Le blog de l'Inutile

Par Magpie Blog créé le 24/12/11 Mis à jour le 06/08/15 à 09h51

Tout ce qui parait absolument dispensable, comme mon point de vue, ma vision du jeu vidéo, des débats à la con... Bref, comme un Ipad, mon blog est inutile mais tout le monde l'aime!... Ou pas!

Ajouter aux favoris
Signaler
Le point de vue à la con du mois

A chaque salon de jeu vidéo ses tendances, ses annonces et son excitation. Ca permet de confirmer la hype de certains titres, d'en dégonfler d'autres, et de voir ce qui est prévu sur nos plateformes à la fin de l'année. Mais force est de constater que tout ce qui nous est proposé ne plait pas toujours à tout le monde. Encore heureux. En revanche, on peut parfois avoir cette sensation que certains utilisent les espaces de débats pour chier d'avance sur telle ou telle marque, tel ou tel jeu...

Le jeu vidéo est parfois vu par les joueurs comme un véritable art, à l'instar du cinéma. Alors, quand un éditeur sort un DLC à 5 euros pour 4 bagnoles pour son nouveau jeu de caisse, on crie à la pitrerie capitaliste. C'est pas faux. Mais il faut reconnaitre qu'aujourd'hui, le secteur se veut plutôt généreux avec les joueurs.

A l'époque de la 1ère Playstation, un magazine papier avec un CD démo coûtait environ 50 balles, soit 7,50Euros. C'était un peu plus cher que la moyenne des autres canards papiers, mais au moins tu pouvais te faire une idée des jeux qui sortaient pour éviter de te faire avoir. Il y avait bien les tests, mais évidemment, l'avis peut varier en fonction du joueur, donc autant vérifier par soi-même.

Aujourd'hui, les démos se font rares (il suffit de voir les rubriques réservées sur le PSstore et le Xbox Live). En revanche, je ne me doutais pas à l'époque qu'on pourrait, un jour, nous donner des jeux gratos! A la fin des années 90, la seule solution pour avoir des jeux "gratuits" était de se les refourguer illégalement en les copiant et en utilisant des méthodes de McGyver sur sa console. C'est une progression majeure: profiter chaque mois de jeux gratuits, sur chaque plateforme, c'est tout de même la classe!

Une autre progression est celle du démat': pour ceux qui ne peuvent pas toujours se déplacer, pouvoir acheter ses jeux sur Steam, le live ou le store sont des avancées majeures, et depuis quelques temps, des soldes démat' sont même proposés. Bon, ok, il faut avoir une bonne connexion et prier pour que ton code de carte bleue ne soit pas chopé par un hacker...

Autre chose: même si les abonnements internet sont devenus quasi-incontournables, il n'en reste pas moins qu'ils sont plutôt accessibles si l'on fait le rapport prix/mois. Quelqu'un se souvient de sa facture France Télécom après avoir passé plusieurs heures de jeu sur Phantasy Star Online avec sa Dreamcast?

En parlant d'abonnement, certains innovent aussi. Electronic Arts propose son EA Access avec un coffre contenant des jeux téléchargeables pour un prix très abordable (mieux vaut balancer 25 boules par an pour son Fifa quotidien avec quelques autres expériences sympas, comme TitanFall ou Dragon Age).

Alors oui, parfois, on a l'impression que "c'était mieux avant" (copyright vieux con). Moi aussi, je repense avec grand plaisir à mon époque Playstation, Gamecube, Dreamcast, 1ère Xbox etc. Mais à cette époque-là, il y avait aussi beaucoup de jeux de merde! Puisque l'on est sur Gameblog, on peut mentionner Playstation Magazine et Joypad qui réservaient une rubrique spéciale "test de jeux pourris" et, avec un peu de honte, je dois bien dire que c'était les premières pages que je lisais! La critique était acerbe, ironique, moqueuse au possible. Mention spéciale à Sport Car GT sur PsOne qui avait obtenu un très bon 0/10! D'ailleurs, si vous êtes nostalgiques, vous avez aussi la possibilité de faire du rétrogaming gratuitement ou presque grâce à Internet...

Bref, le fait est que, de mon point de vue, on est parfois trop souvent dans la critique négative. Il me semble que les éditeurs et constructeurs n'ont jamais fait autant d'efforts qu'aujourd'hui, en proposant des offres toujours plus intéressantes pour réunir plus de joueurs. Evidemment, il y a aussi les méthodes puantes (des démos payantes, coucou Grand Zeroes, ou les DLC foireux, les mises à jours à rallonge pour rattraper un jeu sorti bien trop tôt), mais si l'on compare tout cela à une époque révolue, au final, j'ai vraiment la sensation qu'on est plutôt gâté !

Ajouter à mes favoris Commenter (27)

Commentaires

PNJ no more
Signaler
PNJ no more
Stop votre laxisme de mes couilles.
Final Beauf
Signaler
Final Beauf
Daikatana, le jeu dont la communication ferait rougir Les Sims 4, The Order et même Assassin's Creed Unity.
Mammouth
Signaler
Mammouth
Tu parles de critique facile sur les jeux, mais tu ne parles pas des jeux eux-même.
Aujourd'hui, quand le discours marketing annonce "The Order" comme une tuerie révolutionnaire next-gen alors qu'il s'agit d'un "simple" bon jeu avec, pour seul atout, des graphismes somptueux mais avec des défauts non négligeables (durée de vie risible par rapport à ses contemporains, gameplay générique et simpliste, game design datant de 2004), on a le droit de s'en moquer. Quand Watch Dogs te montre un monde ouvert de folie avant, un an plus tard, un downgrade graphique terrible et un gameplay bien mais pas aussi intéressant qu'on nous le laissait croire, on a le droit de le critiquer. La critique facile, elle ne concerne que les jeux qui te promettent la lune alors qu'ils ne te donnent même pas le terrain vague du coin.

Quant au gratuit, la gratuité ne fait pas le bon jeu. Un mauvais jeu, même gratuit, reste un mauvais jeu et ne peut pas espérer une critique indulgente.
Flysu
Signaler
Flysu
A partir du moment ou tu essayes de mettre le doigt sur un fait observable , tu auras beau avoir factuellement raison , quelqu'un quelque part va te contredire ou s'opposer aux faits .

C'est la nature humaine avec son étendard " je suis libre "

Evidemment ,comme nous sommes dans un écosystème de divertissement tellement riche en rêve et en fantasme , la demande et les attentes sont toujours de plus en plus hautes . Et c'est un rouage essentielle à la progression du jeu video . Mais la limite à cette demande/attente est bien trop souvent depassé !
Et bien plus à cause du marketing que des joueurs . Cependant les joueurs se servent de ce genre d'excuse pour être des gros enfants gatés , jamais content de rien .

Le meilleur moyen d'avoir raison du marketing , c'est de rien dire , rien faire et rien acheté ! Pour détruire une operation marketing , la solution est de l'ignorer à tout les niveaux . Qu'on vous offfre -50% sur un jeu ...etc... Si c'est mauvais , même à - 50% , faut laisser mourir , la prochaine fois ils sortiront pas de jeu du même acabit .

Et je déborde .....donc pour en revenir à l'article , montrer du doigt , ca va pas fonctionner avec la génération actuelle . Trop d'arme virtuelle pour être à armes égales . Il faut ignorer ces personnes ...Si ils ont toutes les réponses et toujours raison ..mieux vaut continuer de discuter car il ne cherche qu'à dominer le débat .

ps:: RIEN a voir mais s'il y avait pas les f2p , les DLC ne seraient jamais un problème ..;oh attends , certains mettent + de 300e par an dans un MMO ( un seul jeu ) ???? What s the ....?

ps² : épargnez moi les " on peut arriver HL sans payer dans le top , c'est possible " car oui c'est possible mais un gars qui fera çà en 1 mois de jeu mettra 6 mois d'avance à celui qui paye pas ! 6 MOIS ..
Le genre de jeu aussi qu'il faut ignorer de plus en plus ... Les petites bourses devraient attendre au lieu de se rabattre sur du jeu faussement gratuit . AUCUN jeu n'est gratuit .Même pas les jeux de societé
air-dex
Signaler
air-dex
@TheAirRaidSiren : nous sommes d'accord. :-)
TheAirRaidSiren
Signaler
TheAirRaidSiren
air-dex : Je ne comprendrais jamais comment quelqu'un peut vouloir jouer à une beta, une alpha ou une early access, Il n'y a rien de pire que se gâcher un expérience..Super ! j'ai joué à un jeu....non fini....Mince, c'est triste.
Braurus
Signaler
Braurus
Lorsqu'il s'agit d'art, impossible de prendre position, on est tous différent à ce niveau là il faut juste éviter le prosélytisme et respecter les choix de chacun.... marrant c'est un discours qu'on entends souvent en ce moment....

Pour ce qui est des jeux gratuits ou offerts, à l'époque ('tin je deviens vieux) le jeux vidéos n'était pas si avancé que ça et les éditeurs n'avaient pas autant de moyens (sans parler des développeurs!!!) Maintenant le secteur paie plus que le cinéma et rapporte plus que le cinéma!!
air-dex
Signaler
air-dex
Pour les jeux "gratuits" il faut vite le dire. C'est "gratuit si tu payes un abonnement", donc pas tellement gratuit au final.

Idem avec les free to play. À partir d'un moment il faudra passer à la caisse si tu veux aller plus loin dans le jeu. Le "plus loin" dépend bien sûr de l'honnêteté de l'éditeur de jeux. Ne mettons pas King (Candy Crush Saga) et Mistwalker (Terra Battle) dans le même seau.

Concernant les DLCs on pourrait lancer le débat "DLCs vs. extensions". Est-ce que les bonnes vielles extensions (la bise à Civilization et à Age of Empires) avaient un meilleur rapport qualité-prix que les DLCs à l'heure actuelle ? Il aurait été intéressant d'en parler.

Là où je trouve qu'il y a un problème au niveau de la monétisation avant la version finale. Avec le dématérialisé je ne trouve plus normal qu'il faille payer pour une démo. La démo c'est le "essayer avant d'acheter" et hors de question de payer pour essayer. Autant prendre le jeu direct alors. Mais ça ce n'est pas le pire. Le pire c'est les bêtas payantes. Comment certains peuvent payer pour un bout de jeu même pas fini ? Plus généralement je trouve que l'accès aux bêtas est du grand n'importe quoi. Pas étonnant que plus personne ne sorte de jeux finis s'il y a une nuée de gogos qui se ruent sur les versions pas stables comme les bêtas.
Glandouf
Signaler
Glandouf
Non mais c'est vrai,zut à la fin!
Magpie
Signaler
Magpie
Il est vrai que les jeux offerts ne sont pas totalement "gratuits" dans le sens où l'on paie un abonnement. Mais il y a au moins une progression avec la génération précédente, notamment sur 360 où l'on payait un abonnement pour ne rien avoir d'autre qu'une connexion multi. Pour ce qui est des jeux offerts, je trouve qu'il ne sont pas si mauvais que ça, au mois dernier, Microsoft a offert Black Flag, ce mois-ci c'est Ground Zeroes. Il y a également eu Rayman Legends un peu plus tôt sur ps4 me semble-t-il.
Vestal
Signaler
Vestal
PSO I et II version US sur DC : miam, abonnement AOL (illimité à l'époque sinon c'était mort), des centaines d'heures de jeu et le 1er hack de ma carte bancaire (par un japonais...).

Sinon, l'article est intéressant mais je crois que ton dernier paragraphe compense tous les autres: les jeux vendus en découpé (les DLC sont annoncés, finalisés avant même la sortie du jeu), les jeux qui sont à peine jouables à la release (le dernier Batman sur PC, Assassin's Creed Unity...), cela pue et cela n'annonce rien de bon. Pour le coup, c'était mieux avant.

Concernant les jeux gratuits comme ceux fournis sur le PS Store: ils ne sont pas gratuits mais bien payants via l'abonnement obligatoire. Ce sont pour la plupart de petits jeux indé ou des jeux très moyens.

Par contre oui le démat et les prix qui l'accompagnent notamment sur PC sont une réelle avancée. Du bonheur quand on a la fibre.
Trynium
Signaler
Trynium
Les temps changent, les modes de consommation évoluent, et s'il est vrai que certaines pratiques actuelles "puent"(DLC payant "nouvelle couleur de chaussures"), l'évolution a quand même du bon !

Par contre, je ne suis pas tout à fait d'accord quand tu dis "En revanche, je ne me doutais pas à l'époque qu'on pourrait, un jour, nous donner des jeux gratos![...]C'est une progression majeure: profiter chaque mois de jeux gratuits, sur chaque plateforme, c'est tout de même la classe!".
Pour moi, à partir du moment où tu payes quelque chose (en l’occurrence un abonnement Gold/PSN+), peu importe ce qu'on te file tous les mois (jeux, accès beta, fonds d'écran...), ce n'est PAS gratuit !
Alors oui, tu as un accès "libre" à pleins de jeux pour une somme très raisonnable, mais n'empêche que si tu ne payes pas ton abonnement tu n'auras accès à aucun jeu...
Olff
Signaler
Olff
La guerre c'est pas bien aussi
diegowar
Signaler
diegowar
"Bon, ok, il faut avoir une bonne connexion et prier pour que ton code de carte bleue ne soit pas chopé par un hacker..."

Personnellement je connais plus de gens qui se sont fait volés physiquement que de gens qui se sont fait hacké leur carte bleue.
tehofil
Signaler
tehofil
si Ground Zeroes est une démo, c'est juste la meilleur démo de tous les putains de temps
Incari
Signaler
Incari
Pour moi Ground Zero reste une grosse démo payante dont la sortie avait principalement pour but de faire rentrer de l'argent dans les caisses d'un Konami quelque peu étouffé par le coût pharaonique de MGS V.
Normalisation_l1
Signaler
Normalisation_l1
Si on commence à considérer que les jeux du gold et du psn+ sont gratuits, on se rend compte que la banane est bien passée.
TheAirRaidSiren
Signaler
TheAirRaidSiren
Disons qu'avant, il n'y avait pas vraiment d’internet donc les critiques restaient dans les magazines. Aujourd’hui, il y a une surabondance car nous donnons tous notre point de vue et les avis divergent autant que nous sommes.
Le principale problème que j'observe c'est la pluridisciplinarité des joueurs. Ils jouent à tout sans aimer tout ce qui augmentent le nombre de critiques négatives. Dans le passé les frontières étaient plus marqué avec les joueurs de RPG, FPS, Point & Click, Survial Horror...et très peu d'allées et venues d'un monde à l'autre.
Le temps de développement des jeux étant de plus en plus longs, ils sont moins nombreux et le joueur à du s’adapter à cette condition. Une adaptation qui ne passe pas, même aujourd'hui, toujours bien.
Komy
Signaler
Komy
"Quelqu'un se souvient de sa facture France Télécom après avoir passé plusieurs heures de jeu sur Phantasy Star Online avec sa Dreamcast?"

Je suis encore en train de la payer... :ninja:
Yoann Shepard
Signaler
Yoann Shepard
"Les gouts et les couleurs" Ton voisin peut aimer par exemple Fifa, pendant que toi que tu dira que c'est de la mer*** et bla et bla et bla. C'est tout à fait normal de s'exprimer, que ce soit quand on est heureux ou qu'on veut exprimer sa déception. de plus, il y a des râleurs utiles et inutiles. Pour les seconds, suffit de pas prêter attention, pour els premiers, je suis désolé mais ils ont un rôle à jouer quand l'industrie veut nous nous refaire le remake du lavement de colon en HD. Et puis MGS GZ n'est pas une démo, sinon c'est une démo de luxe ...
Akiru
Signaler
Akiru
Assez d'accord dans l'ensemble. Mais Ground Zeroes n'est pas une démo.
Magpie
Signaler
Magpie
Je crois que ça dépend de pas mal de choses, comme cité dans le texte. Me référant aux années 90, les prix des jeux par ex ne sont pas très différents. La Playstation faisait exception avec des jeux neufs vendus souvent 300 francs (45 euros à peu près), si tu jouais sur N64 on était plus proche des 70 euros. On a beaucoup de nouvelles technologies qui nous ont simplifié notre vie de gamer. Après, je vois aussi des inconvénients: le fait de devoir payer un abonnement pour jouer en réseau, de moins en moins de jeux proposent de l'écran splitté, les mises à jours récurrentes, des jeux pas toujours originaux (bien que c'était déjà loin d'être le cas avant).
Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo
Non, Ground Zeroes n'est pas une démo payante, qu'on se le dise ! ^-^

Mise à part cela, je te trouve plutôt gentil avec les acteurs du marché du jeu vidéo. C'est peut-être mon restant d'anticapitalisme aigu attrapé au lycée qui parle mais, pour faire court, je dirai que le consommateur n'est pas plus gagnant aujourd'hui qu'hier.
nikolah
Signaler
nikolah
@thibault : pour son numero d'été, canard pécé s'est amusé a faire un petit panier avec une dizaine de jeux sortis recemment. resultat, les même jeux en physique coutent 30% (!!!!!!!!) moins cher que leurs equivalents steam hors soldes. En sachant que les soldes physiques sont souvent bien plus interessantes que celle sur steam (faut juste prendre le temps de farfouiller).
Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Les fameuses annonces : Les jeux dématérialisés coûtent moins chers. Sans les soldes steams ou autres, les jeux démats sont au même prix ou presque qu'un jeu physique.
Le blog de l'Inutile

Édito

Le monde du jeu vidéo est d'une richesse extraordinaire. Seulement, il semble qu'on ait mal choisi son nom. Car oui, dans "jeu vidéo", il y a "jeu", donc loisir pour gamin ou pour personnes immatures. Et en plus, c'est violent, qu'ils disent, les grands!

Mais heureusement, en plus d'être des serials killers à force de buter du soviétique ou de l'extraterrestre à deux balles, en plus d'être des obsédés en passant notre temps à regarder Lara se déhancher sur une plateforme fait en bois pourri péruvien, nous sommes aussi... des passionnés. Et c'est sûrement ça le pire. Paix à notre âme, "j'ai envie de dire!".

Si l'on rajoute à cela l'inutilité de ce loisir (c'est mieux de bosser comme un conn...d 72h par semaine), autant dire que nous sommes mal partis pour vivre notre future vie d'adulte responsable! (et chômeur).

Donc, si vous n'avez que ça à faire, si vous pensez que ce qui est inutile est indispensable, si vous aimez lire des tests bien peu objectifs et payés (j'aimerais bien!) par l'éditeur qui a lamentablement acheté ma conscience de joueur puéril, si vous pensez que les sujets débattus ici sont d'une débilité sans nom, et surtout, si vous pensez que ce blog ne sert à rien... Vous êtes ici chez vous!

 

Bienvenue, bonne lecture, et pour les autres, adieu.

 

Archives