement pour gagner de l'argent et peut importe la manière. Vous comprendrez bien qu'au final, la finance ce n'est que du bla bla...

Au niveau de la performance des acteurs, je pense sincèrmement qu'il n'y ai presque rien a repprocher au grand Leonardo prouvant une fois de plus son talent, au jeune Jonah et son caractère collant parfaitement au rôle, au Dujardin très prometteur sur la scène Américaine ou bien Matthew pour qui tout était joué d'avance. Peu de GRANDES stars, mais surtout de grands talents.

Dans cette quête du "toujours plus" l'histoire trépidante de Jordan Belfort à de quoi faire froid dans le dos lorsque l'ont a vu le film et que l'ont sait que ce courtier a réalisé sa fortune pendant près de 9ans sans soucis. D'ailleurs si vous vous rendez sur Youtube, vous pourrez facilement trouver quelques images d'archives de moments que l'on voit dans l'oeuvre de Scorsese mais qui se sont bien déroulées à l'époque. (cf: La house party Stratton Oakmont)

En somme c'est un Martin Scorsese plus que convainquant qui nous reviens avec Le Loup de Wall Street, un film remarquablement bon, avec un casting en or, une ambiance dynamique et entrainante et une histoire vraie. Un film que je vous conseille vivement de regarder, autant par sa réalisation que par l'intrigue qui d'ailleurs, vous poussera à faire quelques recherches sur cet homme, j'en suis certain !

NOTE: 19/20

 

Jordan Belfort à droite ainsi que Danny Porush à gauche, les deux fondateurs de la Stratton Oakmont Inc. 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Indépendant (Jeu vidéo)

En ces temps next-gen, les gros titres cachent la vue des développeurs indépendants souhaitant faire leur preuves tant bien que mal...

0A.D. de son nom, est un jeu de stratégie créé par Wildfire Games, communauté internationale de développeurs de jeux ainsi que de joueurs.

AGE OF NEXT-GEN

Dans une époque ou les franchises à gros budget sont mises en avant, ou la médiatisation ne se fait qu'autour d'une nouvelle vague de consoles, certains jeux réussissent à se démarquer de part leur contenu, leur qualité et leur travail accompli. 0A.D. rentre aisément dans cette catégorie malgré son développement inachevé. Sa force réside avant tout dans la prestation graphique nous offrant un jeu tel que Age of Mythology à la sauce 2014.

KINDER SURPRISE OU KINDER BUENO ?

Cette question peut se poser avant le téléchargement du jeu ou bien du lancement, est-il vraiment bon ou juste beau sans plus ?

En premier lieu nous constatons que la partie graphique ne manque pas de beauté, pour un jeu stratégique c'est indéniable, c'est beau. 

L'équipe en charge du développement nous indique qu'étant donné le statut "Alpha" du jeu, des bugs fréquents sont constatés au niveau du déplacement ainsi que de l'animation des personnes dans sa ville, les maps trop grandes peuvent crasher et les batailles importantes peuvent provoquer une surcharge graphique. Après une dizaine de parties, le seul bug à déplorer est une baisse non dérengeante de FPS lors de combats importants.

 

Les batailles navales sont également un moyen de prendre son adversaire au dépourvu.

 

 

 

 

 

La beauté du jeu se fait ressentir sans le moindre soucis.

 

 

 

Coté jouabilité, 0A.D. manque de travail, la qualité de jeu au clavier est loin d'être au point. Les options se trouvent à tatons car le jeu ne dispose d'aucun réglage de commandes ni d'indication quelconque, un défaut qui se fait sentir également dans les options graphiques.

Un autre point négatif toujours selon moi mais non pas des moindres est au niveau du HUD. Un jeu de stratégie sans indications, sans options poussées quant à la réalisation d'un modèle tactique intéressant ne peut pas fonctionner. 0A.D. n'échoue pas dans un manque de cet ordre là mais souffre d'un mauvais cadrage ainsi qu'une disposition à revoir.

Comme illustré ci-dessus, l'HUD pourrai facilement se faire plus discret, plus sobre.

 

LES AMIS DANS TOUT CELA ?

Certes en dévloppement, le jeu vous propose un mode multijoueur intéressant, permettant de créer une partie comme d'en rejoindre une. De manière classique, le multijoueur vous demande un pseudo, un mot de passe ainsi que votre IP lors de la création d'une partie.

Motivez un ami, créez une partie et prenez donc le temps de façonner votre forteresse ainsi que votre armée pour livrer un combat sans précédents, le tout contre un ami, quoi de plus sympa ?

ET LE DESSERT ?

En conclusion, 0A.D. nous promet un bel avenir en tant que jeu de stratégie. Des qualités et des défauts, un jeu loin d'être parfait mais loin d'être un bide. Sa gratuité est un argument de plus pour céder à la tentation. Dernier argument de taille et pour la fin, un créateur de scénario est offert avec le jeu lors du téléchargement, vous pourrez donc créer votre map comme bon vous semble et jouer dessus par la suite.

 

 

 

Major Marlowe - 2014.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Applications (High Tech)

Développé par le studio Londonien Hyper Bees, Voxel Rush 3D nous épate tant par sa simplicité que par sa difficulté au travers d'un concept novateur mais pas nouveau.

Essayez vous à ce jeu minimaliste ou le principe est à cheval entre Super Hexagon et Temple Run (pour son coté rush infini). Une progression sans fin dans le but d'aller le plus loin possible tout en évitant une panoplie d'obstacles parfaitement implantés (ex: le niveau se retourne et les commandes sont inversées). De nombreuses couleurs viendront agrémenter votre périple afin de vous rendre la tâche à chaque fois un peu plus compliquée.



Entièrement gratuit, Voxel Rush 3D offre en plus d'un solo complet, un multijoueur très intéressant. En effet, il vous est possible de créer ou bien de rejoindre un duel avec un ami ou un joueur dans le monde pour un combat vers l'horizon...

Le niveau à l'envers, les commandes gyroscopiques s'inversent.

 

Amis de la célèbre pomme rassurez vous, les développeurs ne vous ont pas oubliés ! (via @twitter)

  23 févr.

Want Voxel Rush on your iOS device? Great, beta testing has just started. Details here: Race on!

 

Au plaisir.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Archives

Favoris