Le PoulpyBlog : Musique, jeux vidéo, et les deux en même temps
Signaler
Message à la communauté

 

 

Deuxième jour de la semaine, deuxième partie de mon classement des jeux terminés cette année ! Malgré son statut de « mauvaise moitié du classement », cette partie ne comprend que des jeux que j'ai apprécié, et on entre donc dans le vif du sujet ! Let's go !

 

 



24e --- FIFA Street (PS2, 2005)

 

 

Ai-je besoin de présenter Fifa Street ? C'est un jeu de foot de rue, avec tout ce que ça peut comporter de figures techniques et acrobatiques, de rythme effréné et de tacles bien violents à l'arrière du tibia. Je n'ai joué qu'en solo, donc au mode « Aventure », où il faut créer son équipe petit à petit en recrutant des stars du ballon rond d'il y a 10 ans, et mettre la misère aux crews adverses. Avec Ronaldinho au sommet, et ça, c'est bien.

Ce qui l'a fait monter au classement : le jeu est fluide, beaucoup plus simple à prendre en main qu'un Fifa traditionnel. On s'amuse bien avec, et les commentaires de Kool Shen (oui, de Kool Shen) sont relativement hilarants tant ça change les habitudes. Et comme toujours dans Fifa, l'IA est une réussite, ainsi que la globalité du jeu.

Ce qui l'a descendu : Ca reste un jeu de foot, qui commence à prendre de l'âge qui plus est. Et tout seul, on s'en lasse.

 

 



23e --- Superbrothers : Sword and Sworcery EP (PC, 2011)

 

 

Dans le monde du jeu indépendant, on trouve de tout. Il n'était donc pas impossible de trouver un simili point'n'click très narratif (logique dans ce style), en pixel art, destiné aux tablettes et smartphones, qui se retrouve quand même sur PC. Les 3 à 4 heures de jeu proposées par Sword and Sworcery sont intrigantes, visuelles, artistiques. On est face à un conte de fée moderne, à une interprétation très actuelle de peurs éternelles comme le néant ou encore le Chupacabra. Un jeu que vous apprécierez sans doute, tel que je vous connais !

Ce qui l'a fait monter au classement : Une forte personnalité, des musiques parfaites pour coller à l'ambiance, une dose savante d'humour et de combats pour rythmer le jeu.

Ce qui l'a descendu : Le genre en lui-même, qui limite les possibilités. Il faut quand même ne pas y être totalement réfractaire. Et puis, si le déroulement est cool, confinant presque à la psychanalyse, le tout ne m'a pas incroyablement marqué.

 

 

 

 


22e --- Mario Power Tennis (GameCube, 2004)

 

 

Le premier Mario Tennis, sur Nintendo 64, m'avait fait passer des heures entières d'agréables moments quand j'étais petit, j'ai trouvé sa version GameCube à petit prix et j'ai donc foncé dessus. Et comme souvent avec Mario, on obtient un jeu pour toute la famille qui n'en est pas moins millimétré dans sa conception, et réussi au plus haut point.

Ce qui l'a fait monter au classement : Les jeux Mario sont toujours extrêmement aboutis, celui-ci ne déroge pas à la règle. Plein de modes de jeux, de façon de déclencher des pièges sur le court, des coups spéciaux, une grosse vingtaine de personnages jouables, une IA réussie,...

Ce qui l'a descendu : Je n'ai pas testé le multi, ça tue forcément l'expérience d'un tel jeu. J'ai trouvé le mode 1 Joueur trop linéaire, et les sets ne sont qu'en 2 jeux gagnants donc pas le droit à l'erreur. Finalement, c'est un Mario Tennis 64 avec de meilleurs graphismes.

 

 

 

 


21e --- Goat Simulator (PC, 1er Avril 2014)

 

Un jeu où on incarne une chèvre qui peut faire strictement n'importe quoi en liberté. La porte ouverte au « what the fuck ». Il fallait que je le fasse.

Ce qui l'a fait monter au classement : J'ai ri à outrance tant le jeu est blindé de références en si peu de temps et sur si peu d'espace. On peut tout faire exploser avec une puissance débile, on peut débloquer un certain nombre d'animaux jouables (inutiles pour la plupart, mais ça reste rigolo), les succès Steam sont à crever de rire, et surtout, il y a le simulateur de MMO qui m'a fait perdre un temps fou.

Ce qui l'a descendu : C'est quand même juste une blague. Très agréable pour rire et se détendre, mais n'y cherchez aucun autre but. Il y a des gens qui ont trop fumé derrière leurs bureaux, Goat Simulator est né comme ça, ni plus ni moins.

 

 

 


20e --- Super Meat Boy (PC, 2010)

 

 

Présent dans le cercle très fermé des jeux indépendants devenus cultes, Super Meat Boy est devenu un incontournable du jeu de plate-formes, je ne le présenterai donc pas davantage.

Ce qui l'a fait monter au classement : Addictif, un game design parfait, des musiques top,... Rien à dire, c'est une réussite.

Ce qui l'a descendu : Le die'n'retry, ça me saouuuuuuule ! Moi, quand je meurs 15 fois sur le même saut en 2 minutes, je perds patience. Super Meat Boy a trop joué avec mes nerfs pour être mieux classé, j'y ai vu trop de souffrance.

 

 

 

 


19e --- Transistor (PC, 2014)

 

 

Conséquence directe (ou pas, d'ailleurs) d'avoir terminé Bastion, maigrichon 25e de ce top, j'ai enchaîné avec Transistor, le jeu suivant du studio Supergiant Games. Les règles sont sensiblement les mêmes, on reste sur de l'action typée Beat-Them-All, en 3D isométrique. Et c'est, encore une fois, dans un contexte d'apocalypse dans une ville désormais contrôlée par le « Process » et où les humains sont tués un par un. Mais cette fois, on incarne une chanteuse qui a perdu sa voix.

Ce qui l'a fait monter au classement : Tous les éléments qui m'ont gêné dans Bastion sont revus vers l'amélioration. Des combats plus stratégiques et moins brouillons, une bande son magnifique, il est beaucoup plus facile à mon sens d'être happé par Transistor qui méritait d'être bien au-dessus de son prédécesseur.

Ce qui l'a descendu : Les saynètes de déplacement en moto et autres véhicules... Quel intérêt ? Aussi, loin de moi l'idée de vous spoiler la fin, mais j'ai eu du mal à l'encaisser. Et surtout, SURTOUT, cette maudite narration que je n'aime décidément pas et qui est grandement responsable de cette petite 19e place, pour un jeu pourtant bien réussi.

 

 

 

 

 

 

Demain, on arrive au milieu du classement, et vous allez encore être surpris par certains choix peu communs. Surtout quand on met Bastion 25e et Super Meat Boy 20e. Allez, bises !

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Super Meat Boy quoi. Nom de dieu. Saleté de végétarien !!
Prima
Signaler
Prima
Alors je vais t'écouter o/ Merci
PoulpyBlast
Signaler
PoulpyBlast
Prima, je te le conseille, oui. Perso j'ai eu du mal à accrocher (surtout à Bastion mais bon, je vais pas me répéter), mais ça reste de très bons jeux. Profite des soldes, ça fait partie des jeux à faire dans sa vie :)
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
La tristesse.
Prima
Signaler
Prima
Bastion et Transistor sont en soldes sur Steam .w. Tu me conseils de prendre les deux d'un coup ?

Le PoulpyBlog : Musique, jeux vidéo, et les deux en même temps

Par PoulpyBlast Blog créé le 04/05/12 Mis à jour le 26/12/15 à 15h09

La musique des jeux vidéo, une culture bien méconnue. Heureusement que le PoulpyBlog est là ! Du connu, du moins connu, des analyses, des découvertes, des podcasts, des réinterprétations,... Bienvenue au croisement entre deux arts !

Ajouter aux favoris

Édito



Bienvenue sur le PoulpyBlog, blog musical et vidéoludique !


Au programme donc, dissection et décryptage de musique de jeux vidéo, parfois seulement du partage (et c'est déjà pas mal !), souvent jeu par jeu, des podcasts, des remixes, du nanar, et bien plus encore !

Libre à vous d'’ajouter les informations manquantes et de faire quelques précisions qui pourraient m’être utiles, c'est par ailleurs l'un des buts de ce blog !

L'auteur du PoulpyBlog a remporté le Krystaward 2013 de la meilleure métamorphose !


Elu "Meilleur blog artistique" de 2014 !

 

 


avec Vicporc et Onink

Episode 17 : sorti début Avril 2014


Aimez-nous sur Facebook !
Suivez-nous sur Twitter !






Bayonetta (Wii U)
Tetrobot & Co (PC)

 



Shovel Knight
Bioshock Infinite
Final Fantasy 9
Superbrothers : Sword and Sworcery EP





...en 2011 :

Alcahest --- Baten Kaitos --- Chrono Trigger --- God of War 3 --- Fire Emblem : Path of Radiance --- Soul Blazer --- Tales of Phantasia --- Tales of Vesperia --- Terranigma --- Virtua Tennis 4 --- Xenoblade Chronicles

...en 2012 :

Act Raiser --- Atomix --- Fairytale Fights --- Final Fantasy 10 --- God Of War --- God Of War 2 --- Kingdom Hearts --- Kingdom Hearts : Chain of Memories --- Moments of Reflection --- Muramasa : The Demon Blade --- Pandora's Tower --- Plok --- Prince of Persia : les Sables du Temps --- Rayman Origins --- Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars --- VVVVVV --- Zelda Skyward Sword

...en 2013

Antichamber --- Banjo-Kazooie --- Beyond Good & Evil --- Bioshock 2 --- Blocks That Matter --- Cookie Clicker --- Duke Nukem 64 --- Fez --- Final Fantasy 7 --- Gunpoint --- Half Life --- Hotline Miami --- Journey --- Metroid Prime --- Okami --- Rayman Legends --- Shadow of the Colossus --- Soul Calibur 2 --- The Binding of Isaac --- The Lost Vikings --- The Wonderful 101 --- Timesplitters 3 : Future Perfect --- TMNT Turtles in Time --- To The Moon --- ZombiU

 

...en 2014

2048 --- Baldur's Gate Dark Alliance --- Braid --- Child of Light --- Donkey Kong Country : Tropical Freeze --- Dust : An Elysian Tail --- Fahrenheit --- Faster Than Light --- Final Fantasy 6 --- Giana Sisters : Twisted Dreams --- Gravity Duck --- Guacamelee --- ICO --- Kingdom Hearts 2 --- Luigi's Mansion 2 --- Mario Kart 8 --- Metal Gear Solid --- Pikmin 3 --- Pokemon Y --- Portal --- Portal 2 --- Professeur Layton et l'Héritage des Aslantes --- Ratchet & Clank --- South Park : Le Bâton de la Vérité --- Super Mario 3D Land --- The Swapper --- Thomas Was Alone ---Tiny and Big : Grandpa's Leftovers --- Towerfall Ascension ---  Zelda : A Link Between Worlds

 





Code ami Wii : 1893-3870-5714
Code ami 3DS : 5472-7948-5691
Pseudo Nintendo Network (Wii U) : PhylloxPoulpe

Ma chaîne Twitch





Découvrez mon travail en tant que compositeur de musiques de jeu vidéo


Et retrouvez-moi sur scène avec mon groupe de metal Antropofago :

  • Juillet 2015 @ Tolmin, SVN (Festival Metal Days)
 

Archives

Favoris