Le Gameblog officiel du site levelfive.fr

Par levelfive.fr Blog créé le 21/12/10 Mis à jour le 22/08/13 à 10h31

A travers des chroniques, articles de fond ou reportages, nous nous efforçons d'aborder le jeu vidéo de façon intelligente. Sans pédanterie, avec humour ou le plus grand des sérieux.

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions

J'ai présenté mon travail mardi 09 avril devant une assemblée d'étudiants lors d'une nouvelle séance du séminaire "Le littéraire, du papier au numérique" géré par le professeur Michel Bernard. Avant de pouvoir, je l'espère, vous présenter une captation de cette présentation, je tenais à vous diffuser l'échange que j'ai eu, indirectement, avec les scénaristes de Wakfu. Des réponses très intéressantes pour comprendre le mode de fonctionnement de cette création transmédia mais également la relation entre les créateurs officiels d'Ankama et les productions officieuses des fans.

 

 

•    Comment travaillez-vous avec les scénaristes des productions rattachées à l'univers Wakfu comme le dessin animé, les bandes dessinées ?


Nous avons mis en place un process : au début d'un nouveau projet rattaché à l'univers Krosmoz, les différents intervenants et notamment les créatifs (scénaristes, écrivains, dessinateurs, story-boardeurs et réalisateurs) doivent venir nous consulter pour comprendre et se familiariser avec l'historique des personnages qu'ils ont choisis, mais aussi connaître les décors et les lieux qui correspondent à l'époque où se passe l'action.

Nous essayons de leur fournir tout ce dont ils peuvent avoir besoin : des outils narratifs transmédia, la storyline de leurs personnages (où se situe tel personnage à tel moment), les références graphiques des personnages et de tous les lieux où va se dérouler l'histoire (habitation, ville, île, etc.).

Ensuite, le scénariste doit nous envoyer une première ébauche de son travail : un synopsis ou un découpage par exemple, afin que nous puissions nous assurer de la bonne compréhension de l'univers et du respect du background préexistant. Nous sommes très attentifs par exemple au respect du ton et de l'humour de l'univers, au fait que chaque histoire soit une histoire originale et aussi au caractère des différents personnages et aux interactions entre ces derniers.

Une fois la première étape de travail validée, nous faisons au scénariste les retours nécessaires pour l'aider dans son processus de création et lui permettre de développer au mieux son histoire tout en restant en accord avec l'univers.

S'ensuit alors plusieurs échanges, des allers-retours entre le scénariste et l'équipe background. Ce travail de suivi des auteurs et de validation de leur travail est notamment géré par le coordinateur d'écriture de notre équipe. Étant lui-même scénariste, il connaît parfaitement les contraintes et les difficultés de cet exercice de style « imposé » qu'est l'écriture d'une histoire au sein d'un univers transmédia où tout est interconnecté.

•    Organisez-vous des réunions ? Transmettez-vous à ces scénaristes une « Bible interne » retraçant l'histoire totale du Krosmoz pour qu'ils puissent se situer dans ce monde imaginaire ?
Dans un premier temps, nous proposons aux auteurs (scénaristes, écrivains...) de nous rencontrer afin de pouvoir leur présenter l'univers Krosmoz dans son ensemble et plus particulièrement l'époque et les personnages sur lesquels ils seront amenés à travailler.


Nous leur fournissons ensuite les supports médiatiques correspondant (DVD de la série Wakfu, BD ou manga portant sur tel ou tel personnage) afin qu'ils puissent poursuivre par eux-mêmes leur immersion dans cet univers. Et nous restons 'en veille' s'ils ont des questions, besoins de précisions, etc.

Nous mettons aussi à leur disposition un certain nombre d'outils que nous avons créés (bibles transmédia, piliers narratifs, fiches de personnages, etc.) dont ils ont besoin ainsi qu'une storyline globale qui retrace dans les grandes lignes les 11 000 ans de l'histoire du Krosmoz connus à ce jour, afin qu'ils puissent garder une vision macro de l'univers.

•    Usez-vous d'un droit de regard sur ces productions annexes pour vérifier la cohérence, ou la qualité, des scénarios par rapport à l'ensemble qu'est le Krosmoz ?

Nous nous efforçons de rendre toutes les narrations cohérentes, qu'elles puissent s'intégrer parfaitement dans l'univers global et venir l'enrichir de nouveaux contenus.

Mais il faut bien comprendre que le rôle de l'équipe BG ne prédomine pas sur le travail des créatifs. Nous avons avant tout un rôle d'accompagnement, de conseil et de consultation, pas un rôle décisionnaire. Les créa ont le dernier mot et il est parfois difficile, pour pouvoir maintenir la cohérence de l'univers, de faire entendre raison à un scénariste qui a envie « de se faire plaisir ». C'est le plus gros challenge de l'équipe : réussir à maintenir un univers transmédia cohérent tout en composant avec un grand nombre de créatifs (narratifs et graphiques) sans que ces derniers ne se sentent frustrés par nos recommandations.

Quant à la qualité des productions, ce n'est pas du ressort du BG, nous n'intervenons pas sur cet aspect. Cela dépend plus du directeur d'écriture et des réalisateurs pour les projets animés, et des éditeurs pour les projets éditions.

•    Pourquoi cet anonymat de votre part ?


Pour préserver nos familles des paparazzis...

Plus sérieusement, ce sont les projets et leurs auteurs qui sont mis en avant, c'est tout à fait normal. Nous sommes les historiens du Krosmoz, nous oeuvrons dans l'ombre et cette position nous convient parfaitement.


•    Pourquoi n'intervenez-vous pas dans le devblog de wakfu.com ? Pourquoi mettre en avant les game designer ou communicants professionnels et non les scénaristes eux-mêmes ?


En ce qui nous concerne, certainement par manque de temps. Nous sommes très occupés avec toutes les productions Dofus et Wakfu qui sortent régulièrement. Et puis chacun son métier... comme expliqué ci-dessus, nous sommes les hommes - et femmes - de l'ombre. Quant aux scénaristes, c'est une très bonne question qu'il faudrait leur poser !


•    Les productions textuelles des fans vous inspirent-elles ? (Background des rôlistes, fanfictions, tracts politiques...)


Nous essayons de suivre ce que la communauté produit et le moins qu'on puisse dire c'est que les fans sont très productifs ! Bien entendu nous gardons un oeil sur ce que fait la communauté et les sujets qui l'intéressent.

Quant à savoir si cela inspire les créatifs, très probablement, que ce soit conscient ou non. Parfois la bonne trouvaille d'un fan peut faire écho à un scénariste ou à un réalisateur par exemple qui va pouvoir rebondir dessus pour la réinterpréter ou au contraire prendre le contre-point.

Un bon exemple est celui de Tot qui, à la fin de la saison 1 de Wakfu, avait prévu de faire revenir Tristepin grâce à l'horloge de Nox. Mais, en lisant sur les forums les nombreux commentaires des fans persuadés que c'était ce qu'on allait faire, il a décidé de modifier le script à la dernière minute pour créer la surprise : quand Nox parvient à remonter le temps, on peut penser qu'à cet instant Pinpin est encore vivant, sauf que l'horloge n'a reculé dans le temps que de quelques minutes et Pinpin est déjà mort.


•    J'ai constaté que certaines fanfictions étaient évoquées dans l'émission Inside Ankama ou publiées dans Wakfu magazine. Cette mise en avant des productions textuelles des fans va-t-elle plus loin ? Reprise d'idées pour le jeu ou d'autres oeuvres professionnelles rattachées à Wakfu ?


C'est une idée intéressante en effet qui pourrait être davantage développée, mais qui nécessiterait un important travail de lecture et de recensement sans parler de la faisabilité des idées. Les productions des fans sont pour nous à la fois un moteur et aussi une source d'inspiration. On peut citer l'exemple du Boufbowl, qui a été repris et développé par nos équipes après avoir été créé par des joueurs de Dofus qui, à l'époque, s'amusaient à lancer des sorts pour déplacer un bouftou jusqu'à une zone d'embut improvisée.

Le jeu boufbowl


•    Constatez-vous des contestations des fans sur l'évolution du Krosmoz ? Incohérence soulignée ? Plainte sur telle ou telle évolution ?


Il y a toujours des contestations et c'est normal. On ne peut pas plaire à tout le monde, même quand on essaye de contenter un maximum de personnes, il y aura toujours une part d'insatisfaits. De manière générale, nous essayons d'abord de nous faire plaisir, partant du principe que si on s'amuse dans nos créations, ce sera de même pour notre public.

Quant aux incohérences signalées par le public, cela nous amuse et c'est intéressant de voir que certains fans « hardcore » suivent attentivement et décortiquent tout ce que nous développons. Mais ils ne savent pas tout, car lorsqu'un nouveau projet est présenté au public, il y a une partie du background lié qui n'est pas diffusée. Nous en dévoilons les grandes lignes mais pas les détails qui rendent l'ensemble cohérent, ce qui laisse place à bien des spéculations de la part de fans. Nous conservons certaines données secrètes, à la fois pour pouvoir les ajuster aux besoins d'une future production, mais aussi pour pouvoir dévoiler du contenu BG exclusif le moment venu.

Ce qu'il faut retenir, c'est que le background de l'univers Krosmoz n'est pas figé. Il n'a pas été écrit et posé en amont des productions - tel un outil de référence - mais évolue et s'enrichit constamment à chaque nouveau projet : chaque créateur apporte sa pierre à l'édifice Krosmoz et c'est à nous de réussir à faire tenir l'ensemble dans un univers cohérent.

En tout cas, nous sommes toujours agréablement surpris de voir combien nos fans se creusent les méninges pour tenter d'expliquer les aspects BG qui ne sont pas encore dévoilés : ils débattent, argumentent, se contredisent parfois... le fait que ça les intéresse à ce point est pour nous la plus belle des récompenses.


•    Imposez-vous des limites à l'utilisation de votre propriété intellectuelle par les fans ? Fanfictions érotiques ? Utilisation de l'univers Wakfu pour développer des thèmes sérieux (homosexualité, etc.) ?

C'est plutôt gratifiant de voir certains fans s'approprier nos personnages pour leur inventer de nouvelles histoires et généralement ils le font avec beaucoup de respect pour notre univers et les valeurs qu'il véhicule.

Nous gardons bien entendu un oeil sur l'utilisation faite des personnages et de tout ce qui touche au Krosmoz. Nous n'intervenons pas, sauf si cela peut nuire à l'image de notre univers, et à notre connaissance, cela n'est jamais arrivé.

Quant aux fanfictions érotiques, nous avons eu droit l'année à une parodie d'un passage du dessin animé Wakfu en version érotique. Ça a fait sourire les équipes de l'animation qui ont d'ailleurs salué la prouesse technique. Ils ont plutôt pris ça comme un hommage que comme un affront fait à leur travail et à la série.

Enfin, il est toujours délicat de traiter des sujets sérieux dans un univers destiné notamment aux enfants. Mais notre volonté a toujours été d'aborder ces thèmes qui font aussi partie de la vraie vie. Sans aller jusqu'à une volonté pédagogique de notre part, nous sommes conscients qu'un dessin animé et les thèmes qu'il aborde peuvent jouer un rôle important dans la vie d'un enfant, pour l'aider à se construire et à définir son identité.

Tout dépend de la façon de présenter les choses au public. Vous parliez d'homosexualité dans votre question, le sujet est présent dans la série Wakfu à travers l'humour et la caricature. Mais ce sujet se retrouve aussi dans la série animée 'Aux Trésors de Kerubim', de façon très suggérée. Il est ici abordé comme un non-sujet, considéré comme parfaitement naturel, et ce message est peut-être plus fort que si on en avait fait le thème principal d'un épisode.

 

L'article d'origine : http://levelfive.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=265:reflexions-journal-dun-memoire-echange-avec-les-qhistoriens-du-krosmozq&catid=35:reflexions&Itemid=29

Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/#!/alfouxlf

Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Levelfivefr-Chroniques-vid%C3%A9oludiques/121393444645752

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

winston
Signaler
winston
Ok c'est pas bien grave.
levelfive.fr
Signaler
levelfive.fr
Je ne pourrais pas répondre à ta question Winston. Apparemment, Aux trésors de kerubim est lié à Dofus, comme je bosse surtout sur Wakfu je ne connais que de loin Dofus.
winston
Signaler
winston
Très intéressant cette interview. Ça doit être passionnant de bosser sur un tel background. En tout cas les idées divergentes entre un auteur et les "gardiens du temple" me rappelle une anecdote de Davy Mourier. Celui-ci a batailler ferme pour intégrer un locomotive dans le monde de Wakfu, quand Davy a travaillé sur les épisodes de chevalier justice. Les préposés au background avaient mis un veto, en expliquant que la locomotive ne pouvait pas être de mise dans l'univers Wakfu. Davy Mourier à finalement demandé l'aide de Tot pour que son idée soit intégrer au final dans l'épisode.

Une question pour finir : Au niveau de la chronologie, à quelle période se déroule "Aux trésors de kerubim" ?

Vivement la suite. Courage !
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Promis, je lis tout ceci pendant mes vacances de la semaine prochaine.

Celim.

Édito

Il est temps que l'on communique. Rédiger des articles c'est bien mais communiquer...c'est nécessaire. Du coup, nous investissons gameblog afin d'avoir un meilleur écho pour nos articles. Surtout que gameblog.fr semble être une bonne plateforme pour nos écrits, plus des analyses que des tests; des réflexions que des actus.

Merci à vous tous de prendre la peine de nous lire. N'hésitez pas également à venir sur le site officiel : www.levelfive.fr

 

 

Archives

Catégories