Le Blog de Lesgaudet
Signaler

Je profite de la sortie DVD de ce film pour en parler à ma façon et ,bien entendu, lancer un débat: Est-ce que les films gores sont morts ?
En effet, nous sommes en droit de nous poser la question! Les suites de Saw étaient déjà pas fantastiques et ne faisaient que renchérir dans le style porno-gore, mais avec tout ces films qui suivent la même voie (Hostel notamment), cette fois-ci, c'est trop! Il n'en ressort que des films gorement pourris où l'on a le droit à des scènes de tortures d'une demi-heure, suivies (enfin) de la mise à mort de la victime.

Ca c'est un super-héros comme on les aime: Sombre, masqué et heu... tortionnaire!

Alors est-ce que The Collector fait partie de ces films? 
Non! Pour expliquer ce "non" caté-gorique, resituons l'histoire. Un homme mi-ouvrier mi-cambrioleur se rend, une nuit, dans la maison de son employeur, dans l'esprit de.... ben devinez! Enfin bref, la maison du patron s'avère être la cible d'un maniaque à la Leatherface (Massacre à la tronçonneuse). Le maniaque va transformer cette même maison en véritable terrain de chasse à l'homme. Multiples pièges y sont entreposés de manière vicieuse et judicieuse (ça rime!). Notre cambrioleur va alors se transformer en vrai héros à part entière pour contrer le pseudo-Leatherface dont le but est de "Collectionner" des humains, d'où le titre! Ok le pitch de l'histoire n'a pas l'air transcendental mais que c'est bien filmé! Les actrices et acteurs sont très bons, on y croit, c'est le principal. Nous pouvons noter la présence de Madeline Zima qui, entre quelques poings collés à Duchovny lors de rapports sexuels dans Californication, se la joue stéréotype de l'ado décomplexée. L'acteur principal, quant à lui, réussit à nous faire éprouver de la sympathie pour ce cambrioleur à la petite semaine. Enfin, le personnage du "Collectionneur" est un taré standard qui ne nous fera pas hurler d'effroi mais qui reste pas cool à fréquenter. Cependant, la puissance du film ne vient pas totalement de ses personnages, mais plutôt de ses pièges et prises de vues.

Le personnage principal du film; D'abord cambrioleur puis héros!

Ainsi la caméra nous fait découvrir des pièges et nous les montre en action de façon hypnotique! Une pointe de "Giallo" apparaît par-ci par-là durant le film et y donne un goût qui nous changera des films gores habituels. Tout ces éléments cités permettent de faire grandir un réel suspens qui nous tiendra (violemment) en haleine jusqu'à la fin. Pour finir, si le réalisateur décide de faire une suite, espérons qu'il aille chercher d'autres idées pour renouveler le film et ne pas taper, comme beaucoup, dans la surenchère (suivez mon regard, en fait non vous pouvez pas).
Je pense que les films gores ne seront pas morts tant qu'il y aura des réalisateurs qui réussiront à juste vaguement s'inspirer de Saw pour créer un univers nouveau, bien à eux et qui sorte des sentiers battus et des ersatz de pornos-gores en tout genre! The Collector n'est pas une simple copie de Saw, mais plutôt, un Saw à l'envers (sans jeux de mots).  Voilà, alors à bientôt, pour de nouvelles aventures encore plus gores!

OGB

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de Lesgaudet

Par chrisgaubla Blog créé le 04/08/10 Mis à jour le 24/08/12 à 13h41

Voici le Blog des frères Gaudet!

Ajouter aux favoris

Édito

Ici vont être publiées toutes les pensées, remarques, réflexions, intelligente ou stupides de ceux que l'on surnomme déjà les "Nouveaux Bogdanov", à savoir les célèbres frères Gaudet!

Archives

Favoris