Premium
Nom de Zeus

Nom de Zeus

Par Locutus Blog créé le 03/03/10 Mis à jour le 17/04/15 à 19h26

Ajouter aux favoris
Signaler
Mon grenier

Plouf, plouf. Un petit cochon pendu au plafond,... Voilà, j'ai choisi le carton, il faut bien commencer d'une manière ou d'une autre, non ? Que contient il ? Des joysticks ! Génial ! Un petit coup de chiffon rapide sur certains d'entre eux et c'est parti.

Il y eut énormémentt de modèles de joysticks à l'époque des ordinateurs 8 et 16 bits. En voici quelques-uns :

 

Le Spectravideo QuickShot 1 en version normale et Thomson blanche. Il existe une version MSX également. Il n'était pas équipé de microswitches, mais de contacteurs peu solides.


 


Celui-ci n'est pas un QuickShot 2 même si il lui ressemble, c'est un clone nommé Archer. A noter qu'il est pourvu de microswitches que n'avait pas le QuickShot 2, le rendant plus solide.


Il existe une version spéciale du QS2, le QuickShot 2 Turbo. J'en possède un mais il faut que je le trouve, je vous le présenterai un jour.

 


Le fameux SpeedKing de Konix, avec sa prise en main si particulière. Les 2 boutons, placés sous l'index et le majeur, sont source de fatigue, en particulier sur les shoot'em up. Heureusement qu'il possède un autofire. Konix a fabriqué un autre très bon stick : le Navigator, je n'ai pas encore croisé le mien dans tout mon bazar.



la prise en main

 

 

Encore un stick très connu à l'époque : le Pro 500. Sa principale qualité ? La solidité ma bonne dame. Un excellent choix, même si on peut déplorer l'absence de ventouses.


 

 

 

Ah... le Crystal... Comme vous pouvez le voir, il est transparent d'où son nom. Un joystick vraiment pas terrible, le manche est trop fin et court. Les boutons avaient tendance à se bloquer en position enfoncée. J'en ai un deuxième quelque part, c'était pareil.


 

 

Rien de particulier à dire sur le Switch Joy 2, si ce n'est qu'il est assez agréable à utiliser et qu'il a 3 ventouses. Passionnant non ?

 

 

 

L'Ultimate, un super stick à 5 ventouses pourvu d'un autofire variable. A l'époque, il valait 215f, soit le double d'un stick courant. Mais son autofire était sa force : sur Xenon 2, on obtenait un tir tellement rapide qu'il formait quasiment une ligne continue. Idéal pour éviter les crampes. Il existe une variante de l'Ultimate avec une boule rouge sur le stick et l'autocollant autour du potentiomètre du tir auto jaune.


L'autofire

Les 5 ventouses

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, à demain pour de nouvelles trouvailles.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Locutus
Signaler
Locutus
On était des violents à l'époque, c'est pour ça que nos sticks ne duraient pas longtemps :D

Tu me rappelles que je n'ai pas encore remis la main sur mon Navigator et mon QuickShot II Turbo...
nikolah
Signaler
nikolah
le premier c'etait mon premier joystick sur mon atari st <3
chez konix j'ai eu un speedking of course mais aussi un navigator, que je trouvais encore meilleur (par contre je me rends compte que c'etait vraiment de la daube à l'epoque, je changais de mannette tous les 6 mois !

Image IPB
Karas
Signaler
Karas
J'avais également le Switch Joy 2 ! Je me souviens également que son "décès" marqua la fin des jeux sur mon Amstrad CPC 6128 :'(
Mikadotwix
Signaler
Mikadotwix
j'avais le Switch Joy 2. Je me souviens encore du clic si particulier du bouton de feu (fire) :)
tyga
Signaler
tyga
la bourgeoisie, sa vous gagne

Édito

Je ne suis jamais à l'heure ou presque. Rarement en avance,  souvent en retard.

Archives

Favoris