Le Blog de Leobiwan, ou l'Eloge de l'Interactivité Emotionnelle
Signaler
Chroniques

Aujourd'hui je me la joue Guillaume Delalande en décortiquant le peu d'infos que j'ai sur le prochain titre de Quantic Dream, suite à la diffusion du court-métrage Kara, pour ainsi imaginer toutes les features ou tous les éléments scénaristiques qui pourraient rentrer en jeu.

Déjà, il va de soi que le synopsis augure de situations incontournables dans un cadre de ce genre, à savoir le traitement de la thématique de la robotique, de la conscience de soi, et des sentiments humains. Scènes de discrimination, d'esclavage, d'abus, mais aussi d'amour, de mal-être ou d'assimilation sont sûrement en vue. Minority Report est passé par là, Deus Ex aussi, mais je fais confiance à la sensibilité de David Cage pour ajouter un peu d'émotion à tout ça.

Nous avons donc un androide femelle, qui dit être immatriculé AX400. Premier détail intéressant : elle précise être de troisième génération. Cela induit donc qu'il y ait dans la nature (ou pas) des androides moins évolués qu'elle, qui eux, ne sont sûrement pas doués de conscience, ou ont une intelligence moins poussée. Un peu comme dans Blade Runner. Elle pourrait tout à fait être amenée à les rencontrer durant le jeu. Peut-être pourrait-elle avoir pitié d'eux, ou peur de redevenir comme eux. De leur côté, eux pourraient sans doute être jaloux d'elle ?

Deuxième détail intéressant : elle dit être entre autre à disposition pour faire office de partenaire intime. Là, comme je le disais plus haut, c'est en particulier cette information qui m'a fait penser au sentiment amoureux, ou au contraire, aux abus sexuels que d'autres androides doivent subir. Car ne l'oublions pas, en plus, les robots doivent obéir ! (Cette loi pourrait être enfreinte dans le cas de AX400) En l'occurrence, je pense surtout au THX 1138 de Lucas comme référence...

Troisième détail intéressant : elle dit ne pas avoir besoin d'être nourrie ni rechargée pour survivre. Dans cette phrase, on comprend d'une part que sa durée de vie s'étend sur une longue période (173 ans, elle le dit, le jeu pourrait du coup prendre place durant des générations différentes qui sait, l'occasion pour elle de changer de "maître" en cours de route), et d'autre part que visiblement, elle est conçue pour être dépendante de quelqu'un. Effectuer ses tâches ménagères, lui tenir compagnie, mais, ne peut-elle pas vivre seule ?

Quatrième détail intéressant : A partir de la seconde où le nom de Kara lui est attribué, elle change alors d'attitude, et on commence à percevoir dans ses regards qu'elle a conscience de soi, qu'elle a des sentiments (d'ailleurs, plus son interlocuteur lui donne des ordres, plus elle a l'air de rechigner à les exécuter). On le constate d'autant plus lorsqu'une peau est posée sur ses membres, et qu'instinctivement, elle camoufle ses parties érogènes, telle une Eve qui aurait croqué dans la pomme...

Cinquième détail intéressant : Vu le nombre incalculable de langues qu'elle parle, Kara pourrait très bien voyager à travers le monde entier. Ce qui, dans le jeu, pourrait permettre de varier du tout au tout les lieux visités, les langues parlées, et pour le coup de constater par ce biais les différents traitements infligés aux androides aux quatre coins du monde, etc...

Sixième détail intéressant : Lorsque Kara chante la chanson japonaise, elle le fait... avec talent. Pourrait-on alors croire que tous les androides ont la capacité de maitriser parfaitement tout art ? Un monde où tous les artistes reconnus seraient des robots, voilà une problématique plus que touffue à traiter...

Septième détail intéressant : Kara pleure. Il serait étonnant que ceux qui l'ont conçu aient prévu ce phénomène chimique ! On assisterait donc à un réel miracle ?

Huitième détail intéressant : On aperçoit vers la fin, plusieurs autres androides qui ressemblent en tous points à Kara. Serait-ce là l'indice frappant de la fameuse fonctionnalité massivement multijoueur à laquelle David Cage avait fait mention peu après Heavy Rain pour son prochain projet ?

Neuvième détail intéressant : Sans doute le plus important, le "My God" de l'interlocuteur de Kara à la fin. Il veut tout dire. Les fabricants d'androides n'auraient donc pas prévu qu'elle puisse penser, et vouloir vivre à ce point. Considèreraient-ils alors qu'ils sont allés trop loin dans l'avancement de la technologie ? Ou au contraire, seraient-ils fiers d'avoir enfin pu donner la vie, totalement artificiellement ?

Affaire à suivre...

Voir aussi

Jeux : 
Beyond : Two Souls
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

fremen73
Signaler
fremen73
Sur l'obéissance des robots j'aurais plus volontiers citer les 3 lois de la robotique d'Asimov que Georges Lucas!!!
Sur David Cage moi je me demande pourquoi il ne fait pas plutôt des films...enfin je dis ça...
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Si le jeu est à la hauteur de tes supputations, on n'a pas fini d'entendre parler de David Cage en bien ET en mal ! :)

Le Blog de Leobiwan, ou l'Eloge de l'Interactivité Emotionnelle

Par Leobiwan Blog créé le 10/01/12 Mis à jour le 22/07/13 à 11h40

Quand Art, Philosophie, Psychologie, Musique, Humour et Emotions se rencontrent, moi j'ai qu'une envie, c'est de l'écrire !

Ajouter aux favoris

Édito

En espérant ne pas trop bousculer les plus conservateurs des gamers, je tenterai à travers ce blog de véhiculer ma vision du jeu vidéo. En témoignant de toutes les monstruosités artistiques que l'on peut trouver dans le média, ainsi que des émotions les plus débordantes de puissance que j'y eusse ressenti, je ferai tout mon possible pour que le nom d' "Expériences Interactives" s'adjoigne à celui de "Jeux Vidéo".

 

Archives