Premium
Lands of the Geek

Lands of the Geek

Par Waylander&Kevane Blog créé le 02/01/12 Mis à jour le 09/02/14 à 19h12

Bienvenue à tous sur notre blog, nous sommes Waylander&Kevane. Deux geeks qui ont en commun une passion : les Jeux Vidéo. Ici vous trouverez tout ce qui composent nos univers, jeux, films, mangas, musiques, objets collectors ou non. Enjoy the ride ! Peace.

Ajouter aux favoris

Édito

 
 
Rejoignez nous sur Facebook
 
________________________________
 
    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Image IPB

 
 
 
___________________________________
 
 
 
 
 

 
___________________________________
 
 
Nos machines de Geek :
 
 
Master System
MegaDrive
3DO
 
N64
Playstation
 
Playstation 2
 
Playstation 3
Xbox 360
 
PS Vita
Nintendo 3DS
 
Wii U
Playstation 4
 
 
 
___________________________________
 

Archives

Favoris

Signaler
Critiques

Bon, désormais nul besoin de tourner autour du pot, vous le savez entre Waylander et moi celui qui s'occupe des jeux triple B c'est moi (bitch, boob, blowjob). Evidement quand il vient l'heure de tester un Eroge, c'est moi qui me dévoue pour votre bon plaisir (et le mien accessoirement).


Mais en préliminaire un peu d'histoire. Les Eroges (prononcé élogué) sont des jeux vidéo au contenu sexuel plus ou moins important et "hardcore". Le mot est une contraction japonaise de "érotique" et "game", car oui le japon a le monopole du marché actuel et quasiment endémique à l'archipel nippone, en effet ces jeux ne sont jamais traduits pour l'occident de façon officielle, mais presque toujours via des communautés de fan. Il faut dire que la plus grande partie des Eroges se compose de "visuals novels" : riches en texte. Ils fonctionnent un peu à la manière d'un livre dont vous êtes le héros (référence réservée aux lecteurs de plus de 30nans) avec des choix et des embranchements qui modifieront le cours de l'histoire (mais il existe certains visuals novels qui n'ont rien d'autre qu'une histoire rectiligne), mais n'allez pas croire que ces jeux sont abordables, il faut compter entre 6000 et 7000 yens (environ 90 euros) pour des titres de qualités comme "Clannad" qui n'est même pas un Eroge ! Je vous laisse imaginer le prix de Biblbe Black.

 

"School Days" un classique du visual novel, avec son lot d'amours adolescents et de meurtres

 

A côté de ces productions à faible coups (beaucoup d'images, du texte et un scénario généralement répétitif, le tout ficelé par une dizaine de personnes) on trouve des jeux dont certains ont défrayés la chronique, c'est le cas de Rapelay de chez Mirage Software, où il fallait violer de jeunes filles et femmes jusqu'à ce qu'elles tombent follement amoureuses de vous, mais aussi des productions de qualités et cela depuis de nombreuses années.

 

 

Ca c'est de la jaquette qui donne envie de ...


Sengoku Rance (2006) de chez Alice Software (20 ans d'expériences dans le domaine).

Sengoku Rance est le 8ème opus d'une série d'Eroge commencé en 1990 sur MSX et qui depuis sort de façon régulière tous les 2 ou 3 ans. La plupart des titre sont des donjon crawler ou des RPG semblables au premier Final Fantasy (avec bien sûr une dose de sexe en plus). Ici on abandonne le pure RPG pour une gestion militaire. Comme l'indique le titre le tout se passe à l'aire Sengoku, une période de troubles au japon où le pays est divisé entre de nombreux clans et où guerre, assassina et alliance vont bon train. Notre héros priapique se retrouve engagé comme mercenaire par une des plus petite famille de ce japon médiéval et fantastique (ogre, yokaï et démon se croisent à tous les coins de rue) avec pour seul objectif de conquérir le Japon.

 

Rance-sama avec son outil en main.

 

Voila pour le début de l'histoire. Je pourrai vous en raconter plus, mais cela risquerai de vous gâcher le jeu. Sachez juste que l'histoire est vraiment bien ficelée, le caractère des personnages bien trempés et que n'importe lequel d'entre eux pourra mourir et donc modifier la fin de l'histoire.

Coté gameplay le jeu va se diviser en trois phases, chacune permettant de faire avancer l'histoire sur le plan narratif ou temporel.

La première phase est la gestion, sur une carte du japon découpé en différente zones, vous pouvez voir l'étendue du pouvoir de chaque famille, mais aussi organiser et gérer vos troupes, vous pouvez aussi déclencher des évènements propres à chaque zone (amélioration des infrastructures, levée d'impôts, dialogues avec des personnages, recrutement de troupes, déclaration de guerre...). Cette partie est souvent frustrante, car le nombre d'actions est très limitées et on devra souvent choisir entre le développement narratif ou l'augmentation de son pouvoir militaire.


Là ça peux sembler compliqué, mais avec le code couleur et la traduction ça passe tout seul


La deuxième phase se déroule sous forme de visual novel, vous racontant des évènements ponctuels qui se déroulent entre Rance et les autres personnages. C'est la partie sexy du titre, mais heureusement ce n'est pas purement gratuit ! Ces passages de dragues ou de discussions vous permettront certes de débloquer les images pornos du jeu, cependant coucher avec un de ses généraux pourra améliorer son engagement envers vous et lui accorder de nouveaux pouvoirs (Rance étant un pur produit viril il ne couchera qu'avec ses généraux féminins, dommage pour les fans de Mass Effect). Ces phases dévoilent aussi l'histoire des personnages, permettent de recruter de nouvelles troupes ou de déclencher certains évènements stratégiques (déclaration de guerre escarmouche...), certaines seront même obligatoire pour faire avancer l'intrigue.


Le valeureux guerrier avant l'assaut, c'est beau !


La dernière phase est la gestion des combats. Simple et efficace, il permettra de jouer aussi bien des batailles avec des troupes imposantes, que des duels entres généraux.  Le jeu propose plus d'une dizaine de types d'unités différentes (lancier, samurai, ninja, cavalier, panda...), chacun avec ses qualités et défauts. Chacune d'elle possède un commandant, qui peut utiliser des techniques spéciales, ajouter des bonus (en fonction du terrain et de l'ennemi) et même combattre seul si besoin. Les combats en eux-mêmes se déroulent sur un "échiquier" de 12 cases, chaque adversaire possède 6 cases (3 en première ligne, 3 en seconde ligne) sur lesquelles il va placer ses troupes. Ce placement est réellement important, car les troupes n'ont pas toutes les mêmes portées et une unité de samouraï placée en seconde ligne passera le tour à astiquer son armure. Les batailles se déroulent en tour par tour, chaque troupe agissant selon sa vitesse (les ninja attaque en premier par exemple) ce qui rajoute encore un aspect stratégique important (n'aligner que des troupes lente expose à des pertes lourdes dès le premier tour), de plus le tout devra se faire en un temps limité (24 tours) ce qui donne un aspect très dynamique aux phases de combats et vous permettra aussi de remporter la victoire en jouant le chrono. Cette dernière pouvant être obtenu en éliminant toutes les troupes adverses ou en ayant plus de pouvoir sur le champ de bataille que lui (ce pouvoir est indiqué par une jauge, situé juste au-dessus du champ de bataille).

 

Forcément sans les cris de guerre et la musique ça parait nettement moins dynamique


Le tout est desservie par un graphisme 2D manga très beau et fin (vraiment au-dessus de la moyenne des visuals novels), qui dévoile toute sa perfection l'ors des phases sexuelles. L'ambiance sonore est confortable, souligne bien l'action et n'est pas horripilante dans les phases un peu calmes. Le héros est vraiment charismatique et doit être français au vu de son nombre de conquêtes, d'ailleurs les passages sexy ne sont pas en excès et on en vient même à les oublier pour s'accrocher à l'histoire ou à la stratégie (il sera même possible de passer ces moments pornos en accélérer). Seul bémol, la difficulté vraiment importante voir punitive, le titre s'appréciera vraiment en New Game + qui permet de se tourner vers l'histoire des personnages. La durée de vie est vraiment ENORME, surtout si vous essayez de débloquer toutes les rencontre avec les charmantes demoiselles du jeu.


Ils sont pas beaux mes graphisme 2D ? Là ça donne envie !


Dernier point, Alice software n'exporte pas ses jeux il vous faudra donc télécharger le jeu de façon semi-légale (celui-ci n'étant pas licencié hors japon) avec une traduction amateur, on trouve facilement une version anglaise avec quelques bug d'affichage des caractères, mais qui se joue sans aucun problème et qui permettra d'apprécier les dialogues.

 

PS : la boîte de Clinex n'est pas indispensable pour jouer à ce titre, mais "l'art de la guerre" oui !

Blague à part le jeu est un 18+, pour le contenu sexuel, mais aussi et surtout pour la violence que dégage la guerre ainsi que tout ce qu'elle entraine (mort, famine, orphelins...).


Kevane


Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Strife
Signaler
Strife
Je like parce que les eroge de qualitay méritent qu'on parle d'eux, histoire que les gens sachent que le JV pornographique ne se limite pas à des étrons style Custer's Revenge ;)

D'ailleurs nombre de très bons animes sont des adaptations tout public d'eroges (Tsukihime, Fate Stay Night, Steins:Gate...)
_Mrrockpsy95_
Signaler
_Mrrockpsy95_
Moi aussi je like parcque c'est bien écrit et agréable à lire.
akuma2002
Signaler
akuma2002
Parler de Sengoku Rance, voir Rance avant d'aller au lit, entendre la musique "My glorious days" dans sa tête, EPIC WIN!
Dark_Gatsu
Signaler
Dark_Gatsu
Je rejoins Kevane sur ce jeu qui est vraiment très bon en terme de gameplay stratégique : sauvegarder souvent (comprenez à chaque tour, voire à chaque action) est indispensable pour ne pas se retrouver dans le mur plus tard. Le contenu 18+ sexuel est une chips supplémentaire pour les amateurs. ;)
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Moi je like pas parce que c'est des truc de jap =(
Waylander&Kevane
Signaler
Waylander&Kevane
moi je like pour mes lecteurs fidèles et pour demain pin up spéciale sengoku Rance ?
Martinman
Signaler
Martinman
Mais je like parce que c'est bien écrit. Voila voila...
Japman
Signaler
Japman
Je like pour School Days. Mais l'article est bon aussi donc ça va.