Premium
LordGenome's Mansion
Signaler
Cinéma

 

 

Remake d'un vieux film de 78 portant le même titre , mais aussi parfois connu en tant que : " Day of the woman "

 

Réalisé par Meir Zarchi, l'original racontait l'histoire d'une jeune auteure qui loue un chalet isolé dans les bois pour se consacrer à l'écriture de son nouveau roman . Mais ce cadre idyllique et reposant sombre très vite dans le cauchemardesque , lorsqu'une bande de ploucs dégénérés décident d'aller rendre visite à cette bien charmante "snobinarde" . Une visite extrêmement violente , ou les scènes très dures s'enchainent de viols en humiliations et brutalités diverses. Arrivant par miracle a se soustraire à ses tortionnaires , la jeune femme reviendra exécuter sa vengeance avec une cruauté et un sang-froid dont on ne la soupçonnait absolument pas.

Le film de l'époque fut un énorme bide commercial et critique , banni de plusieurs pays en raison de sa violence inouïe .

Le remake , est réalisé par Steven R. Munroe et produit par Zarchi himself .

 

Sarah Butler , l'actrice principale , incarne la jeune romancière Jennifer Hills avec un talent indéniable . Capable de douceur et de charme en 1ère partie, pour ensuite se muer en une justicière sans aucune pitié, l'actrice nous embarque avec elle dans le tourbillon émotionnel dont elle est victime . Frappé de prime abord par sa nature chétive, sa vulnérabilité apparente , faisant d'elle une proie aux milieu d'une meute de loups affamés , nous subissons alors littéralement  les sévices dont elle est victime. La 1ere partie du film est dès lors suffisante pour se faire une idée du talent prometteur de Sarah Butler.

 

 

Ses  agresseurs jouent à merveille le rôle des ploucs sanguinaires aperçu maintes fois dans moult films , en y ajoutant toutefois une froideur , une dureté vraiment palpable . Nous avons vraiment l'impression d'une meute de loup s'acharnant sur leur proie . Mention spéciale à Chad Lindberg qui joue l'attardé mental forcé par ses "amis" à se dépuceler sur jennifer ( une scène vraiment à la limite du supportable, ... pour moi en tout cas mais néanmoins réussie dans son aspect le plus dramatique ) , qui parvient a ne pas être ridicule en prenant la gestuelle et la voix forcément particulières du personnage qu'il incarne

 

 

Mais le personnage le plus intéressant à mon sens , est celui du sherif joué par  Andrew Howard . Un personnage tout en contradiction, chef de meute impitoyable , mais aussi père de famille modèle à la ville.

 

Conclusion :

 

I spit on your grave ne fait pas dans la dentelle , ses scènes peuvent choquer et choqueront certainement . Sa violence est très graphique , et on peux sans soucis le classer dans la catégorie du torture porn , surtout lors du dernier acte , mais ces scènes particulièrement hard , ne tombent jamais comme un cheveu sur la soupe, et guidé par la compassion et l'empathie que nous éprouvons pour Jennifer , c'est avec une jouissance infinie que nous assistons au scènes de vengeances les plus perverses .

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

LordGenome's Mansion

Par LordGenome Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 14/01/12 à 11h08

Pour le plaisir de partager mes passions ...Rétrogaming , jeux-vidéo , mangas, animes, cinéma, romans et football .

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris