La narration dans le jeu vidéo

La narration dans le jeu vidéo

Par Leon9000 Blog créé le 15/09/11 Mis à jour le 03/02/15 à 18h43

Bienvenue sur ce blog explorant le vaste monde de l'écriture interactive. Dans mes articles, je me focaliserais principalement sur la narration et l'émotion véhiculées par les œuvres présentées, qu'elles proviennent du cinéma, des jeux vidéos ou d'autres médias. Je vous souhaite une bonne visite!

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma (Cinéma)

 

Albator provoque un un effet assez étrange . En dépit d'une première partie satisfaisante, le film est tellement plombé par des grossièretés narratives, l'éparpillement du récit et une mise en scène assez clichée qu'il en devient grotesque mais laisse en dépit de ces lacunes une bonne impression, malheureusement davantage de l'ordre du plaisir coupable dont les qualités te font accepter les défauts que du space opera épique auquel le film prétendait. Ses qualités sont rapidement repérables, la direction artistique est globalement excellente en dépit d'une certaine occidentalisation, plusieurs plans sont sincèrement impressionnants (notamment le premier moment où Albator prend les commandes de l'Arcadia), le rythme maitrisé et le récit très généreux en péripéties le tout enrobé dans cette dimension épique décomplexée et ce mélange des genres caractéristiques de l'imaginaire Japonais.

Pour le reste, entre le ridicule salto arrière dans la douche façon bande-mon-geek, le combat d'infirmes, l'invulnérabilité grotesque de l'Arcadia qui anéantit toute intensité dramatique, les stratagèmes bidons façon DBZ le tout servie par une mise en scène beaucoup trop convenue à grands coups de ralentis et d'iconisation super héroïque, une chose est sûre: le ridicule ne tue pas dans ce film. Et malheureusement le traitement des personnages se révèle assez calamiteux en parallèle. Certes il était très intéressant de sublimer dans la première partie l’icône d'Albator en le présentant d'un point de vue extérieur mais qu'il en devienne un personnage secondaire au profit d'un héros insipide entouré d'une galerie de personnages plus médiocres les uns que les autres, c'était l'erreur à ne pas faire .

Il s'agit principalement d'un film enthousiasmant pour le nouveau potentiel de l'animation Japonaise qu'il laisse percevoir et une possible alternative aux blockbusters traditionnels mais pour le reste c'est un spectacle aussi ridicule que divertissant, où parallèlement à sa qualité visuelle, les scénaristes apparaissent rapidement comme des escrocs. En espérant que le prochain film Saint Seiya Legend Of Sanctuary bénéficiera d'un traitement plus réfléchi.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Leon9000
Signaler
Leon9000
Je suis moi même assez curieux de savoir comment le film sera perçu auprès du jeune public n'ayant eu jusqu'ici que l'avis de jeunes adultes ou des connaisseurs d'Albator. Je n'étais personnellement pas un grand fan de la saga originelle mais j’espérais justement que ce film allait relancer mon intérêt pour ce mythe important du manga mais ce ne fut pas le cas. Étant par contre un immense fan de Saint Seiya, je suis très curieux concernant le film d'animation qui ,en dépit de l'actualité foisonnante de cette saga, est de loin le projet qui m'intéresse le plus sur cette série.
Lapino
Signaler
Lapino
J'ai vu le film hier.

Malgré mon âge avancé, je n'avais pour ainsi dire aucun souvenir de l'animé. Oh je connais Albator et les quelques personnages principaux mais je ne me rappelle même plus de l'intrigue ni de ce qu'il se passait.

Bref, j'y suis allé en curieux.

Et après une première demi-heure franchement enthousiasmante, ça a été la douche froide.

Déjà visuellement, je trouve qu'on est loin des standards d'aujourd'hui. L'aspect sombre ne m'a pas dérangé, il renforce l'aspect dramatique de la mission, mais je dirais que la réalisation ne casse pas trois pattes à un canard. Visages très figés, animations moyennes et plans larges loin d'être impressionnants (alors que dès qu'on touche à l'espace, il y a de quoi faire hein !).

Après, au delà du scénar, c'est surtout la faiblesse des persos qui m'a complétementsorti du trip. Un caracter-design qui rappelle immédiatement du Final Fantasy et un charisme proche du néant pour un héros franchement raté (je parle de Yama, pas d'Albator). Et puis... ben, les défauus de l'animation nippone classique quoi : des twists scénaristiques exagérés, toutes les deux minutes, un héros qui change de camp 4 fois pendant le film, des prises de conscience soudaines de persos qui ont été des pourritures toute leur vie.. bref, le clicheton de chez clicheton. C'est simple, on se croirait toujours devant les séries et animés qu'on regardait en 90 et dont on parlait dans la cour d'école..

Sur moi ça ne prend plus. Mais peut-être que je n'étais pas la cible visée. Peut-être que les gosses d'aujourd'hui ne voient pas ça et ont adoré, comme moi j'adorais mes dessins animés d'enfance sans me poser ce genre de questions..
ZalH
Signaler
ZalH
Je suis allé le voir un ou deux jours avant Noël, et je n'en attendais pas grand chose.
J'ai finalement vu une zuberbe réalisation (FF?!) le film n'est certes pas dénué de défaut, mais nous avons passé un bon moment (léger coup de mou pour Mme au milieu du film).
Je n'avais jamais suivi réellement l'histoire à l'époque.
Je le recommanderai presque pour ca beauté.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Oui donc le film a les défauts des séries et du manga, en fait.
C'est donc une adaptation réussie ? ;)
puffmagicd
Signaler
puffmagicd
j'ai trouvé le film très frustrant par le manque de présence d'albator et par la perte de couleur du à la 3D et en plus le scénario se veut faussement complexe, c'est dommage et le pire c'est la scène de la douche, on se demande juste ce qu'elle fait là. En plus on s'attend des la moitié du film à cette fin, dommage le spectacle est là mais la mise en abime du corsaire et la mise en avant de certains personnages au détriment d'autres est juste une erreur. Donc un film à revoir mais plus dans mon canapé et sans 3D après avoir revu Albator 78 et 84.

Édito

Un cinéphile, un gamer qui partage depuis longtemps sa passion à travers le net et arrive maintenant sur Gameblog. Outre mes critiques traditionnelles, vous trouverez dans la rubrique "articles principaux" des écrits de réflexion, ceux m'ayant demandé le plus de temps. Dans le soucis d'accorder plus de lisibilité aux articles (étant l'essence même d'un Blog) j'ai décidé de ne poster que mes vidéotests les plus importants dans ces pages.

Les liens ci dessous vous permettront de retrouver mes autres activités sur Internet, mes vidéotests et mes anciens articles sur mon premier Blog. Je vous souhaite une bonne visite sur ce site!

 

Mes vidéotests focalisés sur la narration dans les jeux vidéos

 

 

 Mon premier Blog

"Tous les films sont des rêves. Mais certains un peu plus que d'autres." David Lynch

 

Ma page SensCritique

Archives

Favoris