Le Gameblog officiel du site levelfive.fr

Par levelfive.fr Blog créé le 21/12/10 Mis à jour le 22/08/13 à 10h31

A travers des chroniques, articles de fond ou reportages, nous nous efforçons d'aborder le jeu vidéo de façon intelligente. Sans pédanterie, avec humour ou le plus grand des sérieux.

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions

Après avoir constaté une codification par tradition, plus que par l'oeuvre de théoriciens, des fanfictions, regardons du côté des autres fictions de fans avec une base textuelle. En effet, il existe, pour se concentrer sur le forum officiel de Wakfu, qui demeure l'un des lieux les plus populaires pour publier sa création de fan, diverses parties du forum qui propose des fictions (avec une partie texte) réalisées par des fans mais qui ne sont pas qualifiées de fanfictions.

Forum officiel de Wakfu

 

Les fan-classes

Tout d'abord, ces écrits sont publiés ailleurs que dans la rubrique « fan-fiction » du forum. De plus, ces écrits ne sont pas nommés fanfiction par les auteurs. On parle par exemple de "fan-classe" lorsqu'il s'agit d'inventer une classe de personnage avec un arrière-plan (une histoire que l'on appelle background), des caractéristiques (physiques, magiques, etc.).

« Fan-classes » (1) est une rubrique de la partie fan-media du forum de Wakfu. Cette rubrique se trouve à côté de « fan-fictions » mais du fait de cette séparation, une telle création n'est pas à confondre avec une fanfiction. Pourtant, il s'agit encore d'une fiction avec une base textuelle importante. L'auteur invente un peuple, une classe de personnages de Wakfu. Ces classes n'existent pas dans le jeu, elles sont le produit de l'imagination de joueurs se faisant auteurs.

Ce type de fiction semble aller plus loin dans l'hybridation des médias que les fanfictions. En effet, il est courant de constater un mélange de texte évoquant tour à tour l'histoire du peuple puis l'histoire personnelle de quelques personnages et d'images avec une représentation du peuplé évoqué précédemment par l'écrit.

Alors que l'incursion de l'image est rare dans les fanfictions, comme on a pu le constater précédemment, on remarque un usage soutenu de l'image pour les fan-classes. D'ailleurs, les échanges ne manquent pas comme on peut le voir avec cette fan-classe L'Alchimie de Rixilia (2), où un lecteur, KuraKira propose sa propre vision de la classe évoquée. Pourquoi un usage plus soutenu de l'image et donc d'une hybridation des médias pour ce type de création ? Probablement parce que la fan-classe sous-tend une utilisation de l'image. Il s'agit d'imaginer une classe, un peuple, il faut donc faciliter la projection d'un tel imaginaire s'intégrant à Wakfu. Les fanfictions inventent aussi mais le plus souvent en reprenant des éléments connus (classes de personnages jouables dans le jeu, personnages du dessin animé, etc.).

Fan-art d'une Rixilia (illustrant la fan-classe L'Alchimie de Rixilia)

En parcourant les deux premières pages de résultat des fan-classes, on constate une grande variété dans l'hybridation des médias. Tout d'abord, les auteurs, et les commentateurs, usent de différentes techniques picturales pour représenter le peuple inventé. Voici un recensement de quelques techniques découvertes, pour le dessin, à travers les pages consultées :

•    Feutre (3)
•    Crayon à papier (4)
•    Crayons de couleur (5)
•    Ordinateur (6)

A côté de ces techniques, c'est également une variété de style graphique que l'on découvre. Voici une première formalisation listant les styles rencontrés :


•    Comique
•    Réaliste
•    Primitif
(7)

Il s'agit ici d'évoquer les dessins mais d'autres créations picturales se rencontrent. Dessin fixe mais également animé à travers l'utilisation de .gif. De même, les sujets sont très variés avec des représentations de blasons, de personnages, etc. Il ne s'agit pas ici de lister avec précision les différents sujets, les quelques formalisations visibles plus haut suffisent à montrer que l'hybridation des médias a toute sa place dans le cadre d'une fan-classe. Puisqu'il s'agit d'imaginer sa classe, son peuple, son histoire et donc son esthétique et quelques héros, le fan-auteur est libre de mélanger le texte descriptif avec des dessins illustrant ces descriptions.

Le plus important sur cette question demeure la nature de cette hybridation. Qu'elle soit variée est une chose, mais comment se construit cette hybridation ? Trouve-t-on dans cette hybridation un art total où l'image et le texte ont une place égale et développent entre eux des échanges riches ? En se rapportant aux exemples rencontrés, on peut répondre que cette hybridation est plus courante que pour une fanfiction mais demeure assez pauvre au niveau des relations entre les médias utilisés.

Planche d'Astérix où le texte et l'image se conjuguent pour raconter une histoire et dépeindre des personnages et des émotions

En effet, il s'agit le plus souvent d'illustrer une classe, un héros. Point de narration conjointe à la manière d'un roman graphique ou d'une bande dessinée. On observe comme une segmentation entre le texte et l'image qui arrive, après le plus souvent, pour illustrer le texte. Une chose est sûre, on ne peut plus parler dans de tels cas de fanfiqueur ou de fanfiction. C'est un fan qui devient créateur et sa création est hybride, textuelle et visuelle, et conduit à des échanges créatifs entre l'auteur et ses lecteurs.

Les fan-classes ont une place à part dans la production fictionnelle, avec une base textuelle, des fans. Pour reprendre les sous-rubriques de la partie "Fan-media" du forum officiel de Wakfu, il ne s'agit ni de fan-fictions (majoritairement textuelles), ni de fan-vidéos (essentiellement visuelles puisqu'il s'agit de vidéos), ni de fan-arts (essentiellement visuels, des créations type dessin) mais de créations hybrides où le texte tient une part plus ou moins importante par rapport aux autres médias convoqués. Doit-on en conclure que l'hybridation des médias pour le cas de fictions, avec une base textuelle, de fans reste rare et cantonnée aux fan-classes ? Ce serait être un peu rapide.

En effet, le forum officiel de Wakfu regorge de productions fictionnelles de fans qui ne se rangent pas sous l'étiquette de fan-fictions voire, plus largement, dans la partie dédiée aux créations de fans : l'espace "fan-media". Cela peut sembler étonnant mais au fond la marge de manoeuvre des fans pour la création est presque infinie.

Il est possible, pour quasiment chaque sujet et donc chaque type de discussion, de créer une fiction. Qu'est-ce qui pourrait empêcher un auteur de créer une fiction pour fixer un événement de rôle-play à venir ? Ou d'imaginer une fiction à partir d'un sujet traitant de la politique dans Wakfu ? Le joueur-auteur peut choisir de traiter des sujets a priori strictement informationnels en tant que fictions.

Il serait vain de vouloir lister toutes ces formes de fiction puisque potentiellement tout message peut être fiction. Arrêtons-nous plutôt sur un cas populaire de fiction, avec une base textuelle, se situant en dehors de l'espace fan-media. Y a-t-il hybridation des médias ? Si oui, les relations entre les médias utilisés sont-elles plus complexes que pour le cas des fan-classes ?

En consultant les deux premières pages de résultat des discussions politiques, on ne constate le plus souvent que des productions textuelles. Les joueurs jouent le jeu et parlent politique comme s'ils étaient leurs avatars. Ils ne parlent pas en tant que joueur derrière son ordinateur mais en tant que personnage et citoyen de Wakfu.

Bandeau d'une campagne politique, Moiq, roi des nouilles

Du point de vue de l'hybridation, l'usage combiné de différents médias est finalement très rare. Le plus souvent, les images sont là pour attirer le lecteur (bandeaux annonçant un thème, etc.) ou pour illustrer un propos. Des fonctions similaires à celles relevées pour les fanfictions d'Harry Potter ou de Twilight.

Que peut-on conclure au sujet de cette hybridation ? Les fanfictions et autres écrits fictionnels restent-ils majoritairement textuels ? Au regard des précédentes recherches, on peut répondre par l'affirmative. En effet, les écrits fictionnels des fans restent le plus souvent textuels. Même si l'univers de Wakfu est un univers transmédia (le MMORPG en est le plus bel exemple), conjuguant l'image et le texte pour faire vivre un monde imaginaire, on relève le plus souvent une grande segmentation dans l'utilisation des médias à des fins créatrices chez les fans. Les joueurs sont des auteurs variés puisqu'ils touchent au dessin, à la vidéo et au texte fictionnel mais font le plus souvent la part des choses. Ils publieront dans les parties dédiées leurs dessins et leurs textes. Jusqu'à présent, on n'observe que de très rares hybridations qui pourraient transcender ces clivages pour créer une sorte d'art-total, caisse de résonance à la pluralité du monde de Wakfu.

Puisque le texte fictionnel ne se mélange presque pas aux autres médias, il convient donc d'interroger ces textes par rapport à la littérature. Comme il s'agit de fictions, quels liens ces productions entretiennent-elles avec la littérature de fiction comme les nouvelles, les romans et autres formes d'écriture ?


(1) Forum officiel du site Wakfu, http://www.wakfu.com/fr/forum/80-fan-classes

(2) L'Alchimie de Rixilia, fan-classe, http://www.wakfu.com/fr/forum/80-fan-classes/41183-fan-classe-alchimie-rixilia, page consultée le 17 décembre 2012

(3) La Cuisine de Baklawa, fan-classe, http://www.wakfu.com/fr/forum/80-fan-classes/56024-cuisine-baklawa , page consultée le 17 décembre 2012

(4) Le Silence d'Emim, fan-classe, http://www.wakfu.com/fr/forum/80-fan-classes/157452-silence-emim , page consultée le 17 décembre 2012

(5) La Gadgetologie d'Etil, fan-classe, http://www.wakfu.com/fr/forum/80-fan-classes/269762-gadgetologie-etil , page consultée le 17 décembre 2012

(6) Kopy, la Khraméléonne, fan-classe, http://www.wakfu.com/fr/forum/80-fan-classes/56882-kopy-khrameleonne , page consultée le 17 décembre 2012

(7) Les Sables de Moneda, fan-classe, http://www.wakfu.com/fr/forum/80-fan-classes/219306-sables-moneda , page consultée le 17 décembre 2012

 

L'article d'origine :http://levelfive.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=253:reflexions-journal-dun-memoire-fan-classes-et-autres-creations-textuelles-ou-hybrides&catid=35:reflexions&Itemid=29

Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/#!/alfouxlf

Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Levelfivefr-Chroniques-vid%C3%A9oludiques/121393444645752

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Strife
Signaler
Strife
J'ai laissé tomber mes ambitions politiques dans Wakfu quand j'ai réalisé qu'on était limité dans les lois applicables. Sinon j'aurais tenté d'instaurer un régime totalitaire :P
levelfive.fr
Signaler
levelfive.fr
L'aspect politique est intéressant, je vais probablement revenir dessus lorsqu'il s'agira de parler des genres ou de réactivation de pratiques orales anciennes (type rhétorique).

Non pour l'hybridation, mais rien n'est définitif, je m'en tiens à l'hybridation des médias. Le texte, l'image, le son. Wakfu le jeu mêle tout cela (l'univers transmédia lui-même inclut toutes ces dimensions avec le dessin animé, les bandes dessinées, etc.), contrairement aux autres oeuvres évoquées (qui nourrissent leurs propres fanfictions) qui se contentent d'un média : le texte, voire au maximum texte et image (manga comme Naruto).
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Ok.
Est-ce que tu interprète l'intertextualité comme une hybridation ? Si oui, alors je pense que tu vas voir que la fan-fiction, dans toute sa dimension "méta" est un hybride immense, qui puise dans le répertoire infini de la bibliothèque de Babel pour dire et redire encore des choses déjà dites mais dans un nouvelle univers.
Je pense, d'un pur point de vue personnel, que l'hybridation n'est pas qu'affaire d'outil.
Par exemple, tu gagnerais à chercher et trouver si les structures politiques dont tu parles se fondent sur une distinction "droite/gauche" "bien/mal" et hybride des schèmes qui existent dans notre univers.
Après tout, même s'il s'agit de fan-fiction, c'est avant tout de la fiction. Et, par conséquent, elle parle avant toute chose du temps présent.

Celim.

Édito

Il est temps que l'on communique. Rédiger des articles c'est bien mais communiquer...c'est nécessaire. Du coup, nous investissons gameblog afin d'avoir un meilleur écho pour nos articles. Surtout que gameblog.fr semble être une bonne plateforme pour nos écrits, plus des analyses que des tests; des réflexions que des actus.

Merci à vous tous de prendre la peine de nous lire. N'hésitez pas également à venir sur le site officiel : www.levelfive.fr

 

 

Archives

Catégories