Premium
Lands of the Geek

Lands of the Geek

Par Waylander&Kevane Blog créé le 02/01/12 Mis à jour le 09/02/14 à 19h12

Bienvenue à tous sur notre blog, nous sommes Waylander&Kevane. Deux geeks qui ont en commun une passion : les Jeux Vidéo. Ici vous trouverez tout ce qui composent nos univers, jeux, films, mangas, musiques, objets collectors ou non. Enjoy the ride ! Peace.

Ajouter aux favoris

Édito

 
 
Rejoignez nous sur Facebook
 
________________________________
 
    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Image IPB

 
 
 
___________________________________
 
 
 
 
 

 
___________________________________
 
 
Nos machines de Geek :
 
 
Master System
MegaDrive
3DO
 
N64
Playstation
 
Playstation 2
 
Playstation 3
Xbox 360
 
PS Vita
Nintendo 3DS
 
Wii U
Playstation 4
 
 
 
___________________________________
 

Archives

Favoris

Signaler
Dossiers

En 1998 quand on a une Nintendo 64 on n'a pas forcément beaucoup de raison de frimer, on a une console à cartouche, un héros moustachu ridicule qui tente de concurrencer miss polygone 1990,  un gros trident entre les paluches et pas encore de vrais grande aventure mythique comme la super Nintendo. Mais il est un privilège unique qui a fait acheter cette console à beaucoup de joueur, voir l a fait regretter à certain de s'être rallié à Sony.


The Legend of Zelda : Ocarina of Time




Contrairement à mon habitude je ne ferai pas une critique du jeu, sa ne servirai à rien, il est géniale mythique riche (pour la suite prenez votre dictionnaire de superlatif merde) bref. Je veux surtout revenir sur ce qu'à apporté  dans l'histoire vidéoludique.

 

Bon pour ceux qui avaient moins de 15 ans à la fin des années 90  et qui n'ont pas connu de l'ambiance de l'époque, c'était l'eldorado pour les gamers! Nouvel génération de consoles, deux 32 bits (PlayStation et saturne) et une 64 bits (la Nintendo 64) et une flaupé de jeux vraiment important dans l'évolution du jeu, pourquoi ? Parce que la 3D réinvente les mécaniques de l'aventure. 96 la N64 attaque avec super Mario 64 le jeu qui vous fait aimer la 3D et les deux consoles CD nous font baver devant la 3D avec la première poitrine qui peut réellement vous crever les yeux. 97 l'année ou Sony vous a tous fait pleurer pour la bonne raison avec la mort d'aeris. 98 une très très grosse début d'année pour Sony avec resident evile 2, qui enfonce le clou avec metal gear solide et une fin d'année avec le jeu qui nous intéresse Zelda ocarina of time le 21 novembre au japon 1 mois plus tard chez nous.

 

Maintenant quelles différences avec les autres jeux de l'époque ? Quelles innovations ?

 

- Le « locking » avec un seul bouton vous pouvez passer d'un mode aventure à un mode combat voir duel avec certain ennemi, c'est le premier jeu à proposer un système aussi simple et dynamique, bien placé sur le bouton Z (qui est la gâchette de la manette) donc c'est très intuitif, on veut combattre et tourner autour de son ennemi, on pousse la gâchette comme si on voulait tirer dessus.



- Le « sac à dos » le terme est bien choisi, on accède facilement à un inventaire claire et compréhensible et on retourner aussi facilement a l'aventure. Le menu étant transparent on à pas l'impression de cassure avec l'action comme dans un tom raider, la encore Nintendo fait simple et efficace tout pour l'aventure.

 

- Un monde « sans limite » là oui j'exagère un peut, mais a l'époque sa donné cette impression ! Même si dans Mario 64 on pouvait circuler ou bon nous semblais on retournait toujours dans une zone central hors des niveaux et de tout danger, Dans Zelda nan les défis peuvent surgirent de partout les raccourcis entre deux zones sont nombreux. Serte le jeu est dirigiste et on est obligé de faire les différents « temples » (car ici nul donjon) dans un ordre précis, mais de nombreuses quêtes secondaire casseront cette linéarité.

 

- Une interactivité simple. Courir sauter faire une roulade un salto activer un interrupteur soulever un rocher, tout cela vous le ferez avec un seul bouton ! La encore on reste dans la simplicité et l'efficacité, un jeu d'aventure oui mais pas besoin de lire moult informations a l'écran ou de se lancer dans de complexes manipulation de bouton, on doit avant tout se sentir être le héros.

 

Je tiens à faire un petit point particulier sur l'aventure. Ok c'est un vrai Zelda ou Link doit se démener en silence pour sauver la princesse, Mais Là l'aventure est plus profonde, on avait déjà eu un monde sombre et ce genre d'aventure classique mais là sa revêt une toute autre dimension, respirez un grand coup et suivez ma pensé. Même si des jeux adultes sont sortit sur la 64, cette plateforme demeurais quand même un produit axés plus jeunesse que la Playstation et la Saturne plus centrées sur les adolescents. Donc un publique de jeunes qui se lance dans une aventure centré sur le voyage dans le temps et surtout sur le passage à l'âge adulte, ce Zelda est une mise en abime de la puberté, le premier village est habité par des enfants qui ne vieillissent jamais et le dernier par des femme tout droit sorti d'un spectacle de dense du ventre, on voit bien l'évolution des intérêt du personnage mais je m'égare.



L'aventure est longue, les énigmes sont là mais pas insurmontable, les ennemis nombreux et les bosses sont vraiment des monstres, énormes, effrayant (je n'exagère pas j'étais jeune quand j'y jouais moi !) et nous donne un vrais sentiment de puissance quand on les a vaincu. Note spéciale à la princesse Zelda qui pour une fois en à dans sa triple culotte en dentelle de souveraine d'hyrule, pour une fois ce n'est pas la nunuche de service à sauver mais un véritable personnage important de l'histoire, pour les fondu de psychologie magazine on notera que toutes les filles rencontrés corresponde aux stéréotypes Freudien : L'ami d'enfance, la beauté magnifiée.... une manette 64 au premier qui me les sites tous.      

 

 

Mon ressenti de l'époque? Une vraie aventure, la 3D aidant (la candeur de la jeunesse aussi) à s'identifier à se plonger encore plus dans l'aventure, ce jeu est une des pierres angulaires de l'histoire du jeu vidéo.


 

Kevane



 

Allez hop à mon tour de vous livrer mes impressions et mon ressentit sur Zelda Ocarina of Time mais cette fois sur 3DS ! Sortez votre épée, vos lances pierres, vos boomerang et votre tunique verte, suivez-moi c'est par ici !


Bon avant de commencer je pense qu'il est nécessaire de vous précisez que j'avais déjà joué à la version N64 de ce mythe du jeu vidéo bien que je n'avais pas moi-même de N64, dès que j'allais chez Kevane je plantais ma tente devant sa console et ne repartait que quand j'avais joué à Zelda ! La sortie d'Ocarina of Time sur 3DS est sans aucun doute la raison principale qui m'a fait acheté la dernière console portable de Nintendo, jusqu'à présent elle n'avait pas vraiment un catalogue très fournis et comme ça j'ai pu profiter de la baisse de prix de la 3DS !

 

Tout le monde le sait les rééditions de classique du jeu vidéo sont à la mode ces derniers années, surtout sur consoles Next Gen. Il y a donc les bons et les mauvais portages, en mauvais portage on peut citer Splinter Cell trilogy par exemple. Pour les bons portages il y à Metal Gear Solid HD Collection, Ico & Shadow of The Colossus, au hasard. Néanmoins les deux meilleurs portages sont pour moi Halo Anniversary et Zelda Ocarina of Time puisque dans les deux cas les développeurs ne se sont pas contenter de passer l'affichage en HD (pour Halo) ou de convertir le jeu ou juste la maniabilité pour Ocarina of Time, en effet Halo et Zelda OoT profitent également d'un bon lifting graphique qui fat plaisir à voir ! Ocarina of Time jeu profite également d'une jouabilité adapté à la portable de Nintendo, jamais diriger Link n'aura été aussi plaisant, mention spéciale au système d'inventaire qui est encore plus facile d'utilisation grâce aux raccourcis.

 

Maintenant qu'on est bien rentré dans le sujet je vais vous livrer mes impressions sur cette version 3DS d'Ocarina of Time. Bon comme je l'ai dis précédemment graphiquement le jeu a subis un bon lifting qui fait plaisir à voir, plus de polygones, Link n'aura jamais été aussi bien modélisé sur une console portable tout comme les autres personnages, Epona y compris ! Bien qu'aujourd'hui le monde d'Hyrule paraisse un peu vide le plaisir de parcourir les plaines d'Hyrule sur le dos d'Epona est toujours un réel plaisir. Au niveau jouabilité Ocarina of Time fait fort, l'écran tactile de la 3DS permet de passer sur l'inventaire, d'afficher la carte, la navigation est encore plus souple qu'avant. Du tout bon en somme. Globalement la prise en main à la 3DS est bonne même si l'ergonomie de la console de Nintendo n'est pas la plus parfaite qu'il soit.


Enfin en prime on retrouve le mode Master Quest dans cette version 3DS ! Pour rappel le mode Master Quest est un mode où la disposition des lieux est différentes de la version normale et la difficulté est également plus corsée. Ocarina of Time se paye donc le culot de donner un coup de jeune à l'un des piliers du Jeu Vidéo mais de proposer une aventure ultra complète qui semble être à l'épreuve du temps, si ce n'est pas la marque des plus grands alors je ne sais pas ce que c'est.



Et la 3D dans tout ça ? Bon autant le dire je ne l'ai pas trouvé très utile, à vrai dire je la coupais systématiquement sauf à certains passages précis ou pendant les cinématiques. Ce n'est pas vraiment un défaut à mon sens puisque le jeu étant sortit originellement sur N64 il n'était pas du tout prévu pour la 3D, si Nintendo avait rajouté des éléments pour justifier cette 3D le jeu aurait peut être été moins bon et il aurait surtout été dénaturé. Nintendo à tout fait pour améliorer le jeu sans en changer l'essence et le moins que l'ont puisse dire c'est que le pari est réussis. Nintendo à trouver le bon équilibre entre améliorer le jeu pour le rendre attractif (amélioration graphique, jouabilité adaptée etc.) et le garder tel qu'il était pour ne pas décevoir les fans et rendre hommage à son support d'origine. Des remakes de ce genre j'en veux bien d'autres ! Au hasard Soul Reaver ?

 

Notre dossier sur Ocarina of Time touche donc à sa fin, j'espère qu'il vous aura plu, en tout cas nous avons pris plaisir à le faire, il m'a même donné envie de me replonger dans cette oeuvre intemporelle, cette fois-ci en mode Master Quest ! Je vais me dépêcher de finir Mario 3DS et ensuite je m'y remets !

 

Waylander

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Waylander&Kevane
Signaler
Waylander&Kevane
Haha bravo tu as trouvé l'erreur caché ! Je suis surpris que personne d'autre n'ai remarqué !
fremen73
Signaler
fremen73
juste un truc...euh on dit 32 bit et non pas 32 bites...c'est pas tout à fait la même chose...héhé ;-)