ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 27/02/17 à 13h51

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Final Fantasy XV.

Ajouter aux favoris
Signaler
Carré V.I.P. - Même pas troll ! (ou si peu)

 

 

Mon pote Hironobu, c’est pas un type comme toi et moi. Déjà, parce qu’il est japonais et que du coup, il voit des choses qu’on ne voit pas, et il pense à des choses auxquelles on ne penserait jamais à jeun. Mais c’est pas le genre à pousser des hurlements hystériques sur un plateau télévisé avec un caca en plastique sur la tête, non. C’est plutôt un de ces shoguns en noir et blanc qu’on voit dans les films de Kurosawa :  monolithique, imperturbable, minéral. La couleur en plus.

Tu le connais peut-être de nom, le bougre, ou bien tu l’as dans tes contacts Facebook, ou tu l’as croisé en séance de dédicaces parce qu’il y a des années de ça, tu vois, c’était une célébrité, mon poto, une authentique légende vivante, du genre canonisée avant l'heure - et tant pis si ça fout un beau bordel théologique parce que ce mec, avec sa série Final Fantasy, il a bouleversé l’histoire du jeu vidéo, quand même, avant d’être remercié par son comité d’administration à coups de pompes grande pointure au derrière. Et ça, dans l’indifférence générale.

Mais bon, comme je le disais, c’est un shogun, le gars. Il est pas du genre à se lamenter sur ses succès passés, ou s’indigner qu’on ait fêté les 25 ans de sa création sans lui demander son avis. C’est pas une choupinette, le Bob, il encaisse sans broncher et il va de l’avant. C’est un japonais, un vrai. A l’ancienne. Il a le pare-choc arrière en Téflon et un caractère en acier trempé, du genre qui peut faire sonner n'importe quel détecteur à métaux dans un rayon de 200 mètres. Chaque fois que je le vois en interview, j’ai l’impression qu’il va sortir son sabre sur un thème au koto, et s’ouvrir le bidon pour faire des petits tas méticuleux avec ses tripes. Je le soupçonne, d’ailleurs, d’avoir déjà sauté le pas, psychologiquement parlant. C’est pas humain, d’être si imperturbable. S’il devait faire l’objet d’un film de cinéma, il serait interprété par Sergi Lopez ou par Tcheky Karyo, ça vous pose le bonhomme.
 


Mon pote Hironobu, il est très sociable, pourtant. Mais pas trop. Il accepte tout le monde en ami sur les réseaux sociaux, mais il ne répond jamais à personne. Des fois, il « like », on sait pas trop pourquoi, et sans doute que lui non plus, mais c’est sa manière pudique à lui de resserrer les liens. Ou bien c’est seulement qu’il s’ennuie - en bon shogun qu'il est : tout se passe hors les murs de son château, mais on le laissera pas quitter la salle du trône. Tout au plus lui a-t-on installé internet, histoire qu’il puisse garder un contact avec l’extérieur et qu'on ne soupçonne pas ses héritiers spirituels de l’avoir zigouillé, des fois que le peuple qui l’aime voudrait monter aux créneaux ou aux mâchicoulis.
 
Non parce qu'aimé, il l'est pas qu'à moitié, et c'est pas sans raisons. Tiens, rien que l'autre jour, pour prendre un exemple parlant (et bien que ça rende pas trop à l'écrit), pour son anniversaire, crois-le ou pas, Bob, il se pose pas de questions, il fait pas sa diva : sans qu'on lui demande rien, il clique sur « like » au bas des huit cent et quelques messages postés par ses contacts dans toutes les langues - y compris en Moggle (je le sais, c’était mon message à moi, je me suis d’ailleurs planté dans les déclinaisons), au lieu de fêter ça dignement avec ses proches - si tant est qu’il en ait encore et qu’ils ne soient pas en train de se déchirer en guerres de successions anticipées, pour filer la métaphore 7ème art. Non, il s'est juste contenté d'oublier poliment les commentaires indélicats qui mentionnaient Final Fantasy XIII (ou l'un de ses innombrables dérivés), postés avec l'insouciance de qui n'hésiterait pas à faire signer un DVD d’Alone in the Dark par Frédérick Raynal. Parce qu’il a beau être sympa, l’animal, faut pas trop le chercher non plus. Y'a des sujets tabous. C’est qu’un shogun, ça a son caractère. Et une collection de vieux sabres planquée derrière un paravent.

 

 

Faut pas croire pour autant qu’il l’ait mauvaise ou qu’il soit nostalgique, c’est rien qu’une question de principes : au fond de lui, il est au-dessus de tout ça. Il a un p'tit côté Bouddha, aussi, mon Bob. Il a beau vivre en marge, le monde lui appartient. Il en est revenu, de la course au succès - si tant est qu’il y ait jamais participé autrement que pour la beauté du sport. Sa vocation, la vraie, il l’a découverte sur le tard - et sûrement serait-il complètement passé à côté sans son éviction-miracle de chez Square. Comme quoi le bonheur ne tient parfois qu'à une lettre de licenciement.

Non parce que son truc, à Hironobu - sa passion, son dada -, c’est photographier le ciel et la mer. Il adore ça. Surtout quand il y a des surfeurs dedans. Ça lui fait d’ailleurs un point commun avec les requins mais c’est sans doute le seul, et c’est sans doute pour ça qu’il est à la retraite, maintenant, au lieu de faire joujou toute la journée avec des modèles 3D androgynes interchangeables, à la manière (ou à l'image ?) de ses copains d’avant.
 
Son ordinaire, dorénavant, il  est bleu océan et pourpre crépusculaire, encadré de blanc comme une carte postale dont IL est le héros, et qu’il se plait à partager quasi-quotidiennement sur sa page personnelle. Pas de références aux jeux vidéo, même indirectes : cette vie antérieure-là n'est plus la sienne depuis des lustres - ou du moins, ne le serait plus, si ses admirateurs d’hier avaient l’intelligence de respecter ses choix - ou au moins, de comprendre que pendant qu’ils jouaient, les années ont passé, la terre n'a pas arrêté de tourner, non plus que la routourne.

L’Hironobu qu’ils ont aimé n’existe plus. Il a cédé place au Hironobu qui s’aime et qui n’a besoin de rien d'autre. Comme lui, le champ des loisirs numériques n’a pas cessé d’évoluer, et c'est ainsi que sans trop s'en rendre compte ni trop s'en inquiéter, ils ont fini tous deux par emprunter des chemins différents, pour ne plus se rejoindre qu'à la faveur d'un programme casual pour téléphones portables. Parce que c'est pas tout ça mais mon poto, ce qu’il voulait, c’était raconter des trucs, pas se lancer dans des concours de bits pour savoir qui à la plus grosse équipe de développement. Il voulait titiller l’imaginaire, pas avoir à répondre du moindre aliasing disgracieux.

Mais bon.

N’allez pas penser que c’est le genre d'homme à renoncer sans un combat, une ultime fantaisie ou une dernière histoire : il a bien essayé de persister, de prendre sur lui, de s’adapter aux nouvelles attentes du milieu, mais il a vite réalisé qu’il était inutile de se raccrocher à ce qui n’est plus - ou de chercher à prolonger ce qui n’a plus lieu d’être. Hironobu, il veut pas vivre dans le passé. Seulement il veut pas vivre dans le présent non plus, parce qu'il a pas l'âme commerçante et qu'en plus, il a sa fierté. Il se voit pas trop foutre du boobs et de l'hémoglobine partout. Le fan-service, c'était bon que quand les persos ressemblaient à des lego et qu'il faisait bosser de la caboche.

Alors il jette l’éponge, il passe son tour, il installe le transat, il déroule la serviette, il sort l'appareil numérique, il feint l’amnésie sélective et il recommence à zéro, loin des estrades et loin du coeur. Ou du moins, il s'y efforce ; mais c'est pas toujours simple quand les gens en face vous voient toujours comme celui que vous n'êtes plus, et ne s'intéressent pas à qui vous êtes dorénavant, ramenant le moindre de vos clichés à votre saga fétichece ciel ! Je me rappelle ! Il y en avait un du même genre dans Final Fantasy IX ! Avec des nuages et tout ! Cette coïncidence de folie ! ») alors qu'il n'y a rien de plus générique - ou, cette coïncidence de folie, de plus cliché. Quand ils n'en font à l'occasion de demander si vous allez bientôt mettre The Last Story 2 en chantier... Mais mon pote Hironobu, au risque de me répéter, il est minéral : même s’il lit ça quarante fois par semaine (lit-il seulement ?), il s’en formalise pas, au contraire : il va même jusqu’à liker, parfois, pour ne pas avoir à répondre. Parce que de toute façon, pendant que les fans en question pianotent sur leur clavier à Béthune ou Dunkerque, lui, il surfe à Hawaii - et ça, ça vaut toutes les remises au point du monde. D’un autre côté, il est pas maso non plus, il fait attention : jamais vous le verrez poster une photo de baleine, de surfeur en gros plan ou de sa soirée avec Meg Ryan au bar du Macumba, parce qu’il sait qu’il n’y couperait pas et qu'il pourrait, en représailles, être tenté de couper quand même, mais à grands coups de sabre.

 

  

Alors autant vous dire qu’entre mon bro le shogun et moi, ça n’est jamais allé au-delà
du respect mutuel, relevé d’une pointe d'affection inavouée, toute en pudeur et en non-dits. On sait qu’on est amis (enfin, moi, surtout), c'est écrit sur Facebook, mais on n’en discute pas, vu qu’on ne discute pas, vu qu’on a dépassé le stade superficiel où il faut poser les choses noir sur blanc pour leur donner l'air vrai - comme si le fait qu'il ne sache rien de moi (à commencer par le fait que j'existe) pouvait faire obstacle à la relation privilégiée qui nous unit. Conformisme, quand tu nous tiens...

Et bien que je sois incapable de tenir debout sur une planche de surf (j'ai déjà du mal à tenir debout tout court, sitôt passé l'apéro de 8h du mat'), il y a deux ou trois choses qui sont à ma portée, et je me plais à croire que ne pas demander en boucle quand sort Last Story 2 en fait partie. Même si des fois, c'est dur. Faut avouer aussi que je n'ai toujours pas fini le 1, alors y'a pas d'urgence, pour moi. Au pire, s'il sort jamais, je referais Final Fantasy VI et puis voilà. C'est pas mon propos aujourd'hui.

Mon propos, parce qu'il faut bien y venir, c'est qu'il y a deux semaines de ça, grosso modo, sans qu'on s'y attende l'un et l'autre, ce bel et viril équilibre a volé en éclat l'espace de deux miraculeuses minutes, alors-même qu'il mettait en ligne, pour la toute première fois de l'histoire de son compte (ce n'est pas rien !), une photo de mouette vue de dos à vous couper le souffle. Face à la mer. Et face au ciel. Ceci, sans que personne, dans aucun pays du globe, ne paraisse décidé à faire le rapprochement avec, entre autres, l'exil forcé de Celes sur une île déserte - silence webradio qui, compte tenu du contexte, semblait contre-nature. J'aurais pu, bien sûr, rétablir la balance cosmique en me fendant d'un commentaire approprié mais au nom de notre amitié, je me devais faire mieux que cela. Ni une, ni deux, instinctivement, sans trop savoir ce qui m'arrive, j’enregistre le fichier image, je lance une rapide recherche internet, j’ouvre Paint dans la foulée et je prends trois minutes pour bidouiller ce qui deviendra, sans que je le devine, le ciment à prise rapide de cette si précieuse relation.

Car il m’aura suffit, ensuite, de retourner le résultat à l'envoyeur pour qu’à plusieurs milliers de kilomètres de là et sans aucun délai, quelque part sur une plage paradisiaque dorée au sable fin, dans les feux d'un couchant tout entier appliqué à mettre les muscles des surfeurs en valeur, il lève l'index doucement, sûrement, celui-là-même qui a jadis servi à poser les jalons de titres inoubliables (puisqu’inoubliés), puis le rabatte d'un mouvement vif, précis, expert, sur le clic gauche de sa souris et dans un même élan, enfonce celui-ci à hauteur de "j'aime" - là où les obscurs quidams de la section Gameblag m’auraient fumé la face sans autre forme de procès.

Parce qu’il est comme ça, mon pote Hironobu. Il se fiche bien que la qualité du montage soit médiocre, tant qu’il y a de l'idée, de la passion, un souffle épique. Et c’est ce que j’aime, chez lui : entre génies créatifs, on est sur la même longueur d'onde.

 
Surtout, mon pote Hironobu, c’est en quelque sorte un point fixe dans l’espace et le temps,
pour moi. J'en suis certain : le monde pourrait bien s’écrouler qu’il resterait assis là, sur sa
serviette de plage, à prendre des photos du soleil couchant. Ou de la grosse météorite qui fonce sur lui à vive allure ("it reminds me of Final Fantasy VII, LOL !"). Ou bien peut-être profiterait-il du raz-de-marée créé par l'entrée du bazar dans l’atmosphère pour choper la vague de sa vie.
 
Et de savoir ça, je saurais trop expliquer pourquoi mais à mes yeux, ça a quelque chose de rassurant.

 

Liehd

(Krystaward 2013 du Meilleur Fanboy de jeu vidéo, pour avoir assuré la promotion de Final Fantasy X comme personne, et contribué à le faire connaître auprès du grand public)

 

Eh oui. Mine de rien, grâce à moi, Gameblog a un clic du Maître au compteur.

C'est ça, le pouvoir de l'amitié.

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Commentaires

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
ça lui fera l'occasion d'essayer la p'tite combi sports extrêmes pas dégueu qu'il a dégoté l'autre jour chez Babou. :evil:
Critobulle
Signaler
Critobulle
Tu veux pas demander à ton pote Hiro-Hiro de revenir ? En échange, on envoie Nomura en Islande visiter l'Eyjafjallajökull, il a toujours rêvé de visiter l'intérieur d'un volcan :evil:
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Migaru :

Tu trouves qu'ils sont particuliers, ses goûts vestimentaires ? O________O
Chais pas... A force de regarder des trailers de FFXIII-3 ou de FF XV, je me rends plus bien compte... :lol:

(merci beaucoup, soi dit en passant, c'était le but ! Je suis heureux de l'avoir atteint !).


@Pedrof :

Evidemment. B) Sans quoi ce post blog n'aurait sans doute jamais vu le jour... Et note que l'image étant hébergée sur GB, ça veut dire qu'il est venu "chez nous" le temps d'un clic à cause de moi. B) Je me demande s'il en a profité pour cliquer sur les pubs Zalando...


@Fouals :

Mon commentaire m'a dit de te dire que
KAKAROTTTTTTTOOOOOOOOOOO !
;)
Fouals
Signaler
Fouals
Si jamais je like, ton commentaire passe en mode super sayen.
Pedrof
Signaler
Pedrof
C'est vrai que Sakaguchi en personne a liké ?
Migaru
Signaler
Migaru
Dis donc, il a des goûts vestimentaires particuliers ton pote sur la plage là. Il serait pas un peu androgyne sur les bords ? :lol:

Mais, attends voir... Comme Kuja, dans FFIX !
Oh là là, c'est fou !
Et je ne parle même pas de son design SD.
So FFVII !

(Fort bel hommage, soit dit en passant. ;))
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees

DAT COMBO ! O________O

 

 

172290.png

 

Du coup, je me demande si Sakaguchi likera mon futur imminent article City Hall, pour s'acquitter de l'échange équivalent ?


@Chris :

 

Non mais c'est un blog élitiste, ici, c'est pour ça. On parle de gens que personne ne connaît, qui ont créé des jeux auxquels personne n'a joué. Comme ça, on se sent plus intelligents. Enfin, moi, surtout.

(Ha ben j'ai gagné un prix, je l'exhibe, moi - c'est le cas de le dire -) ;)

 

 

@Snake :

 

ça n'aurait pas été pareil si tu n'avais pas été là. <3

Et merci pour le cours de rattrapage, j'étais un peu rouillé, j'avais fini par mélanger mes cours de Moggle et mes cours de Kweena.

 

 

@Dan :

 

J'ai bien ce genre de photos, mais elles sont trop intimes. Comme les photos de nus dans la gadou. ça ne regarde que nous et notre relation. <3 <3 <3 Mais je posterai bientôt le film sur Youtube.

-Dan-
Signaler
-Dan-
Enormmmme !!! :lol: :lol:

Je suis déçu de ne pas voir une photo de toi partageant une pizza avec HiroHiro (sachant que c'est son passe temps en ce moment, foutre des photos de pizza sur son compte FB)
Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
Ce moment épique B) Content de l'avoir partagé quand c'est arrivé.
Et donc j'ai bien regardé et c'est: kupo, kupo, kupo. kupopo kupopo. La déclinaison est juste, génitif pluriel neutre. 5ème déclianison (niveau cours de 4ème)
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Euhhhhhhhhhhhhhh désolé de débarquer comme ça mais qui est cet Hironobu dont tu parles ?

HS : t'es courant qu'un mec avec un zizi trône sur ton blog maintenant ? que va dire la modération ?
En parlant de modération tu commences bien tard l'apéro quand même...

:ninja:
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Kahn :

Vieux à plein temps, mais troll occasionnel. B)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@PYT :

Tu ris au seul passage de l'article qui n'est pas du troll. :(


@Kala :

Ma tête fait encore plus anxiogène en vrai. B)
Et c'est pas faute de l'avoir dit et redit, que je suis LE superfan de Final Fantasy. re-B)
C'est juste que c'est pas qu'un com', qu'il a liké, c'est une création originale comme celles qu'ils passent sur Canal +. Et ça, ça fait la différence.

Au départ, le post devait se réduire au montage, d'ailleurs. Puis de fil en aiguille, je me suis dit que j'allais m'essayer à un hommage d'un genre nouveau. :)
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Et après, le mec il veut se faire passer pour un vieux troll

:worship:
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
@P.Y.T: On ne peut plus quoter avec le nouveau Gameblog. :/
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
Ta tête fait bien anxiogène sur les photos. Jolis montages. :lol:

Et puis bon, tout ça pour dire qu'au final tu es aussi midinette avec lui que les autres fans. :genre:
P.Y.T.
Signaler
P.Y.T.

entre génies créatifs, on est sur la même longueur d'onde

:lol:

Édito

 

pour : "Le Gamer aux Mains Carrées, l'homme qui murmurait à l'oreille du manque de race"

(Du coup je ne sais pas trop comment je dois prendre cette distinction)

 

Gameblog Community Award de l'article de l'année 2016 pour un post sans texte, c'est sûr, ça fait toujours plaisir, mais c'est quand même assez surprenant.

Ce qui l'est beaucoup moins, par contre, c'est que ce post traite ENCORE de Final Fantasy.

 

Bref, pour de vrais "articles de l'année" passionnants, passionnés, pertinents et bien écrits, allez plutôt lire :

- Migaru

- Noiraude

- Snake_in_a_box

 

 ET QUE CA SAUTE, COMME TIDUS DANS L'INTRO DE FFX !

 

*

 

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris