La narration dans le jeu vidéo

La narration dans le jeu vidéo

Par Leon9000 Blog créé le 15/09/11 Mis à jour le 03/02/15 à 18h43

Bienvenue sur ce blog explorant le vaste monde de l'écriture interactive. Dans mes articles, je me focaliserais principalement sur la narration et l'émotion véhiculées par les œuvres présentées, qu'elles proviennent du cinéma, des jeux vidéos ou d'autres médias. Je vous souhaite une bonne visite!

Ajouter aux favoris
Signaler
Séries (Séries TV)

   N'ayons pas peur des mots, Game Of Thrones a crée le plus grand engouement autour d'un programme télévisuel vu depuis Lost. Des passionnés de séries aux geeks ordinaires en passant par de simples individus, nous avons tous dans notre entourage des proches suivant Game Of Thrones avec assiduité et ne manquant jamais de sortir tout fier un « Winter is coming » ou « Les Lannister payent toujours leurs dettes ». Évidemment la richesse du roman originel de George Martin et le soin de l'adaptation sur lequel nous reviendrons plus tard pourraient suffire à expliquer un tel succès. Néanmoins un enthousiasme aussi vif et persistant des spectateurs témoigne également des attentes qu'avait le public de trouver un programme télévisuel de qualité dans un genre qui ferait davantage travailler son imaginaire que les univers contemporains habituels des séries télévisées. Poursuivant leur montée en puissance, les séries télévisées américaines osent maintenant investir massivement dans des genres jusque là délaissés ou vulgarisés, HBO aura eu le mérite de prendre l'initiative de se lancer dans un projet aussi imposant en conciliant le désir d'évasion du public et le réalisme revendiqué par la chaine.

 

  Le choix de transposer l'univers imaginé par George Martin était judicieux tant le concept du roman se prêtait à une adaptation télévisée. Dans cet univers médiéval fictif, la magie a en effet pratiquement disparue à tel point que la plupart des individus rejettent son existence et si des éléments surnaturels refont petit à petit leurs apparitions, ils ne servent que de toile de fond à une intrigue focalisée sur les complots et les trahisons où des intervenants multiples s'affrontent pour le pouvoir dans un monde d'une grande densité. L'absence de magie se révèle tout à fait appropriée pour une série télévisée car il est bien plus facile de crédibiliser un univers médiéval imaginaire qu'un royaume d'heroic fantasy. De surcroit le réalisme et la représentation désabusée de cet univers allant à contrecourant des stéréotypes de chevalerie et d'honneur sont tout à fait en cohésion avec la marque d'HBO, la chaine ayant prouvé à travers ces séries historiques qu'elle n'avait pas peur de se salir les mains.

  Toutefois si l'oeuvre de Martin offrait un support adéquat pour une adaptation télévisée, il ne faut pas atténuer le mérite de la série qui est parvenue à retranscrire efficacement cet univers malgré sa démesure. Si les budgets limités d'une série télévisée ne permettent pas de transposer les décors dans leur véritable immensité, la réalisation se rattrape sur le soin apporté aux ambiances des couleurs chaudes et menaçantes accompagnant les Lannister au froid impitoyable du nord. Cela pourrait paraître anodin mais le détail des costumes et armures des personnages est également assez remarquable tandis que des effets spéciaux convaincants accompagnent les quelques éléments surnaturels du récit. Mais c'est bien à travers ces personnages que la série parvient le mieux à présenter son univers mettant en évidence le casting exceptionnel dont a bénéficié la série. S'il est au départ assez laborieux de ne pas se perdre avec la multitude des protagonistes et le background étoffé de l'univers, la narration parvient néanmoins à présenter l'intrigue de manière assez limpide et trouve un compromis adéquat entre la longévité du roman de Martin et le rythme soutenu des séries télévisées modernes avec les cliffangers que cela implique. De surcroit, fidèle à la réputation d'HBO, la violence et la cruauté de ce moyen âge fictif ne sont guère édulcorés.

 

  Mais si cette absence d'édulcoration est une qualité de la série, paradoxalement elle en devient également un défaut dans la mesure où Game Of Thrones verse dans l'excès. Certainement dans un besoin d'assurer sa rentabilité, la série n'hésite pas à basculer dans une certaine facilité et s'enferme parfois dans le schéma classique des séries HBO : sexe, violence et complots. Si cette facilité ne disparaît malheureusement jamais de la série, elle n'empêche pas d'apprécier à sa juste valeur l'univers présenté et de suivre avec intérêt l'évolution imprévisible de l'intrigue, l'enrichissement permanent de l'univers avec ces nouveaux lieux et personnages ou la complexité des protagonistes principaux qui ne cessent de gagner en intérêt.

  Alors non Game Of Thrones n'est pas la meilleure série du siècle, bien d'autres sont plus inspirées dans leur mise en scène et versent avec moins de facilité dans le sexe et la violence pour capter le public. Néanmoins le Trône de Fer porte la marque d'une série de qualité dans la mesure où l'impatience de suivre son évolution ne fait que grandir au fur et à mesure des épisodes. La première saison ne semble pas forcément alléchante avec son intrigue qui stagne et un background qui parait confus, mais la narration parvient au bout du compte à imposer au spectateur un univers d'une densité remarquable au fil d'une histoire gagnant en intensité tout en rejetant en permanence tout manichéisme. Et c'est en se rendant compte à quel point nous retrouvons avec plaisir ces personnages attachants ou détestables que la réussite de Game Of Thrones peut se mesurer et en l'occurrence lorsque je me suis rendu compte qu'il ne faudrait attendre que jusqu'en Septembre pour découvrir la troisième saison et qu'un grand sourire a immédiatement suivi en réaction, c'était largement suffisant pour prouver que la série est captivante, malgré ses lacunes. « Winter is coming », oh merde moi aussi je m'y mets.

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

Sharn
Signaler
Sharn
Sans fondamentalement de raison? Ça introduit à chaque fois quelque chose soit au niveau d'un personnage ou du background. Alors certes la manière est pas des plus classes mais tout de même.
Knuckles21
Signaler
Knuckles21
Leon : on est totalement d'accord, je n'ai pas lu les romans et je ne suis pas réac aux scènes de sexe loin de là, c'est juste que je trouve aussi que beaucoup de scènes sont dispensables puisque ne servent absolument pas l'histoire (l'exemple m'ayant le plus frappé est une scène de la saison 2 dans laquelle une prostitué est montrée faisant une fellation à un type pendant une trentaine de seconde puis se fait essuyer le sperme du coin de la bouche juste après >_>).
Fremen : ça n'est pas une question d'adaptation de l'oeuvre de base à mon sens mais plutôt le fait que je retrouve dans certaines scène (je ne généralise pas sur toutes les scènes de nu de la série loin de là) l'habitude d'HBO de montrer du "sexy" sans fondamentalement de raisons, si ce n'est "titiller" la fibre masculine des spectateurs (tu remarqueras aussi que généralement seules les femmes sont réellement montrées dans le plus simple appareil).
Mais comme l'a si justement dit Leon, ça n'enlève rien à la qualité de leurs productions!
Sharn
Signaler
Sharn
Je ne vois pas de quelle scène il s'agit avec les 2 prostituées et la fouine. Les scènes avec Theon Greyjoy amène toujours un élément de background et la romance de Robb Stark est un changement par rapport au livre pas un rajout. ;)
Leon9000
Signaler
Leon9000
Y en a pas mal qui me viennent en tête, celle des deux prostituées qui se trémoussent pendant que la fouine (comme je l'appelle) fait son discours, pas mal de scènes avec Theon Greyjoy, la romance de Robb Stark dans la saison 2 (un rajout d'après ce que m'a dit un ami fan des romans) etc etc Après je ne suis pas prude et ça n'a rien de scandaleux, je préfère simplement qu'une série mette ses personnages et son histoire au premier plan plutôt que du sexe pour attirer le public, déjà à l'époque de Rome qui était une excellente série que j'avais préféré à Got c'était également un défaut du show.
Sharn
Signaler
Sharn
Tu penses à quelles scènes spécifiquement?
Leon9000
Signaler
Leon9000
Il y a un bon paquet de scènes de sexe qui sont gratuites et ne servent à rien, n'ayant pas lu les romans la question de la fidélité ne m'intéresse pas seulement l'effet objectif produit, en l'occurrence du remplissage pour attirer le public. Ce n'est pas dramatique en soit mais ça discrédite un peu la série sur le long terme.
fremen73
Signaler
fremen73
bah si ça colle à la série en quoi est-ce une solution de facilité? La fidélité c'est la facilité?
Sharn
Signaler
Sharn
Euh d'où sort l'information que la saison 3 sortirait en septembre?
L'histoire est bonne c'est ce qui accroche le plus les gens. Le sexe et la violence je crois pas que ce soit de grands arguments mais bon ça me plait toujours plus que certaines séries où après un coït la femme va se cacher chastement la poitrine avec un drap. Et puis si ce n'est pas violent dans un univers typé médiéval ça ne le sera jamais.
Leon9000
Signaler
Leon9000
Knuckles: je suis d'accord, d'ailleurs le titre de l'article faisait davantage écho à l'engouement suscité par la série (qui surpasse franchement l'impact des autres séries) qu'à sa qualité réelle.

fremen: que le contenu du roman ait été édulcoré n'empêche pas la série de verser clairement dans la facilité, mais c'est une habitude de la chaîne malgré la qualité de ses productions au demeurant.
Vaa
Signaler
Vaa
Je trouve pas non plus qu'il y a un excès de sexe et de violence dans GoT, surtout après avoir vu la série Spartacus...
fremen73
Signaler
fremen73
Bah pour la violence et le sexe...la série est très édulcorée en comparaison du roman...donc l'argument "production HBO"...voilà voilà quoi...
Knuckles21
Signaler
Knuckles21
Je suis entièrement d'accord sur le fait que la série tombe souvent dans l'excès concernant le sexe et la violence, c'est d'ailleurs ce que j'ai toujours reproché à bon nombre de productions HBO (à l'exception de Oz où il aurait été difficile de faire autrement au vu de l'environnement dans lequel la série se déroule). C'est à mon humble avis la plus grande faiblesse de Game Of Thrones qui propose quelques scènes dispensables de ce point de vu (le paroxysme de cette fâcheuse tendance étant tout de même atteint par le "True Blood" de cette même chaine).
C'est pour ça qu'en dépit de ses nombreuses qualités et de son aspect déjà culte en deux saison, je ne pourrais la nommer reine des série : on est quand même très loin de la vrai reine à mon sens : Breaking Bad!
Bon article en tout cas!

Édito

Un cinéphile, un gamer qui partage depuis longtemps sa passion à travers le net et arrive maintenant sur Gameblog. Outre mes critiques traditionnelles, vous trouverez dans la rubrique "articles principaux" des écrits de réflexion, ceux m'ayant demandé le plus de temps. Dans le soucis d'accorder plus de lisibilité aux articles (étant l'essence même d'un Blog) j'ai décidé de ne poster que mes vidéotests les plus importants dans ces pages.

Les liens ci dessous vous permettront de retrouver mes autres activités sur Internet, mes vidéotests et mes anciens articles sur mon premier Blog. Je vous souhaite une bonne visite sur ce site!

 

Mes vidéotests focalisés sur la narration dans les jeux vidéos

 

 

 Mon premier Blog

"Tous les films sont des rêves. Mais certains un peu plus que d'autres." David Lynch

 

Ma page SensCritique

Archives

Favoris