Signaler
Next Gen

Il y a des choses comme ça qui peuvent vous marquer. Autant il y a un mois j'étais passablement inquiet de la stratégie envisagée par Microsoft concernant la Xbox One. Cette inquiétude c'est transformée en vision curieuse après l'E3, quand les possibilités offertes en contre-partie de ces quelques désagréments ont été évoquées. Puis aujourd'hui une satisfaction d'un côté et une déception de l'autre. Comme l'explique très clairement RahaN dans cet article (Où il exprime quasi parfaitement ce que je voulais coucher ici, le talent en plus) sur Gameblog.fr ce changement de stratégie opéré par le géant américain apporte certes un soulagement pour tout le monde ou presque, mais aussi une espèce de frustration pour certains, qui comme moi, trouvait certains aspects du projet initial de la Xbox One terriblement intéressants. Je vais essayer de me concentré sur des points non abordé dans l'article cité plus haut.

Xbox One

Un bien pour un mal

Car si tout le monde cri victoire, et c'est bien normal dans un sens, il faut bien voir ce que cela implique. Car d'un point de vue liberté le gain est indéniable mais aussi terriblement conservateur. Parmi toutes les contraintes qu'imposait le concept de la Xbox One à l'origine il en est un qui sera moins, voir pas, regretté, c'est la connexion quasi permanente car c'est celle qui posait le plus de problème éthiques (présent et future). Le bien, c'est l'avantage commercial qu'en tirera Microsoft ou plutôt le désavantage  qu'il subira moins. Mais le mal, ce sont les promesses hyper sexy qui était faite et qui ne pourront pas être entièrement tenues. Le jeu instantané qui paraissait "innovant" de fait car il apportait un confort assez nouveau sur console et faisait prendre à leur système "SmartMatch" tout son sens. Puisque maintenant pour les jeux physiques la présence du disque sera requise, il sera impossible de passer instantanément à un autre jeu sauf si celui-ci est dé-matérialisé.

Au delà des joueurs

Car cette décision, si elle avantage clairement les joueurs en conservant leur habitude de consommation, quelles pourraient-être les conséquences sur le monde du jeu vidéo. En effet, la voie que voulait emprunter Microsoft pouvait faire penser à Steam, qui à réussi à proposer des prix hyper agressif sur leur plateforme. Mais si on y réfléchi bien, l'expérience Xbox One originelle ne reste possible qu'avec les jeux dé-matérialisés. C'est clairement le chemin que souhait prendre la firme de Redmond, encourager le téléchargement plutôt que le disque physique. Pour les joueurs vraiment séduit par le principe de la Xbox One l'intérêt d'aller en boutique sera moins présent. Microsoft à tenter de trouver des solutions pour accommoder tout le monde et il semblerait que tout le monde ne soit pas prêt à s'accommoder.

Au final

Avoir les avantages du dé-matérialisé (jeu instantané sans disque) et ceux du disque physique (partage, revente) était pourtant une idée extrêmement séduisante mais la peur et les craintes des joueurs / consommateurs aura eu raison du changement, de l'évolution. Peut-être que ça n'était pas le moment, peut-être qu'il sera de nouveau proposé dans dix ans. Microsoft ne pouvait pas laisser Sony s'amuser de leur tentative de faire évoluer notre façon de consommer. Avec un peu plus de réflexion il doit bien y avoir un moyen de concilier le meilleur des deux mondes.

Voir aussi

Plateformes : 
Xbox One
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Tomate, Caramel, 27

Par Luckypouet Blog créé le 16/06/13 Mis à jour le 01/02/14 à 21h45

Ajouter aux favoris

Archives

Catégories