Le Blog de la pleiade

Le Blog de la pleiade

Par Blog créé le 30/04/10 Mis à jour le 21/05/10 à 18h59

La pléiade, le meilleur de gameblog, pour que le savoir autour de la culture en générale et plus particulièrement vidéoludique soit partager par le plus grand nombre!

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo
Auteur de l'article : Loki Sansei.
Lien vers la page de
Blog de l'auteur :  n'a pas de blog

Pourquoi avoir choisi cet article ? Premièrement le titre racoleur m'apportera un maximum de clics! Nan je rigole, on s'en fou du clic on est là pour la qualité. Réellement j'ai choisi cet article car les deux univers ont beaucoup de fans ( studio Ghibli et beyond good evill). De plus le rapprochement fait par l'auteur entre ces deux univers est plutôt intelligent ! Et pour finir j'aime sa et je pense qu'il va plaire ( cet argument est pourri mais bon )

Ce week-end, j'ai revu Porco Rosso, de Hayao Miyazaki. Je ne vais pas vous faire la critique de cet excellent film, surement l'un de ses meilleurs, mais je vais vous parler d'une chose qui m'a frappé, sa ressemblance avec une autre oeuvre de grande qualité : Beyond Good & Evil.

 

Pey'J un hommage à Porco ?

Ce qui fait tilt tout de suite, c'est bien sur le personnage de Pey'J, qui comme Porco est un cochon anthropomorphe. Mais si c'est finalement ce qu'on remarque en premier, ce n'est pas le plus percutant, Pey'J n'étant qu'un personnage secondaire, là où Porco est le héros.

C'est en ajoutant les partenaires que l'on retrouve des équipes similaires. Jade, la jeune fille pilote d'aéroglisseur, accompagnée de son mécanicien à tête de cochon et Porco, pilote d'hydravion à tête de cochon, accompagnée de Fiona, jeune fille mécanicienne.

Au delà des ressemblances des personnages, c'est surtout dans le monde qui les entoure que les points communs sont troublant. L'action de Porco Rosso se passe autour de la mer Adriatique. Du coup, à part le ciel, l'élément le plus présent du film est l'eau. On ne voit jamais un bout de terre sans voir une mer, un canal, ni même un pont suggérant que l'eau est proche. Même quand Porco va en ville, il arrive en bateau, son hydravion étant en miettes, et repart avec ce dernier sur le canal. On ne croirait pas voir Milan, mais Venise.

Le monde d'Hillys est lui aussi à forte dominante maritime. La ville est traversée par des canaux, qui remplacent les routes, rappelant également Venise. Les héros vivent sur une ile "privée" à laquelle on accède, comme l'ile qui sert de repaire à Porco, par une grotte dans la falaise. Dans les deux oeuvres, de petits îlots forment des lieux bien précis, comme le restaurant de Gina dans Porco, ou le garage pour aéroglisseur dans BGE.

 

"Je préfère encore être un porc décadent qu'un fasciste"

Si la géographie des deux mondes présentes plusieurs points commun, l'aspect politique n'est pas en reste. Dans les deux histoires, le monde tel qu'il nous est d'abord montré est plutôt plaisant. Coloré et zen dans BGE, avec la séance de yoga de Jade face au soleil, et faussement dramatique dans Porco Rosso, avec de redoutables pirates de l'air, qui ne font même pas peur à des fillettes de huit ans qu'ils essaient désespérément de kidnapper.

Dans les deux cas, on passe beaucoup de temps à contempler les paysages évoqués plus haut, mais sous cette apparente légèreté se cache une histoire bien plus sombre.

Dans le monde d'Hillys, la paix semble bien précaire et l'héroïne se rend compte petit à petit qu'on cache bien des choses à la population. Derrière un jeu d'action infiltration somme tout classique, on trouve des thématiques bien plus sérieuses, comme le contrôle des foules par la désinformation, ou les dangers du totalitarisme.

Idem chez Miyazaki, où derrière ce petit monde gravitant autour d'une jolie et talentueuse chanteuse, évoluant autour de paysages enchanteur se trouve une période sombre, l'entre deux guerres. Restriction des libertés, monté du fascisme en Italie, on est loin du conte de fées.

Nos deux héros vont progressivement entrer dans l'illégalité, l'un, Porco, en refusant de servir un pays dans lequel il ne se reconnaît plus, et l'autre, Jade, en entrant en résistance, pour ouvrir les yeux de ses compatriotes, et faire éclater la vérité.

Ancel inspiré par Miyazaki ?

Peut-on pour autant en conclure que Michel Ancel a plagié le film de Miyazaki pour faire son jeu ? Absolument pas. Les deux oeuvres sont différentes sur suffisamment de points pour être uniques.

Peut-être que c'est juste mon admiration pour ces deux monuments qui m'a fait voir les quelques points communs, en oubliant tout ce qui les différenciaient.

Impossible de dire si Ancel s'est inspiré du film de Miyazaki, si Pey'J est juste un clin d'oeil au cochon rouge ou bien si deux auteurs de génie se sont retrouvés à traiter des thèmes similaires, dans des univers qui se ressemblent. Ancel est peut-être tout simplement un des nombreux admirateurs de Miyazaki.

Car finalement, un des autres thèmes prépondérant de BGE est la nature, voir l'écologie, thème abordé dans presque tout ses films par Miyazaki ... à part Porco Rosso.

Vous pouvez participer en m'en voyant vos articles ou ce qui vous ont tapé dans l'oeil par Mp. Car cet espace est aussi fait par vous !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Karle
Signaler
Karle
Ha au fait : NB : "Bravo très cher loki sensei je n'aurais pas fait le rapprochement tout seul :D !" tout simplement je n'ai jamais joué a BGE :D
Karle
Signaler
Karle
Quel enfoiré je fais ! J'allais partir sans mettre de commentaires alors que j'ai apprécié cet article !
Bravo très cher loki sensei je n'aurais pas fait le rapprochement tout seul :D !
Et puis bon c'est quasiment sur qu'Ancel soit un fou de Miyazaki et je le comprends ! Quel génie ce type ! MAIS QUEL GENIE !
Je peux pas m'empêcher de visionner chacun de ses films 2/3/4/50/70/80/47065464 fois !!
Et c'est toujours aussi bon :') !

Édito


 J’ai ouvert ce blog pour une raison simple. Trop de bons articles sont trop vites perdus dans les bas fonds du site, alors qu’ils auraient put vous intéressez ! Je vais tenter moi même et j'espère aussi avec votre aide de faire émerger le meilleur de Gameblog ! Le nom de la pléiade n’a pas été pris au hasard ! Pour les gameblogers qui ne connaîtrait pas  la référence. La Pléiade est un groupe de sept poètes français du XVIe siècle rassemblés autour de Pierre de Ronsard et Joachim du Bellay. . Le souci majeur de la Pléiade , est de faire reculer le « Monstre Ignorance » par la diffusion de la culture antique. Ici ne vous inquiétez pas, c‘est la culture vidéoludique qui sera défendu !  Le but recherché par ce blog est de crée une saine émulation dans la communauté par un partage des connaissances !

J'entends déjà le bruit des critiques me disant que le top des plus lus et des plus appréciés permet déjà de faire émergé les préférences des lecteurs mais je répondrais qu’une grande majorité  est pris par les blogs de la rédaction et des blogs Vip. Ce n’est aucunement une critique contre eux ! Mais ils sont déjà mis en avant sur la page blogs et communauté et la popularité de leur auteur joue en leur faveurs. Ce blog je le veux VIP pour vous !

Donc les règles sont simples. Chaque auteur peut une semaine après la diffusion de son article ou son poste de blog me contacter par Mp. Inutile de justifier que les articles proposé devront avoir un fond intéressant avec un rapport avec la culture (vidéoludique,japonaise,musicale ou cinématographique). Je me limite à ces thèmes pour garder une ligne  éditoriale qui reste raccord avec notre cher site et surtout cohérente.

Archives

Favoris