Premium
Lands of the Geek

Lands of the Geek

Par Waylander&Kevane Blog créé le 02/01/12 Mis à jour le 09/02/14 à 19h12

Bienvenue à tous sur notre blog, nous sommes Waylander&Kevane. Deux geeks qui ont en commun une passion : les Jeux Vidéo. Ici vous trouverez tout ce qui composent nos univers, jeux, films, mangas, musiques, objets collectors ou non. Enjoy the ride ! Peace.

Ajouter aux favoris

Édito

 
 
Rejoignez nous sur Facebook
 
________________________________
 
    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Image IPB

 
 
 
___________________________________
 
 
 
 
 

 
___________________________________
 
 
Nos machines de Geek :
 
 
Master System
MegaDrive
3DO
 
N64
Playstation
 
Playstation 2
 
Playstation 3
Xbox 360
 
PS Vita
Nintendo 3DS
 
Wii U
Playstation 4
 
 
 
___________________________________
 

Archives

Favoris

Catégorie : Dossiers

Signaler
Dossiers (Jeu vidéo)

Bon allez je post mes plus grandes attentes JV pour 2014,  parce que sinon à tout les coups je vais les poster en décembre 2014 ! Alors évidemment je ne vais parler que des jeux annoncés et dont on est sûr, à une exception près, qu'ils sortiront en 2014. Je vais commencer par le jeu que j'attends le plus pour finir par le jeu que j'attends le moins, mais bon je l'attends quand même parce qu'il fait partis des jeux que j'attends le plus ! Enfin vous m'avez compris ! Let's begin !

 

Metal Gear Solid V : Ground Zeroes (PS4)

Ceux qui me connaissent savent que je suis fan de l'immense série d'Hideo Kojima, une des séries les plus cultes de notre média favoris ! Même si je sais que Ground Zeroes ne sera qu'un prologue à The Phantom Pain, ça ne m'empêche pas de l'attendre avec impatience, j'espère qu'Hideo Kojima nous livrera un jeu avec un contenu assez étoffé et pourquoi pas avec des DLC gratuit pour prolonger l'expérience. Pour cet épisode j'imagine une mission principale d'une durée un peu supérieure au prologue de MGS 2 (le tanker) et MGS 3 (la mission vertueuse) avec tout un tas de mission annexe à la Peace Walker. J'ai hâte de découvrir toutes les nouvelles trouvailles de gameplay d'Hideo Kojima et de son équipe mais également la nouvelle narration qu'Hideo Kojima va mettre en place avec ces deux épisodes, narration qui n'est plus à base de cinématiques intérminable comme diront certains. Enfin j'ai envie de découvrir quelle thématique Hideo Kojima va aborder et surtout de quelle manière il va le faire. Le rendez-vous est donc pris pour le 20/03/14.

cliquez pour regarder l'openning de Ground Zeroes

________________________________

 

X (Wii U)

Voici l'exception à la règle, en effet on ne sait pas encore quand le prochain jeu de Monolith Soft débarquera chez nous sur la Wii U. On ne sait pas grand chose sur le jeu si ce n'est qu'il est au moins la suite spirituelle du cultissime Xenoblade Chronicles, même si quelque chose me dit que se sera bel et bien sa suite (voir la fin du premier trailer). Pour moi la PS3 et le 360 n'ont pas réussis à m'apporter un grand J-RPG, le J-RPG qui marque une génération. J'attends donc cet épisode comme le messie du J-RPG HD.  L'univers me plait déjà, le système promets d'être au moins aussi complet, graphiquement le jeu est magnifique et je trouve qu'il renvoie déjà au placard FF XIII et ces jolies couloirs. Vivement une date de sortie !

Cliquez pour regarder le trailer de "X"

________________________________

 

The Order 1886 (PS4)

Avec The Order 1886, Ready At Dawn veut rentrer dans la cours des grands et va essayer d'imposer son jeu et son univers en tant que nouvelle référence pour les fans de Playstation. The Order 1886 est pensé comme le premier épisode d'une série qui s'étendra au dela du Jeu Vidéo. Le jeu est clairement ambitieux sur son univers, artistiquement travaillé et avec une cohérence visuelle qui m'impressionne déjà, sur le papier il a tout pour devenir une de mes nouvelles références. Je suis vraiment curieux de voir comment Ready At Dawn va intégrer les éléments historiques, comme Arthur et les chevaliers de la Table Ronde, à la mythologie de son jeu. Au niveau du gameplay on sait que le jeu aura plusieurs compostantes dont une partie TPS. Le jeu est prévu pour automne 2014 et j'ai déjà hâte d'y être.

cliquez pour regarder le trailer de The Order 1886

________________________________

 

Castlevania Lords of Shadow 2 (PS3)

Le seul jeu current gen du top ! Mais quel jeu... Lords of Shadow 2 s'annonce comme la conclusion magistral d'une série qui a commencé il y a trois ans. Cette série est une superbe réinterprétation de Castlevania et du mythe de Dracula, ponctué de référence à la Bible. Comme je l'ai déjà dis cette série transpire la classe. J'attends de cet épisode une conclusion poétique, macabre et j'attends évidemment d'expérimenté des phases de gameplay toujours aussi exigeante et technique. Est-ce que cet épisode réussira à surpasser le premier et sa fin surprenante ? Réponse en Février.

cliquez pour regarder le trailer de Castlevania Lords of Shadow 2

 ________________________________

 

The Witcher 3 : Wild Hunt (PS4)

The Witcher 2 a fait partis de mes claques de la génaration, alors dire que j'attends la conclusion des aventures de Geralt est un bel euphémisme ! Ayant lu les livres de la saga du Sorceleur (enfin il me reste le dernier à lire je crois) c'est un univers avec lequel je suis familier et que j'apprécie particulièrement. Pour cet épisode CD PROJEKT RED s'attaque à l'open world et j'ai bien envie de voir comment ils vont s'en sortir face à des studios comme Bethesda. En tout cas graphiquement cet épisode promets déjà d'être une claque graphique comme l'étais déjà The Witcher 2. En 2014 on tuera des monstres, et parfois les pires sont humains.

cliquez pour regarder le trailer de The Witcher 3 Wild Hunt

________________________________

 

Watch Dogs (PS4)

Qu'est ce que j'aurai aimé y jouer cette année ! Mais finalement se sera au Printemps 2014 que je pourrai poser mes mains sur le dernier né d'Ubisoft ! J'attends de Watch Dogs qu'il propose un gameplay open world encore plus maitrisé que celui d'Assassin's Creed IV avec des mécaniques de jeu qui lui seront propres, j'attends également beaucoup de l'histoire et de l'univers du jeu, j'apprécie particulièrement ce genre d'univers, bien plus que celui d'un GTA V par exemple. Graphiquement on sait déjà que le jeu est très jolie, évidemment c'est l'un des premiers jeu next-gen et il sera dépassé au final, mais un jeu ce n'est pas que des graphismes et je pense que Watch Dogs peut nous surprendre. Le silence autour du jeu depuis son report est d'ailleurs assez rassurant je trouve, les équipes d'Ubisoft doivent plancher à fond sur leur petit bébé.

cliquez pour regarder le trailer de Watch Dogs

________________________________

 

Don't Starve (PS4)

La première chose qui m'a attiré chez Don't Starve c'est la façon dont RaHan en parlait lors d'un des podcasts de GB. J'ai commencé alors à me renseigner sur le jeu et j'ai trouvé le principe intéressant avec son esthétique Tim Burtonesque. Mais vu que je n'aime pas spécialement jouer sur PC je n'y ai pas touché jusqu'à présent. J'étais donc content quand Sony a annoncé que Don't Starve débarque sur la PS4, je vais donc me ruer dessus le 08/01 avec le PS Plus. Je pense que c'est le genre de jeu qu'il est difficile de lacher une fois qu'on a mis la main à la patte !

cliquez pour regarder le trailer de Don't Starve

________________________________

 

Thief (PS4)

Etant fan d'infiltration j'attends l'arrivée de Thief avec une certaine curiosité, je n'ai jamais joué à un épisode de la série, à part Dark Project que j'ai lancé quelques minutes. J'aime beaucoup la direction artistique et le partie pris vraiment infiltration. Je ne me suis pas trop renseigné sur le jeu pour ne pas me spoiler mais j'espère vraiment qu'il sera à la hauteur de la série. Etant donné qu'Eidos Montreal se charge du jeu je ne me fais pas trop de soucis, surtout que le studio a déjà fais quelques modifications suites aux retours des joueurs, preuve que le studio veut tout faire pour satisfaire les amateurs d'infiltration. Je pense d'ailleurs réaliser un test du jeu sur mon blog une fois que je l'aurai terminé.

cliquez pour regarder le trailer de Thief

________________________________

 

inFamous Second Son (PS4)

inFamous 2 m'avait vraiment beaucoup plu, plus que le premier même si j'avais passé un bon moment. Cet épisode va surement être la prochaine claque graphique que Sony va nous apporter sur PS4, je dois dire que j'ai un peu de réserve sur le gameplay, j'ai peur d'avoir un copier/coller du second épisode. Mais je préfère laisser le bénéfice du doute à Sucker Punch. J'attends de cet épisode plus de variété, que le sentiment de puissance lié aux pouvoirs soit toujours aussi présent, et des nouveautés de gameplay. Côté scénario j'aimerai une hisoire plus sombre et peut-être moins manichéenne. Il va falloir que je patiente jusqu'au mois de mars.

cliquez pour regarder le trailer de inFamous Second Son

________________________________

 

Hotline Miami 2 (PS Vita)

Une de mes surprises de l'année sur PS Vita, j'ai trouvé le premier épisode vraiment addictif ! L'ambiance est vraiment unique et le pixel art donne cet aspect si spécial et unique au jeu. Pour Hotline Miami 2 je n'attends pas de changements fondammental, juste plus d'armes, plus de masques, une histoire toujours aussi étrange, une bande son inspiré, je ne suis pas difficile concernant mes attentes ! Allez pour chipotter je dirai un épisode plus long.

cliquez pour regarder le trailer de Hotline Miami 2

________________________________

 

Transistor (PS4)

Ca ne fait pas longtemps que je me suis intéressé à Transistor et n'étant pas fan de Bastion (faudra vraiment que j'essaye de le faire un jour) je ne me suis pas renseigné sur le jeu. Et puis la curiosité m'a poussé à jeter un oeil. J'aime beaucoup la direction arstique du jeu, graphiquement très jolie, le gameplay est assez original je trouve, j'aime beaucoup cette idée de figer le temps pouvoir planifier ses actions et les exécuter rapidement, ça donne un réel aspect stratégique au jeu. La narration à l'air plutôt bien aussi et l'histoire intriguante. Une petite perle indé que j'ai hâte de découvrir sur PS4.

cliquez pour regarder le trailer de Transistor

________________________________

 

Oddworld : New'n'Tasy (PS4/PS Vita)

Alors là c'est la nostalgie qui parle ! J'ai grandis avec l'épisode sortis sur Playstation, quand j'y pense je trouve que le jeu était vraiment en avance sur son temps en terme de maturité d'écriture. Alors j'ai vraiment hâte de me remettre sur cet épisode avec des graphismes remit au gout du jour ! Ce mélange d'aventure, de réflextion, d'énigmes, d'exploration dans cet univers si unique, tout un programme. Et puis après cette nouvelle version peut être que le studio s'attaquera au premier Metal Gear Solid ? Après tout ils ont fait une demande à Hideo Kojima...

cliquez pour regarder le trailer de Oddworld New'N'Tasty

 

Et vous, quels sont les jeux que vous attendez le plus en 2014 ?

 

Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
Dossiers (Jeu vidéo)

Premier post d'une série qui va regrouper 10 jeux que j'aime particulièrement pour un ou plusieurs aspects. Ils rentrent tous dans ma catégorie de jeux favoris car ils combinent, à mon sens, un bon gameplay, une vrai d.a, un scénario et/ou une bonne narration. Comme j'ai déjà dû l'expliquer dans un de mes post, et sur ce point je rejoins Nico, pou moi un bon jeu doit être un équilibre parfait entre tous ces éléments, l'élément le plus important étant le gameplay car c'est ce qui différencie le Jeu Vidéo des autres médias. Je commence donc cette série de post avec un jeu PS VITA, une des dernières créations de Keji Inafune :

 

Soul Sacrifice

 

Sous son aspect ultra gore, il suffit de regarder l'image juste au dessus pour s'en convaincre, Soul Sacrifice cache l'une des histoires les plus touchantes que j'ai vécu cette année. Contrairement à un Monster Hunter, car c'est bien de ce type de jeu qu'il s'agit, Soul Sacrifice propose un vrai scénario pourvue d'une narration très plaisante, en total adéquation avec son univers.

Mais avant de rentrer plus en avant dans cet univers, parlons du gameplay. Dans Soul Sacrifice votre but sera de vaincre des monstres ou des sorciers dans des arènes plus ou moins grandes. Pas de notion d'exploration ici, bien dommage d'ailleurs mais j'y reviendrai plus tard. Chaque mission vous demandera de tuer un certain nombre d'ennemis ou alors de vaincre un boss titanesque. Pour cela de nombreux pouvoirs sont à votre dispositions, offensifs, défensifs, ou pour améliorer les compétences de votre personnage. Quelques exemples : invoquer une hache, augmenter sa vitesse, sorts de soins, invocation d'armure de pierre, ou encore transformation en boule de pierre enflammé. Et il y a aussi les Rites Obscurs, sortes de sorts ultimes, chacun pouvant vous donner un avantage considérable au cours de la bataille, allant même jusqu'à renverser son cours.

L'originalité de Soul Sacrifice c'est qu'il n'y a pas de mana, tout est à base de sacrifice. A chaque ennemi tué on vous laissera le choix : sacrifier son âme ou la sauver. L'intérêt du sacrifice ? Recharger vos sorts. Chacun de vos sorts à un nombre limité d'utilisation, en sacrifiant une âme vous recharger en partie vos sorts. Si vous arrivez au bout d'un sort, il sera inutilisable et devra être rechargé une fois la bataille terminé. En sacirifant une âme vous augmentez également votre jauge de magie occulte, celle-ci augmente votre puissance et votre capacité à utiliser des runes de magie occulte, j'y reviendrai plus tard. Au contraire en sauvant une âme vous récupérez de la santé et faites augmenter votre magie divine, celle-ci augmente votre résistance et votre jauge de vie. C'est ainsi que votre personnage augmentera de niveau.  Au fur et à mesure que votre personnage progressera, l'apparence de son bras droit changera en fonction de des sacrifices que vous ferez, sacrifier toutes les âmes et votre bras deviendras aussi hideux que possible, au contraire sauver le plus d'âme possible et votre bras gagnera une apparence divine. Equilibrez les deux et il restera "normal". Vous pouvez également graver des runes sur votre bras, celles-ci vous donneront divers bonus/malus. Les sorts ultime eux, vous demanderont de sacrifier une partie de votre corps, votre peau par exemple, vous rendant alors très sensible au feu, ou alors mon favoris, votre oeil, vous cachant une partie de la vue après utilisation. La bataille gagné vous pourrez récupérer cette partie de corps, mais attention, à chaque utilisation le coût devient de plus en plus important.

A chaque fin de misssion on vous accordera un score, plus votre score sera élevé plus vous gagnerez de sorts à la fin. Chaque sort peut être amélioré en le combinant au même sort. Exemple, après 10 heures de jeu j'ai récupéré 20 sorts de trident infernal. Lorsque je combine deux sorts de trident infernal, je gagne un sort de trident infernal +1, pour avoir un +2 il faut que je combine deux sort +1. Et ainsi de suite. Au bout d'un moment le sort évoluera dans une version plus puissante, version que je pourrai à nouveau améliorer. En augmentant ainsi vos sorts vous gagnerez en puissance et en nombre d'utilisation.

Pour terminer avec la partie gameplay voici d'autres éléments importants : Contrairement à un Monster Hunter, ici Soul Sacrifice propose une fonction de lock rendant les combats bien plus agréables. Lors de vos nombreuses missions vous serez souvent accompagné de un ou deux personnages. Chaque arène dispose de sort cachés que vous pouvez activer, en général lié à la faiblesse de votre ennemi, vous pourrez également recharger vos sorts de temps à autres via des partis du décors que vous trouverez grace au troisième d'oeil, sorte de vision vous montrant le niveau de santé des personnages et ennemis à l'écran. Quand vos alliés seront à l'agonie vous pourrez les sauver ou les sacrifier. Le titre propose également un mode multijoueur dont je ne vous parlerai pas vu que je n'y ai pas joué.

Au final j'ai trouvé le gameplay de Soul Sacrifice très accrocheur et carré. Il faut un peu de temps pour bien comprendre toutes les subtilités liés à l'utilisations des sorts mais une fois maitrisé c'est un vrai plaisir et je me suis souvent retrouvé à faire du farming afin de récupérer les sorts dont j'avais besoin pour en créer d'encore plus puissant. La notion de sacrifice est très présente dans le jeu, et j'ai souvent hésité à réaliser un Rite Obscur car je savais que si je me ratais, je serais très désavantagé face au boss. Les missions se font assez rapidements, sauf les boss, et conviennent parfaitement à une utilisation portable et nomade de la machine. Un très bon compagnons de train pour ma part !

 

Rentrons maintenant dans l'univers du jeu ainsi que dans sa structure. Soul Sacrifice vous place dans un monde décadent, vous êtes un simple petit sorcier capturé par le plus puissant des sorciers : immortel et accro au sacrifice. Alors que vous attendez dans votre cage que votre tour vienne, un étrange livre se mets à vous parler : Librom. Celui-ci vous explique qu'il est une sorte de journal intime d'un ancien sorcier, et qu'en lisant les pages de ce livre, vous pourrez revivre les évènements qu'à vécu son auteur, et ainsi acquérir les même pouvoirs. C'est seulement en allant suffisamment loin dans le livre que vous pourrez devenir assez puissants pour vous libérer et vaincre votre bourreau. Le livre est donc divisé en plusieurs parties, celle réservé à l'histoire principale, divisé en chapitre, chacun composé de plusieurs évènements/missions. Une partie est réservé à votre personnage, le livre vous explique qu'en gros vous pouvez choisir d'être n'importe qui physiquement, ça n'a pas d'importance pour l'histoire. Il y a ensuite l'histoire principale, et les chapitres annexes, tous lié à la vie du sorcier mais qui sont en marge de cette histoire principale (j'ai trouvé ceux-ci au moins aussi intéréssant que l'histoire principale). Enfin il y a toute une partie consacré à l'univers du jeu, vous expliquant les orgines de ce monde, d'ou viennent les sorciers, les monstres, etc. Tout est extrèmement détaillé et donne corps et vie à cette univers si sombre.

Je démarre donc cette aventure après avoir choisis les caractéristiques physique de mon personnage. Le prologue commence alors, et à la fin de celui-ci, première claque. Je ne veux pas en parler car cet évènement va conditionner tout le reste de la vie de l'auteur. Sachez simplement que les thèmes centraux de Soul Sacrifice sont le sacrifice bien évidemment,  le remords et le sentiment de culpabilité mais également l'espoir. L'histoire de Soul Sacrifice comporte de nombreuses révélations, de nombreux évènements innatendus, tous lié les uns aux autres et c'est seulement à la fin que tout tombe sous le sens.

La narration du jeu est particulièrement géniale, très proche des passages de lecture de Lost Odyssey. La voie du livre vous lis les paroles qu'à écrit son auteur. Les doublages anglais sont vraiment bon, chaque page est un vrai plaisir à découvrir, il n'y a pas uniquement du texte mais égalemnent des sortes de peintures qui prennent vie devant vos yeux, la musique est également sublime. L'hisoitre de Soul Sacrifice m'a réellement pris aux tripes et c'est le genre d'histoire dont on se souviens longtemps. Le sentiment de culpabilité de l'auteur est présent à chaque chapitre, il règne une atmosphère de mélancolie aboslue. Le thème du sacrifice y est abordé de différente manières. Je ne rentre pas dans les détails de cette notion car elle vous spoilierait une partie de l'histoire et de l'univers du jeu.

Si je devais retenir deux défauts de Soul Sacrifice c'est d'une part son côté répétitifs, les arènes bien qu'assez nombreuses ne le sont pas assez par rapport aux nombres totales de missions. Les ennemis de bases ne sont pas variés également. D'autre part l'aspect graphique n'est pas au mieux des capacités de la PS VITA, le jeu est assez pixélisé mais je le trouve quand même agréable à l'oeil. Passé ces défauts c'est du tout bon, notamment pour les superbes musiques dont voici un extrait :

 


Soul Sacrifice est un des meilleurs jeux de la PS VITA selon moi, un titre au gameplay exigeant et assez répétitifs qui pourra en rebuter certains mais son histoire est réellement profonde, touchante et avec une narration clairement maitrisé. C'est suffisamment rare pour être souligné. C'est de mes coups de coeur de cette année et je le conseils à tous les possesseurs de PS VITA.

 

 

Indice pour le prochain jeu coup de coeur :

 

Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Dossiers

 

Suite et fin de mon top de la génération, de la 10ème à la 1er place, avec une petite surprise en prime. Let's go.

 

10 - GTA V (Playstation 3)
J'hésitais entre GTA IV et V pour cette position, j'ai finalement décidé de mettre le cinquième épisode bien que j'ai préféré l'histoire et l'ambiance du précédent. J'ai adoré le jeu, graphiquement ultra impressionnant, surtout pour sa constance, aucune chute de framerate, très peu de bugs, une distance d'affichage folle, GTA V m'a impressionné sur ce point. L'articulation du gameplay autour des trois personnages est vraiment une bonne idée et chaque personnage apporte quelque chose à l'histoire. Si on veut se la jouer role play on peut même jouer différemment avec chacun des persos. On retrouve bien évidemment la satyre made in RockStar mais moins fine que dans GTA IV je trouve, beaucoup plus rentre dedans, mais c'est peut-être voulu ? Après tout nos sociétés occidentales moderne sont ainsi faite. Je n'irai surement pas jusqu'à dire que GTA V est un jeu next-gen, pour moi c'est exagéré car cet épisode ne révolutionne pas la série, il n'y a rien de très nouveau, mais le degré de finition est tellement élevé que je suis reste bouche bée, c'est pour cela que je le mets juste devant RDR, malgré une histoire moins marquante. Pourquoi ai-je donc choisis de mettre GTA V au lieu de GTA IV ? Car chaque élément de gameplay de cet épisode est au dessus du précédent (sauf la conduite peut-être) et que même si le scénario et l'ambiance sont très important dans un tel jeu, ce qui différencie un jeu, d'un film ou d'un livre, c'est son gameplay, son interactivité. C'est pour ça que j'ai choisis de privilégier GTA V.

 


9 - Batman Arkham City (Xbox 360)
Quasi perfection, voilà ce que je pense de Batman Arkham City, un jeu proche de la perfection. C'est bien simple, je n'ai aucun reproche à lui faire. J'ai adoré cet épisode de bout en bout. Gameplay enrichis, graphiquement toujours aussi beau et avec une superbe D.A, des combats de boss enfin intéressants, et une double histoire que j'ai eu grand plaisir à suivre, c'est la première fois que j'ai eu l'impression d'avoir deux scénarios dans un même jeu. D'un côté l'histoire entre Batman et Strange et de l'autre celle avec le Joker. J'ai passé de nombreuses heures sur Arkham City et malgré tout le temps qui s'est passé depuis sa sortie, rien n'y change, je ne trouve toujours rien à lui reprocher, les défis sont toujours extra et certains demandent de la réflexion pour les résoudre. Faire évoluer Batman dans ce quartier de Gotham a été un réel plaisir. Même si j'ai adoré Arkham Asylum et son level design, j'avoue que se retrouver dans un monde plus ouvert ne fait pas de mal.

 

8 - The Witcher 2 (Xbox 360)
Surement une de mes séries de RPG favorites, je n'ai jamais pu finir le premier épisode (PC pas assez puissant), alors quand j'ai appris que le second épisode allait débarquer sur Xbox 360, j'ai direct réservé le jeu en édition collector ! Résultat, je n'ai absolument pas été déçu ! La première baffe est visuelle, The Witcher 2 est l'un des plus beaux jeu de la génération. Son univers est très fournis, un peu difficile à appréhender si on ne connait pas les livres ou l'épisode précédent. Ayant lu les livres de Sapkowski j'ai pu directement rentré dans cet univers absolument génial. Génial pour plusieurs raisons. Malgré son univers fantasy, les thèmes abordés par la série sont plus qu'actuels, discrimination raciale, terrorisme, ou encore la normalité. Le traitement du jeu est très adulte, les scènes de sexes ressemble à des scènes de sexes et les scènes d'amours ressemblent à des scènes d'amours. Les dialogues sont très bien écrits, joués et mis en scène. L'immersion est beaucoup plus importante que dans un Skyrim, en tout cas du point de vue de l'histoire et des dialogues. J'ai apprécier tous les éléments de gameplay de The Witcher 2, notamment sa partie combats tourné vers l'action, mais avec une pointe de stratégie non négligeable, l'ensemble donne des combats très dynamique et prenant. Le jeu est long puisqu'à partir d'un certain chapitre le jeu part dans deux directions différentes, une très bonne replay value donc. Et c'est d'ailleurs le seul jeu que j'ai terminé en difficulté maximal tant celle-ci a d'intérêt ! Gameplay aux petits oignons, une histoire sombre et non manichéenne. Un must have pour tous les fans de RPG.

 


7 - Dead Space 2 (Xbox 360)
Dead Space 2 est pour moi l'un des jeux les plus efficaces de la génération ! Je l'ai d'ailleurs fais trois fois de suites ! Dead Space 2 à réussis à faire ce que RE5 , RE6 et Dead Space 3 n'ont pas réussis à faire, trouver un équilibre entre Survival Horror et Action. L'ambiance est flippante, on se retrouve pris au piège dans cette station infesté de nos créatures favorites ! Certains passages du jeu sont carrément malsain, je pense en particulier au passage dans la crèche. Et il y a un passage qui a du faire frémir tout les fans du premier Dead Space, en tout cas ce passage est celui qui m'a le plus fais peur je pense ! Dead Space 2 est un exemple de maitrise. Je ne me suis ennuyé à aucun moment, le gameplay est ultra efficace dans chacune de ses composantes, que se soit la partie action comme survival. L'arrivé des passages en apesanteur diversifie encore la formule de Visceral Games tout en restant complètement dans le ton, aucune faute de goût. Visuellement superbe, une pure maitrise du son. En fait il ne manque qu'un vrai scénario pour que Dead Space 2 rejoigne le panthéon des meilleurs Survival Horror, dommage car sur ce point le jeu déçoit vraiment, j'ai eu l'impression de jouer à un copier-coller du premier. Mais Dead Space a réussit son objectif 1er : me faire peur, et c'est bien ça le plus important.

 


6 - Bioshock et Bioshock Infinite (Xbox 360)
Même si les deux épisodes sont assez différents sur certains points, ils ont de nombreux points en commun et pour moi leurs histoires sont liés, c'est pour ça que je les regroupes dans mon top de la gen. Le premier Bioshock a été un dépaysement total, un vrai bol d'air frais pour l'époque, son ambiance Art Deco m'avais conquis. Artistiquement le jeu est une vrai oeuvre d'art. Son gameplay quand à lui est dans dans la droite ligné des titres comme System Shock. L'histoire est captivante et les nombreux enregistrements vocaux dissimilé un peu partout dans Rapture participe à créer une ambiance oppressante, Bioshock n'est pas un survival horror, pourtant il m'aura bien fait flipper ! Bioshock Infinite garde cette même qualité artistique, mais perds beaucoup de ce qui avait fait la force du gameplay du premier épisode. En effet pour le coup Bioshock Infinite est très centré sur le côté FPS, dommage. Néanmoins c'est l'histoire de Bioshock Infinite qui m'a mis une claque aller-retour et c'est pour ça que je le préfère au premier. L'histoire est plus personnel et elle m'a touché en plein coeur. Je me suis beaucoup attaché au personnage d'Elizabeth et Booker au départ vrai enfoiré, trouve peu à peu une forme de rédemption dans cette cité volante de Columbia. Je trouve que Ken Levine a très bien lié les deux jeux. Bien que Bioshock Infinite soit bien moins ambitieux au niveau de son gameplay, je trouve que ce qu'il fait, il le fait bien. 

 

5 - Assassin's Creed (Xbox 360)
Et oui, Assassin's Creed est dans mon top 5 de la génération ! Assassin's Creed et moi c'est une grande histoire, fan de la série jusqu'à l'épisode 3 qui m'aura déçu malgré ces qualités. Beaucoup d'entre vous considère le second épisode comme le meilleur, et bien pour moi, c'est le premier. Assassin's Creed fut l'une de mes premières claques next-gen (de l'époque bien sûr). Graphismes extra, un gameplay vraiment original pour l'époque, cette sensation de liberté quand on se déplace de toit en toit, ce sentiment d'accomplissement quand on réussis à un assassinat à la perfection, et en plus un scénario franchement ambitieux. J'aime beaucoup le système de combats basé sur les contres, malgré les défauts qu'on lui connais. Bien que le jeu soit répétitif j'y trouvais une liberté et un je ne sais quoi que je n'ai pas retrouvé dans les épisodes suivants. Même au niveau de son univers, les assassins y sont plus mystérieux, plus intéressant, plus tout. Cet époque est en quelques sortes l'âge d'or des assassins. J'ai beaucoup apprécié le principe de revivre l'Histoire telle qu'elle c'est vraiment passé, enfin dans l'univers du jeu, n'allez pas croire que... Enfin si ça se trouve... BREF. Ce point est intéressant car comme tout le monde le sait l'Histoire est écrite par les vainqueurs, et peut-être que nous aurions une vision différente de l'Histoire si celle-ci avait été écrite par les vaincus. J'espère que le 4ème épisode va me réconcilier avec la série. En tout cas Assassin's Creed restera une des grosse claque que j'ai pris sur cette génération.

 

4 - Xenoblade Chronicles (Wii)
Le seul jeu Wii de mon top, bien que j'en ai aimé d'autres ! Xenoblade Chronicles est pour moi LE renouveau du J-RPG, à la fois moderne tout en gardant ce qui fait le charme d'un J-RPG. Un gameplay ultra complet, un monde gigantesque, des centaines de choses à faire, un univers, des personnages et une histoire captivante. Ajoutez une bande originale sublime et vous obtenez le meilleur J-RPG depuis des années ! J'ai vraiment plongé dans cet univers et je ne pensais vraiment pas que je retrouverais une telle expérience sur un J-RPG, et encore moins sur Wii ! L'univers du jeu est vraiment original, on n'évolue pas sur un quelconque continent, non, non, on se ballade sur des pu***** de grands titans complètement figés au milieu d'une planète recouverte d'eau ! Graphiquement le jeu est très beau, même sur Wii, je le préfère de loin à un FFXIII très beau mais tellement vide et plat. Je porte beaucoup d'espoir en Monolith Soft et j'espère que X sur Wii U sera encore plus complet que Xenoblade Chronicles, mais est-ce seulement possible ?

 

Passons maintenant au top 3 de la génération ! Allez c'est part...

 

 

 What ?!?

 

Ah oui c'est vrai, avant d'attaquer le top 3 je sors mon joker, et le voici :

 

Joker : Spec Ops The Line
J'ai eu un grand dilemme avec ce jeu, à savoir le mettre dans le classement ou non. Spec Ops est un excellent jeu dans sa globalité, simplement il souffre de certains points qui l'empêche d'être à la hauteur d'autres jeux, au niveau du gameplay tout de moins. Attention, le gameplay de Spec Ops est efficace, il fonctionne bien, je dirai même qu'il est plus réaliste que certains autres jeux du genre. Simplement il n'est pas allé assez loin dans son gameplay ce qui le rends du coup assez classique. Je pense par exemple que le sable aurait pu être encore mieux utilisé. Néanmoins au niveau de l'écriture Spec Ops fait preuve d'une grande maturité. On est en face d'un jeu de guerre moderne, mais dont le propos n'est pas la guerre, l'important ce n'est pas que tel ou tel nation ai attaqué une autre et que les américains doivent aller sauver le monde. Non, on est pas dans ce registre. On suit ici la mission d'une escouade de la Delta Force partit chercher des survivants d'un régiment qui était partis à Dubaï pour aider les habitants suite à des tempêtes de sables ayant coupé du monde la ville et l'ayant ravagé. Cette escouade va devoir faire face à des épreuves morales et psychologiques qu'ils n'étaient pas préparé à endurer pour cette mission, une mission qui va se transformer en une descente aux enfers au coeur de la folie humaine. Je trouve que Spec Ops a atteins une maturité dans son écriture, maturité que très peu de jeu ont réussis à atteindre. C'est pour cela que je l'inclus dans mon top de la génération.

 

Attaquons maintenant le top 3 !

 

3 - The Walking Dead (Xbox 360)
J'attaque le top 3 avec mon jeu de l'année 2012 : The Walking Dead ! Quelle série... J'adore cette série épisodique pour plusieurs raisons. Je trouve le travail de Telltale admirable, ils ont réussis à saisir l'essence du comics et à le retranscrire dans une histoire originale et bouleversante. Tout les éléments présent dans le comics y sont. L'intérêt de TWD ce n'est pas les zombis, loin de la. Le principe de TWD c'est : "Comment vivriez-vous dans un tel monde ?" Car c'est bien de ça dont il s'agit, il s'agit de vivre, de survivre dans un monde qui n'est plus le même et qui ne redeviendra jamais comme avant. Un monde où chaque choix devient absolue, ou chaque choix est crucial. Et là où la série TV TWD c'est un peu planté, celle de Telltale réussit parfaitement son boulot, notamment car il évite de faire une adaptation. On incarne ici des survivants différents du comics au moment où l'épidémie se déclare, on croisera même quelques têtes connus du comics. Mais TWD c'est aussi un jeu il ne faut pas l'oublier, le jeu est une sorte de modernisation du point'n'click couplé avec un gameplay basé sur les choix que le joueur doit prendre rapidement. Pour terminer je trouve que le modèle épisodique est une voie intéressante pour le Jeu Vidéo, je n'aimerai pas qu'il soit systématique mais pour certains types de jeu je le trouve très bien adapté. Dans ce sens TWD est incontournable car il a enfonce des portes pour notre média favoris, il apporte une certaine évolution. Vivement la saison 2 !

 

2 - Metal Gear Solid 4 : Guns Of The Patriots (Playstation 3)
War Has Changed, c'est sur ces mots et cette musique que MGS 4 commence, et avec lui s'amorce la fin de la saga Solid Snake, ou plutôt Old Snake. Cet épisode m'aura fait vivre des moments d'anthologies que j'avais toujours rêvé d'expérimenté dans la saga. Être aux commandes d'un Metal Gear, livrer à nouveau un duel à main nue avec l'ennemi de toujours, etc. Le jeu a divisé les joueurs comme les fans, mais citez moi un autre jeu qui nous permets d'incarner un vieillard ? Il doit pas y en avoir des masses je pense, en tout cas moi c'est le seul auquel j'ai joué. Pour prendre cet argument un peu plus au sérieux, on a rarement le loisir d'incarner un personnage vieux dans un jeu vidéo, le fait que Snake soit vieux permets au personnage de partir sur un développement assez différent. Snake est fatigué, désabusé, certains le prennent pour un héros mais lui se voit comme un vieux tueur qu'on a engagé pour faire le sale boulot. Le jeu est devenue plus souple, des mécaniques de jeux occidentaux sont venues se greffer, sans qu'il perde sa patte Kojimesque. Le jeu est assez diversifié, aussi bien au niveau des environnements que des chapitres, par contre ils sont assez inégaux, c'est dommage. J'aurai aimé que les deux premiers chapitres soient plus longs. Malgré ces imperfections MGS 4 restera pour moi un incontournable. J'ai aimé cette fin, j'ai aimé ces phases de jeux. J'ai eu l'impression de dire au revoir à un vieux copain qui m'aura accompagné pendant plus de 10 ans.

 

1 - La trilogie Mass Effect (Xbox 360)
Et voilà pour moi LA série de la génération, celle qui m'aura fait vibrer pendant toute cette génération: Mass Effect. Je ne dirai pas que cette série est parfaite, mais pour moi BioWare à réussis le tour de force de proposer un jeu avec un gameplay solide, une histoire captivante, un univers foisonnant, des personnages charismatiques et attachants, avec une fin superbe, oui je le dis haut et fort : j'ai adoré la fin de Mass Effect, et celui qui me dis que ce Deus Ex Machina est pourrie je lui fais une nouvelle coupe de cheveux à l'omniblade ! Discutable sur la forme dans sa première version, j'adhère totalement sur le fond. Les trois jeux ne sont pas tous égaux au niveau du gameplay, mais pour moi il est impossible de les séparer tant ils forment un tout. Je ne pense pas qu'une autre série sur cette génération ai réussis à développer un background aussi colossal, la direction artistique de la série est superbe et assez inspiré. Je me souviens avoir attendu fébrilement chaque épisode, je me souviens avoir repassé en boucle le trailer de lancement de Mass Effect 2 la semaine de sa sortie tellement je n'en pouvais plus d'attendre le jeu ! Plus qu'un jeu Mass Effect c'est un univers dans lequel on plonge pour ne pas en ressortir indemne. La série a réussis à aborder un nombre de thématiques assez impressionnant. Au final peu importe les imperfections tant le voyage fut mémorable. Merci BioWare, merci Shepard, et à bientôt pour le prochain Mass Effect sur next-gen !

 

 _________________________________

 

Parce que faire un tel classement ça implique de faire de choix, voici une liste de jeux qui auraient pu être dans ce classement : Hotline Miami, Brothers : A Tale of Two Sons, Uncharted 2 et 3, Catherine, The Legend of Zelda : Twilight Princess, Metroïd : Other M, Halo 4, la trilogie Gears of War, Borderlands.

 

Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Dossiers
 
Cela fait maintenant quelques heures que le lancement de la next-gen à commencé en France, même si pour certains, moi compris, la "next-gen" à déjà commencé il y a un an avec la Wii U (je parlerai plus volontiers d'"other-gen"). J'avais donc envie pour l'occasion de partager avec vous mon top 20 de la génération Playstation 3, Xbox 360 et Wii. Avant de démarrer ce TOP j'aimerai préciser que bien évidemment il s'agit de mon TOP, qu'il n'implique que moi, qu'il est purement subjectif et qu'il est basé uniquement sur les jeux auxquels j'ai joué. Je ne vais pas m'amuser à mettre un jeu dans le TOP parce que tout le monde le trouve extra alors que je n'y ai pas joué, ça n'a aucun intérêt. J'aimerai également établir quelques précisions.
 
Ne vous inquiétez pas de ne pas retrouver des jeux comme Mario Galaxy, tout simplement car je n'y ai pas joué. Il n'y aura d'ailleurs qu'un seul jeu sur Wii, puisque pour être tout à fait honnête je n'ai joué qu'à 6 ou 7 jeux Wii, via ma Wii U. Même chose pour les jeux indépendants peu représentés, cela va faire moins d'un an que je joue vraiment aux jeux indés d'ou cette sous-représentation. Et puis je suis plutôt amateur de grosses productions, même si j'aime de plus en plus les jeux indés. Certains n'aiment pas, trouvent que ce n'est pas inventif, que c'est toujours la même chose, etc. Je suis en partie d'accord avec cet état de fait, mais ce n'est pas parce qu'un jeu est un AAA qu'il est forcément mauvais, pas inventif, de moins bonne qualité qu'un jeu indépendant. Je me suis vraiment éclaté sur certains jeux indépendants, mais ce ne sont pas eux qui m'ont le plus marqués, sauf pour un que vous découvrirez dans ce TOP. Un jeu bon, est bon, point, quel que soit son niveau de production.
 
Cette précision faite, je vais donc commencer mon TOP avec la première partie, de la 20ème à la 11ème place du classement. Let's begin.
 
 
20 - Portal 2 (Playstation 3)
Pour ma part j'ai rarement l'occasion de jouer à un jeu drôle, les jeux de rôles alors ça oui, mais les jeux drôles non. Alors quand un jeu me fait rire de bon coeur il mérité bien de se retrouver dans mon top de la gen ! Portal 2 est un vrai coup de maitre de la part de Valve car il réussit à parfaitement combiné énigmes à bases de portails et humour. Je pense d'ailleurs que cet humour est primordial dans la réussite du jeu, pour quelqu'un comme moi qui ne suis pas fan des énigmes, l'humour a été très important car il m'a poussé à continuer le jeu, presque sans interruption, toujours à la recherche du prochain gag. Évidemment l'humour est quelque chose de très subjectif et chacun ne le percevra pas de la même manière. Ce que j'ai beaucoup aimé dans cet humour c'est la capacité de Valve à se tourner lui même en dérision, notamment lors de la première scène, "Allez-y parlez, non non, ça c'est sautez". Le gameplay du jeu est également très efficace, la difficulté augmentant de salle en salle et il faut composer avec de plus en plus d'éléments pour espérer pouvoir sortir de ce centre de test. En plus pour les fans de Half-Life, Portal est intéressant car il est bel et bien connecté avec l'univers de la série phare de Valve, est-ce qu'un jour les deux séries se rejoindront ? Seul Valve le sait, et à mon avis ce n'est pas demain qu'on aura la réponse. "Is HL3 Out Yet ?" "No.".
 
 
19 - Dishonored (Xbox 360)
Il ne manquait pas grand-chose à Dishonored pour se retrouver plus haut dans le top. Son moteur graphique et son univers pas assez exploité (l'Outsider notamment) en sont la cause. Pour le reste j'ai vraiment adoré ce jeu, notamment pour sa direction artistique inspiré, mélange de Steampunk et d'époque Victorienne. Ce que j'ai vraiment apprécier dans Dishonored c'est son architecture, son level design vraiment recherché. Chaque mission comporte plusieurs objectifs et libre à nous de l'atteindre de la manière que l'on préfère, il n'y a jamais une seule voie possible et il m'a suffit de regarder certains walkthrough pour me rendre compte que j'étais passé à côté de pas mal de voies possible. Dans le gameplay tout participe à cette multitude de choix, à commencer par les pouvoirs de Corvo et à son arsenal, il y en a pour tout les goûts. L'autre point qui fait que Dishonored est un jeu pas comme les autres, c'est que le jeu nous laisse la possibilité de ne tuer personne. Je trouve ça vraiment important pour le jeu et la vision que l'on peut en avoir. Dans Dishonored on nous demande d'être un assassin, par vengeance et par justice dans un certain sens. Mais c'est notre volonté de vengeance que l'on cherche à faire ressortir. Mais on peut décider d'emprunter une autre voie, de ne pas être cet assassin. On peut décider de ne pas être le pion de ce groupe de résistant et de tracer notre propre voie. De ne pas s'abaisser à utiliser les même méthodes employés par ceux qui nous ont trahis. C'est en tout cas comme ça que je l'ai vécu. Je pense que c'est important de laisser le choix au joueur de jouer une aventure de la manière dont il veut. J'espère sincèrement que Arkane Studio réalisera d'autres jeux offrant une telle liberté de choix. Et pourquoi pas un Dishonored 2 ?
 
 
18 - God of War 3 (Playstation 3)
God of War 3 est l'un des trois jeux pour lesquels j'ai voulu la PS3 (j'attends toujours le 3ème : FF XV...), après que le deuxième épisode se termine sur le cliffhanger le plus frustrant que je n'ai jamais vu, il me le fallait ! En résulte l'épisode le plus violent de la série, une violence qui peut déranger mais qui sert le scénario, ce n'est pas gratuit. La violence de l'action est un reflet de l'état d'esprit de Kratos, je trouve qu'une image promotionnel du jeu résumé bien sa vie par : Naissance, trahison, vengeance, vengeance, vengeance, etc. De plus je trouve que cet épisode a encore plus affirmé sa patte artistique, les cinématiques imitant les poteries grecque sont de toutes beautés. De même pour la mise en scène assez osé il faut le dire. En plus GoW 3 est une des premières baffes graphiques de la PS3. Côté gameplay GoW 3 est toujours au top, évidemment certains trouvent que si on bourrine le bouton d'attaque on s'en sort sans problème, pour les bas niveaux de difficultés peut-être, mais ce n'est pas parce qu'on s'en sort comme ça qu'il faut se limiter à jouer de cette façon. C'est quand même bien plus gratifiant de maitriser toutes les facettes de BTA, les différents combos, la magie, la parade et l'esquive. Le jeu est un peu court, et il n'y a pas tellement d'énigmes malheureusement c'est le prix à payer pour cet épisode qui ne fait pas dans la dentelle. Après quelques heures de jeu la trilogie de Kratos se termine sur un plan d'une poésie macabre assez unique !
 
 
17 - Nier (Xbox 360)
Un OVNI, voilà ce qu'est Nier, le genre de jeu qui débarque de presque nulle part, tu le tests par curiosité, et tu te prends une baffe aller-retour. Grandiose ! Et dire que je n'ai même pas terminé le jeu avec toutes les fins... La particularité de Nier est que le jeu dispose de 4 fins qui vous font voir le scénario avec un angle différent à chaque fois, pour avoir la vrai fin de Nier il faut donc aller au bout de ses 4 fins. L'histoire de Nier est touchante pour plusieurs raisons, tout d'abord parce qu'il s'agit de l'historie d'un père qui veut sauver sa fille d'une maladie mortelle. C'est typiquement le genre d'histoire qui me touche personnellement Alors soyons clair tout de suite oui, graphiquement c'est pas très beau, mais pour le reste c'est superbe, musique, histoire, ambiance, c'est très spéciale, mais c'est ce qui fait sa personnalité. Le gameplay est assez spéciale également mais il n'est pas mauvais, loin de là. Il est juste, spéciale. On se retrouve face à un A-RPG mélangeant combats au corprs à corps et magie à l'aide d'un Grimoire qui parle, oui Monsieur ! Les livres ça peut parler, la preuve avec Nier et Soul Sacrifice ! Parfois on se retrouve à combattre des boss en mode shoot them up, et à un autre moment à un explorer un donjon à la Zelda, jusqu'à l'ouverture même du coffre ! Pas de plagiat mais plutôt un hommage qui fait sourire. Nier ne cherche pas à rentrer dans un moule mais plutôt à trouver sa propre identité. Assurément l'un des jeux les plus uniques de la génération.
 
 
16 - Dark Souls (Xbox 360)
J'ai hésité entre Demon's Souls et Dark Souls, mais finalement j'ai décidé d'opter pour Dark Souls car je le pense plus aboutit. Dark Souls c'est également un OVNI, un jeu qui a fait son succès sur sa difficulté alors que les jeux ont tendances à devenir plus faciles et plus accessibles. En gros Dark Souls fait un peu l'inverse de tout le monde. Son gameplay repose sur sa difficulté, sur la capacité du joueur à apprendre les patterns des ennemis, pour ça il faut mourir encore et encore jusqu'à devenir assez bon pour se tailler un chemin à travers ce monde tortueux. Mais ce qu'il y a de bien et juste, c'est que si on meurt, c'est forcément de ta faute, ce n'est pas celle du jeu, du coup tu ne rages pas, tu te dis que tu vas faire mieux la prochaine fois. Il y a vraiment beaucoup de choses à prendre en compte pour se faire un personnage qui nous corresponds, pour ma part j'ai voulu avoir un personnage capable de porter des armures lourdes, celle du chevalier noir notamment, tout en étant pas ralentit, ou le moins possible. J'ai donc boosté les caractéristiques nécessaire et je me suis équipé des objets qui m'ont permis d'avoir le personnage voulu. J'adore la D.A du jeu, sombre au possible, son ambiance oppressante et son gameplay sans concession. Dark Souls est le seul jeu auquel j'ai joué en online, du début à la fin car il prend vraiment tout son intérêt de cette manière. Pour moi Demon's Souls et sa suite Dark Souls sont des jeux vraiment novateur de ce point de vue là. J'espère que Dark Souls 2 réussira à corriger les quelques défauts du premier opus, comme son moteur graphique, son animation et son framerate.
 
 
15 - The Last of Us (Playstation 3)
The Last of Us est un jeu qui m'a pris au tripe dès son prologue, du point de vue émotion on commence direct par un évènement très fort, la couleur est donné. Honnêtement après avoir joué à la démo j'avais un peu peur que son gameplay soit trop assisté mais au final je ne trouve pas et j'ai beaucoup aimé ce mélange entre aventure, action, infiltration et survie. Je trouve qu'il y a un bon équilibre. Il y a bien quelques problèmes d'IA mais je comprends les choix qu'ils ont fait et je pense qu'ils ont eu raison. Graphiquement Naughty Dog frappe fort comme toujours et réussis parfaitement à nous immerger dans un monde où l'Homme perds peu à peu son hégémonie et où la nature reprends ses droits. Le scénario et la musique sont également de très bonne facture, et plus que le scénario c'est la narration que je tiens à souligner tant celle-ci est soigné. Le scénario de TLOU est vraiment classique, il n'y a rien de très surprenant ou d'ultra original, mais la façon dont l'histoire est raconté est vraiment bien. De plus je trouve cette historie très humaine, il n'y a ni bien, ni mal dans TLOU, uniquement l'ambivalence de l'esprit humain.
 
 
14 - TES V : Skyrim (Xbox 360)
Skyrim c'est LA grande aventure de cette génération, je me souviens que passé le didacticiel, j'ai passé plusieurs heures à explorer les terres de Bordeciel à la recherche d'aventure. Skyrim est un jeu qui vous laisse libre de choisir la manière dont vous vivez cette aventure, c'est bien simple, je connais quelqu'un qui a passé plus de 140 heures de jeu dessus sans même finir la quête principale ou aucune guilde. Chaque élément de gameplay a été amélioré, et on peut vraiment passé des heures à ne rien faire de spéciale, juste à flâner, je trouve que c'est un des éléments primordiaux des vrai RPG. Et puis les dragons quoi, partir avec son cheval à l'aventure pour tuer du dragon, même votre cheval semble avoir une dent contre eux ! Un peu trop téméraire le cheval d'ailleurs. Dites moi si un jour votre canasson à réussis à tuer un dragon... Bref. J'ai préféré Skyrim à Oblivion pour son identité visuel, au final je trouve Oblivion un peu trop classique et fade. Skyrim garde certains défauts caractéristiques de la série, mais sa richesse est vraiment énorme. Je ne l'ai pas autant retourné qu'Oblivion (seul jeu où j'avais eu les 1000G avec mon premier compte Xboxlive) mais rien ne dit que je ne vais pas le faire bientôt !
 
 
13 - Castlevania Lords of Shadow (Playstation 3)
Classe, c'est le mot qui me vient à l'esprit quand je pense à LoS, ce jeu transpire la classe. De la direction artistique, en passant par l'histoire, le gameplay, les graphismes, la musique, je trouve que tout est épique dans ce reboot de Castlevania. MercurySteam c'est réapproprié la mythique série de Konami et l'a transformé en l'une des sagas les plus classes de la génération. Ils ont été pioché leurs inspirations dans le mythe classique de Dracula, dans la Bible et évidemment dans l'héritage de la série. Ce mélange des genres se retrouve même au coeur du gameplay. LoS est un habille mélange des philosophies de BTA occidentale et Japonaise, on retrouve la technicité d'un BTA japonais, avec son découpage en chapitre, et on a l'histoire et le sens du spectacle à l'occidentale. LoS est réellement très pointus dans son gameplay, il y a une tonne de combos à apprendre, et il faut savoir se battre sans encaisser de coups pour restaurer sa magie, élément primordial du jeu. Alors on ne retrouve pas cet esprit Metroidvania mais après c'est un reboot. Et puis cet épilogue, ultra culte... Je n'ai qu'une hâte, retrouver Gabriel en 2014. Un incontournable de la génération.
 
 
12 - Deus Ex Human Revolution (Xbox 360)
Certainement l'un des jeux que j'ai le plus attendus sur cette génération. Deus Ex Human Revolution est selon moi l'un des plus gros pari de cette génération : faire renaitre la série Deus Ex. Et pour moi c'est réussis, j'ai eu l'impression d'assister à la renaissance d'une légende du Jeu Vidéo. Dire que j'attendais ce jeu c'est peu dire, en tant que fan du premier épisode qui est un de mes jeux références, je misais beaucoup d'espoir en le titre d'Eidos Montreal. Human Revolution est un jeu qui transpire la passion. On sent qu'Eidos Montreal a mis tout son coeur pour construire un futur possible, basé sur de vrai recherches, mais tout en gardant à l'esprit qu'il ne s'agit pas d'un reboot, il fallait donc garder une certaine cohérence avec le Deus Ex originel. J'aime aussi Deus Ex pour les thématiques qu'il aborde, notamment qu'est ce qui fais de nous des humains ? Est-ce que c'est notre corps ? Nos sentiments ? Nos actes ? Ou encore qu'est ce qu'il est le mieux pour la société ? Jusqu'où peut-on aller dans la modification de l'humain ? Autre point fort du jeu, sa direction artistique qui est en fait je trouve l'un des jeux les plus aboutis de cette génération. L'histoire est bien mené. La multitude de gameplay possible est toujours aussi efficace, heureusement c'est la marque de fabrique de Deus Ex. Le jeu n'est pas parfait mais Deus Ex Human Revolution relance la série de bien belle manière et rien que pour ça, merci à Square Enix et à Eidos Montreal.
 
11 - Red Dead Redemption (Xbox 360)
Red Dead Redemption où comment un jeu m'a réconcilié avec les Westerns. Non pas que je n'aimais pas mais je ne m'y intéressais absolument plus. RDR est peut-être un des symbole de cette génération, notamment pour sa maitrise de l'Open World. Le terrain de jeu est vaste, assez "vide" : pas de grandes villes par exemple, mais on ne s'ennuie à aucun moment dans ce jeu ! Vers la fin de RDR j'ai eu sentiment très plaisant, j'ai eu l'impression de jouer à GTA, pourquoi est-ce que c'est plaisant ? Parce que j'ai eu le sentiment d'une cohérence entre RDR et GTA, comme si RockStar me permettait d'aborder leur vision de l'histoire des États-Unis à travers différentes époques. RDR pour la fin de la conquête de l'ouest et GTA IV et V pour une vision plus contemporaine des Etats-Unis.   Rockstar a encore frappé très fort. Un jeu dépaysant, une invitation à la découverte de l'ouest, doté d'une histoire forte, RDR restera l'un des jeux les plus marquant de cette génération.
 
 
Voilà qui conclue la première partie de ce top, n'hésitez pas à commenter, je vous donne rendez-vous prochainement pour la suite et fin de mon top de la génération !
 
 
Waylander
 
Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Signaler
Dossiers

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler d'un de mes coups de coeur de l'année en matière de Jeux Vidéo. Cette envie découle directement de mon expérience sur Beyond. Je parle du fait d'incarner une femme, franchement, qu'est ce que ça fait du bien, surtout quand ce personnage est écrit par Quantic Dream.

Cette année nous auront été gâté côté personnage féminin, entre Lara, Nillin, Jodie ainsi que Elizabeth et Ellie que nous n'incarnons pas (exception d'une séquence pour Ellie). C'est pour moi un vrai bol d'air frais dans cet univers plutôt masculin.

 

Le fait d'incarner une femme change plusieurs choses pour moi. Je trouve que les personnages féminins sont moins caricaturaux, on échappe un peu plus au stéréotype que lorsqu'on joue un personnage masculin. Ces personnages apportent une sensibilité différente à l'aventure que l'on vit. Je me souviens avoir été très touché par certaines relations qu'entretiennent les personnages de Nillin et de Jodie. Idem pour Elizabeth qui m'a énormément touché et que j'avais envie de protéger plus que tout, tout comme une certaine petite fille d'un jeu ayant fait un carton en 2012.

Le rapport que l'on a avec le personnage est différent. Par exemple dans Beyond je ne me suis pas identifié personnellement au personnage de Jodie mais j'ai essayé d'agir de la manière qui me paraissait le mieux pour elle, un peu comme un père envers sa fille. Évidemment ce genre de rapport au personnage est plus difficile à obtenir avec un jeu comme Remember Me ou Tomb Raider car il y a moins une notion de choix. Évidemment le Jeux Vidéo ne manque pas de personnages féminins fort mais on a moins l'occasion d'en incarner, le cas des RPG étant différent.

Fondamentalement je ne pense pas qu'incarner un personnage féminin plutôt que masculin change beaucoup de chose au niveau de l'aspect technique ou interactif du jeu, les animations seront conçus différemment que pour un personnage masculin, mais c'est surtout sur l'aspect psychologique, émotionnel que le changement se fait sentir, en tout cas pour moi.

Et puis plus simplement, ça fais juste du bien de changer, je n'aime pas jouer avec le même type de personnage tout le temps, et ce n'est pas parce qu'on est un homme qu'on a pas envie de jouer une femme.

Je pense que pour que le Jeux Vidéo gagne en maturité, en diversité, en équilibre, il faut que les personnages jouables féminins se multiplient, aujourd'hui il n'est pas facile pour un éditeur de choisir de mettre uniquement le visage d'une femme sur la jaquette du jeu comme l'a fait Sony pour Beyond. C'est tout de suite moins vendeur que de mettre un soldat à l'allure classe qui tiens son fusil en mode bad ass. Je ne dis pas qu'il faut qu'on ai uniquement des personnages féminins mais j'aimerai qu'on arrive à un équilibre.

C'est en partie comme cela que je vois l'avenir du Jeux Vidéo, mais je vous en parlerai plus dans un prochain post.

 

Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Dossiers

Second Article sur GTA V, celui que je voulais faire initialement auquel je voulais rajouter mes impressions rapide, mais vu que j'ai pas réussis à le faire plus synthétique que ça, j'ai préféré séparer l'article en deux. Le sujet de ce post concerne donc la violence et l'immoralité dans GTA V.

 

Personne ne peux dire le contraire, la série GTA est une série violente et généralement immoral (au sens littéral du terme). Pour autant, la violence est un trait humain, même plus, un trait universel chez la plupart des créatures vivantes je pense. Pour Blandine Kriegel (philosophe), la violence est la force déréglée qui porte atteinte à un individu, ou à l'humanité,  de manière physique ou psychique dans un but de domination ou de destruction. La violence c'est quand la force (et non pas la Force) devient hors de control. Nous sommes tous capable de violence. Il s'agit donc d'un aspect humain que nous ne pouvons pas ignorer, et les détracteurs de la série ont beau dire que le jeu rend violent, la violence n'a pas attendu GTA pour se faire connaitre de l'humanité. Voilà pour cette petite introduction. Parlons donc de la violence du jeu, et du personnage de Trevor.

 

Tout à commencer alors que je jouais tranquillement avec le personnage de Franklin, ma copine à côté de moi. Un évènement aléatoire apparait sur la mini-map, je m'en rapproche et je vois une femme qui m'appelle à l'aide car son ami est malade, je sens le piège, mais au cas où, j'y vais. Bingo, je tombe dans une embuscade, les deux voleurs me mettent en joue et me prennent 500$ sur 600$, autant dire que je l'avais mauvaise. Dans la précipitation je me trompe d'arme et prends le fusil à pompe, je réussis à abattre la femme mais pas l'homme qui prends la fuite, avec mon argent. Et là ma copine me dit d'un air interrogatif « Quand on te vole, tu tues la personne ? », en gros. En effet on m'avait juste menacé, pas tirer dessus, même si je pense qu'ils l'auraient fait. Et là je me suis demandé quels choix Rockstar laissent aux joueurs qui veulent récupérer leurs argents, mais sans tuer les personnages, est-ce qu'on peut les menacer pour qu'ils nous rendent notre argent ? Est-ce qu'on doit se contenter de se faire voler et ne rien faire ? Je me suis demandé si la mort était la seule réponse à chaque fois. Est-ce qu'on peut désarmer un pnj sans le tuer ? Il faudra que je me penche là-dessus.

Et enfin, il y a Trevor. On nous décrit Trevor comme instable ? Non ? Sérieux ?? Dire que Trevor est instable est un doux euphémisme, je trouve que Vaas est un enfant de coeur comparé à lui. Trevor cristallise là lui seul le côté violent, anarchique des premiers GTA, et de cet aspect de GTA où, si on veut, on peut tuer des passants à tours de bras. En regardant ce personnage de Trevor, je comprends que certaines personnes soient inquiètes de la violence et de l'immoralité représenté à l'écran, d'autant plus qu'elle est interactive. Attention je ne suis qu'à 25% du jeu, je donne donc mon avis sur la partie du jeu que j'ai vu, peut-être que le personnage évoluera par la suite. GTA est une série réalisé par des adultes, pour des adultes et je pense que le jeu n'a rien à faire entre les mains d'un enfant de 11 ans.

Evidemment la violence et l'immoralité de GTA V est relative car elle dépendra de la façon de jouer du joueur, elle est relative mais bien présente, car contrairement à un jeu comme Dishonored, vous ne pouvez pas finir le jeu sans tuer personne. Parfois vous serez même obligé de tuer un personnage désarmé et à genou devant vous, bien évidemment cela sert l'histoire et le personnage, on a déjà vu ça dans des films, rien de bien nouveau. Mais le fait que la seule option laisser aux joueurs est la mort donne à réfléchir sur la surreprésentation de la violence dans le Jeux Vidéo, en effet pour cette scène j'ai essayé de tirer à côté du personnage plusieurs fois pour lui faire peur, mais non, il fallait que je le tue, compréhensible dans un soucis de développement du personnage et du scénario, dommage pour la liberté laissé aux joueurs. Ce malaise que j'avais pour Trevor a commencé à se dissiper avec le temps, certains dialogues étant complètement hallucinant, tellement qu'ils en deviennent drôle. Et la relation qu'il a avec Mickael est très intéressante, c'est le genre de relation qui n'a pas été beaucoup de fois utilisé dans les Jeux Vidéo et je suis curieux de voir comment elle va se développer.

Cet article a pour but de se questionner sur la représentation de la violence dans notre média favoris. Il n'engage évidemment que moi et je ne dis pas que GTA rend violent. GTA a beau être immoral (encore une fois au sens littéral), ce n'est pas parce qu'une personne joue à GTA qu'elle va se comporter de la même façon dans la vie. J'aime d'ailleurs à penser que c'est la façon dont nous vivons qui influence notre manière de jouer et non l'inverse, du moins c'est ce qui guide ma façon de jouer quand le jeu me laisse assez de liberté, liberté relative dans GTA comme je l'ai expliqué plus haut. Si il y a autant de critique envers GTA c'est aussi parce que son contexte est réaliste, on se bat ici contre des hommes et femmes, pas contre des démons comme dans DmC Devil May Cry. Ce dernier est tout aussi violent, aussi bien dans son gameplay que visuellement, mais ici on affronte des démons, qui irait dire que combattre des démons c'est mal ? Tout est une question de contexte. Bien évidemment, GTA n'est qu'un jeu, à ne pas mettre entre toutes les mains, certes, mais ça reste un jeu vidéo, un divertissement qu'il ne faut pas prendre trop au sérieux et dont il faut relativiser la portée sur 90% des gens qui y joueront. Il  faut bien se rappeler que bien souvent dans le Jeu Vidéo la violence n'est pas un but en soi, cette violence est un moyen de servir une histoire, un scénario, une ambiance, un gameplay, je ne pense pas que des développeurs cherche la violence pour la violence. 

 

Voilà le point que je voulais vous exposer, et je pense qu'il est légitime de se poser ce genre de questions si on veut que le Jeux Vidéo et les joueurs prouvent leur maturité. J'aurai pu développer plus le propos mais ça aurait donné un article de 5 pages à lire, beaucoup trop long et je ne me pense pas assez habile dans l'art de manier la plume pour m'y atteler.

 

 

Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Dossiers

Non, le titre de cet article n'est pas un résumé de ma dernière nuit en forêt, son rôle est purement racoleur et n'à d'autre but que de vous amener à lire cet article. Donc aujourd'hui parlons du viol, car si il est bien un sujet qui soit encore plus risqué que le sexe dans le jeu vidéo, c'est bien l'insertion forcé d'un corps étranger dans un organisme vivant (définition pénale du terme).

 

 Étrangement si l'on parle facilement de guerre et de tout ce qu'elle entraine : pillage, meurtre, torture, génocide (cf: world of warcraft, on l'on peux jouer au petit Hitler en affirmant la supériorité de sa race sur une autre), le viol reste un sujet peu présent. Du moins en apparence et ce grâce à Famille de France qui fais un travail extraordinaire ! Notamment sur des jeux comme "Rules of Roses" et "GTA" qui ne sont que du nazisme ordinaire.

 

Nos amis inquisitoriaux qui chassent le mal et le démon où qu'ils soient ! Un grand merci !

 

 

En matière de viol dans le Jeu Vidéo on distingue clairement deux visions de la chose.

 

L'une que je peux qualifier d'occidental, dans ce cas le viol est employé comme élément scénaristique fort. J'en prend pour exemple Silent Hill avec Tête de Pyramide qui viole et dévore une ... (remplissez selon votre imagination), cette scène est tout sauf gratuite elle sert totalement l'ambiance du titre qui nous pousse dans nos derniers retranchements, entre peur, dégout et luxure. J'en veux pour preuve les fameuse infirmière que l'on croise dans l'hôpital et devant lesquelles on hésite entre fuir, vomir ou avoir une coupable érection.

 

 

a) fuir

b) l'abattre

c) lui faire follement l'amour

d) l'abattre et lui faire follement l'amour

 

Mais le viol peux aussi être utilisé à contre pieds, pour nous inciter à la compassion envers un personnage, comme récemment avec la polémique sur Lara Croft. Parfois le viol est aussi marketing, mais jamais de façon direct, l'éditeur laissant le net créer le buzz : "ouais maintenant on pourra violer des putes et voler leurs sacs, trop lol XPDR" pourra-t-on lire sur le blog de Kevin à l'annonce du prochain GTA .

 

 

 Trop swaaag mamzelle jpe tvioler ?

 

Bref en occident le viol existe dans le jeu vidéo, mais toujours de façon scénarisé et jamais ludique. Je tiens à souligner que dans ces mêmes jeux les relations sexuelles, sont plus souvent tarifées que mutuellement consentie, le jeu vidéo ne pousse donc pas au viole, mais à la fréquentation des hétaïres (tout comme 90% des footballeur, qui passeront environ 3 jours sur le dernier mot de la phrase).

 

 

C'est quand même meilleur quand c'est gratuit non ?

 

La deuxième façon d'appréhender le viol dans le jeu vidéo, est orientale et je pourrais même dire japonaise (si vous me permettez d'exclure Kuster's Revenge sur Atari). J'entends déjà gronder le murmure pré-pubère des emo/punk/ gothique/lolita, cosplayeuses compulsives et cultistes d'Hello Kitty, qui refusent que l'on ose dire du mal de la sacrosainte archipel. A celle-çi je dirais d'aller découvrir les multiple emplois de leurs organes qui n'ont pas qu'une simple fonction urinaire et de me laisser finir en paix .

 

Je me dois de concéder que dans un soucis d'intégrité éditorial j'ai essayé les jeux dont je vais parler.

 

Dans un précédent article j'évoquais le marché des Eroge et citais un titre particulier "Rapelay" qui à défrayé la chronique. Là commence la deuxième utilisation du viol dans le jeux vidéo, non plus comme simple élément scénaristique, mais comme mécanique de gameplay. Soyons claire Rapelay est une bouse vidéoludique, mais aussi un très mauvais Eroge, voici un résumé du jeu :

 

 

Prometteur ? Non juste Racoleur 

 

 
Vous incarnez un jeune pervers et poursuivez trois soeurs d'une même famille (collégienne, lycéenne et mature), celles-ci vous on faites emprisonner et pour vous venger vous décidez de les violer. Premièrement vous suivez l'une des filles, ensuite vous la tripotez dans un lieux publique (sans qu'elle se défende) puis vous la violez dans un autre endroit (sans plus de difficulté) et alors elle tombe sous votre charme. Vous pourrez alors à loisir répéter des scène de sexe minable avec un graphisme dégueulasse et un moteur physique incapable de représenter une pénétration (en gros vous vous frottez contre elle), le but ultime étant de rendre ces 3 filles totalement amoureuses de vous et de les mettre enceintes. Bref Illusion Sofware rajoute du viol dans son jeu comme on met de la vaseline sur une bouteille de Perrier pour mieux la faire passer, une belle diarrhée donc qui ne vaux pas la polémique qu'elle à déchainé.

Au passage si vous cherchez un vrai bon virtual girl (jeu de poupée virtuel) prenez "Sex Villa 2", ou si vous aimez rajouter un peu de scénario, Artificial Academy qui vous permettra enfin de draguer (et un peu plus) des lycéennes japonaises en jupe, et d'écrire vos propre animés hentai.

 

 Probablement le plus complet du marché, le tout garantie sans sexe imposé !

 

Mais ce genre de titre n'est que la partie émergé de l'iceberg. Comme je l'avais expliqué la production eroges est représenté principalement par les visuals novels, où là tout est permis. Voici donc quelques titre particulièrement gratinés :

 

Taiiku Souko Shoujotachi No Sange : l'histoire d'un businessmen qui tombe dans la misère et fini par trouver refuge dans un gymnase ou deux fille Rikka et Mino (je vous rassure elles sont majeur, d'après la descritpion du jeu) jouent à touche pipi. Vous allez vous ériger en éducateur et leur expliquer toutes les possibilités que recèle leurs corps. Pas de viol me direz vous ? Regardez les deux "héroïnes" si dessous et redite le moi sans rigoler.

 

 

Majeur ? Et moi je suis bonze peut être ?

 

Dans la même veine une autre visual novel : Omae no Onna o Netotteyaru. Et je ne résiste pas à l'envie de vous livrer son synopsis. Ryuichi (le héros) était un grand violeur qui traitait ses victimes comme des jouets, jusqu'à ce qu'un changement soudain lui arrive après avoir obtenu son diplôme universitaire et qu'il devienne totalement asexué. Quelques années plus tard, il commence à travailler dans une clinique, et y reconnaît l'une de ses précédentes victimes, Saika la femme de son patron. Ryuichi, qui depuis le collège ne ​​ressent rien pour les femmes, sent le désire se réveiller en lui, avec la ferme intention de faire d'elle son jouet a nouveau.

Tout un programme ! Si vous cherchez un peu sur le net vous ne trouverez aucune image qui fasse penser à un viol, les partenaires sexuel ont toujours l'air plutôt consentante, mais il n'en n'est rien dans le jeux, où vous les soumettrez sans vergogne à votre bon plaisir.

 

Je pourrai continuer longtemps à vous parler d'histoire plus tordu les unes que les autres, mais cela n'aurai aucun intérêt, si vous voulez vous faire votre propre avis je vous met les liens utiles en bas de page.

 

Le propos de cet article est plus de mettre en lumière des différences fondamentales entre deux cultures, l'occidental et la japonaise. D'une part pour ouvrir les yeux des détracteurs comme des amateurs, d'autre part pour nous poser à tous une question sur notre rapport au réel.

 

Là cet article deviens particulièrement chiant donc vous pouvez retourner jouer à black ops 2

 

Il faut bien voir qu'en matière de sexualité nous avons tous une vision négative de la chose (consciemment ou inconsciemment), le premier rapport sexuel est souvent considéré comme un péché ou comme un drame destructeur (selon si vous lissez la bible ou Freud), mais au japon où la première des religion est animiste voir chamanique l'acte sexuel est une chose parfaitement naturel et plutôt créatrice que destructrice, premier point de divergence.

De plus l'éducation actuel, nous inculque de plus en plus que le rapport sexuel se pratique à deux de façon collective et non pas individuel, au japon cette notion n'est apparu timidement qu'il n'y à un siècle ou deux. N'oublions pas non plus que la société japonaise est hiérarchisé jusque dans le lit. Il y aura toujours un rapport de "dominant" à "dominé", aussi bien dans l'entreprise, la famille, que au niveau sexuel avec un actif et un passif (et cela indépendamment du sexe des pratiquants).

Autre point important, la société japonaise est particulièrement pragmatique, donc si c'est virtuel vous pouvez faire ce que vous voulez, romans, mangas, jouets, poupées, jeux vidéos, mais si vous essayé dans le réel vous serez condamné. A ce sujet le japon peut nous paraitre laxiste car on entend peu parler de procès pour pédophilie ou viol, mais ceux ci existent ils ne sont simplement pas ou peux médiatisés, les sujets ayant rapport au sexe étant relativement tabou sur l'archipel (70% des femmes violées ne portent jamais plainte par honte).

Dernier point en matière de justice, au japon le statut de la victime n'est pas le même que le notre, on ne fera pas forcément preuve de compassion à son égare au contraire, de plus il n'est pas rare que l'accusé s'arrange directement avec la victime via une forte somme d'argent.

 

Je pourrai m'étendre encore longtemps mais si vous voulez en savoir plus je vous conseil cette émission

 

Maintenant parlons de nous, les joueurs. Nous et notre média somme souvent les victimes, d'accusation de la part d'observateurs extérieurs, du fais de la violence qui peux être présente dans certains titres. Ces même observateurs interdiront à des enfants de jouer à des jeux violents ou de regarder des filmes d'horreurs, mais ne les empêcherons jamais de regarder le journal télévisé. Or si il est facile d'expliquer à un enfant que ce qui sort de la console ou du DVD c'est pour de faux, il sera surement plus dur de lui expliquer que quand ça viens de l'antenne ou du décodeur ça peux être pour de vrai (comme pour de faux).

 

La question n'est pas temps de savoir si telle ou telle oeuvre (quelque soit son type) est violente, répugnante ou dangereuse, mais bel et bien de savoir si nous somme capable de faire la part des choses et surtout d'éduquer autrui à faire de même. Moi j'y arrive parfaitement et pourtant j'ai passé mon enfance entre Doom, les livres de stephen king et les films gores, mais on m'a bien expliqué. Alors que par exemple familles de France est persuadé que le virtuel va devenir réel et que si je joue à GTA je vais vendre de la drogue et aller aux putes, peut être fraudait il revoir leur éducation.

 

Pour aller plus loin le site de référence des visual novel (en anglais) ici

 

Pour avoir avec le régime allemand du chancelier adolf hitler je m'attribue un point godwin.

 

Kevane

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Dossiers

Avant de rentrer dans le vif du sujet, petite intro sur l'activité du blog

Comme vous pouvez le voir l'activité du blog est au ralentit en ce moment, vu que je vis désormais avec ma copine j'ai moins de temps disponible pour le blog, le temps que j'ai de dispo seul j'essaye de le passer à jouer parce que si je ne joue pas, comment je peux faire des articles sur les jeux vidéo ? Je pense que cet état n'est que provisoire, juste le temps de prendre bien ses marques et d'atteindre un bon rythme de croisière. Donc voilà, en ce moment je joue à Mass Effect 3, DLC Omega plus précisément, je joue également à Spec  Ops The Line, Xenoblade Chronicles, God of War : Ghost of Sparta et The Witcher 2 ! Tout un programme ! J'avais commencé à faire un article sur mon programme geek de 2013, je vais le reprendre et je vais le livrer d'ici quelques jours je pense.

 

 

En ce moment je suis en mode Mass Effect, cette série est sans hésiter dans mon TOP de mes séries favorites, je pense même qu'en termes d'univers et d'histoires elle est juste derrière Metal Gear Solid. En termes de gameplay je mettrai plus Deus Ex derrière MGS, tout ça pour dire que j'adore cette série mais vous vous en doutiez déjà ! A l'annonce d'un Mass Effect 4 je ne savais pas quoi penser, je voulais pas que l'histoire racontée soit transformé, que la série devienne uniquement une machine à fric, etc. Mais c'est un fait, Mass Effect me manque déjà ! J'ai donc décidé de me refaire le troisième épisode avec les DLC, avant de me refaire la série entière quand j'aurai plus de temps. On a peu d'infos sur Mass Effect 4, si ce n'est qu'il ne mettra pas en scène Shepard, on peut donc s'attendre à un jeu qui sera loin de l'intrigue des Moissonneurs, voici donc ce que j'aimerai dans ce Mass Effect 4, autant en termes de gameplay, que d'histoire.

 

Gameplay :

  • Le retour d'une architecture de jeu plus proche du premier épisode avec des missions moins linéaires, des choix de dialogues plus importants que dans le 2ème et 3ème épisodes, de l'exploration de planètes, des chargements qui ne soit pas des écrans de chargements.
  • Avoir le choix entre plusieurs races, choisir entre un homme ou une femme, des classes de personnages plus diversifiés (classe assassin par exemple), une personnalisation du visage plus poussée (tatouages, plus de coupes de cheveux, etc.).
  • Pouvoir améliorer et personnaliser son vaisseau (mettre les couleurs de notre faction ou non par exemple), et pourquoi pas avoir le choix entre plusieurs vaisseaux. Pourquoi pas une gestion du personnel un peu à la Peace Walker.
  • Voir plus de PNJ féminins, vous avez déjà vu des femelles galarienne ? Des femelles Turienne (mise à part dans le DLC Omega) ? Des femelles butariennes ? Bref, que pour chaque race il y ai les deux sexes, sauf pour les Asaris évidemment.
  • Une amélioration des armes plus poussées, plus d'éléments d'armures et la possibilité de rajouter des mods aux armures, comme dans le premier Mass Effect
  • Pas de mode multijoueur lié au mode solo
  • Pouvoir ranger son arme pendant les missions... Trolololo lololo lololo...

 

Histoire :

  • Une histoire située avant la trilogie,  plusieurs choix peuvent être intéressant : guerre du Premier Contact, guerre Rachni, rébellion des Geths. Et allez, pourquoi pas une histoire pendant le cycle des Prothéens.
  • Que des éléments scénaristique non obligatoire viennent étoffer l'histoire des Moissonneurs, via des quêtes secondaires par exemple, mais que ça ne soit pas lié à l'histoire principales.
  • En apprendre plus sur les civilisations des différentes races.Une histoire non manichéenne
  • Plusieurs fins différentes

 

Pour terminer quelques images réalisé par l'artiste Baolong Zhang qui montre sa vision d'un Mass Effect sur Next-Gen :

 

 

 

Et en vidéo :

 

 

Si d'autres idées me viennent je mettrais ce post à jour. Et vous, qu'est ce que vous aimeriez pour Mass Effect 4 ?

 

 

 Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler
Dossiers

A l'approche des fêtes de fin d'année, il est temps pour moi de dresser le bilan de mon année geek 2012, je vais principalement parler de jeux, mais également de films, de séries, de comics, et de livres ! 2012 aura été une année très riche en geekerie, et 2013 s'annonce au moins aussi bon. Commençons sans plus attendre avec en première partie : Les Jeux Vidéos.

Je vais dresser un bilan de l'année sous forme de catégorie, un peu comme au VGA, sauf que se sera les Lands of the Geek Award !

[MAJ] Ayant découvert, il y a maintenant un peu plus d'une semaine, un jeu incroyable, je me trouve dans l'obligation d'apporter quelques modification à mon TOP Jeux Vidéo.

 

Waylander's Game of the Year

 

[MAJ] 3ème position : Xenoblade Chronicles


Bien que je n'ai pas terminé le jeu, je me sens obligé de rajouter Xenoblade Chronicles à ce top 3, à la place de Far Cry 3. Après plus de 30h de jeu, je peux l'affirmer, je n'ai pas pris une claque comme ça sur un J-RPG depuis FFX. Pourtant j'ai fais pas mal de J-RPG entre temps : FFXII, XIII, Lost Odyssey, Tales of Graces F, etc. Xenoblade est un jeu d'une richesse et d'une beauté incroyable, c'est la combinaison des meilleurs idées des J-RPG depuis 10 ans, et transcendé ! L'univers est original et splendide, l'histoire très intrigante, les personnages très bien écris. L'ensemble du système de jeu est à la fois complexe mais facile d'accès, on peut faire tellement de choses, impossible de s'ennuyer dans ce jeu. La musique est également divine, mention spéciale au doublage japonais. Les environnements sont tout bonnement gigantesques. Monolith Soft prouve au monde que la technique n'est pas le plus important, et encore pour de la Wii le jeu est magnifique, Xenoblade surpasse tout les J-RPG de la gen PS3 / Xbox 360. J'ai vraiment le sentiment de jouer à un J-RPG comme à la grande époque, quand les développeurs privilégié le fond à la forme. A essayer impérativement.

 

2ème position : The Witcher 2


Jusqu'à ce que je finisse le jeu numéro un de mon TOP, je pensais que The Witcher 2 serait sur la plus haute marche du podium. Il faut dire que je l'attendais ce jeu ! Etant fan de RPG, de Fantasy, et ayant lu une bonne partie des livres de Sapkowski, je ne pouvais qu'attendre The Witcher 2 sur Xbox 360 ! Dire que le jeu ne m'a pas déçu est un euphémisme : graphismes à tomber, gameplay profond, complet et technique, histoire et personnages non manichéen, durée de vie énorme et grosse rejouabilité. The Witcher 2 est un incroyable morceau de bravoure sur 360, c'est un des seuls jeux que j'ai terminé en niveau de difficulté maximal, tant celui-ci a de l'intérêt ! J'ai déjà terminé le jeu 2 fois, en faisant différents choix, je n'attends que l'occasion de le refaire une 3ème, en faisant une combinaison des choix que j'ai préféré ! Maintenant, vivement The Witcher 3.

 

1er position : The Walking Dead : The Game


Si il y a bien un jeu que je n'attendais pas au début de l'année 2012, c'est bien The Walking Dead, je ne connaissait la série que de nom, même si j'aime bien zombies, je pensais en avoir fait le tour. Et puis au vu des retours du jeu, j'ai acheté le premier épisode, et là, j'ai été conquis. Comme l'a si bien dit Plume, Telltale Games nous livre un jeu Next Gen, pas au niveau des graphismes, mais de l'émotion. Exit Heavy Rain et sa surenchère d'effets divers pour vous faire pleurer, place à The Walking Dead, un soft qui m'a laissé une marque au fer rouge, de celle qu'on oublie jamais. Personnages merveilleusement bien écris, histoire captivante, thématiques profondes, Telltale a réussis à me faire prendre des choix émotionnelles plutôt que réfléchis, je ne réfléchissais pas en tant que joueur, mais en tant qu'acteur de l'histoire. Avec son prix abordable, sa durée de vie plus que correct (5 épisodes), il n'y a aucune raison de louper ce chef d'oeuvre, sauf si vous êtes allergiques aux Zombis. Merci Telltale, jamais je n'oublierai Lee ou Clementine.

 

Meilleur jeu Xbox 360

Halo 4

Halo 4 est de loin l'exclusivité Microsoft que j'ai le plus aimé sur Xbox 360 cette année, bon il y a pas eu la masse de titre exclusif Microsoft, mais ça n'enlève rien au fait que qu'il est le meilleur cette année ! J'attendais le retour du Master Chief et de Cortana avec impatience, et bien ça valait le coup. 343 Industries a réussis à prendre le meilleur d'Halo, lui mettre un petit coup de peinture, le renouveler, et tout ça sans dénaturer la série, loin de là ! Pour moi il est sans doute le meilleur épisode de la série, graphiquement sublime (les visages sont bluffant...), une mise et en scène et une histoire plus maitrisé, des personnages plus intéressants, plus profonds, un gameplay toujours aussi bien calibré, des musiques épiques, une IA au top, un multi-joueurs complet. Bref, Halo 4 met la série sur une nouvelle trajectoire de bien belle manière, continuer comme ça, le flambeau est bel et bien repris.

 

Meilleur jeu PS3

Metal Gear Solid HD collection


J'hésitais à mettre MGS HD Collection en meilleur jeu PS3 de l'année, pour plusieurs raisons : ce n'est pas une exclusivité Sony et il s'agit de jeux déjà sortis sur d'autres supports, mais dans mon coeur, MGS reste une série Sony ! Et n'ayant jamais fait Peace Walker, j'attendais la sortie de cette compilation avec la plus grande impatience. La compilation est une des meilleures jamais faite, le travail n'a pas été fait à moitié, ça se sent, Peace Walker est vraiment très agréable à prendre en mains, graphiquement on voit que c'est de la PSP, mais il y a quand même eu un petit coup de poliche dessus. Il ne manque que le premier MGS pour que cette compilation soit complète, et MGS 4 mais celui-ci vient de sortir en édition 25th anniversary ! Tout ça pour dire que les jeux sont ce qu'ils sont : CULTES. J'ai donc découvert Peace Walker avec cette compilation, et c'est bien le MGS 5 de Hideo Kojima. Kojima-San à donner toute son âme pour livrer un jeu complet, intéressant, addictif et qui propose un nouveau type de gameplay pour la série : la gestion de base. En quelques mots : Une valeur sûre !

 

Meilleur jeu WiiU

Zombi U

Et oui, comme vous le savez j'ai acheté la Nintendo Wii U ! Même si la console n'a pas encore beaucoup de jeux, ce n'est pas une raison pour l'oublier ! Mon jeu favoris sur la console est pour l'instant Zombi U. Enfin un vrai jeu de Zombis, enfin un vrai SURVIVAL HORROR, et oui, ici il est question de survie ! Vous allez devoir faire attention à vos stock de munitions, à vos trousses de secours, et tout ce qui peut vous être utile pour survivre dans ce Londres dévasté ! Graphiquement le jeu est loin de faire honneur à la console de Nintendo, mais ce n'est pas moche pour autant, l'ambiance est là, et c'est bien le plus important ! Zombi U est au jeu de zombis ce que Dark Souls est au RPG : Dur, sombre, exigeant. Certains trouveront le jeu mauvais, mais pour ma part Ubisoft à réussis son pari, me faire jouer à un VRAI JEU DE ZOMBIS.

 

[MAJ] Meilleur Jeu Wii

Xenoblade Chronicles

Je sépare donc la Wii de la Wii U, car il est vraiment nécessaire pour moi de rajouter Xenoblade comme étant le meilleur Wii de l'année 2012. Honnêtement à part les épisodes de Zelda, je ne pensais pas que j'aurai pris autant mon pied sur un jeu Wii, comme je l'ai déjà dis plus haut, la richesse du jeu est phénoménal, mais en plus le jeu se paye le luxe d'être magnifique. Quand je vois FFXIII, j'ai envie de dire : "Qu'est ce que j'en ai à faire que le jeu soit super beau ? Je préfère largement joué à Xenoblade Chronicles plutôt qu'à ça !". Les textures et la modélisation ne sont certes pas du niveau d'un FFXIII, mais pour le reste... Environnement plus grand, plus riche, plus travaillé, character design sans fautes, tout comme le level design. Bref, pour moi Xenoblade Chronicles est un véritable chef d'oeuvre.


Meilleur jeu Portable

Gravity Rush

Bon là pour être honnête j'ai pas vraiment hésité, Gravity Rush est sans contexte le meilleur jeu sur consoles portables cette année, et sur VITA ! Le jeu est vraiment beau, il a sa propre identité graphique comme musicale, un gameplay original : la maitrise de la gravité, un monde en openworld vivant, des défis vraiment sympas même si ils sont un peu répétitifs, un aspect RPG qui donne un plus au jeu, et une histoire accrocheuse ! Maintenant, vu la fin du jeu, il faut une suite ! Sinon je crie au scandale ! Si vous hésitez à prendre une VITA, essayez de tester Gravity Rush dans un magasin ou chez un pote qui en possède une, vous aurez un bon aperçus des possibilités de la console, sauf en matière de tactile, ce dernier est utilisé mais de manière discrète, je préfère ça plutôt qu'une utilisation trop encombrante, donc ça me va !

 

Meilleur jeu PC

Diablo 3

Je termine par mon dernier support de jeu : le PC. Bon, là j'ai pas hésité non plus vu que Diablo 3 est le seul jeu PC de 2012 que j'ai fais... Il n'en reste pas moins que j'ai trouvé le titre accrocheur, plutôt jolie, avec des cinématiques somptueuses, un style artistique et graphique vraiment travaillé. Diablo 3 n'est pas LA révolution du genre, ce n'est pas non plus LE jeu PC de ces dernières années, c'est un bon jeu, mais je ne pense pas retourner dessus tout de suite. J'ai passé un bon moment mais pas mémorable comme sur Half-Life 2 par exemple. Néanmoins je ne voulais pas passer à côté du jeu, ça reste un sacré phénomène dans le monde du Jeux Vidéos, par contre, carton rouge pour l'obligation de jouer en ayant une connexion internet !

 

Maintenant passons au différents genres de jeux sur lesquels j'ai passé du temps en 2012.

 

Meilleur jeu d'infiltration

Hitman Absolution

L'infiltration est sûrement mon genre de prédilection, c'est donc par lui que je vais commencer ! Au niveau pur infiltration, il n'y a pas photos pour moi, Hitman Absolution est le jeu à ne pas louper si vous adorez ce genre (je n'ai encore fait Mark of the Ninja). Nous retrouvons l'agent 47 plus en forme que jamais, prêt à partir en croisade contre la société pour laquelle il travail. Le jeu est toujours aussi exigeant et bien dosé via les différents modes de difficultés, il y en a vraiment pour tout les gouts. Le jeu est assez long et offre une bonne rejouabilité. L'histoire n'est pas super passionnante mais elle a le mérité d'exister, ce sont surtout les personnages et les dialogues qui sont vraiment extra, on se croirait presque dans du Tarantino parfois. Petit conseil, ne jeter pas votre premier garde par la fenêtre, laissez le parler... Le système d'exécution est bien pensé et beaucoup mieux dosé que dans Splinter Cell Conviction, pas question ici de l'utiliser à tout va puisqu'il dépend d'une jauge qui vous sert à plusieurs choses ! Hitman est donc un très bon épisode et j'espère que le suivant sera tout aussi bon !

J'ai aussi aimé : Metal Gear Solid HD Collection, Dishonored

 

Meilleur jeu d'action / d'action-aventure

Dishonored

Pour cette catégorie, c'est un jeu français que j'ai choisis ! Je veux bien sûr parler de Dishonored ! Alors est-ce que ce dernier est un jeu d'action / d'action-aventure ? Difficile à dire vu qu'il emprunte à beaucoup de genre, le genre d'action-aventure étant assez global j'ai décidé de le mettre ici. Dishonored profite d'un gameplay varié et soigné, d'une esthétique unique, tout comme son ambiance. Le jeu offre vraiment une vaste possibilité de gameplay, que se soit du FPS pur et dur, de l'infiltration, de la plate-forme, de l'exploration, le jeu vous laisse sans cesse le choix ! Ajoutez à cela un système de RPG pour la montée en puissance du héros via ses pouvoirs et vous aurez un des jeux les plus complets de l'année. L'histoire est prenante, les personnages bien écrit, la fin est par contre un peu vite expédié, dommage, mais il reste une des valeurs sûre de 2012, foncez, Cocorico !

J'ai aussi aimé : Darksiders 2, Assassin's Creed 3, Sleeping Dogs, Uncharted Golden Abyss, Max Payne 3

 

Meilleur FPS

Halo 4

En terme de FPS, on est toujours bien garnis tout les ans. Mais pour cette catégorie je décide de déclarer Halo 4 meilleur FPS, surtout parce que c'est un vrai FPS, un shooter. J'ai déjà parlés des qualités générales du jeu, je vais donc plutôt parler de ces qualités en tant que FPS. La maniabilité est toujours au top, le feeling des différentes armes est vraiment bon, mention spéciale aux armes des Phrométéens ! L'IA est vraiment intelligente, et différentes suivant la faction. Les covenants e les Phrométéens ne se battent pas de la même manière. Les niveaux sont bien construits et permettent régulièrement des combats en véhicules, une des forces de Halo. Le multi-joueur est également très bon, je n vais pas trop m'étendre dessus car je n'y ai pas beaucoup joué, mais j'ai bien accroché tout de même lors des quelques parties que j'ai faite. Un terme de pur FPS, Halo est donc un jeu solide.

J'ai aussi aimé : Borderlands 2, Far Cry 3

 

Meilleur RPG

The Witcher 2

The Witcher 2 est sans conteste mon RPG de l'année. On a vraiment à faire à un pur RPG, avec des combats dynamique, mais aussi tactique ! Le jeu regorge de quêtes, de dialogues, d'armes et d'armures, à acheter, à récupérer ou à crafter. L'histoire est très riche et peut être suivis à différents niveaux de lecture, comme une histoire classique d'heroic fantasy, mais également sur un plan politique et sociale. Elle évolue vraiment suivant vos actions et décisions, tout comme les réactions des personnages à votre égard. Le jeu est divisé en plusieurs chapitres de longueur différentes, mais la durée de vie globale est quand même très satisfaisante. Geralt de Riv est vraiment un personnage très intéressant de part son histoire et son statut, c'est un Sorcelleur, il n'est plus vraiment humain, il doit trouver sa place dans ce monde. Le jeu débarque enfin sur 360, et l'attente valait le coup !

J'ai aussi aimé : Xenoblade Chronicles, Tales of Graces F, Final Fantasy XIII-2, Mass Effect 3

 

Meilleur Survival Horror

Silent Hill Downpour

Je termine par les jeux qui font peur ! Et le jeu qui m'aura donner le plus de sueur froide cette année, c'est sans hésitez Silent Hill Downpour ! Cela faisait longtemps que je ne mettais pas plongé dans la ville maudite de Silent Hill, je dois dire que ce voyage ne fut pas de tout repos. J'avais oublié à quel point un jeu pouvait faire peur, surtout quand vous jouez la nuit, dans le noir complet, le casque sur les oreilles... Je crois que ce jeu est celui où j'aurai le plus marché. Oui, oui, marché, 90% du temps je n'ai fais que marcher, trop apeuré pour pouvoir décidez de courir. L'ambiance de SH Downpour est vraiment excellente, surtout l'arrivée à Silent Hill, on commence par les environs, pour s'enfoncer petit à petit. Et ce changement de monde, quand vous passez derrière le miroir, flippant ! C'est dommage que les ennemi du jeu ne soit pas aussi étrange et dérangeant que ceux de Silent Hill 2, tout comme l'histoire, moins marquante. Silent Hill Downpour est sans aucun doute le meilleur épisode de la série depuis pas mal de temps, pas encore du niveau des premiers, mais on s'en approche.

J'ai aussi "aimé" : Zombi U

PS : "Aimé" car avoir peur en permanence n'est pas mon plus grand plaisir.

 

On va maintenant passer à des catégories plus diverses.

 

Meilleur Direction Artistique

Gravity Rush

C'est peut être la catégorie la plus subjective, le jeu ayant la meilleure direction artistique de l'année est, pour moi, Gravity Rush. De par ses couleurs, son originalité, le monde dépeind, son ambiance sonore. Vous ne trouverez pas deux titres comme Gravity Rush (par exemple dans Dishonored on retrouve du Half-Life 2). J'ai vraiment été enchanté par le style de jeu, également par ses cinématique en mode BD. Les différentes partis de la ville possède chacune une architecture et une ambiance unique, on passe du quartier résidentiel, au quartier festif et universitaire, à l'industriel pour finir par le coeur de la ville, qui fait penser à un centre ville d'affaires. Il y a également d'autre parties du jeu encore plus originale, à peine abordé dans cet épisode, espérons que ceux ci seront plus approfondis dans la suite.

 J'ai aussi aimé : Borderlands 2, Dishonored, The Witcher 2, Halo 4

 

Meilleur personnage (masculin)

Lee Everett (Walking Dead)

Cette année le personnage masculin qui m'aura le plus marqué est Lee Everett, le main character de la série The Walking Dead : The Game, saison 1. Pourquoi est-ce que Lee m'a marqué ? Pour plusieurs raisons. Je me suis beaucoup identifié au personnage, en effet chaque joueur n'aura pas exactement le même Lee, Lee est définis par les choix et les actions que le joueur fera, c'est donc un personnage plus proche des joueurs. Son histoire est vraiment touchante, mais si je l'aime tant c'est pour la relation qu'il a avec Clementine, les deux personnages sont complémentaires. Avec Lee j'aurai souffert, j'aurai eu de la peine, j'aurai eu quelques moments de joies, j'aurai eu peur, j'aurai tout donné pour Clementine. Lee ce n'est pas qu'un personnage, Lee c'est vous. Enfin je terminerai par saluer le travail de  Dave Fennoy qui donne sa voix et son interprétation au personnage, sans lui, Lee n'aurait pas été touchant.

J'ai aussi aimé : Beau Jack (Bordderlands 2), Master Chief (Halo 4), Geralt de Riv (The Witcher 2), Shepard (Mass Effect 3), Wei Shen (Sleeping Dogs), Caius (FF XIII-2)

 

Meilleur personnage (féminin)

Clementine (Walking Dead)

Mon personnage féminin de l'année ne pouvait être qu'elle, comme je l'ai dis pour Lee, Clementine et lui son deux personnages complémentaire, il aurait incohérent de ma part de désigner quelqu'un d'autre. Clementine est un des personnages sur lesquels je me suis le plus attaché durant toute mon expérience de joueur. Dès les premiers instants on éprouve un attachement pour cette petite fille qui se retrouve seule au milieu de cet apocalypse, on ne pense qu'à une chose, la protéger, c'est la raison qui nous fait tenir dans cet enfer. Clementine est un personnage touchant, émouvant, elle est une petite fille mais elle est peut-être le personnage le plus fort du groupe, elle ne se laisse jamais abattre, elle essaye toujours de rester forte et ne faiblira que dans de très rare moments, moments d'autant plus touchants. Je le dis : I'm ready to do everything #ForClementine ! Un grand bravo à Melissa Hutchinson qui prête sa voix au personnage.

J'ai aussi aimé : Liara (Mass Effect 3), Cortana (Halo 4), Triss (The Witcher 2), Citra (Far Cry 3)

 

Meilleur OST

Halo 4

Pour la meilleure bande-originale de l'année, mon choix s'est arrêté sur Halo 4. Les musiques de Halo ont toujours été excellente, le changement de compositeur pouvait faire craindre le pire aux fans, mais il n'en est rien, pour moi l'ost d'Halo 4 est le meilleur de toute la saga. Les thèmes sont tout bonnement magnifique, notamment "117" et "Arrival". En plus les musiques collent parfaitement aux scènes du jeu, mention spéciale pour les deux musiques cités précédemment.

J'ai aussi aimé : Darksiders 2, Mass Effect 3

 

Meilleur scénario

Mass Effect 3

Oui, je l'assume, pour moi le meilleur scénario de l'année revient à Mass Effect 3 ! J'ai commencé cette trilogie depuis le premier épisode sur Xbox 360. J'attendais donc la conclusion de la trilogie avec impatience, et je n'ai pas été déçu. Alors oui, la fin a choqué beaucoup de gens, personnellement, je l'ai adoré ! Pour moi, on ne peut pas dire que la fin de Mass Effect 3 est mauvaise ! La première version était imparfaite sur la forme, mais sur le fond, je n'ai rien à redire. La fin de Mass Effect 3 m'a touché comme peu de fin l'ont faite, j'ai ressentis le même sentiment que pour la fin de Metal Gear Solid 4 ou de Battlestar Galactica, dire au revoir à ces personnages et à cet univers, c'était difficile, j'ai un vrai attachement pour cette série. Merci à BioWare pour toutes les émotions que la fin m'a donné, et le scénario de manière générale. Pour être honnête, je ne suis pas encore totalement remis de la fin, j'ai toujours la tête dans les étoiles.

J'ai aussi aimé : The Witcher 2, Xenoblade Chronicles, Far Cry 3

 

Meilleur console

Wii U

Bon, dire que la Nintendo Wii U est la meilleure console de l'année, j'ai bien conscience que c'est un peu exagéré, mais je tenais à lui dédier cette catégorie parce que c'est une nouvelle console, que c'est ma première console de salon Nintento, que je passe de super moments dessus, et que sa qualité globale est quand même très bonne ! Je vous renvoi mon article sur mes impressions de la Wii U. En tout cas j'aime beaucoup cette console !

 

Voilà, c'est terminé pour la partie Jeux Vidéo, demain on passera au reste, à savoir cinéma, comics, série TV et d'autres petites choses ! Ensuite le prochain dossier avant la fin d'année sera mes attentes pour 2013 !

 

Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (24)

Signaler
Dossiers

Salut à tous ! Je termine mon bilan de 2012 ce soir, au programme du cinéma, de la TV, du comics, et du collector !

 

Meilleur film


Millénium : The Girl With The Dragon Tatoo(David Fincher)

Et non, le film qui m'aurai le plus marqué n'est pas The Dark Knight Rises, mais belle et bien la version américaine de Millénium, le roman suédois à succès. Je n'avais jamais vu les films, mais je dois dire que cette version de David Fincher m'a complètement retourné le cerveau ! Je suis resté au moins une semaine dans le film, sans pouvoir en sortir. J'ai été complètement captivé par la performance de Rooney Mara dans le rôle de Lisbeth Salanders, un réel gros coup de coeur pour ce personnage à la fois doux, mais fort en même temps, très féminin mais avec des airs de garçons manqués parfois, etc. Daniel Craig joue également très bien, je vous rassure. Sinon l'histoire de ce film m'a beaucoup plu, j'étais vraiment tenu en haleine, incapable de décrocher mes yeux de l'écran. Mention spéciale pour la musique que j'ai adoré ! J'ai même acheté l'ost. Je vous renvoi vers ma critique du film pour plus de détails.

J'ai aussi aimé : The Dark Knight Rises, Looper, Le Hobbit : Un Voyage Inattendu

 

Meilleur série TV


Le Trône de Fer : Saison 1

Mon coup de coeur série TV de l'année revient à la première saison du Trône de Fer, je ne connaissait pas la série, et quand j'ai commencé à en entendre parler, j'ai décidé de commencer à lire les livres. J'ai été séduit et j'ai donc naturellement acheté l'intégral de la saison 1 en blu-ray. Quelle claque je dois dire... L'ambiance du premier épisode m'a scotché, ce mélange de fantastique teinté d'horreur et à côté cette intrigue politique très "réel", et puis Sean Bean quoi ! Cet acteur à un facies de chevalier ! Si vous ne connaissez pas encore Le Trône de Fer je vous conseil de regarder ! L'essayer, c'est l'adopter !

J'ai aussi aimé : Supernatural Saison 7, The Big Bang Theory Saison 5

 

Meilleur Comics


The Walking Dead

Décidemment, après le jeu c'est au tour du comics de se retrouver dans mon TOP de l'année 2012 ! J'ai commencé The Walking Dead après avoir joué au jeu de Telltale, et je dois dire que j'ai également pris une sacrée claque dès le premier volume. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je pensais que TWD serait une histoire de Zombis comme il en existe tant, mais non, TWD c'est avant tout une histoire humaine, une histoire de relation entre personnage, une historie de survie, de limite, psychologique et morale. Les thématiques sont vraiment nombreuses ! J'en suis pour l'instant au volume 11 et j'ai vraiment du mal à décrocher, un de mes plus gros coup de coeur de l'année je pense ! D'ailleurs merci à tous les gamebloggueurs qui m'ont conseillé les différents comics auxquels je me suis essayé, je ne suis pas du tout déçu !

J'ai aussi aimé : Batman La cour Des Hiboux, Batman Sombre Reflet

 

 

Le Collector de l'Année


The Witcher 2

J'adore les collectors ! Si je pouvais, je les achèterais tous, mais voilà mes fonds ne sont pas illimités et je n'ai pas une chambre gigantesque donc je me limite, un peu... Et cette année, le meilleur collector a été pour moi, sans hésitation, celui de The Witcher 2 ! Elégant, complet, peu couteux, c'est vraiment un collector digne de ce nom, je vous renvoie d'ailleurs à mon article dessus, enjoy !

 

 

Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)