Premium
Lands of the Geek

Lands of the Geek

Par Waylander&Kevane Blog créé le 02/01/12 Mis à jour le 09/02/14 à 19h12

Bienvenue à tous sur notre blog, nous sommes Waylander&Kevane. Deux geeks qui ont en commun une passion : les Jeux Vidéo. Ici vous trouverez tout ce qui composent nos univers, jeux, films, mangas, musiques, objets collectors ou non. Enjoy the ride ! Peace.

Ajouter aux favoris

Édito

 
 
Rejoignez nous sur Facebook
 
________________________________
 
    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Image IPB

 
 
 
___________________________________
 
 
 
 
 

 
___________________________________
 
 
Nos machines de Geek :
 
 
Master System
MegaDrive
3DO
 
N64
Playstation
 
Playstation 2
 
Playstation 3
Xbox 360
 
PS Vita
Nintendo 3DS
 
Wii U
Playstation 4
 
 
 
___________________________________
 

Archives

Favoris

Signaler
Dossiers

 

 

L'univers de Mass Effect

 

Bonjour à tous, aujourd'hui je met en ligne la 1er partie de la 3eme grande partie de mon dossier Mass Effect, cette partie est centré sur l'Univers de Mass Effect. Pour ce premier article je vais vous faire un récapitulatif de chaque élément important de l'univers de Mass Effect. Gouvernement et espèces. J'ai essayé de ne pas trop rentrer dans les détails et de spoiler le moins possible même si c'est difficile quand on veut faire un codex sur l'univers de Mass Effect. Attention les informations qui sont contenus dans cette grande partie ne concernera que des éléments contenus dans Mass Effect 1 et 2. Le troisième épisode étant sortit récemment je ne veux pas spoiler.

 

 

 

L'Alliance Interstellaire : L' Alliance est un gouvernement humain indépendant et supranational qui représente les intérêts de l'humanité en tant que civilisation. Il est responsable de l'administration et de la protection des colonies et des stations situées hors du système solaire. 

Les Prothéens : Il y a cinquante mille ans, les Prothéens étaient la seule espèce à pouvoir voyager dans la galaxie. Ils disparurent lors d'une brutale « extinction galactique ». Les seuls vestiges de leur empire sont les relais cosmodésiques et la Citadelle, qui ont permis à de nombreuses espèces d'explorer la galaxie et de s'étendre. On trouve des ruines prothéennes sur de nombreuses planètes à travers la galaxie. Toutes les technologie de l'univers de Mass Effect sont basées sur la technologie des Prothéens.

 

L'espace Concillien : L'espace concilien est un terme non officiel désignant toute région de la galaxie contrôlée par une espèce qui reconnaît l'autorité du Conseil de la Citadelle.

 

La Citadelle : La Citadelle est une ancienne station spatiale dont la construction est attribuée aux Prothéens. Depuis l'extinction de la race prothéenne, de nombreuses espèces s'y sont installées. La Citadelle fait office de capitale à la fois politique, culturelle et économique de la communauté galactique. Pour défendre leurs intérêts, la plupart des espèces possèdent une ambassade dans l'anneau central de la station, le Présidium. La Tour de la Citadelle, au coeur du Présidium, abrite la Chambre du Conseil, dont les décisions ont un impact considérable sur la communauté galactique. Cinq bras gigantesques, connus sous le nom de Secteurs, s'étendent depuis le Présidium ; les Secteurs sont eux-mêmes de véritables villes peuplées de millions d'habitants venus de la galaxie tout entière. La Citadelle est pour ainsi dire indestructible. En cas d'attaque, elle peut replier ses bras pour former une carapace la rendant inexpugnable.

 

 

Le Conseil de la Citadelle : Le Conseil est un organe exécutif composé de représentants des Républiques asari, de la Hiérarchie turienne et de l'Union galarienne. Bien que le Conseil n'ait officiellement aucun pouvoir sur les gouvernements indépendants des autres espèces, ses décisions ont une grande importance au niveau galactique. Aucune race concilienne n'est assez puissante pour défier les deux autres. Aussi, toutes trois s'accordent sur une politique consensuelle et coopérative.

 

 

Les Spectres : Les Spectres sont des agents du ministère des Affaires Spéciales et Tactiques de Reconnaissance, dont "Spectre" est l'acronyme. Ils sont directement mandatés par le Conseil de la Citadelle. Ils sont le bras armés du Conseil et ce sont des militaires d'élite habilités à combattre toute menace pour la paix et la stabilité galactique de la manière qu'ils jugent nécessaire. Ils sont la première et dernière ligne de défense de la galaxie. Ils ont absolument tout les droits pour mener à bien leur missions. Le Conseil évite même de regarder de trop près les activités de leurs agents. Jusqu'à présent tout les Spectres sont issues des Asari, Turiens et Galariens : les espèces représentées par les membres du Conseil. Beaucoup d'espèces tentent de faire intégrer un des leurs  au sein des Spectres, sans grand succès jusqu'à présent. L'arrivé de l'Alliance sur la scène galactique pourrait bien changer les choses.

 

 

Les relais cosmodésiques : Les relais cosmodésiques sont des exploits technologies attribués au prothéens. Ces gigantesques structures disséminées à travers la galaxie permettent aux vaisseaux qui les utilisent un déplacement instantané entre deux relais que des vaisseaux SLM conventionnels mettraient des années, voire des siècles à parcourir. L'ensemble des relais forment une toile à travers la galaxie.

 

 

Les Systèmes Terminus : Les systèmes Terminus se situent aux confins de la Travée de l'Attique, au-delà de l'espace administré par la Citadelle ou contrôlé par l'Alliance interstellaire. Ces systèmes sont peuplés d'un mélange cosmopolite d'espèces mineures, unies par un refus commun de l'autorité et des conventions conciliennes.

 

Omega : Omega est au système Terminus ce qu'est la Citadelle à l'espace Concillien. Oméga était à l'origine un astéroïde riche en élément zéro dont la croûte impénétrable rendait toute exploitation minière impraticable, un jour celui-ci fut brisé en deux lors d'une collision avec un autre astéroïde. La ruée qui fit suite à la collision vit s'affronter corporations et individus assoiffés de richesse, bientôt rejoints par des criminels et des voleurs en tout genre. Pour pallier au manque d'espace, les contributions se sont élevées verticalement, donnant ainsi à Oméga sa silhouette caractéristique de méduse. Aujourd'hui, Oméga est devenu la plaque tournante de toutes sortes de trafic. En l'absence d'un gouvernement civil ou militaire, les groupes mercenaires sont le seul et unique facteur d'ordre sur la station. Le plus puissant d'entre eux est dirigé d'une main de fer par la tristement célèbre Aria T'Loak.

 

Le Voile de Persée : D'une beauté naturelle qui n'a pas d'égale que sa dangerosité, la nébuleuse aux reflets violets et dorés appelée Voile de Persée forme la frontière naturelle entre l'espace geth et les systèmes Terminus.

 

 

 

Les Humains : Les Humains, originaires de la terre, sont la dernière espèce douée de raison a entrer dans la communauté galactique et sont certainement ceux dont l'expansion et le développement sont le plus rapide. Tournées vers l'action les Humains ne sont pas bien vue pas toutes les espèces qui voit chez l'humanité un petit tyran. Néanmoins le conseil de la Citadelle est conscient que l'Humanité a un grand rôle à jouer dans la galaxie et qu'elle sera bientôt indispensable, aussi bien en terme économique que militaire.

 

 

 

Les Asaris : Les Asari, peuple asexué d'apparence féminine, furent la première espèce à découvrir la Citadelle. A l'arrivée des Galariens, s'apercevant de la complémentarité des deux espèces, elles proposèrent l'établissement d'un conseil en vue de maintenir la paix dans la galaxie. Depuis cette époque, les Asari jouent le rôle de médiatrices et d'arbitres au sein du Conseil de la Citadelle. D'une longévité exceptionnelle, les Asari peuvent atteindre plus de 1000 ans et traversent trois périodes distinctes au cours de leur vie. A l'âge de Demoiselle, elles parcourent l'univers en quête de connaissance et d'expérience ; à celui de Matrice, elles "fusionnent" avec des partenaires rencontrés dans leur jeunesse, susceptibles de constituer de bons géniteurs pour leurs filles. Le dernier stade de leur vie est celui de Matriarche, où elle endossent le rôle de leaders et conseillères. Les Asari se reproduisent par une sorte de parthénogénèse, en reliant leur système nerveux à celui d'un partenaire. Ce mode de reproduction bien particulier est la raison pour laquelle les pouvoirs biotiques des Asari sont si développés: leur extraordinaire capacité à contrôler les impulsions nerveuses est remarquablement similaire à l'entraînement d'un biotique. Par ailleurs, elles pensent que leur progéniture acquiert les qualités génétiques du « père ›› biologique, mais aucun élément concret ne permet de confirmer cette hypothèse.

 

 

 

Les Galariens : Deuxième espèce à rejoindre la Citadelle, les Galariens sont des amphibiens à sang chaud dotés d'un métabolisme hyperactif. A leurs yeux, les autres races semblent léthargiques et lentes d'esprit. Malheureusement, ce métabolisme leur vaut également une espérance de vie médiocre : rares sont ceux qui atteignent la quarantaine. Ce sont les Galariens qui ont accéléré le développement de l'espèce krogane afin d'en faire des soldats durant la Guerre Rachni ; ce sont eux aussi qui, quelques siècles plus tard, mettaient au point une arme biologique appelée "Génophage" pour permettre aux Turiens de mater la rébellion de ces mêmes Krogans. Les Galariens sont réputés pour leur capacité d'observation exceptionnelle et leur faculté à raisonner de façon non linéaire. Ces facultés leur procurent un don naturel pour la recherche et l'espionnage. Leur engouement pour les inventions et les expériences est tel que beaucoup les soupçonnent de garder pour eux une part de leur savoir.

 

 

 

Les Turiens : Voilà près de 1200 ans que les Turiens siègent au Conseil de la Citadelle dont ils constituent le bras armé mettant à contribution leur force militaire et leur flotte gigantesque pour le maintien de la paix concilienne. La société turienne toute entière est axée sur l'armée. Les Turiens constituent une société autocratique qui prône discipline et sens de l'honneur, personnel comme collectif. Turiens et Humains se regardent en chiens de faïence depuis la Guerre du Premier Contact, ou "incident du relais 314" comme l'appellent les Turiens, qui eut lieu en 2157. Officiellement, ces deux espèces sont toutefois alliées et entretiennent des relations diplomatiques courtoises à défaut d'être amicales.

 

 

 

Les Krogans : Les Krogans, originaires de la planète Tuchanka, se sont développés dans un environnement hostile. C'est initialement l'invention de la poudre à canon qui leur a permis de supplanter les prédateurs locaux tout en s'entretuant joyeusement. Aussi rudes et âpres que leur planète d'origine, les Krogans ne respectent qu'une seule chose : la force. Egoïstes et brutaux, ils obéissent au principe de la loi du plus fort et ne sont ni surpris, ni offensés par la traitrise et les coups bas, qui font partie de leur quotidien. Ce sont les Galariens qui découvrirent les Krogans et qui entreprirent alors leur éducation culturelle, leur apprenant à utiliser et à développer les technologies modernes afin qu'ils servent de soldats dans la Guerre Rachni. Débarrassés des contraintes de leur planète d'origine, les Krogans connurent une explosion démographique sans précédent et se lancèrent à la conquête des planètes voisines, pourtant déjà habitées. Cette Rébellion krogane dura près d'un siècle et prit fin soudainement, quand les Turiens utilisèrent le "génophage". Sous ce nom se cache une arme biologique conçue par les Galariens, qui limite les naissances kroganes viables à une pour mille. Aujourd'hui, les Krogans sont en voie d'extinction.

 

 

 

Les Quariens : Les quariens sont un peuple nomade d'humanoïdes aliens. Ils sont généralement plus petits que les humains, malgré leur durée de vie nettement supérieure (en moyenne 500 ans). Il y a trois cents ans, les quariens créèrent les Geths, des androïdes à l'intelligence rudimentaire, pour servir de main d'oeuvre. Mais les Geths finirent par évoluer plus que les Quariens ne le pensaient et lorsque ces derniers voulurent les désactiver, les Geths décidèrent de se rebeller contre leurs maîtres. Ils prirent possession de la planète mère des quariens, qui furent contraints à l'exil.  Privés de leur monde natal depuis des siècles, les quariens furent obligés de vivre dans leurs vaisseaux-cités, aseptisés et protégés des bactéries aliens. Ce faisant, leurs systèmes immunitaires se sont amoindris, et les quariens sont devenus dépendants des systèmes de décontamination. Les quariens sont mal vus par les autres races de la galaxie, d'une part pour leur état de nomades, qui les fait passer pour des voleurs ou des charognards, et d'autre part pour avoir créé les Geths, responsables de nombreux troubles depuis leur rébellion.

 

 

Les Drells : Les Drells sont des humanoïdes reptiliens omnivores, dotés d'une espérance de vie moyenne de 85 années galactiques standard. Leur aspect est très semblable à celui des Humains ou des Asari, mais leur tissu musculaire est légèrement plus dense que celui des Humains, ce qui leur confère une force supérieure. La plupart de leurs traits reptiliens restent dissimulés. Les Hanari ont sauvés les Drells de la destruction de leur propres planète sujette à la surexploitation industrielle. Vivant désormais sur la planète des Hanaris les Drells y ayant vécu trop longtemps ont contracté une maladie incurable tuant lentement mais surement.

 

 

 

Les Geths : Les geths sont des synthétiques bipèdes et humanoïdes, régis par IAs interconnectées. Les geths ont été créés il y a près de 300 ans par les scientifiques Quariens en tant qu'ouvriers polyvalents. Lorsque les geth ont commencé à montrer des signes d'intelligence trop poussée ceux-ci ont tenté de les exterminer. La guerre qui en a résulté fut remportée pas les Geths. L'exemple des Geth a conduit à une répression juridique, systématique des intelligences artificielles dans la société galactique.

 

 

 

Les Butariens : Les Butariens sont des créatures bipèdes à quatre yeux qui ont décidé de s'isoler du reste de la galaxie. Les Systèmes Terminus sont infestés de pirates et d'esclaves butariens, ce qui augmente la méfiance des autres espèces envers eux. Ils ont la réputation d'être des businessmans et des commerçants absolument judicieux, quoique dans les régions sans foi ni loi de la galaxie comme Oméga, les négociations avec les Butariens finissent toujours par être sanglantes et meurtrières. Lorsque l'Alliance entreprit une colonisation agressive des mondes de la Bordure skyllienne dans les années 2160, les Butariens y étaient déjà installés depuis des décennies. En 2171, ces derniers exigèrent que le Conseil déclare la Bordure « zone d'intérêt butarienne ». Le Conseil refusa, déclarant les mondes inhabités de la région ouverts à la colonisation humaine. En signe de protestation, les Butariens fermèrent leur ambassade et coupèrent tous les ponts avec le Conseil. Ils téléguidèrent ensuite une guerre dans la Bordure en fournissant de l'argent et des armes à des organisations criminelles pour qu'elles s'en prennent aux colonies humaines. Les relations entre Humains et Butariens sont toujours conflictuelles, encore plus qu'entre Humains et Turiens.

 

 

 

Les Hanaris : Espèce de la Citadelle, les Hanari sont connus pour leur politesse. Ils s'expriment avec précision au moindre écart de langage. Les Hanari qui sont amenés à fréquenter les autres races suivent d'ailleurs des entraînement spéciaux afin de corriger leur propension à s'offusquer des propos inconvenants.

 

 

 

Les Volus : Bien que les Volus fassent partie intégrante de la Citadelle, ils sont également inféodés aux Turiens. Il y a plusieurs siècles, en effet, ils furent volontairement absorbés dans la Hiérarchie, troquant leurs dons de commerçants contre la protection militaire turienne. Pour interagir avec d'autres espèces, les Volus doivent porter des combinaisons pressurisées, car une atmosphère principalement constituée d'azote ou d'oxygène leur serait nocive.

 

 

 

Les Elcors : Les Elcors sont une espèces de la Citadelle originaire de Dekuuna, une planète à pesanteur élevée. Ce sont des créatures massives, dotées de quatre pattes musculeuses pour plus de stabilité. Les Elcors se déplacent lentement, conséquence de leur environnement naturel où la moindre chute peut être fatale.

 

 

 

Les Vortchas : Les Vortchas sont par nature très agressifs, car la douleur est pour eux un moyen de communication destiné à augmenter la force, l'endurance et l'intelligence. En raison de leur faible espérance de vie (20 ans environ), les Vortchas suivent rarement des études prolongées. Bien que leur métabolisme leur permette de vivre presque n'importe où, ils sont généralement mis au ban de la société et n'ont le plus souvent pas d'autre choix que de s'engager dans les bandes de mercenaires krogans.

 

 

 

Les Rachnis : Désormais éteints, les Rachnis représentaient autrefois une terrible menace pour tout l'Espace concilien. C'est il y a 2000 ans, en ouvrant un relais cosmodésique vers un système inconnu, que des explorateurs inconscients rencontrèrent cette race insectoïde, douée d'une intelligence collective et capable de voyager dans l'espace. Malheureusement, les Rachnis n'avaient rien de pacifique : ce fut le début d'un conflit galactique nommé Guerre Rachni. Chaque tentative de négociation se soldait par un échec, car il était impossible d'établir un contact avec les reines qui dirigeaient l'espèce depuis les entrailles de leur planète toxique.

 

 

 

Les Récolteurs : Les Récolteurs vivaient au-delà du Relai oméga-4. Les Récolteurs, qui ne font que de rares apparitions dans les Systèmes Terminus, ne s'approchaient quasiment jamais de la région contrôlée militairement autour de la Citadelle. La plupart des civilisations galactiques ne les voyaient que comme un mythe, et les personnes qui par malchance, ont un jour croisé leur route n'ont pas eu la chance de leur poser des questions. Comme leur nom l'indique, à chaque rencontre, les Récolteurs font des prisonniers, ne sélectionnant à chaque fois que quelques victimes présentant des aberrations génétiques.

 

 

Les Moissonneurs : Selon les Geths les Moissonneurs sont une antique race de machine qui ont exterminé les Prothéens il y a 50 000 ans. On sait très peu de choses à leur sujet au début de Mass Effect et les révélations seront nombreuses au fil des épisodes mais je n'en dirai pas plus.

 

Personnellement les espèces que je préfère sont bien évidemment les Humains mais à part eux j'adore les Asaris et les Turiens ! Voilà pour cette première sous partie, la seconde sera centré sur les personnages principaux de ces deux premiers épisodes !

 

Et vous quelle est votre espèce favorite dans l'univers de Mass Effect ?

 

Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Kratos838
Signaler
Kratos838
J'adore pour ma part les Quariens surtout Tali :-P .

Sinon, je savais pas qu'ils vivaient en moyenne 500 ans ? o_O
Troubadour
Signaler
Troubadour
J'aime bien les Geths et leur évolution, et surtout qu'on découvre petit a petit qu'ils ne cherchent qu'a se faire une place dans la galaxie en tant que "race" intelligente.
fastfab
Signaler
fastfab
Drells et Krogans ! (mais ils ont tous la classe). Dommage que les espèce propre a la citadelle ne soit pas plus développés.
Ironbobbi
Signaler
Ironbobbi
J'ai un gros penchant pour les Quariens :)
Combien de temps j'ai pu passer a essayer de distinguer ne serais que les formes du visage de Tali !
Ces ma petite curiosité, malgrès le codex, malgrès la technologie, malgrès tout tout... Il n' y a aucune trace, de photo ou peinture de leur vie sans combinaison.
bon courage pour la suite :)
in_amber_clad
Signaler
in_amber_clad
J'aime bien les Krogans mais Wreav est un malade :P
Jiibee
Signaler
Jiibee
Les drells on la putain de classe :P
Wentolyn
Signaler
Wentolyn
J'hésite entre les Elcors avec leur façon de parler qui m’éclate totalement, ou les Hanaris que je trouve superbe, puis Blasto quoi :P !
botteur
Signaler
botteur
Je trouve les Thuriens vraiment sympa mais je préfère largement les humains :)