Kept you waiting huh ?

Kept you waiting huh ?

Par Licius Blog créé le 15/09/11 Mis à jour le 20/12/13 à 20h26

Toi qui entre ici, abandonne tout espoir...

Ajouter aux favoris
Signaler

Justice League - Crise d'Identité (ou Identity Crisis en anglais) sortie initialement entre 2004 et 2005 aux US, ressort en ce mois de Février chez Urban Comics pour 26 euros environs. Scénarisé par Brad Meltzer et dessiné par Rags Morales, l'intrigue de Identity Crisis repose sur le meurtre de Sue Dibny  la compagne d'un membre de la JL, Extensive Man. Un meurtre parfait, sans aucune trace malgré la mobilisation de toute la Justice League. Je ne parlerai pas plus du scénario car il mérite d'être découvert sans avoir été spoiler avant.

Ce qui pourrait paraitre comme un défaut, cette mini série en 7 chapitres ne fait pas la part belle à l'action et aux scènes de bataille à grande échelle. Au contraire, on assiste ici à une sorte de polar intimiste au sein la Ligue de Justice qui révèle une image loin d'être lisse des héros, de leurs relations et leurs quotidiens. Cette série met aussi au premier plan des héros et des vilains d'habitude plus en retrait lorsqu'on parle de la Ligue comme Extensive Man, Atom ou Green Arrow.

Concernant le dessin, il est en lui-même plutôt conforme à ce qu'on habitué à voir mais il le gros point fort de la partie visuelle est  sa mise en scène. Crise d'Identité est riche en scènes marquantes avec des découpages et des cadrages qui mettent en valeur les événements et leurs émotions.

Cette édition Urban comporte un certain nombre de bonus, tout d'abord une histoire en 3 trois numéros de Justice of America de 1979 (#166 au #168). Cette histoire qui date du Bronze Age est présente car elle est évoquée dans le Crises d'Identité et reste dans la thématique du livre l'identité secrète. Une histoire peu kitch qui a son charme, où la Société Secrète des Super Vilains échange leurs corps avant ceux de la JLA. Le second bonus étant les variant covers suite aux divers rééditions le bonus le plus intéressant selon moi, les commentaires de Meltzer et Morales. A la manière du commentaire d'un réalisateur pour son film, le scénariste et le dessinateur, révèle leurs inspirations, leurs intentions sur certaines scènes du comic book.

En conclusion, je recommande à tout le monde, ceux qui connaissent bien DC, ceux qui connaissent moins. Vous apprécierez l'intrigue bien ficellée avec certaines révélations ainsi que des scènes "boulversifiantes" sublimé par la mise en scène.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Archives