ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 12/11/17 à 13h12

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Kingdom Hearts III.

Ajouter aux favoris
Signaler
Pi.R.Carré - Pour changer d'aire

On a beau dire "jamais deux sans trois" (ou, chez George Lucas, "jamais trois sans six, et plus si affinités avec Disney Entreprises"), je n'ai pas participé à la grand messe communautaire du Noël de Gameblog, cette année. Et bien que d'amers souvenirs de la session précédente ne cessent de hanter mes nuits d'insomnies et mes siestes de treize heures, pour le plus grand bonheur du docteur Hugo Strange qui me suit activement depuis mon internement à Arkham, force est de constater qu'ils n'en constituent pas la raison principale, non. Oh, bien sûr, depuis, je vois des chats partout, et certains miaulent en japonais pour, semble-t-il, me soumettre à des expériences psychologiques plus vicieuses que les line up de chez Compile Hearts, mais ce n'est qu'un détail et il paraît que je m'en sors très bien, compte tenu du contexte et des cadeaux reçus l'année dernière.

Non, la raison principale, outre le fait que, comme tous les six mois, j'ai quitté le site en question, c'est qu'ayant été cré cré méssant avec de nombreux internautes tout au long de l'année (y compris, même, avec des FILLES, alors que j'aurais pu me contenter d'essayer de les pécho, comme tout le monde, ou au moins les considérer comme un sexe faible), ayant fâché plusieurs centaines (laissez-moi rêver, s'il vous plaît) d'adorateurs de Square "veau d'or" Enix, ou contrarié plusieurs milliers (voire supra) de japf... spécialistes éclairés de la culture nippone, oui, je l'avoue, et même je le confesse (car un mot composé de c*n et f*sse ne peut qu'être amusant), j'ai eu peur. Tout simplement.

Peur du jugement du gros bonhomme en rouge (lequel, j'en suis convaincu, n'a pas choisi cette couleur au hasard, mais pour éviter les tâches trop voyantes et camoufler les preuves). Peur qu'il confie ma cheminée à son frère jumeau maléfique, le Père Fouettard, celui-là même qui se charge de punir les enfants n’ayant pas honoré leur part de contrat annuel en matière de sagesse - et autres signes ostensibles de soumission à l'autorité des adultes.

Parce que le Père Fouettard, moi, j'y crois dur comme fer, comme le commandent mes gènes de demi-belge (l'équivalent de Blade, mais avec des moules-frites en lieu et place de penchant pour l'hémoglobine). Alors forcément, dans ces conditions, je n'ai pu que faire profil bas. Mais de toute évidence, je l'ai fait Kurumada-style (pas plus qu'aux trois-quarts, donc) puisqu'en dépit des dispositions prises pour m'éviter tout châtiment, mes péchés ont trouvé leur juste rétribution à rien moins que cinq douloureuses reprises, hiérarchisées en crescendo macabre par ceux que je soupçonne d'être des agents gnomiques au service du bonhomme, mais agissant sous couverture (bien qu'aucun, par bonheur, ne se soit jamais glissé dans mon lit). 



Le mystérieux et cinéphilique Nate Fisher, d’abord, a ouvert le bal des vampires en m'offrant ce qu'il a décrit comme "deux films familiaux célébrant l'esprit de Noël de manière originale et personnalisée", avant d'ajouter "enchantement garanti pour les petits et  les grands". Et de conclure par "en plus, ils recoupent plutôt bien mes voeux de bonne année. Coïncidence ? JE NE PENSE PAS".

 

 

Ce qu'il faut en déduire, je ne saurais le dire, mais j'ai bien l'intention d'éviter pour un temps les promenades en forêt, et de garder un oeil sur mon concierge. Je crois avoir aperçu un sticker Neptunia dans un coin de sa loge. Et l'avoir entendu chanter du Hatsune Miku. Je suis sûr qu'il travaille pour EUX. Oui, eux. ça ne fait aucun doute. J'envisage donc, à moyen terme, de le découper à la hache.

Mesure préventive.



Dans le même esprit (torturé, ou qui demande à l'être), le pourtant jusqu’ici-au-dessus-de-tout-soupçons Kalakoukyam m'a fait parvenir, à son initiative, "une figurine rigololotte à ajouter à ma collec’".

 

 

Rigololotte, tu parles.

Typiquement le genre de figurines qui s'animent la nuit pour aller nouer des lacets, savonner des escaliers, jouer à FFX HD, écrire des piges sur des sites de jeu vidéo ou regarder les DVDs offerts par Nate Fisher. Aussi la gardé-je sous blister, dans l'immédiat (mesure préventive, à nouveau), en attendant d’obtenir l’autorisation par voie préfectorale de l'enterrer dans le jardin commun, assez profondément pour éviter qu’elle ne s’autodéterre au premier solstice de printemps venu.

 

 JE. TE. VOIS.

 

Dommage, cependant, que je n'aie pas de figurine Tidus à lui opposer pour organiser des combats ou un speed datin...

 

 

OH WAIT !

Quel voeu n’ai-je formulé ici ? N’ai-je donc rien appris des visionnages successifs des Leprechaun, Beetlejuice et autre Candyman ? Mais aurais-je pu, seulement, me douter que j’étais dans le collimateur du Benjamin Baker et de la Mrs Lovett de Gameblog (n'ayons pas peur des mots, ayons plutôt peur de ce couple démoniaque), j’ai nommé (vous l’aurez compris) Minmay et SNKForever, lesquels n'ont pas hésité à vendre leur âme immortelle à quelque païenne entité pour pouvoir m'offrir, en contrepartie, cette splendide représentation 3D de Meg Ryan, telle qu'elle serait apparue à l’écran si elle avait décroché un rôle dans Point Break. Figurine moulée à mon intention dans les forges infernales délocalisées quelque part en Chine (c’est la crise pour tout le monde), qui n'a pas tardé à rejoindre la poube... le mixeu... le vide-ord... mon autel dédié à la vénération du grand dieu Final Fantasy (tout superfan en possède un. Pour ne pas dire plusieurs), où elle occupe dorénavant une place d'honneur aux côtés, notamment, de Snow Villiers et du soundtrack collector de l’épisode XIII-2.

 

 

J’en arrive d’ailleurs à me poser de sérieuses questions, à ce sujet. Il n’est pas rare que je me demande si, véritablement, je suis digne de mon statut de hater (n’hésitez pas à me rassurer là-dessus en commentaire).
 
 
La leçon aurait pu s'arrêter là, la punition était déjà, me semblait-il, suffisamment sévère (voire disproportionnée), mais c'était encore sans compter le Kefka de Gameblog, plus connu sous le pseudonyme de Chocolat, dont on connaît les sombres penchants pour la haine, la colère, le chaos, l’anéantissement de toutes choses - à commencer par le Japon (et puis quoi ? Chacun a le droit d’avoir son jardin secret). Par conséquent, pour vous préparer psychologiquement à l’abomination qui va suivre, je vais vous enjoindre, amis (consentants ou non), à imaginer ledit Chocolat tel qu'en ses moments les plus noirs (même si, en ce qui le concerne, le qualificatif n'est que peu adapté), alors qu'il entre dans une innocente boutique de jeux vidéo d’occasion pour y acheter CECI :

 


 

Oui, c’est vraiment le jeu, avec la galette dedans et le livret assorti (les pages collent, d'ailleurs, ce qui implique qu’il a appartenu à un vrai fan de la saga).

 

 
Aux dernières nouvelles, si ce même Chocolat jouit toujours (rien à voir avec Neptunia. Encore que) de sa liberté, c'est uniquement parce qu'on n'a jamais retrouvé le corps (pas toutes les parties, en tout cas) du malheureux vendeur lui ayant proposé "de l'assurer pour deux euros
supplémentaires, parce que c'est un jeu particulier destiné à un public particulier", à quoi ce même vendeur aurait ajouté « un clin d’oeil entendu ». La légende raconte que celui qu’on surnomme, dans les milieux autorisés, « Isaac MF Washington », en a dévoré vifs pour moins que ça, et qu'il n'a pas coutume de laisser des témoins dans son sillage. Pour l'avoir vu jouer à House of the Dead Overkill, je peux attester que cet homme-là, il a la violence dans le sang (des autres). Je ne me rappelle pas l’avoir vu encaisser un seul point de dégât entre le début de la partie et le dénouement (à son avantage). C'est donc avec une lueur malsaine tout à fait normale et pas plus alarmante que ça dans le regard qu'il m'a tendu son offrande sacrificielle next-gen, souillant ma vertu à jamais en ajoutant un énigmatique "tiens. Fais-en ce que tu veux" (l’ai-je imaginé, le clin d’oeil entendu ?).

Aussi ai-je longuement réfléchi à ce que je pouvais en faire de plus pervers et, après des jours de brainstorming, j'ai décidé qu'il n'y aurait rien de plus pervers au monde que de m'acheter une PS3 exprès pour y jouer. Dans l'attente, le jeu a rejoint un autre de mes autels sacrés, celui que je dédie à cette sainte et divine licence – ce qui m'a inspiré de nouveaux questionnements existentiels.

 

 

Ceux-ci s’étant soldés (comme sur Steam, mais en moins démat’) par un SYNTAX ERROR global, et ayant nécessité de ma part un reboot total de la machine, j’en ai déduit que cette fois-ci, ça y était, j’avais payé ma dette à la société.

 

MO-NU-MEN-TALE ERR-EUR, comme me l’a soufflé mon facteur en me glissant un petit paquet dans les mains - un paquet bien inoffensif, en apparence, mais qui contenait ce qui est considéré comme une arme de destruction massive dans plusieurs pays du Moyen Orient. 

Jugez plutôt : un film, oui, mais avec non pas un, non pas deux (c’est pour les faibles)...

 

 

...mais TROIS Ryan Reynolds DIFFERENTS rien que sur la jaquette !

Pouvait-on, je vous le demande, ne serait-ce que concevoir l’existence d’une pareille ignominie ?  Et qui pouvait être assez cruel pour m'envoyer un tel cadeau empoisonné ? Fallait-il y voir une conséquence indirecte de ma rupture houleuse d'avec la méchante reine de Blanche-Neige, le jour de mes huit ans ? Se serait-elle subitement trouvée à cours de pommes Monsanto ; ou aurait-elle décidé de passer au stade supérieur en termes de perfidie ?

 

Curieux, inquiet, rageur, je pose les yeux sur le nom de l'expéditeur, qui m'est étrangement familier. Mais où l’ai-je déjà lu ? Il y a si peu de temps, encore, je l’avais sous les y…

Ha oui, c’est vrai, pardon, il figure sur ma carte d’identité.

Je suis confus.

Il va vraiment falloir que je fasse quelque chose pour ce problème de schizophrénie récurrente, parce que c’est plus possible. D’ici peu, je vais découvrir que je possède aussi un autel « Ryan Reynolds » dans le coin, je le vois gros comme une maison de rédacteur premium. Mais foin de pessimisme.

Dans l'attente (impatiente, j'en suis sûr) d'une éventuelle et prometteuse microcritique, j'invite mon estimé lecteur (au risque de me répéter, ce n’est qu’une expression) à apprécier le talent du bonhomme, qui réussit l’exploit d’être un mauvais acteur jusque sur ses photos, alors qu’il ne bouge pas ; comme en témoignent magistralement les deux premières, respectivement intitulées « surprise surprenante au téléphone » et « c’est la première fois que je porte des – comment vous appelez ça, déjà ? – lunettes, ça me fait tout bizarre ».

Et cependant, bien qu'il s'agisse ici du premier (et dernier ?) film du scénariste de Big Fish, jamais au grand jamais il ne pourra rivaliser avec...



Tout ça pour adresser un IMMENSE et TONITRUANT MERCI, tout ce qu'il y a de plus franc et de plus reconnaissant, à ces généreux bienfaiteurs (moi-même compris, mais rien de neuf sous le soleil sur ce plan-là) pour ces précieux cadeaux qui ont illuminé mes derniers jours de décembre, voire mes premiers de 2014. Cadeaux dont je m'engage à prendre grand soin, ça va de soi. Oh, et Kala, promis, je veillerais à nourrir ta figurine avec de la viande rouge, comme tu l'as suggéré. Ça tombe bien, je crois que Choco a laissé un peu de vendeur Micromania dans mon congélateur.

 

Merci, merci, merci à tous. Vous êtes des amours de Pères Fouettards, mais je ne vous embrasserait pas parce que ça pique (et que, contrairement à ce qu’on raconte, j’ai ma fierté). <3

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Commentaires

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Fouals :

Pour les culottes, il y a Neptunia. Je suis un vrai, moi. Je sous-traite.
Et si tu trouves qu'il manque quelque chose à cet article, c'est que tu n'as pas cliqué sur l'hypertexte de "Isaac MF Washington". ça devrait te plaire... ;)


@Joni :

J'y réfléchis, j'y réfléchis, piégé que je suis dans une boucle de 50/50. Ceci étant, en termes de valeur, tu te fourvoies : à toutes fins utiles, j'insiste ici, le Neptunia est d'occase.


@Choco :

Ben ce serait un peu la pierre philosophale, ce coup-là : transformer le plomb en chevalier d'or ! (oui, il est tard, je fatigue). Mais d'un autre côté, c'est tellement drôle d'avoir ça dans ma collec'... raaaaaaah, j'hésssiiiiiiteeeee !
chocolat
Signaler
chocolat
Le papa Noël, il dit à Liehd qu'il peut en faire ce qu'il en veut, c'était le but initial!! :D
Bon, j'avoue que j'aurais préféré qu'il le détruise, voir même qu'il y joue :genre: , mais comme des personnes pas très saines d'esprits veulent y jouer, soit!!! ;)

@Voron: J'ai caché le machin jusqu'à la dernière seconde devant le vendeur. Je ne voulais pas qu'on me voit dans le magasin avec ça!! @[email protected]
Le coup de l'assurance, c'était comme un high kick en pleine tête!! J'ai du expliquer que non, pas moyen que je rajoute de l'argent dedans alors que j'ai déjà souillé mon compte en banque en achetant ça!! è__é Et que surtout les gamines à moitié à poil, mais non merci!! :P
Joniwan
Signaler
Joniwan
Non j'ai que les deux premiers et le idol PP :P

bah écoute, demande à ton papa noel si ça ne le dérange pas que tu refourgues son cadeau "blague", et on est ok pour l'échange, les deux ont même valeur ^^

bisous :3
Fouals
Signaler
Fouals
Encore un post à like... Avec un slip dedans, tu aurais droit à la home.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Alors imagine Choco ! :lol: Je suis tristesse qu'il n'ait pas filmé ce moment !


@Karas : il y apparaît même trois fois ! C'est dire si ton entrainement a porté ses fruits ! :worship:
Voron
Signaler
Voron
Ca me ferai rougir de honte de me présenter devant un vendeur avec Neptunia moi °°
"N-non c'est pas pour moi ... c'est pour ma petite soeur"
Karas
Signaler
Karas
Quoi ? Ryan Reynolds est évoqué dans ce post ??? Yesssss !!!!! Mon entraînement a porté ses fruits, je suis arrivé à l'occulter totalement de mon esprit *soupir de soulagement* Je me suis inspiré de la Litanie contre la peur des Bene Gesserits B)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Kala :

Oui alors l'arroseur arrosé, dans tout ça, ce sera moi puisque ça risque fort de me trotter dans la tête tout le long du visionnage du film... :lol:

@Karas :

Comment ? Même pas un petit commentaire sur Ryan Reynolds ? :shocked:
J'avoue, quand j'ai déballé son paquet, j'ai éclaté de rire, je ne m'y attendais vraiment pas.
Du coup, bon, je sais qu'il attend que je le brûle, piétine, anéantisse en vidéo, mais le fait de posséder ce jeu m'apparaît si décalé que je n'arrive pas à m'y résigner. Du coup, Joni-sensei m'a placé devant un dilemme que n'aurait pas renié Corneille. Parce que bon, elle est hyper classe, la Myth Cloth de Chrysaor. B)
Karas
Signaler
Karas
Chocolat, quel pervers tout de même !!!! :)
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
Oh putain le "Julien C: The Movie" starring Ryan Reynolds m'a fait exploser ! :lol: :lol: :lol:

Et Choco a fait fort, le bougre. :D
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Vicporc : Pour l'instant, le film fait un bide. Trop de similitudes avec le dernier long métrage d'Harlock. ;)

@Joni : vil tentateur, je suis tenté. O________O
Vicporc
Signaler
Vicporc
Julien C The Movie :lol: :lol: :lol:
Ces cadeaux de dingue :lol:
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Parce que tu voudrais me faire croire que tu ne l'as pas déjà en triple, mmmhhhh ? :D
Joniwan
Signaler
Joniwan
Haha xD
je t'échange l'hyperdimention neptunia contre la myth cloth de krishna xD

Édito

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris