ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 13/02/17 à 19h34

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Final Fantasy XV.

Ajouter aux favoris
Signaler
Les dossiers exclusifs du bimensuel Kojimag'

Cela n'aura échappé à personne, et surtout pas aux fidèles lecteurs de notre magazine : le sourire d'Hideo Kojima, c'est LE buzz un peu fou qui agite la toile depuis quelques jours avec force rumeurs, théories en tous genre et prises de bec musclées, pour le plus grand bonheur des trolls et des fans de la première heure. Angus Mc Millan, citoyen écossais de soixante deux printemps, serait en effet parvenu à photographier l'étrange phénomène, que les spécialistes avaient précédemment qualifié de "légende urbaine tout juste bonne à exciter les cryptozoologues". Une position sans équivoques qui en aura blessé plus d'un ; avant que la diffusion massive, via les réseaux sociaux, du cliché susmentionné n'en vienne à la discréditer, forçant les xénobiologistes à revoir leur copie et à faire leur mea culpa.
 
Une tourmente scientifico-médiatique qui, contre toutes attentes, laisse de marbre celui par qui tout a commencé.
 
C'te nuit-là, racontera-t-il le lendemain de sa "rencontre" au micro de la presse locale, j'sais pas pourquoi, j'ai pas réussi à trouver c'fichu sommeil. Un pressentiment, ou quequ'chose comme ça, comme y disent dans les livres. Vers quatre heures, j'en ai eu marre de m'tourner comme un bedeau sur ma paillasse, alors je m'suis l'vé, je m'suis taillé une bonne grosse tranche de pain, j'y ai collé d'ssus une bonne grosse tranche de lard et j't'ai avalé ça en deux coups de mâchantes tellement il faisait faim. Après ça, je m'suis rincé l'gosier à l'Old Bailey pour m’donner du coeur au ventre et j'ai chaussé mes bottes, histoire d’aller pêcher sur l’Loch, comment que j'fais quand j'ai des insomnies. L'avait pas mal plu la veille, comme toutes les veilles, et ça c'est un temps à poissons, v'voyez ? Sauf qu'y avait une fichue brume dehors, comment que j'en ai jamais vu, une brume à se faire dans l’pantalon, comme si Lucifer en personne l'avait laissé la porte de l'enfer entrouverte, ou un truc dans le genre. J'voyais pas à trois pas, c'est pour ça que j'l'ai pas aperçue tout de suite. L'a d'abord fallu que j'm'installe sur la berge et que j'déballe la canne, pour que j'réalise que queqchose allait pas. Personne vient jamais dans c'coin paumé, et surtout pas à c't'heure. J'avais bien entendu des histoires là-d'ssus mais vous savez c'que c'est, les histoires : on en écoute une, on en écoute deux et après on ose pu sortir d'chez soi d'crainte que l'grand Machinchose vienne vous bouffer les doigts de pieds ou vous sucer la... comment qu'on dit déjà ? La moelle, là, dans les os et tout. Mais sitôt qu'mes yeux y s'sont posé sur elle, j'ai su à quoi qu'j'avais affaire : exactement comme la Marie elle a raconté l'jour où on l'a envoyée chez les barjots, ça r'ssemblait à un homme, mais de petite taille, avec une peau d'une teinte olivâtre, ou p't'ète bien d'un vieux jaune passé comme les citrons quand y restent tout l'hiver à l’extérieur. J'sais pas c'que ça faisait dans la flotte, j'y ai pas d'mandé, j'avais trop les foies pour ça, mais ça m'a regardé de ses yeux bizarres, là, tout fins, en amende, des yeux qu'on dirait qu'ils ont contemplé la fin des temps dans l'plus simple appareil, et puis ça a beuglé un truc du genre "doudiourayekit" et là, sans crier gare, ça m'a sourit. Enfin, j'dis ça, j'suis pas bien sûr, mais en tout cas, j'ai vu ses dents, alors ça s'pouvait bien qu'ce soit un sourire, vu qu'ça m'a pas sauté d'ssus pour me bouffer. Tout d'suite, j'ai sorti l'appareil photo que j'garde toujours sur moi pour faire des selfies quand personne regarde, mais en appuyant sur c’fichu bouton, j'ai voulu m'approcher et mon pied a glissé. J'ai failli filer au bouillon, cul par d’ssus tête, mais j'ai r'trouvé mon équilibre in extremiste, comment qu’on dit. Et quand je m'suis rel'vé, j’vous l’donne en mille, c'était marron, la bestiole avait disparu. Du coup, j’suis rentré direct me r’sservir un Old Bailey pour m’remettre d’mes émotions. Et l'lendemain, exactement comment qu'elle a dit la Marie, au courrier, j'ai r'çue une cassette vidéo bizarre que quand tu la regardes, une semaine après, on t'trouve raide comme Paupaul dans ses bons jours. Mais comme j'ai pas d'magnétoscope, ben j'pense pas qu'ça m'causera trop d’problèmes non plus.
 
Un témoignage troublant, qui donne à réfléchir.
 
Alors, le sourire d'Hideo Kojima ? Qu'en pensez-vous ?
Canular élaboré ou découverte scientifique majeure ?
 
Difficile de se prononcer, quand les experts eux-mêmes s'avèrent incapables de prouver qu’il s’agit d’une supercherie. 

 

 

Ce qui n’empêche pas les plus éminents d’entre eux, comme le professeur Nicolas Cutter, d’avoir un avis bien tranché sur la question :
 
 
Ce sont des âneries. Regardez ce cliché. On le voit très bien, que c'est un Plésiosaure.  

 

 

Aussi le mystère reste-t-il entier. Et sans doute est-ce tout aussi bien. 

Le sourire d’Hideo Kojima n’a, de toute évidence, pas fini de nous faire rêver.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Kelun :

Je confirme : c'est tous les soirs openbar avec consos gratuites si on vient accompagné !


@Khodja :

Hélas, hélas, cent fois hélas, c'est déjà presque la fin des aventures de notre héros des temps postmodernes... :(


@Chris :

Si Poufy nous a bien appris quelque chose hier, c'est que Kojima est TOUJOURS là, avec nous. C'est juste que des fois, il enfile son camouflage optique...
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
M'disais bien qu'il n'y avait pas eu de Koji-poste :lol:
Khodja
Signaler
Khodja
Kojima prends cher ! la suite ! :D
Kelun
Signaler
Kelun
Comme on doit s'éclater dans ta tête. :metal:

Édito

 

pour : "Le Gamer aux Mains Carrées, l'homme qui murmurait à l'oreille du manque de race"

(Du coup je ne sais pas trop comment je dois prendre cette distinction)

 

Gameblog Community Award de l'article de l'année 2016 pour un post sans texte, c'est sûr, ça fait toujours plaisir, mais c'est quand même assez surprenant.

Ce qui l'est beaucoup moins, par contre, c'est que ce post traite ENCORE de Final Fantasy.

 

Bref, pour des vrais "articles de l'année" passionnants, passionnés, pertinents et bien écrits, allez plutôt lire :

- Migaru

- Noiraude

- Snake_in_a_box

 

 ET QUE CA SAUTE, COMME TIDUS DANS L'INTRO DE FFX !

 

*

 

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris