Premium
Lands of the Geek

Lands of the Geek

Par Waylander&Kevane Blog créé le 02/01/12 Mis à jour le 09/02/14 à 19h12

Bienvenue à tous sur notre blog, nous sommes Waylander&Kevane. Deux geeks qui ont en commun une passion : les Jeux Vidéo. Ici vous trouverez tout ce qui composent nos univers, jeux, films, mangas, musiques, objets collectors ou non. Enjoy the ride ! Peace.

Ajouter aux favoris

Édito

 
 
Rejoignez nous sur Facebook
 
________________________________
 
    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Image IPB

 
 
 
___________________________________
 
 
 
 
 

 
___________________________________
 
 
Nos machines de Geek :
 
 
Master System
MegaDrive
3DO
 
N64
Playstation
 
Playstation 2
 
Playstation 3
Xbox 360
 
PS Vita
Nintendo 3DS
 
Wii U
Playstation 4
 
 
 
___________________________________
 

Archives

Favoris

Signaler
Critiques
 
 
Si vous me connaissez et me suivez un peu, vous savez que je suis un fan de Deus Ex. J'avais réalisé un test de la première version de Human Revolution ainsi qu'un dossier sur la série, je vous invite d'ailleurs à y jeter un oeil, notamment pour le test car je ne reviendrai pas sur bon nombre de points que j'ai déjà traité. Je vais ici uniquement parler des ajouts de cette version Director's Cut sur Wii U. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, j'aimerai mettre à plat ce qu'est une version Director's Cuts, pour ça je vous copie tout simplement la définition de Wikipédia :
 
Director's cut est un terme cinématographique anglais,  qui qualifie un film dont le montage a obtenu l'assentiment du réalisateur. L'expression signifie littéralement "coupe du réalisateur" et fait donc référence à la validation par le réalisateur du final cut (le montage définitif).
Le recours à ce terme provient de l'industrie cinématographique américaine : l'environnement juridique américain fait que le film, en tant que produit fini, appartient totalement à ses producteurs, qui sont également distributeurs dans la plupart des cas. Ils disposent donc d'un droit total sur le film, y compris sur le montage qui sera exploité en salle (le final cut), quitte à modifier celui-ci en vue d'optimiser la rentabilité du film, parfois aux dépens du réalisateur et de ses choix. À ce titre, le réalisateur en tant que créateur ne se voit donc reconnaître a priori aucun droit sur le contenu de l'oeuvre exploitée (droit qui est reconnu dans plusieurs législations européennes) et il ne peut s'opposer aux modifications apportées, même si elles en dénaturent le propos, la portée ou encore les choix esthétiques.
Seul le rapport de force résultant de la notoriété du réalisateur ou le rachat des droits par celui-ci permettent au réalisateur, le cas échéant, d'obtenir une exploitation selon un montage conforme à ses voeux. On qualifie alors la version résultante de Director's cut.
 
On peut donc se demander si ce terme est utilisé de manière volontaire et au sens strict, est-ce que Square Enix a voulu "brider" la première version du jeu ? Est-ce que Eidos Montreal manquait de temps ou on t'il voulut revenir sur leurs copies afin de livrer ce qu'ils voient comme la version définitive de Human Revolution ? Cette question se pose surtout par rapport au DLC Le Chainon Manquant, sur lequel je reviendrai plus tard dans le test. Mais attention la première version du jeu était déjà excellente.
 
Le premier ajout de taille de cette version est bien évidemment le Gamepad ! Avant de rentrer dans les changements de gameplay apportés par le gamepad, j'aimerai revenir sur un détail que j'ai trouvé excellent et qui témoigne encore une fois de l'attachement de l'équipe à cette série. Lors du générique d'intro, qui est toujours aussi génial, l'écran du gamepad se met en route, et les raccourcis apparaissent sur le côté de l'écran au fur et à mesure que l'opération d'Adam progresse. Pour finir par l'ouverture de l'emplacement de la mini-map, comme pour symboliser l'éveil d'Adam. Le gamepad devient un outil de mise en scène ! Maintenant passons au gampelay. Le gamepad est plutôt bien utilisé, il sert dans un premier temps à vous libérer de l'espace sur l'écran et à vous créer des raccourcis vers les différents menus du jeu, inventaire, arbre de compétences, journal, carte de la zone, objectif, et d'autres surprises encore. Le gamepad sert également de lunette de visée pour tout les fusils à lunette du jeu, mais attention il n'y a pas le côté lourd de la chose, en effet il faudra utiliser les sticks pour diriger notre vision. Les phases de piratages se déroulent également sur l'écran du gamepad, corsant un peu la difficulté par la même occasion (j'avais l'impression de naviguer plus vite sur l'ancienne version). Je trouve que la mablette est donc utilisé de manière efficace sans être non plus une utilisation ultra originale, la manette de la Wii U permet de profiter d'une expérience de jeu plus agréable encore.
 
 
 
 
Autre ajout de cette édition, l'inclusion de tout les DLC directement dans la campagne du jeu. Vous n'aurez donc pas à quitter le jeu pour lancer Le Chainon Manquant. Et croyez-moi ça change pas mal de choses, surtout en bien, mais également en mal pour moi. Pourquoi en mal ? En fait, lorsque je suis arrivé au chapitre du Chainon Manquant, j'ai eu une frustration que je n'avais pas eu lorsque j'avais fais le DLC à part. On se retrouve en effet dépouillé de toutes nos augmentations. C'est assez frustrant de se retrouver ainsi en plein milieu de partie ! J'ai donc eu du mal avec cette partie du jeu, néanmoins ce sentiment c'est atténué vers la fin, surtout car vous récupérez tout les points de dynamisation que vous aviez obtenus précédemment (ainsi que toutes vos munitions, objets, etc), vous laissant le choix d'augmenter Adam d'une manière différente si celle que vous aviez choisis ne vous convenait pas. Autres bons points de ce changement c'est évidemment l'augmentation de la durée de vie, comptez environ 2 ou 3 heures de jeu en plus. Enfin le gros plus de cet ajout de DLC est la lien scénaristique avec le premier Deus Ex mais également pour le background général du jeu. La conspiration prends de l'épaisseur, on rencontre un personnage du Deus Ex orginel, le jeu n'a jamais semblé aussi connecté avec son ainé. Un gros point fort de cette édition donc. Autre point plus ou moins lié à la cohérence du jeu, mais cette fois au niveau du gameplay, les combats de boss ont été revus et corrigés, désormais vous aurez plusieurs options pour vaincre les boss, rien de transcendants mais les boss ne font plus aussi tache dans le jeu !
 
 
Graphiquement le jeu est plus jolie ! En fait l'ensemble du jeu profite des améliorations graphiques du DLC Le Chainon Manquant, attention on se retrouve pas devant le plus beau jeu du monde (j'y reviendrai plus tard), mais c'est tout de même plus jolie que la première version du jeu. Les effets de lumières ont été retravaillés, certaines textures sont plus belles. Un petit coup de neuf à la carrosserie donc.
 
L'IA a également été amélioré, et c'est franchement tant mieux ! Comme je l'avais fais remarqué lors de mon premier test l'IA des ennemis était vraiment à la ramasse. Et bien dans cette Director's Cut à plusieurs reprises j'ai rebooté la partie car les ennemis me repéraient là où avant ils ne voyaient rien, ils sont encore plus sensibles au bruit. Une bonne amélioration pour un jeu tel que Deux Ex qui est basé sur la multitude de chemins possibles pour atteindre un même objectif, oui il y a bien plusieurs manières d'atteindre un objectif contrairement à ce que certains disent, et ce n'est pas toujours de la même manière.
 
Concernant les autres ajouts de cette version, on trouve un New Game+ que je suis en train de tester, et franchement cette option est la bienvenue car elle permet d'explorer de nouvelle voie qui nous était bloqué avant parce que notre personnage n'avait pas évolué dans cette direction, on se retrouve certes avec un personnage plus puissant, mais les possibilité de gameplay sont plus grandes, en tout cas pour la première partie du jeu quand votre personnage était relativement faible. Autre ajout vraiment cool, la V.O.S.T, pour ceux qui ont fait le jeu comme moi sur 360 et qui ont eu le droit à cette VF, de qualité, mais avec une synchro labiale complètement à la ramasse, et bien ça fait du bien d'avoir un jeu qui tiens la route sur ce point, et en plus la V.O est meilleure que la V.F. On trouve également le making of du jeu qui était dispo dans l'édition collector de Human Revolution, on trouve un guide du jeu, en anglais malheureusement. On peut également prendre des notes sur la cartes via la gamepad et enfin il y a toujours une petite interactivité avec le Miiverse où vous pouvez prendre des screenshots du jeu et les publier su le Miiverse, vous pouvez les éditer en écrivant quelque chose dessus, ou en rajoutant de l'audio. Sympa pour de l'entraide.
 
Cette version Director's Cut possède néanmoins quelques défauts, à savoir un moteur graphique vieillissant il faut le dire. Notamment concernant la modélisation des personnages qui n'est pas extraordinaire, l'animation des personnages est également assez rigide mais rien de choquant non plus. Le jeu est plus beau qu'à sa sortie initiale, mais d'un autre côté deux ans séparent les deux sorties et on voit que le jeu a pris un coup de vieux, rien d'étonnant mais il faut le signaler. Et enfin on a toujours ce framerate assez inégale à certains endroits du jeu, certaines zones sont peut-être trop grandes, le moteur n'a peut-être pas été assez optimisé pour gérer ces zones, il y a rien d'handicapant, c'est tout à fait jouable, mais c'est dommage car le reste du jeu est bien fluide.


Deus Ex Human Revolution Director's Cut est donc une vrai nouvelle version du titre de Square Enix, les équipes d'Eidos Montreal, soutenus par un autre sutdio dont le nom m'échappe (si je ne me trompe pas), ont pris leur travail très au sérieux pour nous livrer une version augmentée de leur titre sortis en 2011. Un moyen de se replonger dans l'univers de Deus Ex avant la sortie du Deus Ex next-gen. Sur ce, je retourne à ma seconde partie de Deus Ex HR DC.
 
 
 
 Waylander
 
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Kelun
Signaler
Kelun
Aaah, pas mal.
Waylander&Kevane
Signaler
Waylander&Kevane
@Kelun : Les zones sont plus grandes et tu peux les battres sans tirer un coup de feu en utilisant le hacking pour activer des tourelles ou des robots, ou encore en remplissant une salle de gaz.
Kelun
Signaler
Kelun
En quoi les fight des boss changent ? Tu peux être plus précis ?
narukedag
Signaler
narukedag
J'ai pris la Director's Cut à bas prix sur steam et je pensais le faire plus tard. Mais tu m'as donné envie d'y replonger !

Clairement mon jeu de la gen. :wub:
danstonUWiiU
Signaler
danstonUWiiU
Très bon test, pour une DC passé totalement sous les radars !
shore
Signaler
shore
@B2zo Tu peux le faire aussi sur PS3 si t'as une Vita.
rhed308
Signaler
rhed308
VOSTFR sur WiiU
Mais a priori, seul l'anglais sous-titré anglais est dispo sur PS3
b2zo-almendha
Signaler
b2zo-almendha
Pas mal de nouveautés, le coup du piratage sur le Gamepad doit être bien kiffant...
shore
Signaler
shore
Moi je vais le faire et le finir surtout sur PS3 cette version Director's Cut mais j'ai pas de PS Vita pour tester la nouvelle fonctionnalité pour cette version PS3.