Le PoulpyBlog : Musique, jeux vidéo, et les deux en même temps
Signaler
Un article, un jeu (Musique)

Salut à tous !
Le PoulpyBlog revient du royaume des morts le temps de quelques articles, nouveaux et qui sentent bons.

Si vous étiez là du temps des débuts du blog, il y a 5 ans de ça, vous souvenez peut-être d'un article d'analyse sur la musique de Secret Of Mana. Il est plus que grand temps d'en écrire la deuxième partie aujourd'hui.
Parce que bon, bien au-delà des divagations philosophiques de ma jeunesse, il me parait également nécessaire d'aborder Secret Of Mana de manière rationnelle : qu'est-ce qui rend sa musique aussi unique ? Qu'y avait-il dans la tête d'Hiroki Kikuta, également compositeur pour Seiken Densetsu 3, Koudelka ou encore Soul Calibur 5, lors de l'écriture de ces morceaux ?

Pour trouver la réponse, il va falloir téléphoner à Frédéric Lopez parce qu'on a de la route...

 

Voyage en terre inconnue : Bali, Papouasie et Fort Mana



Ah ben tiens, "The Oracle" ! Il est encore là ce morceau, que j'avais déjà disséqué il y a 5 ans, en évoquant l'hypnose qu'il exerçait sur le joueur, à la manière de Thanatos hypnotisant la population de l'Empire.
Cette sensation d'hypnose dans la musique vient de nombreuses couches de sons qui se superposent et font frétiller le cerveau car trop d'informations. C'est impressionnant, ça nous enveloppe, ça prend l'ascendant sur nous.
Il s'avère que "The Oracle" est ouvertement inspiré du "Kecak Monkey Chant", un chant traditionnel à Bali, en Indonésie :

 

 

Toujours pour évoquer la présence de Thanatos, mais cette fois dans ses temples de Pandora et Nordia, le morceau "Ceremony" est également composé à partir du folklore indonésien, une musique nommée le gamelan, façonnant définitivement l'identité musicale du personnage énigmatique de Thanatos.

 



Et attention, le voyage n'est pas fini. En poussant un peu du côté de la Papouasie voire de la Micronésie, on peut retrouver des percussions basées sur des poly-rythmes peu habituels dans nos contrées, qui ont servi à Kikuta pour composer "Dancing Animals", thème du village champignon de Bolet.

 

 

 

Tu connais la blague sur l'Arbre Mana et la baleine ? Elle est lourde ! HAHA

Egalement entendue durant le speech du roi de Bolet quand il évoque les légendes, et à nouveau quand les héros atteignent l'Arbre Mana à Puritas, "Fear of the Heavens" est avant tout la musique d'introduction du jeu, celle de l'écran titre, celle qui a fait frissonner tout le monde.

 

 

Vous entendez ce souffle au début ? Il s'agit en réalité d'un chant de baleine, cette baleine étant l'incarnation de l'Arbre Mana, de l'aveu même d'Hiroki Kikuta, qui explique en 2014 :
"Je voulais que ce morceau ressemble à la toute première image de l'opening, qui montre l'Arbre Mana immense, paisible, dominant tout le paysage, au même titre que les baleines, aussi tranquilles soient-elles, dominent les océans. Je voulais donc ce chant de baleine en ouverture, pour incarner la voix implorante d'un Arbre Mana éternel."
Finalement, c'est tout le morceau qui sonne comme une ode à l'arbre divin, et au paysage sauvage et resplendissant : l'écho très prononcé des premières notes, la mélodie fébrile et douce de la flûte, puis les cordes deviennent puissantes et grandioses, appuyées par un clavier aigu et dégoulinant, rappelant la pluie rafraichissante.

D'ailleurs, autre anecdote, le nom japonais de "Fear of the Heavens" se traduit plus littéralement par "Angel's Fear". La chanson d'ouverture de Seiken Densetsu 3, suite de Secret of Mana, est la même mélodie en plus lent, et s'appelle "Where Angels Fear To Tread". Et il se trouve que Hiroki Kikuta a fait plus tard une référence délibérée à ces morceaux sur la BO de Soukaigi, en nommant un morceau "Angel's Fear Again", tout en espérant que les fans de Secret of Mana repèrent le clin d'oeil.

 

Mystique mystère

Pour terminer, évoquons les morceaux ésotériques que sont "Mystic Invasion" et "Whisper and Mantra", basés sur la même mélodie.

 

 

Plusieurs musiciens ont essayé, sans succès probant, de reprendre ces morceaux, voire simplement de les comprendre, et ont eu le mal de tête de leur vie. Et pour cause : ce morceau est basé entièrement sur des quartes, créant des accords plutôt compliqués à comprendre. Et ce, d'après Kikuta, dans un but bien précis : exprimer le mystère. Car le mystère, c'est beau. Mais le mystère, c'est dur à comprendre pour la plupart des gens, aussi. Aussi, la partie batterie / rythmique de "Mystic Invasion" est remarquable car elle est particulièrement difficile à jouer sur un vrai instrument, étant en même temps calme, groovy et rapide, et adoptant des signatures très étranges, laissant entendre que le mystère, c'est aussi l'imprévisibilité. Le pari est un succès, et "Mystic Invasion" est inoubliable.

 

__________________________________________________________________

 

Pendant ce temps, j'ai recommencé Secret Of Mana pour la 400e fois au moins et je m'apprête à en recoder des morceaux en C++ pour m'entrainer dans mon coin. Ce jeu a vraiment quelque chose d'unique sur tous les points. Allô, l'office du tourisme de Jakarta ? C'est pour une réservation !

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Secret of Mana (original)
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Un article, un jeu (Musique)

 [La parution originelle de cet article date de Mai 2012, mais la suite arrivant bientôt, un petit rafraichissement s'impose]

Nom : Secret of Mana
Année de sortie : 1994 (1993 au Japon)
Support : Super NES
Genre : RPG
Editeur : Square
Développeur : Square

Compositeur de la musique : Hiroki Kikuta

(J'ai pris soin de cacher les infos concernant la fin du jeu sous spoiler)
_______________________________

S'attaquer à un jeu comme Secret Of Mana n'est pas une mince affaire, puisqu'il est considéré comme l'un des meilleurs jeux de tous les temps par de nombreux gamers. Sauf que moi aussi, j'adore ce jeu, et surtout j'adore sa BO, donc une petite analyse s'impose.
De son titre originel « Seiken Densetsu 2 », ce qui veut dire « La légende de l'épée sacrée », Secret Of Mana a été vendu à (seulement, en fin de compte) 2 millions d'exemplaires à travers le monde. Si vous cherchez le premier "Seiken Densetsu", aïeul de Secret Of Mana donc, vous le trouverez en Europe sous le nom de "Mystic Quest". De même, si vous cherchez la suite de Secret Of Mana, vous aurez plus de chances de la trouver sous son nom japonais, "Seiken Densetsu 3", puisque cette suite n'est pas sortie en Europe pour notre plus grand malheur.

Secret Of Mana respecte pas mal de codes du RPG dans son scénario de base : vous incarnez un garçon qui trouve une épée sacrée alors qu'il n'a rien demandé, il la retire de son socle, les monstres apparaîssent, il faut les buter, une fille et un elfe magicien viennent vous aider. Normal, jusque là.
C'est en avançant dans le jeu que la tournure devient intéressante. On y rencontre Thanatos, un sorcier aux noirs desseins, qui s'amuse un peu à contrôler la population, puis l'Empire, une organisation légèrement despotique régnant sur tout un continent qui s'appelle, comme son nom l'indique, l'Empire.

La musique est l'oeuvre d'Hiroki Kikuta, qui, au même titre que Daniel Radcliffe dans Harry Potter, verra à jamais son nom collé à celui de sa principale réalisation. Il n'est en fait connu QUE pour la BO de Secret Of Mana, poussant le vice jusqu'à composer un remix de 50 minutes qui tient sur un album entier, appelé "Secret Of Mana +", dans lequel Kikuta part des thèmes du jeu pour créer quelque chose de totalement différent, une réelle oeuvre musicale où la BO devient secondaire car n'apparaissait qu'à certains moments clés.
Pour l'anecdote, un autre grand nom de la musique de jeux se glisse discrètement sur Secret Of Mana, puisque les Sound Effects ont été composés par Yasunori Mitsuda, compositeur de la BO de Chrono Trigger entre autres.
 
Et les 44 pistes de cette bande son, désormais culte, colle à merveille à l'ambiance que dégage le jeu. En l'occurence, au-delà des traditionnelles musiques de plaine, de montagne, de boss, etc... On retrouve des thèmes hypnotiques, nostalgiques, aimants (du verbe "aimer", pas 'aimanter", n'est-ce pas !) qui témoignent de l'emprise et de l'influence qu'une personne peut avoir sur d'autres, sur le monde entier, sur les cerveaux d'un peuple ou sur le coeur des individus qui nous sont chers, nous poussant à commettre des actes sacrificiels ou désespérés.
 
 
Par ailleurs, il faut bien étoffer sa thèse, donc attention :
 
 
******************** ALERTE AU SPOILER *******************
 
 

CHOIX N°1 : NOW FLIGHTLESS WINGS



J'ai choisi de commencer par le thème qui illustre le mieux ce que je disais précédemment. Il est joué lors de la dernière cinématique du jeu, après avoir vaincu le boss de fin.


Ce thème commence par un ensemble harmonique d'une certaine tristesse, d'un certain désespoir, où les personnages comprennent que Tom, le fiancé de la fille, est mort, et que l'elfe est retourné dans son monde donc qu'ils ne le reverront plus jamais. Cependant, après 1 minute, la musique devient douce et calme, correspondant au moment de l'animation où la neige commence à tomber : ce sont les cendres du Démo Mana, le boss de fin, qui retombent sur terre sous forme de flocons. Le Démo Mana est un dragon de la même espèce que notre ami Flammy, et qui se retourne violemment contre l'influence maléfique du Fort Mana sur le monde, mais dont la puissance ravageuse risquait de raser complètement ce même monde de la carte.

En clair, les trois disparitions résultent d'un sacrifice. Mourir, ou quitter ses amis, pour permettre au monde de vivre : Tom se suicide pour permettre aux héros de buter Thanatos qui n'a plus d'enveloppe corporelle, l'elfe sacrifie sa présence auprès de ses amis pour leur permettre de vivre. Dans le cas du Demo Mana, c'est un peu plus compliqué. C'est un être pur qui s'est exagéremment retourné contre l'impur. Il fallait le tuer, malgré les conséquences et les choix moraux, pour espérer survivre. Le sacrifice n'est pas autogéré mais ce sont les héros qui en font le choix. Choix payant puisqu'en plus d'un monde sauvé, les cendres du Demo Mana se répandent sur la terre comme pour symboliser qu'il était l'incarnation de celle-ci. On peut parler d'une forme de vie après la mort, peut-être

Le jeu comporte d'autres actes de sacrifice qui n'ont pas de lien avec cette musique (le sacrifice de Dryade, par exemple)

Je sais, pour faire dire autant de choses à 2 minutes de musique, faut avoir un léger pet au casque...


CHOIX N°2 : THE ORACLE


Voici le thème totalement hypnotique de l'avant-dernier combat du jeu, celui contre Ténébro.

Ténébro est la réelle forme de Thanatos, le grand méchant du scénario. Ce sorcier a réussi à manipuler la quasi-totalité des peuples en exerçant une certaine forme d'hypnose : la première, très concrète, sur les habitants de la ville de Pandore, permettant à Thanatos de prendre le contrôle total des personnalités d'Anna et de Tom, deux proches de l'héroïne du jeu (la fille qui accompagne le héros, si vous voulez), et ainsi influencer le comportement de celle-ci. La deuxième, plus sournoise, a permis au sorcier de tirer discrètement les ficelles de l'Empire, lui permettant notamment d'élever le Fort Mana pour arriver à ses fins démoniaques.

La mélodie extrêmement hypnotique (c'est vraiment le mot) du thème de Ténébro évoque tout cela : son emprise et son influence vicieuse sur les gens.

Tant que j'y suis, je vous propose d'écouter une reprise de "The Oracle" en version metal, réalisée par l'un de mes amis qui compose sous le pseudonyme d'Innerside. A une époque où je voulais adapter toute la BO de Secret Of Mana en metal, j'ai voulu lui laisser ce morceau, il a pondu ceci en 2 semaines : http://www.reverbnation.com/play_now/song_6104147


CHOIX N°3 : SECRET OF THE ARID SANDS


Rien à voir avec la trame globale de ce billet, ce choix est purement musical. Il illustre vos péripéties dans le désert de Kakkara, et je le trouve parfait dans son utilisation.

______________________________________________________________

Si vous souhaitez écouter d'autres morceaux de cette BO, allez-y les yeux fermés car elle est superbe, mais voici mes préférences parmi les non-citées :
* Meridian Dance (le thème du combat contre le dernier boss)
* Still of the Night (que j'ai failli mettre, c'est le thème de Puritas)
* The Second Truth Is From The Left (générique de fin)
* Danger (musique des boss)
* Fear of the Heavens (thème de l'écran-titre)

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Signaler
Original Sound Bloggers (Musique)

 

Salut Gameblog !

Il s'est passé 7 mois entre ces deux épisodes... Dont un juste à monter celui-ci ! Sacrée épopée que ce podcast, hein ?

Voilà ce qui arrive à forcer de tirer sur la corde ! Pour cette raison, l'équipe d'Original SOund Bloggers tire sa révérence avec ce 17e épisode exceptionnel. Longueur d'émission doublée, le retour du roi Onink, une sélection musicale aux petits oignons comme d'habitude... De quoi, je l'espère, vous satisfaire une dernière fois !

Cet épisode ne sera pas publié sur iTunes suite à des problèmes de stockage. Je vous laisse le déguster ci-dessous !



ou ici : http://www13.zippyshare.com/v/8UJuyINF/file.html

Merci à tous de nous avoir suivi, sur Facebook et sur Twitter  également !

 

Bonne écoute :)

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler

Salut les amis !

Post de blog un peu exceptionnel puisqu'il est destine à vous apprendre que le premier jeu de mon studio, Spirit of War : The Great War, sort aujourd'hui sur Steam ! Il sera en ligne vers 17h de ce que je sais. Versions PC et Mac uniquement pour l'instant, les versions iOs et Android devraient suivre en Avril.

Oui en fait, quand je dis "mon premier jeu", c'est légèrement exagéré car je suis arrivé chez G-Old en fin de production et que je n'ai fait que très peu de choses dessus. Mais bref, parlons du jeu !

Il s'agit d'un jeu de stratégie, au tour par tour, à la Advance Wars. Le but étant de remporter les 24 batailles contre l'ennemi, dans le contexte de la Première Guerre Mondiale (vous incarnerez au choix l'Alliance ou l'Entente).
Un jeu édité par Bulkypix, dont je vous laisse le trailer ci-dessous :

 

Voilà ! Spirit Of War est disponible MAAAAAIIIINTENANT, au prix de 15¤ environ ! Et vous êtes au courant !

Ajouter à mes favoris Commenter (1)


Signaler
Message à la communauté


Deux semaines se sont écoulées depuis l'ouverture des votes. Vous avez été 25 à voter, ce qui est moins que l'an dernier comme attendu, mais il est donc temps de passer aux résultats et à la distribution des prix !

Quels ont été les meilleurs blogs dans leurs catégories respectives en 2014 ? Vous attendiez la réponse, la voici !


EDIT DE DERNIERE MINUTE :
S'il y a des awards l'an prochain, je vous demanderai de ne pas voter à la dernière minute. J'ai du décaler la sortie de l'article pour des votes inattendus reçus ce matin, des gens ont vu l'article à l'heure prévue au départ (bug de Gameblog :/) et, par conséquent, des résultats erronés... Mea culpa certes, mais vous aviez 2 semaines...

 _____________________________________________________________________________

Le titre de Rookie de l'année 2014 est attribué à ... deux ex-aequo !

Suzukube
pour   SuzuKube

etAskaelle
pour   La ptite joueuse

avec 29,2% des voix chacun

Rookie de bronze : Banjo Guy Ollie (20,8%)

 

 _____________________________________________________________________________

 

Le titre de Newseur de l'année 2014 est attribué à :

Dans Ton U Wii U
pour  
Dans Ton U
avec 63,7% des voix

Newseur d'argent : Suzukube (22,8%)
Newseurs de bronze : Kadaj68, Nintenboy et Platon21 (4,5% chacun)

 

 _____________________________________________________________________________

 

Le titre d' Humoriste de l'année 2014 est attribué à :

Snake_in_a_box
pour   Intrigue

avec 39,1% des voix

Humoriste d'argent : Migaru (26,1%)
Humoriste de bronze :  Critobulle (17,4%)

 

 _____________________________________________________________________________

Le titre de Critique de l'année 2014 est attribué à :

Voron
pour   Fin Alternative

avec 42,9% des voix

Critique d'argent : Le Gamer Aux Mains Carrées (19%)
Critiques de bronze: BlackLabel et Pedrof (14,3% chacun)
 _____________________________________________________________________________


Le titre de Plume de l'année 2014 est attribué à :

Snake_in_a_box
pour   Intrigue

avec 65,2% des voix

Plume d'argent : Le Gamer Aux Mains Carrées (17,4%)
Plumes de bronze :  Dan et Oliveroidubocal (8,7% chacun)

 

 _____________________________________________________________________________

 

Le titre de Blog Artistique de l'année 2014 est attribué à :

PoulpyBlast
pour   Le PoulpyBlog

avec 39,1% des voix

Blog artistique d'argent : Vicporc (21,7%)
Blog artistique de bronze :  Banjo Guy Ollie (17,4%)

 

 _____________________________________________________________________________

 

Le titre de Rubrique de l'année 2014 est attribué à :

Critobulle
pour   Feuilleton

avec 39,1% des voix

Rubrique d'argent : "La Pin-up du dimanche" de Joniwan (21,7%)
Rubriques de bronze : "Eighties le Podcast" de Nikolah, et "Jeux sexistes" d'Anti-sexisme et Jeu Vidéo (17,4% chacun)

 

 _____________________________________________________________________________

 

Le titre suprême de BLOG DE L'ANNEE 2014 est attribué à :

...

...

 

Dans Ton U Wii U
pour  
Dans Ton U
avec 40,9% des voix

Blog 2014 d'argent : Snake_in_a_box (36,3%)
Blog 2014 de bronze :  Donald87 (13,6%)

 

 

 

Encore merci à tous pour vos votes, félicitations aux lauréats, et bonne année blogueuse 2015 !

Ajouter à mes favoris Commenter (21)

Signaler
(Jeu vidéo)

On y est ! Après tant de suspense, voici mon top 5 des jeux que j'ai fait et finis en 2014 ! En toute subjectivité certes, mais on touche le haut du panier !
Aussi, à ce niveau-là, classer les jeux devient très difficile. C'étaient tous de potentiels n°1,  j'ai beaucoup hésité, et puis finalement le coeur a parlé !



5e --- Super Smash Bros Wii U (Wii U, 2014)

Malgré sa sortie tardive cette année, Super Smash Bros Wii U est incontestablement l'un des jeux phares de l'année, sinon le seul et unique. Tant de défis à relever, de combattants aux expressions faciales précises, de modes de jeux à tester, de nouveaux objets... Décidément, la licence vieillit comme le bon vin et c'est un plaisir quotidien d'allumer la console. Un regret quand même, la disparition du mode "Aventure" de SSB Brawl. Mais bon, avec 48 persos jouables, on peut leur pardonner ça.



4e --- To The Moon (PC, 2011)



Je triche un peu car j'ai fini ce jeu en 2013, mais après Noël, ce qui ne m'a pas donné l'occasion d'en parler. J'ai beaucoup hésité sur le classement que j'allais réserver à To The Moon. 1er, 2e, 10e... Je pense qu'il est à sa place ici, au pied du podium.
Juste au pied car concrètement, le gameplay est inexistant : il s'agit d'un simili point'n'click ultra simple et guidé au possible. Mais justement, dans To The Moon, on se fout du gameplay. Le peu d'interactivité ne sert qu'à embriguer un peu plus le joueur dans une histoire bouleversante. D'une qualité narrative extrêmement rare, ce jeu est beau et précieux. Et je l'avoue, j'ai pleuré à chaudes larmes comme jamais face à une oeuvre artistique, le thème abordé me touchant particulièrement.

Bref, amis des belles histoires, je vous conseille To The Moon, vous ne le regretterez pas.


3e --- The Swapper (PC, 2013)


On arrive sur le podium avec l'excellent The Swapper, puzzle-game au concept bien pensé et à l'identité unique. Sur des décors tous faits en pâte à modeler par une toute petite équipe de prod, vous avancez en créant des clones, en laissant vos anciens "vous" raides morts derrière vous. L'histoire est parfois légèrement incompréhensible, mais elle fait mouche. Un jeu très beau, très fort, très intelligent. A tester d'urgence.

 


2e --- Towerfall Ascension (PS4, 2013)



Les "Lethal League", "Hidden in Plain Sight" et autres "Gang Beasts" ont beau être des jeux parfaitement réussis et délirants, Towerfall Ascension est clairement celui d'entre eux à pouvoir prétendre concourir dans la division supérieure des Smash Bros et consorts. Le mode "un joueur" présente assez peu d'intérêt et il n'est pas permis de jouer en ligne, mais le multijoueur local est un parfait petit bijou, agréable à prendre en main, relativement complet et surtout extrêmement addictif. J'aurai passé de nombreuses soirées dessus cette année avec mes potes à se tirer des flèches dans la tête, pour autant d'excellents moments.

 


1er --- Final Fantasy 6 (Super NES,  1994)


Mon champion de 2014, parce que ce jeu possède absolument tout : le scénario, les personnages forts, les scènes cultes, les combats épiques, les musiques inoubliables, la beauté du pixel art... Et tout ça il y a 20 ans, sur une petite cartouche de Super NES. Je ne rajouterai rien de plus : Final Fantasy 6 est un putain de monument, que je regrette de n'avoir pas découvert plus tôt.

 

Merci d'avoir suivi ce modeste top. Le PoulpyBlog va pouvoir continuer à se reposer... Pour, pourquoi pas, faire autant de bons jeux en 2015 :)

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Message à la communauté



Voilà, malgré le faible nombre de candidatures et de noms proposés, on y est arrivé, et il est temps de découvrir quels sont les blogs nommés dans les 8 catégories des Anfawards 2014 !
Merci à tous pour vos propositions, car ce sont elles qui ont permis de découvrir les candidats de cette année. Cela amène bien sur des surprises, et il y aura surement des déçus, mais c'est le jeu.

Vous constaterez par ailleurs qu'il n'y a que 4 nommés dans la catégorie "Plume de l'année", et que deux nommés au titre de "rookie de l'année" ont ouvert leur blog un peu avant la date limite, exception a été faite pour les honorer tout de même.

Allez, trêve de blablas, voici la tant attendue liste !

 


Les nommés pour le prix du Rookie 2014 sont :

Askaelle pour La ptite joueuse

Atred
pour The 47 Org

Banjo Guy Ollie pour Banjo Guy Ollie

SuzuKube pour SuzuKube

Win pour Le blog de WIN

 

 


Les nommés pour le prix du Newseur 2014 sont :


DansTonUWiiU pour Dans Ton U

Kadaj68 pour Le blog de Kadaj68

Nintenboy pour Le blog de Nintenboy

Platon21 pour Le blog de Platon21

SuzuKube pour SuzuKube



Les nommés pour le prix de l'Humoriste 2014 sont :


Critobulle pour Crito's Bizarre Adventures

Donald87 pour Le blog de Donald87

Le Gamer Aux Mains Carrées pour ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Migaru pour Rêves du rivage

Snake_in_a_box pour Intrigue





Les nommés pour le prix du Critique 2014 sont :


BlackLabel pour ses articles

Bruno pour Le blog de Bruno (un rédacteur sympa)

Le Gamer Aux Mains Carrées pour ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Pedrof pour Le blog de Pedrof

Voron pour Fin alternative





Les nommés pour le Caribou Award (prix de la Plume) 2014 sont :


-Dan- pour Le Danonicromicon

Le Gamer Aux Mains Carrées pour ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Oliveroidubocal pour World of Olive

Snake_in_a_box pour Intrigue

 


Les nommés pour le prix du Blog Artistique 2014 sont :


Askaelle pour La ptite joueuse

Banjo Guy Ollie pour Banjo Guy Ollie

Donald87 pour Le blog de Donald87

PoulpyBlast pour Le PoulpyBlog

Vicporc pour Blog d'un cochon aviateur au nom hybride

 


Les nommés pour le prix de la Rubrique 2014 sont :


Anti Sexisme et Jeu Vidéo pour Jeux sexistes

Atred
pour Du pinard et des livres

Critobulle pour Feuilleton

Joniwan pour La pin-up du Dimanche

Nikolah pour Eighties le Podcast

 

 


Les nommés pour le prix suprème du BLOG DE L'ANNEE 2014 sont :


DansTonUWiiU pour Dans Ton U

Donald87 pour Le blog de Donald87

Nikolah pour 5 minutes, douche comprise

PoulpyBlast pour Le PoulpyBlog

Snake_in_a_box pour Intrigue

 

 

Vous avez donc jusqu'au 12 Janvier à 18h pour voter par MP, et élire les 8 lauréats des Anfawards 2014 !
Bonne chance à tous !

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
(Jeu vidéo)

Avant-dernière partie de mon top de 2014, on a déjà vu passer du lourd, alors imaginez ce qui va bien pouvoir tomber maintenant, au pied du top 5...



12e --- Pikmin 3 (Wii U, 2013)

Petite surprise avec l'apparition de Pikmin 3 à la 12e place de ce classement. N'ayant pas approfondi les deux premiers opus découverts chez un copain, j'ai pu pleinement profiter de ce 3e volet grâce à l'offre de téléchargement faite à l'achat de Mario Kart 8. Malin, le jeu sait ne pas tomber dans la monotonie (alors qu'il y aurait de quoi !) en permettant au joueur d'avancer petit à petit vers des objectifs ou des quêtes annexes bien précis.  Les ambiances sonores et graphiques sont un bonheur, la BO en elle-même possèdant un cachet plus solide que celles des préquelles. L'évolution est bonne, le tout est très agréable. J'ai beaucoup apprécié l'expérience.



11e --- Guacamelee (PC, 2013)



Là, on tape dans le jeu de dingo. Metroidvania totalement déjanté, Guacamelee balance le joueur au milieu d'un univers très typé mexicain, avec des catcheurs (vous en incarnez un), des mariachis et Los Pollos Hermanos. Blindé d'humour et de références savoureuses jusqu'au dernier moment, les 6 heures nécessaires pour boucler la quête principale sont une sacrée bouffe d'air frais, une réussite doublée d'une franche rigolade. Un détail génant toutefois, je déconseille très fortement Guacamelee aux épileptiques, celui-ci appréciant jouer avec les alternances de couleurs ultra-flashy.


10e --- Portal 2 (PC, 2011)


Un début absolument tonitruant alternant humour, game design de folie et splendeur graphique, et je me prends à croire que Portal 2 a corrigé tous les défauts du premier opus pour devenir le jeu ultime que tout le monde m'a décrit. De nouveaux concepts avec la présence des gels ? Ca se confirme ! Et... Non, c'est vrai Portal 2 est immense et mérite les louanges. Mais je l'ai juste trouvé trop long, là où le premier, en revanche, ne l'était pas assez. Il est arrivé un moment où je passais les salles machinalement en me disant "bon allez là, c'est quand la suite ?", ce qui est assez redhibitoire pour moi généralement. Voilà pourquoi Portal 2, que tout le monde attendait au sommet, n'est que 10e, ce qui est déjà une très belle place.
Ah oui, et aussi, j'attendais beaucoup d'entendre certains morceaux de la BO et il ne sont jamais arrivés... Grosse déception musicale aussi, finalement.

 


9e --- The Legend of Zelda : A Link Between Worlds (3DS, 2013)



Est-ce que A Link Between Worlds est un gros fan-service pour les amateurs de A Link to the Past ? Absolument. Mais au-delà de toute nostalgie doublement décennale, ce dernier cru de la saga Zelda fait très bonne figure, pouvant se permettre le luxe d'être cité parmi les meilleurs de la série sur console portable, occultant les deux épisodes décevants de la Nintendo DS. J'ai pris un sacré plaisir à finir ce jeu à 100% en mode difficile. Une nouvelle preuve, s'il en fallait vraiment encore une, que le "old school" fait toujours recette.

 


8e --- Kingdom Hearts 2 (PS2,  2006)


Pétri d'admiration pour le premier Kingdom Hearts, j'ai donc fait le 2 en toute logique, en ayant au préalable joué à l'épisode sorti sur Game Boy Advance, Chain of Memories,  qui fait office de trait d'union entre les deux.
Le scénario, extrêmement compliqué de prime abord (j'imagine même pas pour les mecs qui ont pas fait Chain of Memories avant...), devient très intéressant et excellent, même si cette fois, la place des méchants de Disney reste très vague, en témoignent les rôles respectifs de Pat Hibulaire et Maléfique. On retrouve avec plaisir plusieurs niveaux et personnages visités lors du premier épisode, et les nouveaux sont ultra appréciables (Le Roi Lion en tête).
Le gameplay, lui, a peu évolué et reste très sympa à prendre en main.

En bref, préférer le 1er au 2e Kingdom Hearts n'est qu'une question de goûts, j'ai trouvé les deux excellents et je les conseille vivement aux gens qui ne sont pas réticents à l'univers de Disney et aux action-RPG !

 


7e --- South Park : le Bâton de la Vérité (XBox 360, 2014)


L'humour scatophile, les hommes-crabes, les extraterrestres, Al Gore, le Seigneur des Anneaux, Facebook, les gnomes voleurs de slips, l'avortement et les foetus zombies nazis géants. Ce Bâton de la Vérité est incontestablement un cadeau fait à tous les fans de South Park qui n'attendaient que ça, enfin un vrai jeu vidéo à l'image de la série. Les références de 17 saisons y sont stockées massivement pour des tranches de rire garanties, l'univers graphique de la série animée est respecté à 100%... Même si le jeu en lui-même, réussi techniquement certes, ne deviendra jamais une référence du RPG tour-par-tour (trop simple sans doute), le joueur est plongé dans un épisode interactif géant où tout est potentiellement cause de fou rire.

 Si vous n'aimez pas South Park, laissez tomber tout de suite, vous n'aimerez pas. Les fans de la série, eux, seront comblés, comme moi.

6e --- Mario Kart 8 (Wii U, 2014)


En réparant les quelques erreurs d'un épisode Wii décevant, Nintendo a tout compris et nous a proposé cette année un Mario Kart 8 de très haute facture. Excellent, splendide graphiquement, musicalement agréable, le mode en ligne est réussi, le multijoueur est fabuleux, les nouvelles courses sont super bien conçues (c'est pas trop ça sur le DLC par contre)... Je n'en dirai pas plus car il n'y en a pas besoin, Mario Kart 8 est un jeu à avoir dans sa ludothèque de manière quasi-obligatoire.

 

A plus tard pour la suite et, surtout, la fin de ce top !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Message à la communauté

Salut les amis !
Je vais commencer cet article en utilisant une phrase choc pour illustrer l'importance du moment présent : Le changement, c'est maintenant ! (quoi, on l'a déjà faite ?)

Je réfléchis discrètement à la réincarnation du PoulpyBlog depuis quelques temps. Comment continuer, par quel biais... Et je crois que j'ai enfin trouvé la solution. Pour cela, je vais avoir besoin de vos avis.

EXPLICATION DU PROJET

Le projet est simple : transformer le blog en véritable site sur les musiques de jeux.

Un peu à mi-chemin entre le blog et le site en fait. Ce sera, à priori, un WordPress très édulcoré, qui essaiera de traiter le sujet au maximum.
Donner une continuité au PoulpyBlog déjà : en continuant à disséquer des BO, faire évoluer Original Sound Bloggers, faire des articles "de fond" ou simplement découvrir des BO peu connues ou des Youtubers, le tout en permettant aux lecteurs de commenter les articles.
Aussi, ouvrir le blog à + de contenu potentiel : + d'interviews, des chroniques d'albums, des news, des live-reports, un forum,... Bref, un véritable site.

 

MES BESOINS POUR Y ARRIVER

 

C'est là que ça chauffe : le projet est ambitieux. Sans devenir le nouveau JVC, loin de là, je souhaite que ça tienne et que ce soit crédible.

Mon premier besoin, c'est donc évidemment LA THUNE : j'ai déjà parlé du projet à un développeur HTML que je suis prêt à payer pour obtenir un beau résultat. Il faudra aussi un designer pour améliorer le visuel (logo, bannière, ce genre de choses). Et puis il faut acheter un nom de domaine, etc...

Mon deuxième besoin est encore plus crucial que le premier : DES COLLABORATEURS. Car c'est super d'avoir des idées comme ça, mais soyons honnête, je suis un hyperactif cérébral et j'ai en permanence 15 projets sur le feu (vie professionnelle, musique, sport,...), ce qui implique que je ne peux pas proposer le contenu tout seul pour que ça marche, c'est une certitude. Je vais donc avoir besoin de rédacteurs pour m'aider. Deux, trois, peut-être +, ça dépendra.
Ajoutez à ça que j'imagine bien pousser le truc jusqu'à avoir des accréditations pour des concerts, recevoir les albums à chroniquer,... Ce qui nous amène implicitement à la création d'une association loi 1901, ce qui nécessite d'être plusieurs.

 

LES QUESTIONS QUE JE ME POSE (donc que je vous pose aussi)

 

Là, c'est le moment où je vous sonde (pas physiquement rassurez-vous) pour me faire une idée de comment je peux monter ça :

  • Déjà, tout simplement, si je monte un tel site, seriez-vous intéressé-e-s en tant que lecteurs ? Pensez-vous qu'un tel site peut trouver son public ? (je compte le faire bilingue FR-EN pour toucher plus de monde)
  • Pensez-vous que ce serait une bonne idée de lancer un Kickstarter pour réunir les frais nécessaires ? Autre question financière, pensez-vous que ça peut passer si je mets un onglet "Faites un don" sur le site ? (ça aiderait à couvrir des dépenses éventuelles en cours de route). Vous, seriez-vous potentiellement donateur sur ce projet ?
  • Connaissez-vous des rédacteurs potentiels qui puissent investir un peu de leur temps ? Vous ? Des amis ? Des forces spéciales du net ?
  • A ceux qui ont vécu des expériences similaires, à quelle dose vous impliquez vous / devez-vous vous impliquer ? Pensez-vous que m'entourer de plusieurs personnages puisse être suffisant pour combler mon manque (relatif) de temps ?
  • Avez-vous une quelconque remarque supplémentaire à faire ?

 

Voilà, je crois que j'ai tout exposé, je vous laisse la parole. Merci d'avance pour vos avis et votre aide !

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Le PoulpyBlog : Musique, jeux vidéo, et les deux en même temps

Par PoulpyBlast Blog créé le 04/05/12 Mis à jour le 24/03/17 à 20h00

La musique des jeux vidéo, une culture bien méconnue. Heureusement que le PoulpyBlog est là ! Du connu, du moins connu, des analyses, des découvertes, des podcasts, des réinterprétations,... Bienvenue au croisement entre deux arts !

Ajouter aux favoris

Édito



Bienvenue sur le PoulpyBlog, blog musical et vidéoludique !


Au programme donc, dissection et décryptage de musique de jeux vidéo, parfois seulement du partage (et c'est déjà pas mal !), souvent jeu par jeu, des podcasts, des remixes, du nanar, et bien plus encore !

Libre à vous d'’ajouter les informations manquantes et de faire quelques précisions qui pourraient m’être utiles, c'est par ailleurs l'un des buts de ce blog !

L'auteur du PoulpyBlog a remporté le Krystaward 2013 de la meilleure métamorphose !


Elu "Meilleur blog artistique" de 2014 !

 

 


avec Vicporc et Onink

Episode 17 : sorti début Avril 2014


Aimez-nous sur Facebook !
Suivez-nous sur Twitter !






Bayonetta (Wii U)
Tetrobot & Co (PC)

 



Shovel Knight
Bioshock Infinite
Final Fantasy 9
Superbrothers : Sword and Sworcery EP





...en 2011 :

Alcahest --- Baten Kaitos --- Chrono Trigger --- God of War 3 --- Fire Emblem : Path of Radiance --- Soul Blazer --- Tales of Phantasia --- Tales of Vesperia --- Terranigma --- Virtua Tennis 4 --- Xenoblade Chronicles

...en 2012 :

Act Raiser --- Atomix --- Fairytale Fights --- Final Fantasy 10 --- God Of War --- God Of War 2 --- Kingdom Hearts --- Kingdom Hearts : Chain of Memories --- Moments of Reflection --- Muramasa : The Demon Blade --- Pandora's Tower --- Plok --- Prince of Persia : les Sables du Temps --- Rayman Origins --- Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars --- VVVVVV --- Zelda Skyward Sword

...en 2013

Antichamber --- Banjo-Kazooie --- Beyond Good & Evil --- Bioshock 2 --- Blocks That Matter --- Cookie Clicker --- Duke Nukem 64 --- Fez --- Final Fantasy 7 --- Gunpoint --- Half Life --- Hotline Miami --- Journey --- Metroid Prime --- Okami --- Rayman Legends --- Shadow of the Colossus --- Soul Calibur 2 --- The Binding of Isaac --- The Lost Vikings --- The Wonderful 101 --- Timesplitters 3 : Future Perfect --- TMNT Turtles in Time --- To The Moon --- ZombiU

 

...en 2014

2048 --- Baldur's Gate Dark Alliance --- Braid --- Child of Light --- Donkey Kong Country : Tropical Freeze --- Dust : An Elysian Tail --- Fahrenheit --- Faster Than Light --- Final Fantasy 6 --- Giana Sisters : Twisted Dreams --- Gravity Duck --- Guacamelee --- ICO --- Kingdom Hearts 2 --- Luigi's Mansion 2 --- Mario Kart 8 --- Metal Gear Solid --- Pikmin 3 --- Pokemon Y --- Portal --- Portal 2 --- Professeur Layton et l'Héritage des Aslantes --- Ratchet & Clank --- South Park : Le Bâton de la Vérité --- Super Mario 3D Land --- The Swapper --- Thomas Was Alone ---Tiny and Big : Grandpa's Leftovers --- Towerfall Ascension ---  Zelda : A Link Between Worlds

 





Code ami Wii : 1893-3870-5714
Code ami 3DS : 5472-7948-5691
Pseudo Nintendo Network (Wii U) : PhylloxPoulpe

Ma chaîne Twitch





Découvrez mon travail en tant que compositeur de musiques de jeu vidéo


Et retrouvez-moi sur scène avec mon groupe de metal Antropofago :

  • Juillet 2015 @ Tolmin, SVN (Festival Metal Days)
 

Archives

Favoris