Blog de Ludo Arcade Games

Par Ludo Arcade Games Blog créé le 05/05/11 Mis à jour le 29/03/20 à 18h03

Un blog pour parler un peu de mes passions autour du jeu vidéo et plus particulièrement de l'arcade et du rétrogaming.

Bonne lecture !

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Dans la lignée de mon précédent article, je propose quelques vidéos de jeux émulés sur Nintendo Switch en mode portable et RetroArch.

Cet émulateur a l'avantage de supporter de multiples machines rétros (arcade, consoles, micros) avec beaucoup d'options : entourage d'écrans (overlays), filtre de rendus (shaders), trophées (achievements) ... Il  propose également une interface avec listes de jeux par machine et images à prévisualiser (couverture du jeu, titre, jeu en action).

Le rendu des consoles portables émulées est plutôt sympa avec les overlays et shaders comme le montre la seconde vidéo ci-dessous.

Interface RetroArch :

Consoles portables émulées :

Emulation de jeux Amiga (sous PUAE) :

Emulation du jeu LocoRoco (PSP) :

 

Ajouter à mes favoris Désactivés

Signaler
(Jeu vidéo)

 

Un petit article sur la Switch qui se révèle être une excellente plate-forme d'émulation pour le rétrogaming.

En effet, cette petite console basée sur le même processeur que la Nvidia Shield (Tegra X1 avec 4 coeurs à 2 ghz) est suffisamment puissante pour faire tourner de nombreux émulateurs sous Rétroarch, tous les classiques 8-16 bits évidemment, les jeux d'arcade, mais aussi les générations d'après comme la Playstation (PSX) et la N64 et même la Playstation Portable (PSP) et la Dreamcast de fort belle manière comme on peut le voir ci-dessous.

Egalement, les émulateurs Switch bénéficient directement du concept de la console. C'est à la fois une plate-forme d'émulation intéressante sur la TV avec le jeu sur grand écran et toutes les possibilités d'augmentation de résolutions ou de lissage dans les émulateurs, et une console portable avec laquelle on peut transporter tous ses jeux rétros préférés. Certains jeux rétros, notamment ceux de consoles portables (Neo-Geo pocket, Game gear, Lynx ...) gagneront à être joués sur le petit écran, leur résolution étant trop faible pour la TV même avec les lissages. Pour d'autres jeux,  on pourra leur appliquer une cure de jouvence sur l'écran TV en augmentant leur résolution et en appliquant des filtres. C'est le cas pour la Dreamcast ou la Playstation portable qui rendent également bien sur grand écran.

Pour la compatibilité, la plupart des émulateurs permettent de jouer avec l'ensemble de la logithèque des machines. Pour la Dreamcast et la PSP, c'est un peu moins vrai mais on reste quand même sur une compatibilité que j'estimerais à 80%.

Pour montrer comment les jeux tournent sur Switch, je propose quelques vidéos ci-après en mode dock et aussi en mode portable :

Dreamcast, PSP sur la TV (Switch en mode dock TV) :

Dreamcast, PSP et PSX en mode portable :

Ajouter à mes favoris Désactivés

Signaler
Borne d'arcade (Jeu vidéo)

Un article sur les jeux Pac-Man et les casse-briques en arcade qui illustrent bien mes deux bartops aux thèmes de Pac-Man pour le mini et Arkanoid pour le deux joueurs.

               

Pour Pac-man, c’est un des premiers grand succès de l’arcade, initialement sorti sous le nom de Pukman par Namco en 1980, il y a eu ensuite énormément de déclinaisons avec des variantes plus ou moins marquées comme "Ms Pac-man", "Jr. Pac-man", "Pac-man Plus" puis des suites comme "Pac-mania" en 3D isométrique avec la possibilité de sauter par-dessus les fantômes ou les "Pac-man Championship 1 et 2" où le jeu se réinvente une nouvelle fois avec un Pac-man « surboosté » et des effets de couleurs psychadéliques !

Quelques vidéos de différents Pac-man sur les bartops  :

Autres classiques des bornes d’arcade - les casse briques - il y a en a eu beaucoup depuis Break out en 1976 qui était un dérivé de Pong le tout premier jeu vidéo de l’histoire. Pour moi, celui qui a relancé le casse briques fût Arkanoid de Taito qui proposait des options permettant d’améliorer notre vaisseau-raquette (tirs, plus grande taille…) ou d’obtenir plusieurs balles en simultané ou même des balles qui transperçaient toutes les briques du tableau J

Quelques vidéos de casse-briques sur bartop :

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Borne d'arcade (Jeu vidéo)

Oui à l’arcade mais aussi à l’âge d’or des micros : j’ai nommé l’Atari ST & l’Amiga !

ou  avec 

La borne d’arcade c’est idéal pour rejouer aux jeux d’arcade dans les meilleures conditions mais pas seulement !

Grâce à la magie de l’émulation, on peut aussi retrouver nos différentes machines rétros que ce soit des consoles ou des micros. Pour moi, la machine de mon adolescence fut l’Atari ST sur lequel j’ai découvert émerveillé les jeux de l’époque 16 bits, que ce soit Dungeon master, Wizball, Super sprint, Twin world, Magic pockets, Lotus Esprit Challenge, Vroom, Lemmings, Speedball, Another world, l’arche du capitaine Blood … la liste est beaucoup trop longue !

Stunt car racer       Speedball                Rick Dangerous

  

J’ai maintes fois été épaté par la variété et la qualité des jeux qui étaient proposés et c’était une de mes priorités que de pouvoir y rejouer sur borne d’arcade. Au début, ce n’était pas gagné car bien qu’intégrés à la distribution de Recalbox, ils nécessitent un peu plus de configuration que les jeux d’arcade.

 

Twin World                      Wizball                         Magic Pockets

       

L'Atari ST et l'Amiga fonctionnent bien sur Recalbox et on peut même y configurer deux joueurs aux Joysticks pour les jeux qui les supportaient à l’époque. Néanmoins on s’aperçoit que l'intégration est un peu moins bonne que pour les autres émulateurs : les boutons ne sont pas mappés de la même façon que ce soit pour jouer ou revenir au menu. Certains de ces petits soucis semblent corrigés dans la dernière version de Recalbox 6.0 nommée "DragonBlaze" que je testerai prochainement.

Même si ma machine de l’époque était l’Atari ST, sur borne avec Recalbox je préfère utiliser l’Amiga quand c’est possible car l’émulateur supporte les jeux au format disque dur (chargements plus rapides) et chaque jeu peut être configuré indépendamment (résolution, joysticks, puissance machine …).

Globalement, on retrouve une excellente compatibilité et j’ai pu installer tous les jeux de l’époque que je souhaitais rejouer. Il faut quand même prévoir beaucoup de temps et de patience à configurer car chaque jeu peut être différent dans sa configuration.

Les vidéos insérées dans cet article présentent quelques jeux que j’ai eu plaisir à retrouver ou découvrir sur ma borne :-) 

 

 Lotus Esprit             Vroom              Buggy Boy             All terrain racing

Turbo Challenge     Multi-player

             

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Borne d'arcade (Jeu vidéo)

  

Même quand on achète un bartop prémonté, on peut s'attendre à devoir bricoler un peu si un composant lâche ou si on souhaite l'améliorer avec quelques accessoires.

Je vais donc distinguer les composants que j'ai dû remplacer et les améliorations que j'ai tenté sur mes 2 bartops en indiquant si le résultat a été ou non concluant !

- Composants à remplacer :

Sur la mini borne Pac-man 10', j'ai eu dès le départ quelques composants qui se sont révélés défectueux : l'ampli son et le cable usb de connexion aux manettes.
J'avais des déconnexions intempestives des manettes et le son également s'éteignait sans que je n’aie touché à rien.

J'ai donc contacté Arcademy pour commander sous garantie les pièces de rechange.

Pour accéder à l'ensemble des composants, on peut détacher la plaque arrière et la plaque du dessous en les dévissant simplement. Avec les vidéos tutos que propose le site du fabricant, je n'ai eu aucun problème à remplacer ces 2 pièces.

     

J'avais également une petite déficience sur l'écran 10' qui affichait parfois des lignes vertes fluo sur le côté droit de l'écran. J'ai donc aussi commandé un nouvel écran pour que ça rende parfaitement bien.

Le démontage de l'ancien écran s'est bien déroulé en prenant son temps, par contre j'ai eu plus de mal à installer le nouveau car il était 2 millimètres plus large et le connecteur n'était pas placé au même endroit. J'avais pourtant fait très attention à ce que les caractéristiques techniques soient exactement les mêmes mais ce n'était pas tout à fait le même modèle !

J'ai donc dû creuser une partie de l'entourage d'écran en bois pour aider l'écran à s'encastrer parfaitement dans la borne. Autre petit soucis, les réglages vidéos avec Recalbox n'étaient plus adaptés et au départ il n'affichait rien !

J'ai vérifié avec une autre machine que l'écran était fonctionnel et ensuite j'ai modifié le fichier boot/config.txt de Recalbox (hdmi_mode=18 => hdmi_mode=23) pour la séquence de boot et également le fichier recalbox.conf (global.videomode= DMT 18 HDMI => global.videomode= DMT 23 HDMI). Ce sont en fait les résolutions et fréquences d'écran qui n'étaient pas les mêmes.

Finalement, je suis très satisfait du résultat car l'écran 10' IPS me semble encore un peu plus beau qu'avant en termes de précision et de rendu des couleurs.

    

 

- Améliorations :

 

1/ Une des premières améliorations que j'ai tenté a été de remplacer les ventilateurs d'origine par des ventilateurs Noctua en 5 volts (dont la marque est réputée pour son silence) et je dois bien dire que le résultat est mitigé. Les ventilateurs ne sont pas vraiment plus silencieux, l'avantage c'est que leur son est plus homogène et que les ventilateurs d'origine avaient un son un peu plus aigu. C'est donc une amélioration minime et qui n'est finalement pas très valable.

  

2/ Poursuivant sur ma lancée, j'ai aussi pris des mini-plaques radiateurs pour Raspberry Pi 3B qui viennent se fixer sur les composants pour aider à leur refroidissement. Bizarrement, j'ai un des deux raspberry qui chauffe plus que l'autre, mais sur celui qui chauffe le moins (mini borne) ça permet de désactiver le ventilateur sans avoir l'icône qui indique une chauffe excessive du Raspberry. C'est donc une amélioration intéressante en attendant de passer sur le dernier PI 3B+ qui chauffe beaucoup moins et est maintenant compatible avec la nouvelle version 6.0 de Recalbox  tout juste sortie hier (12/04/19).

 

3/ La dernière amélioration qui me tenait à coeur était de changer le spinner.
Celui installé sur la borne à l'origine était cranté et j'avais vu qu'il existait une version bleue ronde avec des petites stries sur le côté qui paraissait plus agréable à manier. C'est donc juste le dessus du spinner que j'ai changé à l'aide d'une simple clé Allen.

Cette dernière amélioration est vraiment sympa, sachant qu'il est possible de repositionner l'ancien spinner si besoin :-)

  

Pour conclure, même en n'étant pas très bricoleur, il est facile de changer les composants de ces bornes à condition de prendre son temps. C'est l'avantage de ce type de bartop, on peut envisager des évolutions dans le temps pour améliorer sa configuration :-)

Ajouter à mes favoris Désactivés

Signaler
Borne d'arcade (Jeu vidéo)

 Mini bartop Pac-man avec le jeu Ms Pac-man et son Bezel

Les bornes d’arcade bénéficiaient souvent de décorations autour de l’écran et les émulateurs d’arcade permettent d’ajouter ces entourages au jeu. Dans une vraie borne, les décorations étaient imprimées sur une plaque en verre ou plexiglass qui était également utile pour cacher les bords de l’écran et l’intérieur. On nomme cette plaque avec un terme Anglais : le Bezel !

Avec les émulateurs arcade de Recalbox, que ce soit MAME ou FBA, il y a des options pour ajouter un bezel différent pour chaque jeu et ça permet en fonction du ratio de l’écran d’éviter les disgracieuses bandes noires notamment pour les jeux qui se jouaient sur des écrans verticaux. Egalement, combinés à des filtres (appelés shaders) qui peuvent simuler des reflets ou des petites imperfections des écrans cathodiques , ça ajoute encore plus d’authenticité à l’expérience :-)

Vidéo Ms Pac-man :      

Quelques images d'autres jeux ci-dessous pour montrer les beaux rendus qu'on peut avoir :

    

    

  

 

 

Ajouter à mes favoris Désactivés

Signaler
Borne d'arcade (Jeu vidéo)

Lors de l’acquisition de ma borne d’arcade Arcademy 17’ deux joueurs, ce sont les 2 contrôles supplémentaires en plus des classiques sticks Arcade qui m’ont fait craquer !

J’ai nommé : le Spinner et le Trackball.

               

Il était en effet courant sur les bornes d’arcade d’avoir des contrôles originaux qui permettaient de vivre une expérience différente par rapport à ce qu’on pouvait jouer chez soi. Parmi les plus spectaculaires que j’ai connu, il y avait la borne d’Afterburner avec son manche pour diriger l’avion de chasse F-14 et la cabine qui pouvait basculer d’avant en arrière sur un axe, des bornes jet skis où on se penchait dans tous les sens avec une ventilation pour la sensation de vitesse :-) et même un jeu de courses de vélos qui permettait de déculpabiliser sa session de jeu en argumentant qu’on avait fait un peu de sport !

 

                  

Plus classiquement, il y avait aussi les Racing cab avec des volants ou pédales pour jouer à Out Run, Super sprint ou Continental circus et les nombreux casses briques qui se jouaient avec une molette appelée « spinner ». En fait, les jeux de course au volant ont aussi la particularité d’être pleinement jouables au spinner car ils permettaient un contrôle dit « analogique » sur un axe. Un contrôle analogique, c’est le fait de pouvoir tourner la molette graduellement, contrairement au stick ou c’est du tout ou rien. Un jeu comme Pole position en tire parti car l’animation du véhicule qui tourne est très décomposée, ce qui va permettre de prendre une courbe avec précision en le tournant plus ou moins. Ce type de jeu est difficilement jouable à la manette et en l’absence de volant, c’est un plaisir de le redécouvrir au spinner. Un autre jeu de course que j’apprécie particulièrement est Continental Circus et également il faut jouer sur l’inclinaison du véhicule pour faire attention à ce qu’il ne part pas en vrille dans les virages.

Quelques vidéos de ce que ça peut donner en action sur des jeux de courses :

                              

                                

Le spinner est bien entendu particulièrement adapté aux casses briques comme Arkanoïd 2 où il faut placer sa barre très précisément et anticiper les rebonds de la balle. Il y a aussi le jeu Camel try qui est très agréable au spinner qui permet de bouger le décor sur une rotation à 360° pour faire avancer sa balle dans un labyrinthe en luttant contre le chrono et différents pièges.

                                  

Autre accessoire intéressant qui était également présent sur certaines bornes d’arcade originales, le trackball. C’est une boule qui permet de se diriger à l’écran sur 2 axes à la manière d’une souris. Tous les jeux de shoot en bénéficient pleinement à la manière de Star Wars où on combat en vue subjective des tie fighters ou tourelles, un Operation wolf qui se jouait en Arcade avec des guns ou l’antique Missile command pour protéger ses bases au sol des différents missiles. On pourra reprendre aussi un jeu comme Lemmings qui se jouait à la souris sur les micro-ordinateurs et qui a été porté en arcade. Il s’agissait avec un curseur de résoudre des niveaux consistant à amener une horde de Lemmings à la sortie sans tous les perdre dans différents pièges.

Quelques vidéos de jeux au trackball :

       

C’est donc un véritable plus de disposer de ces différents types de contrôles sur sa borne :-)

D’un point de vue logiciel, c’est directement compatible sous Recalbox avec l’émulateur MAME (core MAME Libretro O78 ou Advance MAME pour Star Wars notamment). J’espère qu’il sera possible dans les prochaines versions de Recalbox d'intégrer d'autres émulateurs qui supportent de jouer au spinner ou au trackball. Je pense notamment aux anciens micros comme l’Atari ST ou l’Amiga - dont je parlerais dans un prochain article - et qui utilisaient souvent la souris dans les jeux et ce serait vraiment top d’avoir une compatibilité au trackball.

En l’état, j’ai déjà recensé une petite centaine de jeux d’arcade jouables au Spinner ou Trackball et on peut y passer quelques bonnes heures de jeux bien fun !

Ajouter à mes favoris Désactivés

Signaler
Borne d'arcade

- Bartop ARKANOID 2 joueurs 17’ avec Spinner et mini-trackball
- Mini bartop XL PAC-MAN 1 joueur 10’

     

Je propose un test de mes 2 bornes Arcademy acquises au Bourgogne Games Show 2018.
Le but est de faire un retour en toute indépendance sur ces bornes pour donner une idée aux retrogamers qui souhaiteraient acheter ou monter un bartop Arcademy.

La construction :

Les deux bartops sont en bois avec une décoration Vinyl de bonne qualité, lisse et agréable au toucher. Egalement, le marquee pour la mini-borne, les entourages d’écran arrondis, le T-molding contribuent à en faire de beaux objets avec une excellente finition :-)
Ajouter la mini-borne Pac-man sur son bureau apporte une touche de fun certaine !

On voit que les bornes sont bien pensées en regardant l’arrière avec connecteur et interrupteur d’alimentation, prises réseau et USB, molette pour le son, bouton pour démarrer ou éteindre le Raspberry en dernier lieu (pratique quand ça plante !), un prise jack et le meilleur pour la fin avec un slot pour la SD card, très pratique pour récupérer son système Recalbox vers le PC ou une autre borne Arcademy J

A l’intérieur, c’est aussi très bien conçu avec 2 alimentations, une pour la ventilation et le son et l’autre pour le Raspberry PI 3B et l’écran. Le cablage est clair et surtout Arcademy a mis à disposition des vidéos pas à pas pour bien expliquer toutes les étapes du montage.

Ça m’a servi assez vite car j’ai eu un problème de son sur la mini-borne, la carte ampli ayant lâchée. Arcademy m’a renvoyé une nouvelle carte et le changement a été facile.

 

Les composants :

Le stick et les boutons sur la mini borne sont plutôt de bonne qualité, c’est du solide et ils répondent bien. Sur la borne deux joueurs, pour la garder compacte, ils ont intégrés des boutons un peu plus petits mais ça ne me pose non plus problème pour qui n’a pas de trop grandes paluches J Le spinner est très réactif, le dessus peut raper un peu les doigts si on le tourne trop vite avec ses encoches. Le mini trackball nécessitera quelques réglages pour être utilisés dans les jeux et n’est pas aussi précis qu’un modèle standard.

     

Pour les écrans, la mini borne est dans un ratio allongé de type 16/10 ce qui n’est pas le plus adapté à la plupart des machines émulées (sauf GBA ou PSP). Pour respecter le ratio 4/3 et éviter les bandes noires sur le côté, on pourra utiliser des overlays dans la plupart des émulateurs. L’écran de la mini borne est sinon étonnant sur le contraste et les couleurs de bonnes qualités. J’ai malheureusement un petit défaut qui apparait à certains moments sur le côté de l’écran avec quelques lignes vert fluo :-(
Pour la borne deux joueurs, l’écran 17’ 4/3 est parfaitement adapté aux jeux d’arcade et avec le filtre qui simule les écrans cathodiques dans recalbox (shader CRT_PI), c’est vraiment un bonheur. Je ne pensais pas qu’on arriverait sur un LCD à imiter aussi bien les écrans d’arcade d’antan !!! Les Street fighter, Cadillac and dinosaurs ou Final fight par exemple rendent super bien.

Essai de vidéo ci-dessous avec Metal slug 5 mais on voit nettement mieux l'effet en réel : 

Le système Recalbox :

C’est un système qui a l’avantage d’être tout en un, l’image Recalbox comporte une interface (EmulationStation) et donne l’accès à une cinquantaine de systèmes avec des émulateurs arcade, console et micro. Tant qu’on reste sur la configuration « automatique », c’est plutôt simple. L’interface Recalbox manager permet de gérer sa Recalbox depuis son PC via le wifi et par exemple d’uploader des roms. On peut aussi ajouter des roms sur le système avec des logiciels comme WinSCP, lire les images recalbox avec Isobuster ou faire des back-up d’image avec Win32DiskImage. Il y a donc quelques logiciels à installer pour faire évoluer sa configuration sur les jeux, les thèmes, les musiques et la sauvegarder régulièrement. Dans les fonctions géniales de la Recalbox, en plus des shaders ou overlay dont j’ai parlé, il y a le « Rewind » pour revenir en arrière dans les jeux, les « Save States » qui permettent de faire des sauvegardes à tout moment. Toutes ces fonctions ne sont pas disponibles dans tous les émulateurs, notamment la partie micro (Atari ST, Amiga …) est moins bien intégrée.
Pour les émulateurs, c’est du tout bon à commencer par l’arcade mais aussi toutes les consoles 16 bits et certains jeux de l’Amiga ou de l’Atari ST sont aussi compatibles. Si on souhaite pousser un peu le système, l’émulateur PSP peut faire passer quelques jeux sympas comme le Pac-man Championship. Après sur une console plus récente comme la Dreamcast, ça reste un peu buggé et saccadé, le raspberry pi 3 au coeur de la bête a ses limites !

J’apprécie beaucoup la large palette des machines supportées par Recalbox et ça donne de la perspective pour toujours découvrir ou redécouvrir des jeux.

 Le plaisir de jeu :

C’est l’essentiel et je ne suis pas déçu de ce côté. Il n’y a pas mieux que de jouer à des jeux d’arcade avec des sticks arcade sur une petite borne. Le filtre de rendu type écran cathodique participe aussi beaucoup au plaisir. J’ai d’autres machines sur lesquelles je peux lancer des émulateurs, que ce soit le PC ou la Nvidia shield, mais l’image est moins bien et ce n’est pas tout intégré comme dans la Recalbox. Il y a aussi l’interface épurée et réactive avec la musique de fond rétro qu’on peut personnaliser. Incroyable d’ailleurs comme c’est puissant une musique pour se remémorer des jeux auxquels on n’avait pas joué depuis des années !

L’apport aussi du spinner pour les jeux de voitures de type Pole position, continental Circus ou Out run est super sympa et permet d’apprécier des jeux d’arcade qui seraient injouables sans contrôles analogiques. Pour le mini trackball, la liste de jeux est un peu moins vaste mais il y a aussi quelques perles comme les jeux de tirs (Star wars, operation wolf …), de stratégie ou gestion (rampart, lemmings …) ou des classiques (Marble madness, missile command). A noter que pour ces périphériques, il sera utile d’aller dans le service mode des bornes pour en ajuster la sensibilité, et on pourra aussi en profiter pour diminuer la difficulté des jeux J

Deux présentations vidéos ci-après de jeux que j'aime particulièrement jouer aux contrôles analogiques :
- Continental Circus avec le spinner
- Star wars avec le trackball

 

Conclusion : 

Vous l’aurez compris, je suis globalement très satisfait de mes deux bartops sur Recalbox. C’est la bonne solution pour qui veut retrouver toutes les machines de son enfance sans se limiter aux seuls jeux d'arcade. Les bornes Arcademy sont bien conçues et de bonne qualité au bémol près de la fiabilité de certains composants. La construction de la borne étant bien documentée via les vidéos, il sera facile de la modifier et de la faire évoluer en fonction de ses propres exigences (amélioration du son, enlever ventilation …).

Je fais un récapitulatif ci-dessous des forces et des faiblesses. Je n’y parlerai pas du prix car c’est très subjectif. Arcademy est dans les tarifs du marché et même largement en-dessous certaines offres bien plus chères. Après, il n’y a pas non plus de miracle, les composants sont pour certains d’entrée de gamme et pourront être à remplacer pour qui veut le top. La solution intermédiaire peut être de monter soit même sa borne en achetant le kit pour ceux qui aiment bien bricoler et souhaitent économiser quelques sous.

Les points forts:

  • Superbe design et finition
  • Le Bartop 2 joueurs le plus compact au monde avec 2 manettes, spinner et Trackball !!
  • Ecran 17’ 4/3 qui fait des merveilles avec les shaders CRT de recalbox :-)
  • Ecran 10’’ avec bon contraste et couleurs
  • Conception des bornes bien pensée (excellents tutos vidéos)
  • Artisan Français à Nice plein d’inventivité (table cocktail unique, des protos Gameboy et Game & Watch de folie …)

 

Les points faibles:

  • Fiabilité de certains composants (ampli son défectueux, écran mini borne avec défaut vidéo)
  •  Ecran mini borne en ratio 16/10 qui n’est pas le mieux adapté au jeu rétro
  • Mini trackball qui n’est pas aussi précis même après réglage qu’un trackball de taille standard
  • Son qui pourrait être amélioré, surtout sur la borne 2 joueurs : manque de profondeur et de basses … Supprimer la ventilation avec des dissipateurs thermiques permet d’avoir un meilleur confort sonore.

 

 

Les points d’attention avant de se lancer :

 

  • La maîtrise de la Recalbox demande un investissement important en temps si on veut personnaliser sa configuration dans les moindres détails !

En alternative, la pandora box fournit une configuration clé en main sans réglage … mais beaucoup plus limitée en possibilités.

  • L’émulation via Recalbox varie suivant les machines et les jeux. Souvent excellente, il peut y avoir parfois des bugs, des ralentissements ou des manques de réactivité (input lag).

Les hardcore gamers à la recherche de jeux « Arcade perfect » préfèreront se tourner vers de vrais systèmes d’arcade type Jamma. 

  

Ajouter à mes favoris Désactivés

Signaler
Borne d'arcade

Les jeux d'arcade, une vieille passion qui ne m'a jamais vraiment quitté. Je m'étais séparé d'abord de mon flipper Star wars (trop de pannes et de temps à y passer) puis de ma borne N'Styl dont la transformation m'avait passionné mais qui me prenait trop de place.

        

Je suis finalement retombé dedans en regardant, il y a quelques mois déjà, les bornes produites par Arcademy, un artisan situé dans le sud de la France dont les bornes en bois sont vraiment très jolies et bien finies ! Pour des raison d'encombrement, je voulais repartir sur quelque chose de plus léger que mon ancienne borne n'Styl et facilement maintenable. Une solution adaptée était donc le bartop à base de Rapberry Pi avec contrôleurs arcade et écran LCD, si un élément tombe en rade, pas de problème pour le changer !

J'avais d'abord flashé sur leur mini bartop Xl Pac-man en 10' qui venait remplacer leur ancienne gamme en 8' mais je n'étais pas passé à l'acte d'achat car il y avait peu de retour sur le net. Le vrai déclic s'est fait plus tard lorsque j'ai vu sur un forum leur nouvelle borne 2 joueurs Pac-man avec Spinner et trackball. Moi qui avait toujours rêvé de ce genre d'accessoires, ils proposaient les deux dans un même bartop compact basé sur un écran 17'. J'avais auparavant tenté de les joindre sur leur site (sans réponse) et du coup j'ai contacté la personne qui les présentait sur le forum (Erikrom). On a échangé sur les moyens de me l'envoyer mais vu l'importance de l'achat, j'ai préféré me déplacer quitte à faire beaucoup de Km en une journée pour aller voir le matos au Bourgogne Games Show 2018 et me faire une idée.

   

Je ne connaissais pas ce salon et ça été une bonne surprise. Enormément de bornes à vendre du type Bartop - justement ce que je voulais ! - et bien-sûr pleins de bornes dédiées à essayer et un nombre impressionnant de flippers.

   

Les bornes Arcademy étaient là en force avec les bartop 1 joueur, 2 joueurs et même leur fameuse table cocktail très astucieuse qui peut se relever pour en faire une borne classique. J'ai été très bien accueilli par Eric qui m'a présenté la borne Arkanoid et des jeux jouables au spinner ou au trackball dont certains que je ne connaissais que de nom :-) J'ai vite vu les possibilités du spinner, notamment avec des jeux comme Camel try ou Super sprint. Pour le trackball, j'ai d'abord essayé marble madness et missile command. J'en verrai ensuite encore mieux le potentiel en réglant la sensibilité et en élargissant mes tests avec des jeux à visée comme Star Wars ou Opération wolf ou le très original - pour de l'arcade - Rampart.

Le choix que j'ai eu à faire s'est situé entre des bartops Pandora box plutôt design, plug'n play et classiques au niveau des contrôles, et les bartops Arcademy tout aussi jolis, avec configuration Recalbox ouverte et à peaufiner selon ses goûts et des contrôles au spinner et trackball pour l'Arkanoid 2 joueurs. Vu mon goût pour la configuration logicielle et l'attrait des contrôles analogiques que proposait Arcademy, je suis resté sur mon choix initial.

   

Restait encore une hésitation puisque la borne 1 joueur Pac-man avait été mon coup de coeur initial d'un point de vue du look et je rêvais d'avoir cette petite borne sur mon bureau. Du coup, je suis reparti du BGS 2018 avec les 2 bornes Arcademy, la Pac-man et l'Arkanoid ! On verra aussi après que ça présente pas mal d'avantages car elles partagent le même hardware et il suffit notamment d'éjecter la carte SD de l'une pour la mettre sur l'autre et changer de système, plutôt pratique :-)

Dans un deuxième article, je vais proposer mes impressions sur les deux bartops après un peu plus de deux mois passés à  configurer Recalbox et essayer de nombreux jeux  :-)

    

 

Ajouter à mes favoris Désactivés

Signaler
Borne d'arcade

Je commence ce premier article en présentant ma borne d'arcade. Je l'ai d'ailleurs nommé Ludo Arcade Games comme ce blog pour la concordance entre le mot Ludothèque et le diminutif de mon prénom.

La borne d'arcade, c'est vraiment un vrai rêve de gosse que j'ai pu réaliser fin 2004 en customisant une borne n'Styl des années 80 avec une vingtaine d'émulateurs arcade, console et micros, pour pouvoir passer quasi instantanément de jeux d'arcade comme Double Dragon vers un Buggy Boy sur micro Atari ST puis un Dracula X sur console PC Engine CD :-)

J'avais décrit à l'époque les avancées de mon projet sur le site Mame Univers devenu Gamoover (sujet sur ma borne) et j'ai pu rencontrer ensuite plusieurs personnes qui m'ont aidées et même une qui travaillait dans la même entreprise que moi et qui sans que je le sache partageait le même projet de restauration d'une borne ! Le monde est petit parfois ...

Depuis, ce sont mes enfants qui ont beaucoup joués à cette borne, ils se fichent des graphismes, du moment que c'est fun, ils jouent ! Ils ont par exemple bien accroché à un vieux jeu d'arcade qui s'appelle Indy Heat en vue du dessus - similaire au jeu Super Sprint qui viendra un peu plus tard - alors que la borne comporte des jeux PSX, N64 ou Dreamcast aux graphismes bien plus alléchants. Ils sont donc sans a priori, et ça me fait bien plaisir car c'est aussi comme ça que je vois les jeux vidéos : d'abord du fun, peu importe la technique !

Quelques photos de la borne avec les jeux que j'ai cité :

     

La borne d'arcade présente aussi l'avantage d'avoir de bonnes manettes bien solides qui résistent à tout, même aux tout petits qui tiennent le stick à 2 mains ! Les manettes sont notamment bien adaptées pour les "street fighter like" en arcade et pour toute la génération des jeux micros 16 bits Atari et Amiga où les joysticks du type Speedking de Koenix régnaient en maitres (j'en ai d'ailleurs gardé un au-dessus de la borne à titre de relique :-))

En conclusion, c'est pour moi une super plate-forme d'émulation, tout est géré depuis un même menu (frontend multi-émulateurs) avec des écrans pour chaque type de machine émulée. C'est convivial et facile à utiliser, on allume, on joue !
On me pose d'ailleurs souvent la question de savoir comment ça marche. Alors oui, y a bien un windows et un PC derrière mais bon une fois que c'est bien configuré, plus besoin d'y toucher !
Il y a aussi d'autres plate-formes qui sont sympas pour émuler nos vieux jeux rétros, notamment les consoles portables, mais ça fera l'objet d'un prochain article ...

 

 

Ajouter à mes favoris Désactivés

Édito

Du rétrogaming avec des bornes d'arcade, de la Recalbox et une bonne pincée de jeux vidéos ! 

 

Archives

Catégories