Le Bazar de Dad

Par Dad Blog créé le 29/05/15 Mis à jour le 07/06/15 à 19h06

Du jeux vidéos, pis parfois d'autres trucs et des dessins.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Avec ça, t'avais la classe

Signaler
Avec ça, t'avais la classe (Geekerie)

Moi qui parle à l'un des nombreux personnages qui me traine dans le casque (voilà ce qui arrive quand on a une vie sociale limitée: on a plein d'ami dans sa tête ):

-"Fût un temps, tu sais que les téléphones, il servaient à une chose essentielle: téléphoner"

-"Ben ouai et alors? Avec mon samsung, mon iphone ou mon xperia, je le fais aussi hein!!"

-"Oui! c'est vrai! Mais les trois quart du temps, tu fais quoi avec ton smartphone? Tu vas sur le net, tu écoutes la musique, tu regardes des films, tu joues à des jeux graphiquement plus beau que ce que j'avais sur ma télé avant (mais pas mieux, faut pas déconner), tu "shazaame", tu "snapchat", tu commandes ta télé, tu géolocalises ton père, ta mère, ta femme, ton homme, ton gosse (rayez les mentions inutiles) et j'en passe des vertes et des pas mûres."

-"Ouai, ben mon bon vieux Dad, tu te la joues vieux con nostalgique moralisateur sur nos activités actuelles, mais au final ton téléphone avant, tu faisais quoi avec? Pis qu'est ce qu'il avait de plus?"

_"Et bien mon cher ami qui traine dans ma tête (et qui commence déjà à me courir sur le haricot), mon téléphone, avant, sa fonction première, je te donne dans le mille, était de téléphoner (en plus je l'ai dit un peu plus haut déjà). Pour jouer, je sortais voir mes potes, je "chattais" autour d'une bonne binouse avec mes "contacts", je mettais une K7 dans une superbe chaine hifi pour écouter ma zique, puis je regardais mon film avec son matos dédié pis....pis... Ben en fait c'est simple: chaque objet avait une utilité propre et précise et ne s'égarait pas à voulor faire le taf des autres. Dans un autre domaine: avant, les banques ne faisaient pas d'assurances, tout comme les assureurs ne faisaient pas banque. Même la poste, elle ne faisait que son taf avec le courrier, la boulangère ne me vendait pas de paté pour chat au prix du meilleur foie gras et le boucher de quartier ne piquait pas le boulot du marchand de vin... La vie était fun car on savait qui faisait quoi, on savait l'utilité de chaque chose... Même pas besoin de bosser à la NASA pour savoir se servir d'un truc high tech en plus!"

"ouai ben je m'en fous de tes trucs de vieux, tu me les brises menu alors arrêtes de m'emmerder et parle de ta cabine téléphone portable aux gens de gameblog mais pas à moi....merde à la fin!!!" 

Enfin voilà, tout ça parce qu'aujourd'hui, me suis rappelé que j'avais adoré ce téléphone génial qu'était le Nokia 8210. La pointe de la technologie à l'époque.

Alors c'est vrai, je raconte des conneries pour justifier d'un sujet sur lequel déblatérer, pour pouvoir justifier comment je me retrouve un dessiner un vieux téléphone, mais en 1999, quand l'un de mes premiers salaires m'a permis d'investir dans ce téléphone au top pour l'époque (je sais, je radote un poil ), et ben c'était la classe. Léger, robuste (voire incassable et increvable) et une batterie qui tenait plus d'une demi journée (et encore, quand mon téléphone, aujourd'hui, il tient une demi journée, je suis content ) Et par dessus le marché, sur ce magnifique écran monochrome, le meilleur jeux mobile de tous les temps: Snake. Aucun jeux android ne me fera passer autant de temps que j'en ai passé sur celui là (en même temps, vous allez me dire, y'avait que ça, alors le choix on l'avait pas tellement). Enfin voilà, pas de wifi, ni de 3G/4G, ni même de bluetooth, de géolocalisation, juste du sms, du téléphone au sens noble du terme et donc, ce fameux Snake.... La bonne époque quoi.

Allez, sur ce, bonne soirée les gens de Gameblog, et comme les nuls le disaient dans la cité de la peur : "Attention... Ca va couper"

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Édito

Mon temps libre, après mes journées de papa solo de trois "trolls", c'est soit du dessin, soit du jeu vidéo et parfois quelques bons films, livres ou Bd's (et des mauvais aussi). Alors j'm'en vais mixer tout ça dans un joyeux foutoir, pis rajouter d'autres trucs, mais tout sera toujours imagé/illustré par mes soins. Et pis on verra bien ce que ça donnera. En sachant que je ne suis ni un harcore gamer, ni un cinéphile averti et je ne suis pas non plus un artiste confirmé. Juste un quelqu'un de banal comme pas permis, avec parfois des gouts de chiotte, qui va conspuer des titres qu'on porte aux nues et qui va idôlatrer des bouses infâmes. Mais comme dirait l'autre: "Chacun mes goûts!"

Archives

Favoris