Le Gameblog officiel du site levelfive.fr

Par levelfive.fr Blog créé le 21/12/10 Mis à jour le 22/08/13 à 10h31

A travers des chroniques, articles de fond ou reportages, nous nous efforçons d'aborder le jeu vidéo de façon intelligente. Sans pédanterie, avec humour ou le plus grand des sérieux.

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions

L'arlésienne Duke Nukem Foreve n'est plus. Après une annonce fracassante, quelques images et autres vidéos expirées du cadavre ambulant, on pensait que ce gag un peu long prenait fin. Repris comme par miracle par Gearbox, le jeu devrait sortir en mai.  Seulement, Duke ne meurt jamais, sortie ou pas, retard ou pas, il est au-delà de la mort.

Duke, Nukem, Forever

Duke, le raffinement à l'état brut

Lorsqu'il débarqua en tant que FPS sur PC avec Duke Nukem 3D, le Duke frappa un grand coup. Un héros aussi irrévérencieux, macho et va-de-la-gueule, ça laisse des traces. En souvenir des porcs que j'ai atomisés par paquets de dix, des vannes salaces de notre héros blondinet, je pense qu'il est dans notre devoir de commémorer le soldat Duke.

I) Un héros au charisme fou

Héros d'un jour

Duke, Nukem, strip

Une image résumant à elle seule la philosophie de Duke

Quand on se bat dans le monde du jeu vidéo pour s'imposer comme un héros incontournable, il faut bien le dire, la route est longue et sinueuse. Combien de vedettes d'un jour tombèrent par la suite dans l'oubli le plus profond ? J'entends ici et là les noms de Bonk, Alex Kidd et autres Earthworm Jim. Un jeu ou deux et puis s'en vont.

Le problème donc est de survivre au temps, mais surtout de réussir à se faire une place entre les poids lourds que sont Mario, Sonic, Tomb Raider et compagnie. Duke lui s'est assez rapidement imposé comme l'une des figures les plus charismatiques du jeu vidéo. Et le charisme, croyez-moi, ça n'est pas évident. Après deux jeux de plateformes médiocres, l'ami Duke trouve enfin son terrain de prédilection : le FPS. Le gros rouge qui tâche comme on dit par chez moi. Et pour tâcher, il tâche le blondinet.

Fils de Rambo

Atomisations, perforations, coups de rangers dans les dents...il maîtrise l'art de la guerre. Duke est le digne héritier des grandes stars des films d'action des années 80 (Stallone, Schwarzenegger....), il reprend les codes de l'homme viril tel qu'il est glorifié à cette époque. Incroyablement musclé, excellant dans le combat aux poings et fin connaisseur des armes à feu. Duke c'est un Rambo jovial en puissance, un Terminator qui a une bite à la place du cerveau. Un homme, un vrai.

Charisme vestimentaire

Jusqu'au bout des cheveux, Duke est charismatique. Il se fout complètement des modes et arbore avec fierté une belle coupe en brosse. Un truc bien archaïque aujourd'hui, militaire, droit, carré. Le Duke ne fait pas dans la dentelle et assume ce choix en dépit du faux raffinement de notre époque. Il est intemporel (ringard diront les médisants).

Duke sait s'habiller pour avoir la classe. Rangers noirs, jean texan, t-shirt rouge et lunettes de soleil. Jamais notre flingueur de porcs ne changera son style. En gros bourrin du Texas qu'il est, le soldat Duke avance droit dans ses bottes, le flingue dans le futal.

II) Une personnalité hors-normes

Duke le macho

Duke, Nukem, cosplay

Duke sait y faire avec les femmes

Ce qui caractérise Duke également, et fait de lui un héros attachant, c'est son machisme à toute épreuve. Le Duke aime les femmes, les belles femmes, celles qui posent pour des pubs érotiques et font des strip-tease. Il ne peut s'empêcher de vouloir sauver ses babes lorsque de sales aliens sont là pour tenter de les lui piquer. Il a un coeur gros comme ça.

Les répliques de Duke sentent bon la sueur et la virilité assumée, pas de poésie ou de conneries du genre, le Duke fonce et est prêt à tout pour  retrouver ses bombes sur pattes. Il sait également accompagner la parole d'un geste en glissant quelques biftons dans le string de danseuses dévêtues. Un vrai gentleman.

Un peu vulgaire

En plus d'être un incroyable machiste, Duke fait preuve d'une vulgarité elle aussi sans bornes. C'est une grande gueule. Il parle de botter des culs et balance des injures à tout bout de champ. Un vrai mec qui en a. Là encore, il sait accompagner le geste à la parole. On se souvient tous, ou presque, du boss de fin de Duke Nukem 3D dans lequel notre ami, après avoir laminé le nuisible, finissait son aventure en chiant allègrement dedans tout en lisant son journal. Duke c'est la vulgarité incarnée.

III) Des armes à foison

Le râtelier de Duke

Arsenal, Duke, Nukem

Avec un arsenal comme ça je sens que tu ne vas pas faire long feu !

On ne peut parler de Duke sans évoquer son râtelier. L'ami blond aime les armes. Grosses, petites, modernes, anciennes. Peu importe, du moment que ça permet d'atomiser des tigres de l'espace ou des porcs en tenue de policier.

Les armes dans Duke Nukem vont du grand classique (fusil à pompe, pistolet de base) aux armes les plus délirantes et les plus jouissives. On se souvient tous du rayon rétrécissant permettant d'écraser nos ennemis, alors rétrécis, comme de vulgaires étrons de souris.

Un arsenal de guerrier

Armes du futur délirantes et brutales ou armes plus conventionnelles mais tout aussi brutales (la triple mitraillette par exemple, les fameuses bombes).  C'est tout un arsenal de guerre que Duke nous propose d'essayer. Voler en jetpack, faire exploser en mille morceaux un monstre ...tout  cela n'a pas de prix.

IV) Conclusion

Le projet Duke Nukem Forever devrait bientôt devenir réalité. On espère sincèrement que Duke sera toujours le même. HD ou pas. Un héros tout en muscles, à la gouaille inimitable, patriote et porté sur le sexe. 3D Realms n'en faisait (plus) rien. Même si l'on ne sait pas si cette nouvelle aventure sera bonne, une chose est sûre, Duke ne meurt jamais.

A bientôt Duke

L'article d'origine : http://levelfive.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=91:duke-nukem-ne-meurt-jamais&catid=39:reflexions&Itemid=29

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Il est temps que l'on communique. Rédiger des articles c'est bien mais communiquer...c'est nécessaire. Du coup, nous investissons gameblog afin d'avoir un meilleur écho pour nos articles. Surtout que gameblog.fr semble être une bonne plateforme pour nos écrits, plus des analyses que des tests; des réflexions que des actus.

Merci à vous tous de prendre la peine de nous lire. N'hésitez pas également à venir sur le site officiel : www.levelfive.fr

 

 

Archives

Catégories