Kept you waiting huh ?

Kept you waiting huh ?

Par Licius Blog créé le 15/09/11 Mis à jour le 20/12/13 à 20h26

Toi qui entre ici, abandonne tout espoir...

Ajouter aux favoris
Signaler

Noël arrive dans quelques jours, j'espère que vous avez fait tout vos achats pour ceux que vous aimez.

En attendant le 25, j'ai décidé de publié une chanson (connue ou moins connue) chaque jour en rapport avec Noël.

Aujourd'hui, I Wish It Was Christmas Today de Julian Casablancas. Julian Casablancas, connu pour etre le chanteur du groupe The Strokes sortait fin 2009 son premier album solo Phrazes for the Young et profite de la période de Noël pour sortie un single spécial.

 

I don't care what the neighbors say
Christmas time is near
I don't care what anyone says
Christmas is full of cheer
All I know is that Santa's sleigh
Is makin it's way to the U.S.A.
I wish it was Christmas today

I wish it was Christmas today
I wish it was Christmas today, oh, oh
I wish it was Christmas today
I wish it was Christmas today, oh, oh
All I know is that Santa Claus
Don't care about breaking or applying laws
I wish it was, I wish it was,
Wish it was, wish it was, oh

I don't care about anything else
Christmas is almost here
And I don't care what the news man said
Christmas is full of cheer
I don't care about anything
Except hearing those sleigh bells a'ring-a-ding, ding
I wish it was Christmas today
In the good old U.S. of A.

I wish it was Christmas today
I wish it was Christmas today, oh, oh
I wish it was Christmas today
I wish it was Christmas today, oh, oh
 Santa's bringing goodies to the boys and girls
In every nook and cranny of this crazy ass world
I want it, I want it,
I want it, I want it

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

 

Ceux qui fait le buzz depuis Vendredi soir c'est l'annonce Phantom Pain, un jeu qui sort de nulle part développé par le studio Moby Dick Studio. Beaucoup se sont enflammée en pensant qu'il s'agissait en fait de Metal Gear Solid 5. Un des éléments laissant penser cela est le nom de la personne à la tête du studio, Joakim Mogren dont le prénom est un anagramme de Kojima. Mais il s'agissait d'un délire collectif des Kojima-sexuels. La photo de Joakim Mogren vient paraitre sur Internet et elle est d'une vérité aveuglante.

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

|

V

Joakim Mogren

On peut voir une discordance trés claire entre la couleur des cheveux et la pilosité faciale et celle d'Hideo Kojima.

Hideo Kojima

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler

Pour fêter les 25 ans de la licence Megaman et Street Fighter, Capcom a décidé de sortir Megaman X Street Fighter. Il s'agit d'un opus inspiré par les épisodes NES du Blue Bomber. Celui-ci devra affronter une partie du cast de Street Fighter comme Ryu, Dhalsim, Rose ou Blanka et ainsi récupérer leurs pouvoirs. Le jeu a été développé par Seow Zong Hui, un fan venant de Singapour. Ce jeu sera disponible le 17 décembre GRATUITEMENT sur le site Capcom Unity.

Le trailer qui respire le fan-service

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Voila j'ai reçu le colis de mon Père Noël.

Le paquet a un peu morflé durant le trajet, j'espere que le facteur va bien. Colis assez intriguant, d'une certaine taille mais plutot léger. Difficile de dire ce qu'il y a à l'intérieur malgré la technique ancestrale du "secouage-de-paquet-jutsu" (un vétement ? un Poster ?), on va entendre pour savoir.

Merci Père Noël.

Le paquet aprés un long périple où il dut affrontrer une horde de ninja (Colissimo no Densetsu Episode 2)


Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler

Dumb ways to die est une campagne de prévention du Metro de Melbourne en Australie. Campagne prévention sur le danger de tomber du quai et de se faire percuter par un train. Un clip video avec graphisme mignon et une balade musicale nous parle des façons stupides de mourir comme mettre le feu à ces cheveux ou emmerder un grizzly.

Comme toute chose qui fait un peu de buzz sur Internet, on a droit a des remixes. Comme la version avec de vrais personnes qui ont fait les choses de la chanson et une version jeu vidéo avec des paroles revisitées.

Real Life Version

Video Game Version

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
[Comics]

Après la publication de Batman Year One cet été, Urban Comics continue à ressortir les classiques du Chevalier Noir avec The Dark Knight Returns. Sortie le 16 Novembre pour 28 €, cette édition propose l'histoire complète plus une vingtaine de pages de bonus ainsi que le Blu-Ray et le DVD de la première partie de l'adaptation en film d'animation.

The Dark Knight Returns est une mini série en quatre chapitres publiée en 1986. Elle est scénarisée et  illustrée par Frank Miller. Il est important de noter que cette histoire se situe en dehors de la continuité de Batman.


Pitch

L'histoire de situe dix ans après la retraite de Batman, Bruce Wayne a environ 60 ans, il n'y a plus de justicier à Gotham City et le Commissaire Gordon s'apprête lui aussi à partir en retraite. Malgré la disparition des ennemis emblématique de Batman, la situation de la ville a empiré, un nouveau gang appelé les « Mutants » sème la terreur et perpétrant des crimes d'une extrême violence. Ces crimes réveillent le désir de vengeance et de justice de Bruce Wayne que celui-ci a tenté de réfréner toute ces années. Malgré la promesse qu'il s'était fait à lui-même, Batman fait son retour pour combattre les Mutants et retrouver Harvey Dent qui a disparu après sa guérison et sa sortie de l'asile d'Arkham.

L'Essence Moderne de Batman

The Dark Knight Returns est l'une des oeuvres les plus profondes sur le personnage. Loin d'être un sauveur, Bruce Wayne redevient Batman avant tout par fierté, pour se prouver se quelque chose. Sa soif de vengeance et de « justice » font parti intégrante de la personnalité de Bruce Wayne depuis la mort de ses parents, Batman n'est que sa matérialisation. De plus, l'orgueil de Bruce ne se fera pas sans conséquence. N'ayant plus le même corps qu'a ses débuts, Batman n'est plus en mesure de sauver tout le monde et ses interventions seront lourdes en dommages collatéraux. Ce retour viendra défier l'Etat personnifié à travers un vieil ami qui tentera tout pour le stopper. Après avoir stopper ses activités criminelles au moment de la disparition du Chevalier Noir, son plus grand ennemi (Mr J.) retrouvera lui aussi sa raison de vivre et de tuer.

Une Vision de son époque

L'oeuvre de Miller a également une portée politique. Le Gotham présenté dans le livre est le reflet de la situation des USA pendant les années 80 (misère social, guerre froide, pouvoir des médias, etc). L'auteur ayant des opinions très à droite, celui-ci critique de nombreuses choses, la lâcheté des politiques, le manque de fermeté de la justice, la déresponsabilisation des criminels... Les idiologies limites de Frank Miller sont parfois assez caricatural surtout en 2012. Celui-ci récidivera avec la récente sortie de Terreur Sainte, histoire de que Miller proposa à DC comme « Batman contre Al Quaïda » et que celle-ci refusa.

Frank Miller

Le début du Modern Age

The Dark Knight Returns figure parmi les grands classiques du comics, celui-ci est fondateur du Modern Age des comics (avec Watchmen) avec son ton sombre, violent poussant à la réflexion et destiné à un lectorat adulte. Une des forces de l'oeuvre est la plongée dans la personnalité de Batman grâce une superbe écriture et à ces monologues intérieurs qui permet de voir qui est Bruce Wayne.


Conclusion

A titre personnel, j'ai une préférence pour Batman Year One (moins complexe au final), l'aspect politique caricatural et les séquences de télévision très présentes rendent parfois TDKR difficilement digeste. Cependant Miller a le mérite de pousser le Caped Crusader là où peu d'auteur sont allés qui force le lecteur à prendre un peu de recule par rapport au personnage de Batman et à le remettre en question.                                                                                                                                            TDKR est à lire au moins une fois pour ceux qui sont seulement curieux à propos de Batman. Pour les fans, un « must have » à lire et à relire comme un classique du comics.

Quelques mots sur l'adaptation

The Dark Knight Returns Part One traite des 2 premiers chapitres du livre, avec le retour de Batman sont affrontement contre le gang des mutants. Extrêmement fidele à l'oeuvre originale, cette adaptation reprends chaque scène quasiment à la case près. Cependant, le plus gros défaut du film est l'absence des monologues internes qui enlève beaucoup à la profondeur des personnages et à Bruce Wayne particulièrement. J'attends la seconde partie avec impatience, elle traitera des 2 derniers chapitres (ceux que je préfère) avec 2 affrontements au somment.


The Dark Knight Returns Part One

The Dark Knight Returns Part Two

Voir aussi

Jeux : 
Batman
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

L'autre jour est passé un film à la télé qui m'a fait penser au film de Superman qui ne vit jamais le jour.

Suite à l'annulation de Superman 5 en 1992, la Warner qui voulait surfer sur la vague des Batman de Tim Burton décida de « rebooter » en 1993 la franchise Superman. Le nom de ce nouveau projet, Superman Reborn.

Superman Reborn devait mettre en scene le combat opposant l'Homme d'acier à Brainiac (un des plus grand ennemi de Superman) et Doomsday (celui qui tua Superman). Le scénario fut écrit de nombreuses fois notamment car il était trop similaire à Batman Forever.  Une version fut écrite par Kevin Smith (The Clerks) et renommée  Superman Lives. Le film devait être réaliser par Robert Rodriguez (Sin City, Machete, Desperados) mais finalement c'est Tim Burton qui repris le projet et ré-réécrit un nouveau scénario. Enfin le film ne fut jamais validé et il faudra attendre 2005 pour de revoir Superman au cinéma avec Superman Returns de Bryan Singer.

Pour revenir à ce que je disais au début et au but de ce post, ce qui passait l'autre jour à la télé m'a fait en penser à cette vidéo de Kevin Smith qui se prête à l'exercice du Story Telling sur cette expérience de scénariste autour de ce projet. Une vidéo vraiment drôle sur les coulisses des studios hollywoodiens.


Vous saurez quel film était passé à la télé en fin de vidéo

Pour ceux connaissent pas Kevin Smith, c'est à ma base un geek réalisateur amateur qui est devenu un peu par hasard réalisateur et scénariste pour Hollywood et les comics. Il est surtout connu aux US.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
[Comics]

Mes achats Comics de ce mois d'Octobre sont comme très souvent, sous le signe du Chevalier Noir. Au programme Batman Saga # 6, Batman Saga Hors Série - Gates of Gotham et enfin Batman # 13, mon premier en achat VO.

De gauche à droite, Batman Saga #6, Batman - Gates of Gotham, Batman #13 Variant Cover par Capullo.

Death of the Family est le nouvel arc de la série Batman après La Cour des Hiboux. Le numéro 13 est le premier de cette nouvelle histoire et est sorti après le numéro 0 qui fêtait la première année de New 52.

On a droit ici à la même équipe que celle de La Cour des Hiboux, Scott Snyder au scénario et Greg Capullo au dessin. Le back-up de ce numéro 13 est servi par Jock, dessinateur ayant travaillé sur la premier partie de Sombre Reflet.

Ce numéro 13 est un événement car il marque le grand retour du Joker, et celui-ci va s'en prendre aux alliés de Batman. Je ne dirais rien sur les éléments scénaristes pour rien spoiler car ça ne sortira pas tout de suite en France. Tout est bien mené, il y a un vrai tension et une appréhension du lecteur et des personnages face à ce retour.

Greg Capullo prouve actuellement en France son talent avec La Cour des Hiboux, celui-ci est au top avec numéro 13. Concernant le travaille de Jock, je suis pas fan à la base mais son style correspond bien à l'ambiance glauque de ce back-up qui est absolument terrifiant.

 Certains qualifie Death of the Family d'oeuvre déjà culte, tout ce que je peux dire c'est que le potentiel est clairement là et avec le duo Snyder/Capullo, on a confiance. Le Joker est de retour et le fait par la plus grande porte.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler

Hier, j'ai reçu ma commande Amazon. En plus de Rayman Origins sur PS3, j'ai fais l'acquisition du coffret de l'intégral de Spider-Man: The Animated Serie.

 

Spider-Man: The Animated Serie est une série diffusée entre 1994 et 1998. Elle comprends 5 saisons pour un total de 66 épisodes. J'ai regardé cette série lorsque celle-ci était diffusée sur TF1 à la même époque. N'étant pas lecteur de comics à l'époque, c'est cette série qui a fait mon éducation Marvel comme l'avait fait Batman TAS pour DC. En effet, Spider-Man TAS introduit les principaux personnages de l'univers Spider-Man (Alliés, personnages secondaires et Antagonistes) mais aussi de l'univers Marvel en général grâce aux guests.

 

Le casting de guests était assez fourni, le SHIELD, Daredevil, les X-men, les 4 Fantastiques, Iron Man, Captain America, Blade, le Punisher...

 

Un générique Rock'n'Roll qui me réveillait les mercredis matin composé par Joe Perry, guitariste d'Aerosmith.

 Concernant ce coffret, il comprends 11 DVDs avec 6 épisodes par DVD, le tout pour 20 euros (Fiche Amazon). Pour ce qui est des jaquettes et des DVD, c'est le strict minimum, un livret qui fait office de catalogue TF1 Vidéo. Pour les menus des DVDs, c'est le strict minimum avec le visionnage de tout les épisodes d'affilé et le visionnage d'un épisode choisi. Seul reproche que je pourrais faire est l'absence de VOST mais bon, ce sont des DVD destiné aux enfants, donc c'est compréhensible.

 

A titre de comparaison, les DVD Batman The Animated Serie sont clairement meilleur, VOST, Bonus... Mais pour le prix du Volume 1 de Batman, on a l'intégral de Spider-Man. La qualité, ça se paye.

En définitive, cet intégral est uniquement destiné uniquement au visionnage des épisodes façon "Madeleines de Proust". Si vous cherchez du collector avec de belles boites et de bonus à foison, c'est pas fait pour vous et malheureusement, il semblerait qu'il n'existe aucune autre édition que les DVD TF1 Video.

 

Même si en terme de qualité on est loin de Batman TAS, Spider-Man en intégralité pour 20 euros, pourquoi s'en priver ?

 

Voir aussi

Jeux : 
Spider-Man
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler

L'Eden Motel, basé dans le sud de Taïwan, propose une chambe sous le theme de Batman. Avec des bat-symbols dans tout les sens, cette chambre ambiance Bat-cave est je trouve, assez réussie. Concernant le prix, mystere, j'ai cherché sur le site de l'hotel, mais je n'ai rien trouvé (en même temps, c'est en chinois). Si vous faites un tour sur l'ile de Taïwan, vous savez maintenant où passer la nuit avec votre Catwoman ou votre Robin (si c'est votre style).

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Édito

Archives