Signaler

NaughtyDog nous a habitué à des productions de qualité et surtout spectaculaires avec notamment la série des Uncharted qui faisait la part belle à l'action, une des figures de proue de la console de Sony. On attendait donc avec impatience leur nouveau jeu, The Last Of Us. La communication autour du titre a fait tout ce qu'il fallait pour titiller notre curiosité, distillant ici et là des nouvelles captures d'écrans et autres vidéos amenant plus de questions que de réponse. L'engouement autour de The Last Of Us n'a jamais faiblie et après y avoir joué, on comprend pourquoi.

The Last Of Us

Mais qu'y a-t-il de si différents ?

Car en voyant les images et les vidéos on ne pouvait s'empêcher de penser à la précédente série de Naughty Dog, vue à la troisième personne, séquences de shoot et de couverture bref, une nouvelle licence qui était parti pour surfer sur la mode des TPS (jeu de tire à la troisième personne). Et au final on peut le dire, The Last Of Us est bien évidemment le digne héritier de Uncharted, les mécaniques de jeu reste assez similaires mais le dernier né a su apporté sa touche, ou plutôt LA touche qui fait toute la différence.

Un peu à la manière de quelques productions récentes ou à venir ce sont des éléments tel que le scénario, l'univers ou le casting qui ont apporté à The Last Of Us sa personnalité. Ce dernier terme était plus généralement réservé au cinéma. Depuis quelques temps le jeu vidéo s'en rapproche, signant des acteurs pour doubler leur personnage dans un premier temps, mais également pour assurer une prestation scénique grâce à la performance capture. En résulte des personnages très crédibles et très attachants qui donnent une autre dimension à l'histoire. Et finalement ce sont bien là les points forts de The Last Of Us, son histoire et ses personnages.

Sale ambiance...

Une histoire ne saurait être intéressante si l'univers qui l'accompagne ne tient pas la route. Et sur ce point, c'est également une réussite. L'ambiance post apocalyptique n'est pas sans rappeler le film « Je suis une légende », un vide saisissant, des immeubles en décrépitude et la nature qui reprend sa place par endroit. Oui, visuellement l'atmosphère dégagée par The Las Of Us est saisissante de réalisme mais il n'y a pas que le visuel qui joue.

Le sound design réalisé par les équipes du développeur Californien est tout bonnement parfait. Comment mieux exprimer l'isolation, la solitude qu'avec du silence. L'ambiance sonore de The Last Of Us est extrêmement dépouillée, on pourrait presque dire inexistante. Seuls rescapés : les sons d'ambiances, une cascade, un panneau métallique qui bouge au gré du vent, une volée d'oiseaux effrayés, on ne pouvait rêver mieux et plus adapté à ce context de fin du monde. Surtout quand on sait l'importance que peut avoir le moindre bruit lors de certaines phases de jeu.

Mais tout n'est pas rose

Comme dit plus haut, le dernier né du studio Naughty Dog est l'héritier de la série Uncharted pour le meilleur comme pour le pire malheureusement. Ainsi les moments de calme où vous ne serez pas sollicité pour venir à bout d'un ennemi sont facilement détectables puisque vos alliés se baladeront sans crainte au milieu du niveau en débitant le dialogue du moment. Autant dans un Uncharted, qui alterne les séquences d'action et de calme, bien signifier les transitions par une musique ou le comportement des IA n'est pas gênant, autant ici cela ne sert pas l'immersion dans cette ambiance où on est censé être sur nos garde à chaque seconde.

Autre élément qui pourrait vous faire sortir de cet état de stress dans lequel le jeu arrive à vous plonger, les déplacements de vos alliés qui iront parfois galoper sous les yeux d'un ennemi, quitte à courir contre lui pendant quelques secondes. La première fois, vous sentirez votre coeur s'accélérer légèrement et vous serez proche de sortir un « Non mais qu'est-ce que tu fais bordel !? » éventuellement agrémenté de quelques noms d'oiseaux. Mais heureusement, cela ne vous fera pas repérer et il faudra juste faire abstraction de ces quelques gags.

Le dernier reproche que je dénoncerais dans ces lignes, c'est peut-être la difficulté de certaines phase un peut trop orientées actions alors que la quasi totalité du jeu vous permet deux approches différentes. Soit en discrétion et en diversions, soit en action un peu plus musclée. Je ne suis pas contre la difficulté mais j'aurais préféré avoir le choix et moi qui avais le plus souvent possible choisi d'éviter les problèmes cela me faisait décrocher du mode « Je suis seul contre tous et j'ai peu de munition »

Malgré ces quelques défauts de gameplay, Naughty Dog nous livre avec The Last Of Us une expérience assez rare de part sa qualité générale. Une ambiance plus que crédible, un scénario excellent, des émotions et une immersion assez énorme pour un jeu. Même moi qui ne suis pas un fan des jeux de zombie j'ai été happé par la profondeur des personnages et par la réalisation.

Voir aussi

Jeux : 
The Last of Us
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Tomate, Caramel, 27

Par Luckypouet Blog créé le 16/06/13 Mis à jour le 01/02/14 à 21h45

Ajouter aux favoris

Archives

Catégories