Signaler
Avis à chaud


Fiche technique
Réalisateur : Albert, Allen Hughes
Avec : Denzel Washington, Gary Oldman, Mila Kunis
The Book Of Eli
Aventure, U.S.A. (2009), 109 minutes
Sortie le 20/01/2010

Synopsis
Dans un futur proche, l'Amérique n'est plus qu'une terre désolée dont les villes sont des ruines et les routes autant de pièges infestés de bandes criminelles. Depuis des années, Eli voyage seul, se protégeant des attaques et se battant pour trouver de quoi survivre. Lorsqu'il arrive dans ce qui fut autrefois la Californie, Eli se heurte au redoutable Carnegie, un homme qui ne recule devant rien pour imposer sa volonté à la petite communauté qu'il contrôle. Eli fait aussi la connaissance de la très belle Solara et découvre que Carnegie compte bien étendre sa sombre domination à toute la région. Eli parvient à échapper de Carnegie, mais Solara l'a suivi... Même s'il est décidé à poursuivre sa route en solitaire, Eli comprend qu'il ne peut abandonner la jeune femme. Pour elle, il va prendre des risques qu'il n'a jamais pris pour lui-même. Mais Carnegie est sur leurs traces et alors que se profile l'inéluctable affrontement, Eli va prendre conscience qu'il a le pouvoir de faire bien plus que sauver une femme et sa propre vie : son destin est de redonner l'espoir, de sauver le futur en soufflant sur les braises d'une humanité qui n'attend que l'étincelle...


Intro
Cela fait maintenant 8ans que les frères Hughes ont délaissé le cinéma. Depuis « From Hell » l'adaptation du roman graphique d'Alan Moore sur Jack l'éventreur en 2002, les frangins avaient pour ainsi dire complètement déserté. Seul Allen ce tourna vers le petit écran en réalisant quelques épisodes de la série « Les forces du mal » ainsi qu'un petit court pour le projet « New York I love you ». Mais le duo revient en force cette année avec leurs cinquièmes longs métrages, « Le livre d'Eli » et il faut croire qu'en 8ans les frères Hughes ont pris de la bouteille !

« Il était une fois »

Car même si « From Hell » était un film assez bancal il n'en restait pas moins très intéressant et laissait entrevoir un duo de réalisateurs sur lequel il fallait compter à l'avenir. Et on ne s'était donc pas trompé tant leur dernière oeuvre surfant sur les films post-apocalyptiques / fin du monde du moment tels que 2012 ou « La route » apparaît comme étant un somptueux conte pour adulte à la fois un temps soit peu déroutant dans son fond et magistral dans sa forme.
L'histoire place le personnage d'Eli (Denzel Washington) dans un monde complètement ravagé par une guerre à l'origine inconnu où la civilisation se retrouve plongé dans le chaos. L'être humain ayant perdu toute croyance, tout sens moral se retrouve à n'être réduit qu'à une seule chose, survivre. Eli dit être chargé d'une quête, celle de voyager vers l'Ouest pour ramener un mystérieux livre, seulement, un autre homme du nom de Carnegie (Gary Oldman) convoite ce même livre pour l'utiliser à ses fins personnelles.
Soyons clair d'emblée même si « Le livre d'Eli » marche sur les mêmes traces que Viggo Mortensen et Kodi McPhee dans le magnifique mais très difficile film « La route » de John Hillcoat il reste malgré tout un produit plus « gentil », calibré et commercial. Avec Joel Silver à la production (Les Matrix, Esther, Speed Racer et prochainement Wonder Woman) l'anticipation n'est pas vraiment la bienvenue et dans « Le livre d'Eli » on se retrouve donc avec nos deux héros portant des Ray-ban sur le pif (parce-que n'empêche sa fait classe) une bimbo (Mila Kunis toute propre) ainsi que son lots de séquences d'action obligatoire très esthétique.

Réalisation :
En parlant de séquences d'action il faut avouer que les frères Hughes ce sont amusés comme des petits fou. Piquant ici et là leurs références chez « Blade » où encore « Les fils de l'homme », les frérots nous gratifie de quelques scènes d'action assez sympa et franchement percutante sans vraiment tombé dans la surenchère. Le rythme du film est suffisamment bien rendu sans pour autant que l'on ne se perde dans des scènes d'actions inutile que Joel Silver a parfois l'habitude de céder. En réalité c'est ici que « Le livre d'Eli » tire son épingle du jeu dû en grande partie à nos deux réalisateurs qui ont su garder un côté sobre et en même temps très stylisé sorti tout droit des meilleurs films de Western. La caméra des frères Hughes ce retrouve pratiquement constamment en mouvement perpétuel, invitant le spectateur à visiter ce qu'il reste d'un monde monochrome plongé dans le néant. Côté technique il est clair que le film est au carré, les frères Hughes soigne parfaitement leurs cadres et Don Burgess (chef op sur les films de Robert Zemeckis) aide toute cette petite entreprise à dépeindre des plans somptueux grâce à une photographie saisissante !
Concernant les comédiens Gary Oldman « fait » du Gary Oldman, d'ailleurs sans vraiment innover dans son jeu il nous rappel assez bien Zorg, le personnage qu'il interprète dans « Le Cinquième élément ». Mila Kunis et Jennifer Beals tiennent les deux seules grand rôles féminin du film, sans valeurs ajoutée elles ce montrent néanmoins convaincantes et enfin l'une des véritables forces du film est bien sûr le personnage d'Eli joué par un Denzel Washington qui n'a jamais été aussi iconique depuis le « Man on fire » de Tony Scott.

Conclusion (attention petit spoiler) :
Il est certains que « Le livre d'Eli » départagera radicalement son public tant le fond de l'histoire peut effectivement gêner limite choquer les plus athéistes. Car oui le film parle de religions et pas seulement d'UNE religion comme apparemment certaines personnes ou critiques l'auraient mal interprété et oui il peut néanmoins facilement tomber dans le gag « catholico-ringard » au puritanisme primaire. Mais en réalité le « Livre d'Eli » parle de la reconstruction d'un monde anéanti et amène justement les spectateurs à ce poser la question : Quelles choses peuvent contribuer à reconstruire l'humanité ? » Une reconstruction qui passe forcément par la connaissance et le savoir que le personnage interprété par Denzel Washington pense détenir dans le fameux livre qu'il protège au péril de sa vie.
C'est probablement ici que les frères Hughes risque de perdre une partie de leurs public mais on ne peut s'empêcher de trouver auprès de cette oeuvre une sorte de fascination déjà par rapport à l'univers et la réalisation des frères Hughes très graphique se rapprochant indéniablement de l'univers de la BD. Chaque plan, chaque traveling est finement étudié afin de servir l'histoire, aucune image du film n'est de trop ce qui aurait pu être un piège facile dans lequel les frangins auraient pu tomber. Pour finir, « Le livre d'Eli » est un film qui fonctionne vraiment en double tranchant car le dénouement pourra obligatoirement en agacer plus d'un, pour d'autres ce sera une bonne occasion d'échanger quelques idées. A partir du moment où certains aprioris sont forcément mis de côté, la dernière oeuvre des frères Hughes reste un bon petit road-movie entre SF et films de Western superbement réalisé avec un Denzel Washington vraiment parfait. Sur le fond en revanche, il est clair que le « Livre d'Eli » ne laissera personne indifférent et c'est peut-être la véritable force du film en fin de compte.

par Vincent N.Van
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

N.VAN (pour les passionnés de cinéma, avis à chaud, critiques, dossiers...)

Par Madealone Blog créé le 08/02/11 Mis à jour le 17/04/14 à 21h29

A travers notre blog vous découvrirez nos "avis à chaud" sur les sorties cinés ainsi que différents dossiers toujours plus complets et rédigés avec passion.

Ajouter aux favoris

Édito

 

Archives

Favoris