Le Gameblog officiel du site levelfive.fr

Par levelfive.fr Blog créé le 21/12/10 Mis à jour le 22/08/13 à 10h31

A travers des chroniques, articles de fond ou reportages, nous nous efforçons d'aborder le jeu vidéo de façon intelligente. Sans pédanterie, avec humour ou le plus grand des sérieux.

Ajouter aux favoris
Signaler
Chroniques

Sad Robot est tout d'abord une originalité puisqu'il s'agit d'un jeu vidéo vietnamien. Colorbox, le nom du développeur, est leader dans son pays. Grâce à la magie de la dématérialisation, le joueur européen que je suis peut s'exercer à ce petit jeu plein de charme à la construction intelligente.

 

 

 

 

 

 

 

 

Progression par la chanson

 

Un jeu vidéo se doit de trouver un principe, ou plusieurs, pour motiver le joueur à aller de l'avant. C'est en agitant une carotte sous son nez, la fameuse récompense, que notre spectateur/acteur continuera l'aventure vidéoludique. La motivation de Sad Robot provient de la progression même du joueur.

 

En effet, au lieu d'une classique progression par niveaux, soigneusement délimités, Sad Robot imagine un éternel recommencement suivant le dévoilement intégral d'une chanson. Pour être plus clair, le triste robot qu'incarne le joueur recommence, en cas d'échec, au tout début de la galaxie. Plus il avance, plus il traverse de planètes, et plus la difficulté est accrue.

 


 

Mais ce chemin sinueux trouve sa motivation non seulement dans le défi d'habileté que propose le titre mais aussi dans les paroles de la chanson. Sad Robot ne possède qu'une chanson mais cette chanson est pleine de sens. Elle raconte l'histoire du triste robot et permet au joueur à chaque avancée de découvrir un peu plus l'histoire du robot. L'effort fournit par le joueur n'est plus simplement une question de skill à avoir mais de dévoilement, par l'effort, d'un récit.

 

Je propose aux curieux d'écouter la chanson intégralement, voire de lire les paroles. Néanmoins, je ne peux qu'inciter le lecteur à jouer à Sad Robot et à découvrir par ses efforts l'histoire mélancolique inventée par le groupe Pornophonique. Émotion, récit et habilité se conjuguent pour former une expérience unique où les trois éléments sont sur un pied d'égalité. Chose rare dans le jeu vidéo.

 

 

 

Mélancolie du robot

 

Avec un tel titre, on peut s'en douter,Sad Robot est empreint de mélancolie. Notre personnage traverse les galaxies en cherchant désespérément l'autre. Cette autre partie provenant du mythe de l'androgyne de Platon. A côté de l'homme et de la femme, on pouvait trouver une troisième espèce composée des deux. Lorsque l'androgyne fut séparé en deux, chaque moitié chercha à retrouver l'autre afin de retrouver l'unité perdue. Dire que l'on recherche "sa moitié" est une expression renvoyant à ce mythe. Et c'est cette quête éperdue, bravant les obstacles de l'espace, passant par de longs moments de calme et de vide, qui rend le personnage si touchant.

 

 

Illustration du mythe de Sisyphe

 

Point d'effets spéciaux outranciers, de mise en scène tapageuse ou de longs dialogues, la tristesse qui émane du jeu passe par des procédés très simples. Tout d'abord, le fait de repartir de zéro, sans les quelques améliorations chipées ici et là au fil du voyage, fait penser au mythe de Sisyphe. Sisyphe doit pousser un rocher au fond d'un trou perpétuellement. Chaque rocher poussé conduit à l'émergence d'un nouveau rocher. La quête d'amour du petit robot est du même type, un infini en vase clos.

 


 

Seulement, cette impression d'infini, et de quête impossible, se ressent aussi dans l'infini de l'espace parcouru. On ne sait pas jusqu'où s'étend ce voyage. Et sans chercher à le savoir, on est surpris à chaque nouvelle galaxie découverte. L'infini n'est plus en vase clos mais une longue route, s'étendant à perte de vue, à la manière du bitume dans Sur la route de Kerouac.

 

 

Détail du manuscrit Sur la route de Kerouac

 

De même, les brèves rencontres du robot avec d'autres robots sont aussi rares que touchantes. Notre personnage pourra rencontrer et fusionner avec un autre congénère mais cette découvre est aléatoire, ce qui la rend d'autant plus touchante, et éminemment fragile. Un robot jaune, ou rouge, ou d'une autre couleur, rencontrée conduit à une explosion de coeurs d'une ou deux secondes. Et c'est à peu près tout, le voyage se poursuit, jusqu'à une prochaine rencontre : aléatoire et éphémère. Comme la vie diront les plus pessimistes.

 

 

 

Un système simple et complexe

 

Sad Robot est un jeu simple mais complexe. Le voyage du robot sera plus long en étant plus sûr. Et afin de gagner en sûreté, il faudra collecter de l'argent. Les pièces ramassées au fil de l'aventure permettront d'acheter dans la boutique des objets ou des améliorations temporaires. Il sera par exemple possible d'acheter des coeurs ou un bouclier ou même de débloquer de nouveaux robots aux capacités diverses.

 


 

Derrière ce principe simpliste de la collecte et de l'achat se cache en fait un système stratégique. Le robot que l'on choisit pour commencer l'aventure aura des capacités précises. Soit, il multipliera les points gagnés par la distance parcourue ; soit, il multipliera l'argent collecté. Ces deux aspects sont complémentaires. En gagnant des points, le joueur peut remplir des missions et ainsi gagner de l'argent. En gagnant de l'argent, le joueur peut améliorer son robot pour aller le plus loin possible et engranger des points.

 

L'un ne va pas sans l'autre. Les efforts que l'on consentira à fournir pour avoir plus de points ou d'argent ne sont utiles que parce que le joueur cherche à découvrir l'histoire du petit robot voire à aller au bout d'un espace qui semble infini. Quête illusoire ? Peut-être, mais quête émouvante.

 

 

 

Conclusion

 


Sad Robot est un petit jeu qui ne paye pas de mine mais qui possède un gros potentiel. Comme de nombreux titres sur Iphone, derrière une mécanique simple se dissimule un système complexe et une narration aussi originale qu'intelligente voire émouvante. N'hésitez plus, Sad Robot est un petit bijou qui a le mérite, en plus, d'être gratuit. Cliquez sur le lien pour télécharger le jeu.

L'article d'origine : http://levelfive.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=206:chronique-sad-robot-iphone&catid=50:iphone&Itemid=28

Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/#!/alfouxlf

Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Levelfivefr-Chroniques-vid%C3%A9oludiques/121393444645752

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Il est temps que l'on communique. Rédiger des articles c'est bien mais communiquer...c'est nécessaire. Du coup, nous investissons gameblog afin d'avoir un meilleur écho pour nos articles. Surtout que gameblog.fr semble être une bonne plateforme pour nos écrits, plus des analyses que des tests; des réflexions que des actus.

Merci à vous tous de prendre la peine de nous lire. N'hésitez pas également à venir sur le site officiel : www.levelfive.fr

 

 

Archives

Catégories