ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 12/05/17 à 21h33

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Final Fantasy XV.

Ajouter aux favoris
Signaler

 

Quand j'ai appris la disparition de Terry Pratchett, en rentrant d'une journée de boulot particulièrement chargée et particulièrement peu gratifiante (mon quotidien, depuis un an et demi), comme beaucoup d'entre nous, j'ai reçu la nouvelle comme un crochet du gauche en pleine machoire, le genre qui te cueille par surprise et t'envoie au tapis sans te laisser le temps de réagir ou de sauver la face. Puis qui te colle plein de coups de pieds dans les côtes quand tu es plié en deux sur le carrelage.

 

 

On le savait qu'il était malade, pourtant. Des années, qu'on était au courant. Des années qu'on essayait de ne pas y penser et de faire comme si de rien n'était, comme si ce n'était qu'un rhume chronique ou une mauvaise toux. Parce qu'il continuait d'écrire, et d'écrire, et d'écrire sans trêve, on a pu faire l'autruche, se convaincre que son état n'était pas si grave, que son grand oeuvre n'aurait jamais de fin, qu'il écrirait toujours dans dix, vingt, trente ans de ça.

 

Et puis sans que rien ne l'annonce, il s'est éteint, discret, paisible, un sombre jeudi de mars, laissant un vide immense dans le c½ur de milliers de lecteurs désemparés. Avec, pourtant, assez de force d'âme, et assez de courage pour « s'écrire » jusqu'à son dernier souffle, et poser par-là même son propre point final par une série de tweets d'une déchirante beauté.

 

La littérature de l'imaginaire y perd un de ses meilleurs éléments. Peut-être même la littérature tout court.

 

 

Et alors que nous n'étions tous que chagrin, déni ou incrédulité, et que nous parcourions la toile afin de trouver le lien salutaire qui nous annoncerait « you've been RickRolled » - tout en sachant très bien que nous n'en trouverions pas -, je me suis senti l'irrépressible besoin d'écrire. Et de faire écrire. Pour rendre hommage, pour prolonger, pour faire comme s'il était toujours des nôtres, par plumes interposées. Comme s'il vivait toujours. En nous.

 

J'ai donc proposé à celles et ceux qui souhaitaient en faire autant de m'emboîter le pas, afin de constituer un « mur du souvenir » virtuel, sur lequel nous posterions fiction, dessins, témoignages, tout ce qui nous viendrait – et tant pis si ce n'était pas forcément littéraire, ou long, ou directement lié à cette triste nouvelle.

 

L'essentiel, comme souvent, c'était de créer. D'être sincère. De ravaler les larmes, pour certains et certaines.

 

Et de partager.

 

Un mois plus tard, c'est donc ce mur que j'ai le plaisir de vous inviter à découvrir, après avoir moi-même explosé mes propres records et être passé « d'un texte simple et sans fioritures de 2 pages » (rires) à une Arlésienne de 19 qui n'aura eu de cesse de ralentir l'avancée du projet (mes excuses sincères aux contributeurs qui en ont indirectement pâti). Ce qui implique, oui, vous l'aurez compris, qu'il va vous falloir lire, prendre le temps, laisser les chatons de côté - et ce ne serait que justice rendue à Sir Terry. Et puis, qui sait, peut-être l'envie vous en prendra-t-elle de nous rejoindre et de poser votre pierre à l'édifice ? Toutes vos contributions seront les bienvenues (du moment qu'elles respectent certaines exigences minimales, qui sont explicitement détaillées là-bas), ma boîte à MP reste ouverte, alors n'hésitez pas.

 

 

Un grand, grand, grand, pour ne pas dire immense merci à nos Pratchettophiles (ou pas) qui ont répondu à l'appel. A savoir, par ordre alphabétique :

 

Anne-Laure

 

Celim

 

Critobulle

 

Dan

 

Migaru

 

Otaku San

 

RetroPlayerMan

 

Ryuukusan

 

Strife

 

Petite pensée spéciale pour Corto, Locutus et Snake_in_a_box, qui avaient l'idée comme l'envie mais ont manqué de temps (il n'est jamais trop tard, les bros).

 

 

Nous sommes TOUS Terry.

 

 

Pour prolonger :

 

Vade-Mecum, le site (incontournable) du fan-club français.

Un hommage improvisé, rendu à Sir Terry par le sieur Corto (sus-mentionné) et moi-même, lorsque nous avons appris pour sa maladie.

 

Voir aussi

Jeux : 
Discworld
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Narga
Signaler
Narga
Bravo à vous tous :D
Nate Fisher
Signaler
Nate Fisher
Ce que je viens d'en lire est remarquable.
Bravo à toutes et à tous !

Édito

 

pour : "Le Gamer aux Mains Carrées, l'homme qui murmurait à l'oreille du manque de race"

(Du coup je ne sais pas trop comment je dois prendre cette distinction)

 

Gameblog Community Award de l'article de l'année 2016 pour un post sans texte, c'est sûr, ça fait toujours plaisir, mais c'est quand même assez surprenant.

Ce qui l'est beaucoup moins, par contre, c'est que ce post traite ENCORE de Final Fantasy.

 

Bref, pour de vrais "articles de l'année" passionnants, passionnés, pertinents et bien écrits, allez plutôt lire :

- Migaru

- Noiraude

- Snake_in_a_box

 

 ET QUE CA SAUTE, COMME TIDUS DANS L'INTRO DE FFX !

 

*

 

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris