ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 23/08/17 à 19h02

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Kingdom Hearts III.

Ajouter aux favoris
Signaler

Cher Freezer.

J'étais comme toi, avant.

 

Bon, peut-être pas aussi blanc (sur juillet-août, au moins), peut-être pas aussi proportionné-comme-un-télétubbie-féru-de-lutte-gréco-romaine, peut-être pas aussi porté sur le rouge à lèvre n°112 couleur pourpre intense de chez Gemey Maybelline (ou alors seulement en privé), et je n'étais peut-être pas (j'écris bien « peut-être » !) pourvu d'une aussi grosse queu... personnalité que toi, mais j'étais méchant, j'étais teigneux, j'étais pas super-bien dessiné mais j'étais mieux que Perfect Cell ou Krilin avec des cheveux (c'était déjà pas mal).

 La preuve en image.

 

Et quand il s'agissait de faire péter la boule de feu et la planète en prime, j'étais pas le dernier. D'ailleurs la BOUM, c'était mon film préféré, et pendant quinze ans j'ai attendu un remake par Michaël Bay.

C'est que je savais déconner, à l'époque. J'ai toujours été à mourir de rire.

Ou en tout cas, les gens mourraient, et ça me faisait rire, j'en ai donc tiré les conclusions qui s'imposent.

Fier, taciturne, méprisant, individualiste (j'admets, j'avais quelques défauts aussi, mais personne n'est parfait), à moitié chauve et foutrement charismatique à 100 mètres dans le noir quand le brouillard se levait sur les marécages, je volais de web-planète en web-planète dans ma capsule Kinder customisée, me posant au hasard de leurs forums avec la finesse d'un missile sol-air pour tout anéantir sur mon passage façon « soldes de printemps » : tout-doit-dis-pa-raître. Et ça, sans jamais que jamais personne ne me lance un « merci ! », un « viva ! », un « T Tro 2 la Bal », une petite culotte ou un « prends-moi nue à l'arrière de la safrane, grand fou, j'y ai passé l'aspiro et normalement, y'a plus d'poils de Brutus. Sinon, on f'ra ça dans la boîte à gant ». Personne. Alors que je débarrassais BENEVOLEMENT le monde de ses Chaoz, de ses Yamcha et de ses Tenshin Han - ce qui aurait dû me valoir le prix Nobel du Bon Goût et de la Bonne Humeur (pour service rendu à l'évolution Darwinienne, notamment), des places-gratuites-pour-le-Macumba-Night-si-je-viens-accompagné-d'un-gros-moustachu-viril...

Tout est dans le regard <3

...et quelques bons de réduction pour les buckets du KFC (Kentucky Fried Chaoz, une destinée à la hauteur du personnage).

 Deux secondes sous Paint. C'est plus qu'il n'en mérite.

 

 En ces temps-là, les gens, pour moi, c'était de la chair à high-score, du casual gaming, avec des bonus multiplicateurs de point pour les bébés en poussette et les vieilles en fauteuil roulant ! La vie, la vraie, quoi !

 

Bon, bien sûr, j'étais un rebelle et comme tous les rebelles, c'était juste un genre que je me donnais : le fait de mépriser cordialement mon prochain, de rêver de le voir sous cellofrais au rayon promo de la boucherie d'à côté ou de ne pas me payer sa tête parce que même gratuitement, j'en aurais pas voulu, ça ne m'empêchait pas d'entendre ses appels au secours et ses « pitié, je suis une larve, je ne saurais pas me défendre tout seul, au secours, au secours, que je suis pitoyable ! ».

Au-delà, ça ne m'empêchait pas d'y répondre, par un ou deux  « la ferme, y'en a qui essaient de pioncer », d'abord, puis en enfilant mon armure et en contre-attaquant sans passer par la case préliminaires, au nom d'un principe unique et fort simple : « je méprise les gentils, oui, mais je méprise encore plus les méchants et comme la vie est une question de priorité, pour tout le reste il y a Eurocard Mastercard ». Parce qu'être gentil, c'est mainstream, mais qu'être méchant, c'est pire. Etre méchant, c'est pour les faibles, ça demande ni courage, ni intelligence, ni style, ni coolitude (regardez Sephiroth...). Etre méchant tout en ayant l'air gentil, c'est la solution de facilité, tout le monde fait ça contre de l'argent ou de la considération. Mais être gentil tout en ayant l'air méchant, ça, c'était badass. Un peu convenu, depuis l'avènement du manga, mais badass quand même - et bien pratique aussi puisque ça vous évite moults épanchements embarrassants comme la gratitude, l'hommage en public, les récompenses, toutes ces petites choses qui vous font mépriser plus encore vos heureux protégés...

Du coup, je débarquais de nulle part avec morgue genre « ton-ennemi-est-mon-ennemi-donc-tu-es-mon-ami-mais-ne-va-pas-te-faire-de-fausses-idées-quand-même-tu-pourrais-être-le-prochain-sur-ma-liste », je balançais deux ou trois Big Bang Attack, un ou deux Final Flash bien sentis (par l'adversaire, essentiellement, mais c'est l'idée), je terminais sur un Meteor Smash lorsque j'étais d'humeur badine et je tournais le dos avec un reniflement de dédain, en prenant garde à ne témoigner aucune considération à mes « amis » du moment. « Quoi ? Je vous ai sauvé la mise ? Ha bah, désolé, j'ai pas fait attention, c'était pas intentionnel. Pardon, je le referais plus ». Ce genre de cinéma.

Et c'était BIEN.

 

Et j'étais COOL.

 

Et tout se passait pour le MIEUX dans le MEILLEUR DES MONDES POSSIBLES (celui avec les castors qui jouent du banjo).

 

Les gentils me trouvaient méchant, les méchants me trouvaient gentil, c'était la configuration parfaite.

Et puis un jour, je ne sais pas pourquoi, la donne a changé, cette belle machine s'est enrayée et tout s'est mis à aller de travers. J'avais beau être mesquin, odieux, impitoyable, les gens me remerciaient quand même, ils me donnaient raison, ils prenaient ma défense, ils m'envoyaient mêmes des DVDs et des fraises Tagadas.

Peut-être lisaient-ils des mangas, eux aussi, et avaient-ils compris le principe, à force de répétition shonenesque ?

Peut-être étais-je resté trop longtemps au même endroit ?

Toujours est-il que j'ai cru devenir fou. Aussi, j'ai voulu fuir, j'ai détruit leur planète, je les ai libéré du fardeau de la conscience-mais-pas-trop et c'est comme ça que j'ai atterri sur Gameblog, en catastrophe. Sans me douter que les choses seraient pire ici, sans avoir le temps de me préparer, d'élaborer un plan d'attaque : en deux temps trois mouvements, sans que je m'en aperçoive, on m'enlevait mon armure de combat, on m'habillait en Gothic Lolita et on me glissait des noeuds roses dans ce qui me restait de cheveux.

Et que je t'embarque ni vu ni connu dans le Noël de Miss V, que je t'amène à faire un cadeau à un inconnu, et que je te rembarque dans le Noël pour Miss V, et que je like tes posts, et que je te complimente, et que je rie sans mourir pour autant, et que je t'ajoute à ma liste d'ami au lieu d'avoir peur de toi... et voilà comment la communauté Gameblog m'a souillé ! Sali ! Emasculé !  Elle m'a bisounoursé, roulé dans un arc-en-ciel de Blondine et schtroumpfé jusqu'à l'os !

Et voilà que je participe à des IRL et que je m'y sens bien, même sans brûler les resto ou pulvériser les bars !

Et voilà que j'ai envie de faire des cadeaux sans rien demander en retour ! MOI !

Et voilà que j'ai envie de dépenser mon précieux argent pour AUTRUI ! AU-TRUI ! Rendez-vous compte ! De l'argent que je pourrais dépenser POUR MOI ! MOI ! MOI ! Et voilà que je reçois un cadeau à mon tour, et que j'en suis heureux, et que j'en suis touché, et que j'écris un post de re-mer-cie-ments.

Et que j'en fais des tonnes pour garder ma superbe, au point d'être plus pathétique qu'autre chose.

Je crois que je vais être malade. Quand je pense qu'il y a encore un an de cela, « merci » était un mot tabou, une erreur de vocabulaire, une farce ou une défaite, plus cuisante que si j'avais perdu face à toi, Freezer, dans ta troisième transfo toute moche qui sert à rien. Quelle infamie ! Quelle déchéance ! Me voilà contraint par les évènements d'apprendre la gentillesse sur le pouce, en autodidacte, alors que j'étais né pour conquérir la galaxie et y faire régner la terreur - bon, et si je maîtrise bien la théorie de la gentillesse, je peine un peu sur les travaux pratiques.

 Alors voilà.

 Mer... hum.

Mer... humhum.

 Merc... bon sang, je n'y arriverais pas.

MERCBIG BAAAAANG ATTAAAACK ! Mince, j'y étais presque...

Allez, un p'tit effort.  

 

Merci Monsieur KARAS.

Merci d'avoir le coeur sur la main, de ne jamais manquer une moindre occasion de faire plaisir ! Merci pour cette surprise qui n'a pas volé son nom, et ce sublimissime artbook de Yoshitaka Amano Sama (double hit combo de pléonasme, c'est la maison qui régale).

 

Un beau dessin vaut mieux qu'un long discours. Surtout quand il est d'Amano. 

 

Quelque chose d'étrange et de mouillé coule le long de mon visage et pour une fois, ce n'est pas le sang d'une victime, non, mais c'est ce qu'on appelle l'émotion, j'en ai bien l'impression.

ET TU PAIERAS POUR CA !!!!

OUI, TU PAIERAS !

INFLIGER UN TEL AFFRONT A UN PRINCE-GUERRIER DE L'ESPACE !

CA NE RESTERA PAS IMPUNI !

Mais en attendant... recevoir du Amano, comme ça, sans s'y attendre, c'est juste magique. Parce qu'Amano est, pour moi, un des rares grands artistes de sa génération, et qu'il culmine au panthéon de mes illustrateurs favoris, avec (mais loin devant) Mamoru Nagano et Ayami Kojima.

 

 Juste la classe.

Par conséquent, je me permets de partager quelques clichés ici, mais juste de quoi mettre l'eau à la bouche et aux yeux, parce qu'au fond de moi je reste ce rebelle égoïste et méprisant qui vous anéantira tous et qui ne vous épargnera pas, le moment venu, vous m'entendez ! Arrêtez de rire ! Je vous jure que je le ferais ! Un jour ! Un jour, je remettrais mon armure de combat et je vous bigbangerai la tête bien comme il faut ! 

 Tout est beau, dans l'cochau. Comme on dit.

Tenez-vous le pour dit, ceux qui ont aimé Theatrythm partiront les premiers !

 

En attendant ce jour... nous nous battrons côte-à-côte, en frères d'arme, contre les forces du mal du tyran Skoueer-haineX et de son sinistre lieutenant EvilNomuros.

 

 Y'a même un poster central, comme dans mes revues favorites.

Nous ferons front ensemble face aux vagues d'invasions de Déhelsé Kap'khom.

 Ce peintre est un Dieu.

 

Nous nous trouverons dans le même camp aussi longtemps qu'il y aura pire que vous à affronter. Mais ne baissez pas votre garde pour autant. Au fond de moi, je suis toujours le Végéta que j'ai toujours été. Un jour, un jour, je le sais, je le sens dans mon coeur, nous nous combattrons, c'est écrit. 

Enfin, je crois.

 

 

RENDEZ-MOI MA VIRILITE, BON SANG !!!!

 

 Il va donc rejoindre le reste de ma collection, peu fournie, mais faisant ma fierté quand même. 

 

 

Ceci dit... une virilité contre un artbook d'Amano, c'est plutôt un bon plan.

En plus, dans le artbook, il y a des femmes nues.

Donc tout n'est pas perdu.

 

 

Encore que... quand on regarde la vidéo de l'unboxing, on est en droit de poser la question.

 

 

 

Et comme si ça ne suffisait pas, Zig me fait l'honneur de prêter son trait à un de mes strips !

Et P.Y.T. rend un bel hommage (émouvant) à mes légendaires talents de joueur.

 

Bref, quelque chose me dit que le prochain Final Flash, il est pas pour tout de suite

*soupir*

 

 

Oh, et Monsieur Karas, vous n'êtes pas bon prince, vous êtes un roi ! ;)

 

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Commentaires

Shadowslabs
Signaler
Shadowslabs
non de l'épisode V pardon
Shadowslabs
Signaler
Shadowslabs
<img src="http://images1.wikia...roupChar.jpg"/>
Shadowslabs
Signaler
Shadowslabs
http://images1.wikia...FVGroupChar.jpg
Shadowslabs
Signaler
Shadowslabs
j'ai un poster d'Amano de Final Fantasy VI en noir et blanc dégotté sur un gameplayRPG (paix à son âme) un chef d'oeuvre !!
Zalla
Signaler
Zalla
Liehd = choupi level 100 grâce aux gamebloggueurs! Fini la méchantitude, vive les calins-bisous !

ps : La vidéo manquait un peu de Hamtaro mais on fera sans.
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
:D
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Bizarre que personne n'ait relevé, au ébut de la vidéo, le poster Final Fantasy VIII etle wall scroll d'Advent Children ;)
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Marrant moi j'ai vu des chatons au début, je sais pas c'que j'ai mangé ce soir à vue de nez rien de bien dangereux mais y'a un problème on dirait quelque chose de pourri au royaume du dit-nez ..

TOI TU T'ES VU OFFRIR LES SUPERBES JANTES EN ADAMANTIUM SQUARE-ENIX : le sponsor officiel de la foire aux produits pour fosses sceptiques difficiles qui te fait des soldes un produit acheté un produit acheté" non ?
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Chris :

La vidéo, c'est juste moi qui déballe le colis et qui hurle ma joie dans différentes pièces de la maison parentale, sous tous les angles possibles et inimaginables. Avec le générique de Spécial A en fond. Pas mon plus grand scénario, je dois dire. :)

Pour le permis, effectivement, c'est une excellente question, je te remercie de l'avoir posée. Au départ, je m'étais promis d'attendre la sortie des voitures volantes pour le passer, je ne voyais pas l'intérêt d'apprendre sur des versions à roues alors qu'elles seraient vite obsolètes... mais finalement, j'en ai eu un peu marre d'attendre, alors j'ai passé le code. Deux fois. Puis le permis. Deux fois aussi. Et depuis, chaque fois que je prends la voiture, je me dis "oh mon dieu je conduis oh mon dieu je conduis mais comment est-ce possible" et je prends la voiture même pour aller chercher le pain à 5 mètres, juste pour me la raconter.

Mais certains bruits de couloirs racontent que les forces galactiques du secteur P3X cent vingt douze ont fait pression sur le second examinateur, qu'on n'a d'ailleurs jamais retrouvé...
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Liehd j'ai rien capté à la vidéo par contre j'ai une question : quelqu'un t'a filé le permis de conduire ?
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Merci pour vos messages de compassion devant ma déchéance de guerrier, ça me touche tout particulièrement en ces heures de détresse psychologique et de remise en question. :D

@Kelun :

Oui hein ? L'avantage, c'est que comme je ne suis jamais monté très haut, je ne me suis pas trop fait mal non plus. Et le Balrog est un compagnon de jeu sympathique : il a un fouet.


@Zig :

Effectivement, je me donne beaucoup de mal pour en faire aux autres. :lol:
Mais je me demande si ce n'est pas une maladie. Moi, je voulais juste faire un message de remerciement un peu original, un peu différent des autres quoi, pas une énième itération. Mais une fois encore, je me suis un peu laissé emporter. Pardon. ;)


@Voron :

Ouaips, exactement, c'était ça ! Avoue qu'il y a de quoi hurler à la lune en ouvrant le paquet, même en étant pas d'ascendant loup-garou...


@Karas :

J'ai comme qui dirait l'impression que nous voilà bel et bien bouclé dans un anneau de Möbius tendance homoncule. :D


@SeeDreeks :

Tout le plaisir est pour mes psychiatres ! ;)


@Tiger :

Tu rigoles ? Tu me sous-estimes, là. On a à peine commencé à effleurer la première couche...
Tiger
Signaler
Tiger
Ca y est. On touche le fond...
SeeDreeks
Signaler
SeeDreeks
Ce mec est dingue ! j'aime ah ah ah.
Karas
Signaler
Karas
Tu as versé le premier sang, j'ai été obligé de contre-attaquer ^_^ http://www.gameblog....kobayashi-liehd . Je ne fais que respecter la règle alchimique de l'échange équivalent :D

Quant à la punition, attention à subir mon courroux si tu oses :P
Voron
Signaler
Voron
C'était ça le colis amazon surprise?
J'avoue c'est de la béte de surprise ça!
Kelun
Signaler
Kelun
Tu es tombé bien bas..

Édito

 

pour : "Le Gamer aux Mains Carrées, l'homme qui murmurait à l'oreille du manque de race"

(Du coup je ne sais pas trop comment je dois prendre cette distinction)

 

Gameblog Community Award de l'article de l'année 2016 pour un post sans texte, c'est sûr, ça fait toujours plaisir, mais c'est quand même assez surprenant.

Ce qui l'est beaucoup moins, par contre, c'est que ce post traite ENCORE de Final Fantasy.

 

Bref, pour de vrais "articles de l'année" passionnants, passionnés, pertinents et bien écrits, allez plutôt lire :

- Migaru

- Noiraude

- Snake_in_a_box

 

 ET QUE CA SAUTE, COMME TIDUS DANS L'INTRO DE FFX !

 

*

 

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris